La langue française

Docilité

Sommaire

Définitions du mot docilité

Trésor de la Langue Française informatisé

DOCILITÉ, subst. fém.

A.− Usuel. Tendance naturelle à obéir, à céder; comportement soumis.
1. Emploi abs. La docilité d'un enfant. (Quasi-)synon. obéissance, soumission; anton. indocilité, indiscipline, rebellion, entêtement, obstination.Une jeune fille (...) a toujours deux miroirs, (...) sa glace et son admirateur (...) la complaisante docilité du second corrige la rude franchise du premier (Dumas père, Intrigue et amour,1847, IV, 2, p. 280).Je me laisse faire avec une docilité crispée de chien qu'on panse (Colette, Entrave,1913, p. 283):
1. ... j'ai vraiment protesté depuis des années et des années contre la docilité moutonnière avec laquelle les professeurs français ont avalé les monstrueuses couleuvres nées des cerveaux obscurs... Le Dantec, Savoir! Considérations sur la méthode sc., la guerre et la mor.,1920, p. 198.
SYNT. Docilité absolue, apparente, merveilleuse, parfaite; apparente, grande, parfaite, singulière, stupéfiante docilité; docilité d'agneau, de chien, de mouton; d'une docilité à toute épreuve; écouter, obéir, se plier, suivre avec docilité.
RELIG. Disposition à ouvrir son intelligence à l'enseignement de la vérité (d'apr. Foi t. 1 1968). Songez que dans chacun de ces humbles vaisseaux vous [les hommes] pouvez faire passer, comme une sève ou une liqueur précieuse, l'esprit de docilité et d'union à Dieu (Teilhard de Ch., Milieu divin,1955, p. 38).
Rare, au plur. Ensemble d'attitudes qui témoignent de la soumission. Vous en avez donc trente-six, des filles? dit aigrement Madame Vauquer. − Je n'en ai que deux, répliqua le pensionnaire avec la douceur d'un homme ruiné qui arrive à toutes les docilités de la misère (Balzac, Goriot,1835, p. 37).
2. [Suivi d'un compl.]
a) [Introd. par la prép. envers] Rare. Docilité envers qqn ou qqc.Pour l'heure, des intérêts de famille m'obligent à la docilité envers mon tuteur (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 464).Elle prit doucement son bras avec cette docilité envers ses impulsions immédiates qui était tellement elle-même (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 176).
b) [Introd. par la prép. à] LITT. Docilité à qqc.Inclination naturelle à céder, à obéir. Au théâtre, la docilité du spectateur aux suggestions du dramaturge (Bergson, Deux sources,1932, p. 209):
2. Elle avait, elle, si rebelle et volontaire, une étonnante docilité dans la danse aux mouvements de son partenaire, une soumission au rythme de tout son corps mince et délié, un abandon à la musique, passionné, enfantin, presque primitif. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 161.
B.− LITT. [En parlant d'objets ou d'abstractions] Caractère de ce qui est docile (v. ce mot B), se laisse facilement manier, s'adapte facilement.
1. Emploi abs. Étude (...) relative à la souplesse et la docilité du poignet (Cortot, Ét. piano Chopin,1917, p. 74).La machine (...) se mit en route pour le précipice avec la docilité d'un corps qui s'abandonne sans réserves aux séductions de la pesanteur (Valéry, Entret.[avec F. Lefèvre] 1926, p. 103).Elle fait preuve d'une mobilité, d'une transparence, d'une docilité grâce auxquelles on peut l'assimiler à la pensée judicative et discursive (Sartre, Imagination,1936, p. 114).
2. [Suivi d'un compl. introd. par la prép. à] :
3. L'intention de mouvoir l'œil et la docilité du paysage à ce mouvement ne sont pas davantage des prémisses ou des raisons de l'illusion. Mais elles en sont les « motifs ». Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 59.
Prononc. et Orth. : [dɔsilite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1282 [ms. 1444] dosilité (H. de Gauchi, Trad. du Gouv. des princes de Gilles Colonne, Ars. 5062, fo25 vods Gdf. Compl.). Empr. au lat. class.docilitas, -atis de même sens. Fréq. abs. littér. : 334. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 299, b) 381; xxes. : a) 388, b) 727.

