La langue française

Déterrer

Définitions du mot « déterrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTERRER, verbe trans.

A.− Tirer de terre
1. [ce qui s'y trouve enfoui] . Déterrer des racines, des pommes de terre. Synon. arracher.On les retrouva dans la matinée, occupés à déterrer des salades, dans différents jardins (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 163).Une nuit, je vis en rêve Zerbin gratter la terre de ses pattes et déterrer un oignon de jacinthe (France, Pt Pierre,1918, p. 43):
1. De mon groin mobile, dans les sables chauds c'est moi qui vais déterrant la truffe de Lybie et qui écrase sous mes molaires sa chair savoureuse. Flaubert, La Tentation de St Antoine,1849, p. 212.
2. [ce qu'on y a caché] . Déterrer un trésor, un obus. En une seconde, j'eus déterré le coffret à l'aide de la bêche (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 641):
2. ... même elle la chérissait tant [sa poupée], qu'elle l'avait enterrée en cachette, dans un coin de la cour; et plus tard, prise du besoin de la revoir et l'ayant déterrée, elle s'était rendue malade de peur, en la retrouvant si noire et si laide. Zola, Une Page d'amour,1878, p. 1026.
Rem. On rencontre dans la docum. l'expr. déterrer la hache de guerre. Ouvrir les hostilités. Il n'a pas encore déterré la hache de guerre (Maurois, Silences Bramble, 1918, p. 74), p. allus. aux « fêtes indiennes où l'on enterre le tomahawk, en signe de paix » (cf. Morand, New York, 1930, p. 8).
Spéc. Tirer de sa sépulture (une personne morte). Déterrer un mort, un corps, un cadavre. Synon. exhumer (dans la lang. soutenue).On édifie une chapelle. Puis on y inhuma le prince Luigi, déterré du Père-Lachaise où il avait reposé jusqu'alors (Queneau, Pierrot,1942, p. 73):
3. Il se glissa entre les tombes et fut témoin d'un acte horrible de profanation. Un homme avait déterré le cadavre d'une jeune femme ensevelie la veille, et il le tirait hors de la tombe. Une petite lanterne sourde, posée sur un tas de terre, éclairait cette scène hideuse. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Tombe, 1884, p. 965.
P. métaph. Tirer de l'oubli. Déterrer des souvenirs, des griefs. Synon. ressortir, ressusciter, raviver.Mais, diable! Est-ce le moment de déterrer une histoire vieille de quinze ans? (Chardonne, L'Épithal.,1921, p. 191):
4. Nous nous amusions à déterrer de notre enfance chaque minute qui pouvait avoir été la même pour nous deux. Nous cherchions des amis communs, à leur défaut des amis symétriques. Giraudoux, Simon le Pathétique,1926, p. 102.
B.− Au fig. Finir par trouver, découvrir, après avoir longtemps cherché. Synon. dénicher, dégoter (fam.).
1. [Une pers. qui était ignorée, ou cachée, ou difficile à trouver] Imaginez-vous qu'il a déterré un mari pour Pauline. C'est gentil, vous ne trouvez pas? (Zola, Page amour,1878, p. 1053):
5. On battit tous les cabarets de la ville, tous les cafés. Enfin on le déterra [le guitariste] avec son ami, (...) parfaitement ivre, ... Baudelaire, Les Paradis artificiels,1860, p. 331.
2. [Une chose qui était cachée ou difficile à trouver, ou inconnue]
a) [Un obj. concr. caché ou ignoré] Déterrer un manuscrit, des documents :
6. Par un hasard providentiel, ils déterrèrent à Balleroy, chez un étameur, un vitrail gothique et il fut assez grand pour couvrir, près du fauteuil, la partie droite de la croisée jusqu'au deuxième carreau. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 1, 1880, p. 104.
b) [Un inanimé abstr. caché, ou ignoré, ou inconnu] Et la liturgie de la prise d'habit et de la profession, avez-vous enfin déterré des renseignements sur elle? (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 203).
Prononc. et Orth. : [detε ʀe] ou, p. harmonis. vocalique, [deteʀe]; (je) déterre [detε:ʀ]. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787 et Gattel 1841 recommandent de prononcer ,,r forte``. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1140 (Pélerinage Charlemagne, éd. E. Koschwitz, 464 : Tresk'il seit pleine hanste de tere desterez; av. 1615 fig. « découvrir quelque chose ou quelqu'un de caché » (E. Pasquier, Les Recherches de la France, éd. 1665, 798); 1718 part. passé subst. avoir un visage de déterré (Le Roux, p. 161). Anton. de enterrer*; préf. dé-* par substitution. Fréq. abs. littér. : 198.
DÉR. 1.
Déterrage, subst. masc.a) Action de déterrer. Synon. déterrement.Alors reprirent les pérégrinations sans fin, les longs déterrages sous les pommiers des bois, les patientes glanes aux buissons secoués de leur neige (Pergaud, De Goupil,1910, p. 62).Agric. Action de soulever de terre le soc d'une charrue. Le déterrage et le terrage des charrues polysocs se font à la main, pour les charrues à chevaux et automatiquement pour les charrues à tracteur (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 109).b) Chasse. Action de chasser certains animaux comme le blaireau ou le renard en les bloquant dans leur terrier. [detε ʀa:ʒ]. 1reattest. 1874 (Extr. du Journ. d'Agric. prat. ds Journ. offic., 16 oct., p. 7051, 2ecol. ds Littré); du rad. de déterrer, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Déterreur, subst. masc.a) Celui qui déterre. Déterreurs de cadavres (Musset, Revue des deux Mondes,1832, p. 610).La muse avait toujours un vautour auprès d'elle; Féroce, elle menait aux champs ce déterreur (Hugo, Légende,t. 4, 1877, p. 731).Au fig. Déterreur de livres rares. Oh! l'ennuyeux écrivain [Walter Scott]! − Un poudreux déterreur de chroniques! (Baudel.Fanfarlo,1847, p. 531).b) Chasse. Celui qui pratique le déterrage. [detε ʀ œ:ʀ]. 1reattest. av. 1692 (Ménage ds Trév. 1732); de déterrer, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Gottschalk Redens. 1930, p. 404 (s.v. déterré).

