La langue française

Inhumer

Définitions du mot « inhumer »

Trésor de la Langue Française informatisé

INHUMER, verbe trans.

A. − [En parlant d'un corps hum.] Porter en terre le corps d'un mort avec les cérémonies d'usage. Synon. enterrer.Inhumer un cadavre, un corps. L'usage d'inhumer les morts hors de la terre habitée (Volney, Ruines,1791, p. 264):
1. Les obsèques eurent lieu quelques jours plus tard. J'y assistai. Ce fut très beau et pittoresque, de plus : émouvant. On inhuma le prince Luigi au Père-Lachaise, et, la cérémonie terminée, je demeurai jusqu'au soir à rêver en ces lieux qui dominent notre capitale. Queneau, Pierrot,1942, p. 68.
Permis d'inhumer. Certificat délivré par l'officier de l'État civil sur présentation d'un certificat médical attestant que le décès ne résulte pas d'un acte criminel. Obtenir, refuser le permis d'inhumer. On trouva M. de Coantré mort, étendu sur le lit. Il n'y avait rien dans son cadavre qui méritât description. Gibout, appelé, constata une congestion cérébrale typique, et le maire donna le permis d'inhumer (Montherl., Célibataires,1934, p. 907).
B. − Au fig. [Avec un compl. désignant une pers. ou une chose] Faire disparaître, faire oublier, mettre un terme à. Inhumer un amour, des souvenirs. Le sentiment d'un passé encore tiède et récemment inhumé m'enlaçait par des sympathies invincibles (Sainte-Beuve, Volupté, t. 1, 1834, p. 244):
2. Oui, moi aussi, je pense qu'elle [la société] est putréfiée, que ses os se carient, que ses chairs tombent; elle ne peut plus être, ni pansée, ni guérie. Il est donc nécessaire qu'on l'inhume et qu'une autre naisse. Dieu seul peut accomplir un tel miracle! Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 198.
Emploi pronom. Vivre à l'écart, dans une retraite cachée. Il se disait qu'à défaut d'une vie monastique réelle, il s'en susciterait peut-être une suffisante illusion en fuyant le tohu-bohu de Paris, en s'inhumant dans un trou (Huysmans, Cathédr.,1898, p. 225).
Prononc. et Orth. : [inyme], (il) inhume [inym]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1413, 5 août (doc. ds Douët d'Arcq, Pièces relatives à Charles VI, t. 1, p. 365 : estre inhumé en terre sainte); av. 1419 (N. de Baye, Journal [1408, 16 mai], éd. A. Tuetey, t. 1, p. 231). Empr. au lat.inhumare proprement « mettre en terre » (d'où le m. fr. inhumer « mettre en terre, enfouir » ca 1516, J. Perréal, Nat. à l'alch. err. ds Littré), attesté av. l'époque chrét. seulement comme var. de infumare ds Pline, Nat., 17, 130 (TLL, s.v. infumare, 1501, 66), dér. du class. humare « mettre en terre, recouvrir de terre; faire les funérailles de quelqu'un »; inhumare est synon. de sepelire en lat. chrét. (Venance Fortunat ds TLL, s.v. inhumare, 1609, 21). Fréq. abs. littér. : 86.

Wiktionnaire

Verbe

inhumer transitif \i.ny.me\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enterrer un corps humain. — Note : Il se dit surtout dans le langage administratif.
    • Il a été inhumé parmi les braves défenseurs de l’islam (que Mahomet protège !), aux pieds du Kizil-Tépé, dans les plaines de Karadjémir, — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Décédé à Paris le 11 novembre 1872, des suites d’une albuminurie, son corps a été transporté le soir même pour être inhumé dans un caveau de famille, à Sedan. — (Eugène Dupont‎, Notice nécrologique de François Clément Sauvage, dans La vie rémoise, vol.4, 1869-1872)
    • Un gardien dont le rôle était de donner aux croque-morts décharge, sur un registre, des cercueils qu’il avait comptés et vu inhumer, signa le livre et apposa son timbre en marge. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INHUMER. v. tr.
Enterrer un corps humain. Il se dit surtout dans le langage administratif. Permis d'inhumer.

Littré (1872-1877)

INHUMER (i-nu-mé) v. a.
  • Mettre en terre avec les cérémonies d'usage, en parlant des corps humains. Il défend d'inhumer le corps de Polynice, Rotrou, Antig. III, 3. Louis XI mourut le samedi 30 d'août, sur les sept heures du soir, et, huit jours après, il fut inhumé à Cléry, Duclos, Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 338, dans POUGENS.