Wiktionnaire

Nom commun

docilité \dɔ.si.li.te\ féminin

  1. Qualité de celui, de celle ou de ceux, qui sont dociles.
    • J'eus le fouet ; l'air bonasse du fouetteur me fît d'abord penser que c'était pour éprouver ma docilité ; mais la réalité me détrompa. Je fus surpris une seconde fois ; les autres, jamais l'abbé ne me tint ; dès que je l'avais entrevu, je m'échappais. — (Nicolas Edme Restif de La Bretonne, Monsieur Nicolas, part.1 : Souvenirs d’enfance, an V)
    • Durant ces quelques minutes de préparation, le maquignon a le soin d’énumérer toutes ses qualités : son ardeur, si l’on veut une bête fringante ; sa docilité, si l’on désire un cheval de dame ou de famille. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • (Figuré)Je tirai sur la manette des gaz; le moteur répondit avec une docilité touchante, et nous voici partis à la conquête du ciel. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOCILITÉ. n. f.
Qualité de celui qui est docile. Cet enfant est d'une docilité exemplaire. Il reçoit mes avis avec beaucoup de docilité.

Littré (1872-1877)

DOCILITÉ (do-si-li-té) s. f.
  • Disposition naturelle à se laisser instruire, conduire. La docilité des esprits. Il se soumit avec docilité. Il n'est pas donné à tous de monter en chaire et d'y distribuer en missionnaire ou en catéchiste la parole sainte ; mais qui n'a pas quelquefois sous sa main un libertin à réduire et à ramener, par de douces et insinuantes conversations, à la docilité ? La Bruyère, XVI. Il sait qu'en nous condamnant les uns les autres, nous autorisons le monde à nous refuser à tous également son respect et sa docilité, Massillon, Conférences, Zèle contre les vices. Non, des mystères saints l'auguste obscurité Ne me fait point rougir de ma docilité, Racine L. Relig. VI. Le peuple se façonne à la docilité, Voltaire, Orphel. III, 4.

HISTORIQUE

XVe s. Estre flexible à toute docilité et à la comprehension du hault savoir, Jehan Lemaire, Pallas parlant à Paris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « docilité »

Du latin docilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. docilitas, de docilis, docile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « docilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
docilité dɔsilite

Évolution historique de l’usage du mot « docilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « docilité »