Wiktionnaire

Verbe

déterrer \de.te.ʁe\ ou \de.tɛ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Retirer de terre ce qui s’y trouvait caché, enfoui.
    • Déterrer un trésor. - Déterrer une statue antique.
    • […], le chien s’était mis à rôder dans les environs, fouillant avidement les tas d’ordures, sans doute pour y déterrer un os ou quelque régal de ce genre. — (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
  2. (En particulier) Exhumer, retirer un corps de la sépulture.
    • Le bruit s’étant répandu que cet homme avait été empoisonné, on l’a déterré pour l'autopsier.
  3. (Figuré) Découvrir une chose qui était cachée, découvrir une personne qui se tenait cachée, qui ne voulait pas être connue.
    • Déterrer un titre, une pièce authentique, un manuscrit oublié.
    • Je ne sais où il a déterré ce secret.
    • Il s’était retiré dans un endroit où il pensait être bien caché, mais on le déterra bientôt.
    • Déterrer un sujet en postant une réponse sur un vieux fil de discussion de forum Internet, ce qui fait remonter le sujet parmi les sujets récents.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTERRER. v. tr.
Retirer de terre ce qui s'y trouvait caché, enfoui. Déterrer un trésor. Déterrer une statue antique. Il signifie particulièrement Exhumer, retirer un corps de la sépulture. Le bruit s'étant répandu que cet homme avait été empoisonné, on l'a déterré. On a fait déterrer le corps. Fig. et fam., Cet homme a l'air d'un déterré, a un air de déterré, Il a le visage pâle et défait. Il signifie au figuré Découvrir une chose qui était cachée, découvrir une personne qui se tenait cachée, qui ne voulait pas être connue. Déterrer un titre, une pièce authentique. Je ne sais où il a déterré ce secret. Il s'était retiré dans un endroit où il pensait être bien caché, mais on le déterra bientôt.

Littré (1872-1877)

DÉTERRER (dé-tê-ré) v. a.
  • 1Retirer de terre ce qui avait été enfoui. Déterrer un trésor.

    Retirer de terre ce qui avait été ou s'y était caché. Le renard déterre les lapereaux dans les garennes, Buffon, dans le Dict. de POITEVIN.

  • 2Tirer un corps de la sépulture. La justice a fait déterrer le corps.

    Fig. Contraire à ces rêveurs dont la muse insolente, Censurant les plus vieux, arrogamment se vante De réformer les vers, non les tiens seulement, Mais veulent déterrer les Grecs du monument [rejeter les modèles grecs], Régnier, Sat. IX.

  • 3Découvrir ce qu'on cherche, ce qui était caché, ignoré. Il est vrai que te voilà bien, et je ne sais où tu as été déterrer cet attirail ridicule, Molière, Fest. de P. III, 1. Clément déterra les antiquités du paganisme, Bossuet, Hist. I, 10. Il ne lui fallut pas déterrer de loin les traditions de ses ancêtres, Bossuet, Hist. II, 3. Le savant qui m'a déterré cette édition prodigieusement rare, Voltaire, Lett. Duclos, 23 avril 1762. Colbert déterrait le mérite dans l'obscurité, Voltaire, Louis XIV, 14. Essayons de déterrer quelques monuments précieux sous les ruines des siècles, Voltaire, Mœurs, Introd. Changements dans le globe. Les tourments qu'il se donne pour déterrer une coutume opposée, Rousseau, Ém. IV. Ce M. Mussard déterra ma demeure chez le comte de Gouvon, Rousseau, Conf. III.

    Déterrer quelqu'un, parvenir à savoir où il est. Il déterrait les malheureux pour les secourir, les officiers qui perdaient leur équipage à la guerre ou leur argent au jeu, Hamilton, Gramm. 3. Quelques beautés qu'il n'avait pas laissé de déterrer, Hamilton, ib. 6. Colbert, qui avait des espions pour découvrir le mérite caché ou naissant, déterra M. Rolle dans l'extrême obscurité où il vivait, et lui donna une gratification qui devint ensuite une pension fixe, Fontenelle, Rolle. Mme de Nemours déterra un vieux bâtard obscur du dernier comte de Soissons, Saint-Simon, 25, 40. Ah ! grâce au ciel, enfin je vous déterre, Piron, Métrom. I, 6.