SYNONYME

INHUMER, ENTERRER. Ces deux mots ont même signification, puisque humus signifie la terre ; mais l'usage y a mis cette différence, que enterrer n'exprime que l'acte simple de la mise en terre d'un mort et même de tout autre objet, tandis que inhumer y joint l'idée des cérémonies que le cas requiert et ne s'applique qu'aux corps de personnes mortes. On n'inhume pas un cheval, une urne ; on les enterre.

HISTORIQUE

XIVe s. Et mettras tout en seul vaisseau Bien clos, dedans ung seul fourneau Qui sera au tiers inhumé, Nat. à l'alch. err. 1075.

XVIe s. Que c'estoit plus tost toy [le père] qui devois issir de ceste vie, et estre inhumé par luy [le fils] qui estoit en la fleur de son aage, Amyot, Consol. à Apollon. 66. Demander un corps pour l'inhumer, Montaigne, I, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inhumer »

Lat. inhumare, planter dans la terre, et inhumator (QUICHERAT, Addenda), celui qui inhume ; de in… 2, et humus, terre (voy. HUMUS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin inhumare (« mettre en terre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inhumer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inhumer inyme

Citations contenant le mot « inhumer »

  • Il avait échoué à son permis de conduire. Le permis d'inhumer lui a été accordé au premier coup de volant. De Yvan Audouard
  • Dimanche 5 juillet 2020, 58e anniversaire de l’indépendance. C’est aussi le jour choisi par les autorités algériennes pour inhumer les crânes de résistants rapatriés 48 heures plus tôt de France près d’une décennie après leur « découverte » par un anthropologue algérien, et 170 ou 180 ans après leur « exil » involontaire. TSA, Inhumation des crânes des résistants : émotion et symbolique à El Alia
  • Un membre du clergé local, Munir Hossain, a démenti qu’il ait été déterré, disant que des musulmans avaient empêché les parents de l’inhumer. sudinfo.be, Indignation au Bangladesh: le corps d’un bébé mort, qui venait à peine d’être inhumé, déterré et jeté au bord d’une route
  • Ses soutiens critiquent la décision du gouvernement de l'inhumer à Daejeon en revendiquant que Paik doit être enterré au cimetière national de Séoul, où des anciens présidents, des héros de guerre et d'autres vétérans de haut niveau sont enterrés. Agence de presse Yonhap, (2e LD) Le héros de guerre Paik Sun-yup inhumé au cimetière national de Daejeon | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Ces fouilles ont été relancées suite à deux nouveaux témoignages parvenus à la justice, dans la perspective de retrouver le cadavre de celui qui est surnomme « le Tueur ». Celui-ci aurait été mortellement blessé par la police lors de la tuerie d'Alost en 1985. Ses complices auraient pu l'inhumer dans le bois de Pécrot, ce qui expliquerait les fouilles en cours. Le Soir, Tueurs du Brabant: des fouilles en cours dans la région de Pécrot - Le Soir
  • Tract posé tout de go la question : alors que les musulmans enterrent leur mort le jour-même du décès ou le lendemain du trépas, pourquoi avoir attendu 9 jours avant d’inhumer le défunt PM ivoirien ? Cette entorse au calendrier du rite funéraire musulman n’est rien d’autre qu’un traitement VIP, accordé à feu Coulibaly et à sa famille. Tract ne proteste pas contre ceci, mais nous aimerions que les autorités musulmanes religieuses de nos pays consentent le même traitement à des personnes lambda lorsqu’elles décèdent, pour laisser ainsi le temps aux parents éloignés de rejoindre le lieu des funérailles ou pour laisser tout simplement le temps à la famille de réunir les moyens nécessaires à des obsèques dignes. Tract, 9 jours avant de l'enterrer : "Traitement funéraire musulman VIP" pour le PM Amadou Gon Coulibaly ? | Tract

Traductions du mot « inhumer »

Langue Traduction
Anglais bury
Espagnol enterrar
Italien seppellire
Allemand begraben
Chinois 埋葬
Arabe دفن
Portugais enterrar
Russe закапывать
Japonais 埋め込む
Basque lurperatu
Corse enterra
Source : Google Translate API

Synonymes de « inhumer »

Source : synonymes de inhumer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inhumer »

Inhumer

Retour au sommaire ➦

Partager