  • Avec l’annexion de Matignon réalisée sans avoir à changer la Constitution grâce à la docilité annoncée de Castex et Revel, voilà Emmanuel Macron enfin seul maître à bord d’un État qu’il souhaite dominateur et stratège de tout. Ça promet. Contrepoints, Macron : enfin seul, enfin roi | Contrepoints
  • La docilité n'enseigne pas la confiance. De Liliane Goulet et Pauline Levesque / En remuant dans le sable de ma cour
  • Il n'existe rien de plus efficace qu'une rengaine, pour obtenir la crétinisation et la docilité des masses, comme des individus. De Francis Blanche
  • La docilité est la source de tes souffrances tout comme la résignation à l'injustice sociale est celle de ton martyre. De Yu Dafu / Fleurs d'Osmanthe tardives
  • Ce qui m’a frappé, moi, hélas, c’est notre incroyable docilité. Y compris chez les plus démunis et les plus exposés. Allez voir place de la République les queues, un peu plus longues chaque samedi, de gens tombés dans la précarité qui viennent aux distributions des Restos du cœur : pas de masques, pas de gel et une résignation à fendre l’âme. La Règle du Jeu, La Rédaction, BHL : « Ce qui m’a frappé, c’est notre incroyable docilité » - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Il m’a fait signe de m’asseoir, je me suis assis. Il est resté debout, a souri plus largement. Pour lui, c’était une occasion supplémentaire de surplomber un autre être humain. Quand on domine les mêmes équipes tous les jours, il devient difficile de jouir de leur docilité. Alors il a avancé un peu vers la fenêtre, prenant le temps, regardant vers l’horizon, la main à la poche. Il s’est redressé en inspirant, se tournant vers moi de toute sa stature, immense. Finalement, même moi, même l’expert indépendant qui venait l’auditer, il m’écrasait (là où les autres me craignent d’habitude). Même pas besoin de statut hiérarchique pour ça : pour lui, ça ne rendait la situation que plus amusante. Club de Mediapart, La folie des grandeurs | Le Club de Mediapart
  • Le philosophe et écrivain Bernard-Henri Lévy vient de sortir un nouveau livre intitulé "Ce virus qui rend fou". Nous l’avons rencontré lors de son passage en Belgique pour qu’il nous synthétise sa pensée, entre tristesse face à la docilité de notre société face aux privations de libertés au nom de la peur et de la science. RTL Info, Nos sociétés ont docilement accepté d'être privées de libertés: "Nous étions trop peu nombreux à râler" - RTL Info
  • Toujours chez lui le dandysme a triomphé de tout, et d'abord du meilleur de lui-même : sa vaillante passion pour la résistance. Jamais il ne s'en est inquiété. Ça ne lui déplaisait pas, de confondre ce dandysme avec lui. N'est-ce pas sa signature, sa coquetterie? Son masque, aussi. C'est tout le paradoxe de cette affaire : il a fallu que le monde entier soit sommé de porter des masques pour que Bernard-Henri Lévy jette le sien avec indignation. Il a fallu une pandémie pour terrasser son dandysme. On ne sait pas encore s'il en réchappera ; on espère que non. Ce que l'on sait, c'est qu'aujourd'hui il est "HS". En "réa". La colère l'a écrasé. La colère, oui. BHL est en colère. Contre la "grand-peur" – c'est son mot – qui s'est abattue sur le monde. Contre "notre ahurissante docilité à l'ordre sanitaire en marche". Contre "le virus du virus" qui attaque ses chers principes. Contre la soumission. Cela donne Ce virus qui rend fou, un petit livre noir et puissant. Et profond. Très. Anna Cabana lejdd.fr, BHL en colère contre la "grand-peur" du Covid-19 : les extraits exclusifs de son nouveau livre
  • Bernard-Henri Lévy, lui, n'avait jamais pris position sur ce qui est devenu « l'affaire Raoult ». Mais Didier Raoult, lui, semble d'accord avec le philosophe pour penser qu'une épidémie de folie a suivi de fort près l'épidémie de Covid. Le livre du philosophe est le cri de colère d'un homme « sidéré » par « la grand-peur » qui s'est abattue sur le monde avec l'apparition de la pandémie. Le « virus du virus » soutient l'écrivain, c'est « notre ahurissante docilité à l'ordre sanitaire en marche ». Le Point, Covid-19 : quand Didier Raoult rend hommage à BHL - Le Point
  • Nous avions certes fait confiance à l’État pour la crise sanitaire : nous avons considéré qu’il était compétent pour agir et avons accepté avec docilité une perte drastique de libertés. Mais s’agissant du passage au « monde d’après », qui concerne l’habitabilité de la planète, il n’est plus à prouver que l’administration étatique n’a jamais été le premier allié. Nous aimerions déléguer cela à l’État, lui déléguer les moyens de mettre en place une « volonté générale » à ce sujet. Mais demandons-nous d’abord : quelle volonté générale ? Pierre Charbonnier le rappelait récemment dans Le Monde : l’écologie divise. Les réactions à l’urgence, les façons d’être concernés, les stratégies, tout cela est divers et multiple. Pour une conversion écologique effective, l’enjeu est d’abord démocratique. À quoi tenons-nous ? À quoi nous opposons-nous ? Avec qui nous battons-nous ? La Croix, Génération Laudato si’: l’écologie divise
  • Vous êtes jeune et pourtant votre dernier single s'appelle Quand j'étais vieux. Cherchez l'erreur ? Pour moi, on est vieux quand on a renoncé à ses rêves, quand on se laisse aller à la passivité, à une forme de docilité paresseuse... On peut donc être vieux à tout âge ! Ma chanson, c’est celle de quelqu’un qui se rend compte un jour qu’il est résigné depuis trop longtemps, et qui s’auto-botte le derrière... www.lamontagne.fr, Raphaël Klemm : sa guitare le démange beancoup ! - Paris (75000)

Traductions du mot « docilité »

Langue Traduction
Anglais docility
Espagnol docilidad
Italien docilità
Allemand fügsamkeit
Chinois 服从
Arabe انقياد
Portugais docilidade
Russe понятливость
Japonais 従順
Basque docility
Corse docilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « docilité »

Source : synonymes de docilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « docilité »

Partager