    Déterrer que. Il eut le bonheur de déterrer que lui [le roi de Prusse] se joindrait à la France, Voltaire, Lett. d'Argental, nov. 1759.

HISTORIQUE

XIIIe s. Puis desterrent les mors de la gent de Persie ; Chascun trenchent la teste par dessous lor oïe, Quinze cent en i ot, nel mescreez vous mie, Ch. d'Ant. IV, 460. Or oiez des barons que Diex a tant amés, Qui en la cité furent dont li murs est pavés ; Les portes desterrerent à grans pels acerés, ib. VI, 843.

XIVe s. Li rois Phelipes prent Vendosme, Pour ce que li quens c'on desterre [le comte qu'on dépouille de sa terre], Se tient devers ceux d'Angleterre, Et s'aliance leur oblige, Guiart, ms. f° 26, dans LACURNE.

XVIe s. Bertrand, ravy de les avoir deterrez, fit aussitôt tout preparer pour le combat, Mém. s. du G. ch. 9. Et comme Le pere a deterré [fait perdre la terre] le simple gentil-homme Par procez embrouillé, les fils en sont vangeurs, Et des biens paternels gouspilleurs et mangeurs, Ronsard, 918.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déterrer »

Dé… préfixe, et terre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir dé- et enterrer. (c. 1140) desterer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déterrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déterrer detɛre

Évolution historique de l’usage du mot « déterrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déterrer »

  • A force de déterrer le passé, on finit par enterrer le présent. De Anonyme
  • En effet, cette opération de remise en cause du passé à Taïwan survient au moment où se cristallisent les oppositions politiques entre les démocraties que sont Taiwan et Hong Kong d’une part et, d’autre part, l’autoritarisme de la République totalitaire de Chine. Mettre en avant la démocratie taiwanaise et sa capacité politique de déterrer les crimes des dictateurs Tchang alors que Pékin demeure englué dans une rigueur stalinienne et un silence absolu par rapport aux événements de Tian’anmen (4 juin 1989) marque bien la différence entre les deux régimes politiques. Le Devoir, Chine et Taiwan: déterrer les crimes de Tchang Kaï-chek | Le Devoir
  • La plante appelée "balsamine de l'Himalaya" poursuit son expansion dans le Limousin. À Cussac, des bénévoles ont décidé de déterrer cette plante exotique envahissante pour protéger les berges et la végétation locale. France Bleu, L'invasive balsamine de l'Himalaya au pic de sa forme
  • Les enquêteurs de l’association ont filmé dans les Hauts-de-France, l’an dernier, une séance de vénerie sous terre. Cette pratique consiste à déterrer des renards pour ensuite les tuer. "Dans le déterrage, les animaux doivent être tués soit par une arme blanche, soit par un fusil. Là, les petits renardeaux sont tués à coups de pince pour deux d’entre eux et le troisième meurt sous les morsures des chiens", nous a rapporté Muriel Arnal, présidente et fondatrice de One Voice. Konbini News - Société et Politique : Make News Great Again, Vidéo : en France, des renards déterrés pour être tués
  • Rien, à moins que l’on ne soit mu de mauvaise foi. S’il faut déterrer le passé, alors déterrons tous les passés. Assassinats en Algérie, meurtres, kidnappings… Le tout collé sur le dos de l’actuel dirigeant. Car, malheureusement, chaque Président français qui arrive au pouvoir se voit donné pour responsable de ce lourd passé qu’on tente de lui coller sur la conscience. Les choses ont changé, des pages ont été tournées. Cette politique de victimisation exploitée par les dirigeants algériens doit cesser. Afrik.com, Quand l’Algérie refuse d’enterrer un certain passé
  • Les pompiers sont parvenus à le déterrer mais les équipes du SMUR n’ont hélas pu le ranimer. , Paimpol : un homme décède enseveli sous un tas de terre | La Presse d'Armor
  • « Il y aurait vu quelques messages d’encouragement au PSG et autres punchlines sur le club phocéen. Des petites piques datant de quelques années et que certains supporters se sont amusées à déterrer, avant qu’elles ne soient vite effacées dans l’après-midi », selon L’Equipe. VIPSG, Le nouveau "head of business" de l'OM fan du PSG, ça ne passe pas à Marseille - VIPSG

Images d'illustration du mot « déterrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déterrer »

Langue Traduction
Anglais dig up
Espagnol desenterrar
Italien scavare
Allemand ausgraben
Chinois 挖出
Arabe يحفر
Portugais desenterrar
Russe раскапывать
Japonais 掘り出す
Basque dig up
Corse scavà
Source : Google Translate API

Synonymes de « déterrer »

Source : synonymes de déterrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déterrer »

Déterrer

Retour au sommaire ➦

Partager