La langue française

Entêtement

Sommaire

  • Définitions du mot entêtement
  • Étymologie de « entêtement »
  • Phonétique de « entêtement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « entêtement »
  • Citations contenant le mot « entêtement »
  • Images d'illustration du mot « entêtement »
  • Traductions du mot « entêtement »
  • Synonymes de « entêtement »
  • Antonymes de « entêtement »

Définitions du mot entêtement

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTÊTEMENT, subst. masc.

A.− Vx. Goût extrême et sans réserve pour quelque chose. Entêtement de qqn pour qqc. Son entêtement des titres, et des noms antiques (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1825).
Spéc. Attachement amoureux. Il a un grand entêtement pour cette femme (Ac.1798-1923).
B.− Cour. Attachement obstiné et irraisonné à une opinion, à un parti pris. Il s'est conduit ainsi par entêtement (Ac.1835-1932).Flaubert. − Jamais ... vous ne me connaissez pas, j'ai l'entêtement d'un Normand, que je suis (Goncourt, Journal,1879, p. 27):
Ma mère attendait, la brosse en l'air. Elle me jeta, de biais, un bref et pénétrant coup d'œil. Puis son visage prit, soudain, trait par trait, une extraordinaire expression d'entêtement, de refus. Elle secouait la tête et disait : − Non, Laurent. Non. Je ne veux pas. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 146.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃tεtmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1562 « mal de tête » (Du Pinet, Trad. de Pline, xxv, 5 ds Delb. Notes ds Hug.); 2. 1649 « état de celui qui s'est mis quelque chose en tête avec obstination » (Abbé de Marolles ds Delb. Rec. ds DG). Dér. du rad. de entêter1*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 537. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 343, b) 992; xxes. : a) 1 067, b) 816.

Wiktionnaire

Nom commun

entêtement \ɑ̃.tɛt.mɑ̃\ masculin

  1. Attachement opiniâtre d’une personne à ses opinions, à ses goûts, à ses vues, à ses projets, etc.
    • Les terriens de Roche ont des entêtements inexplicables. Il est vrai que ces entêtements sont une vertu. L'invasion est à leur porte, inévitable; cela ne les empêche pas de s'acharner au travail de la moisson, […]. — (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
  2. (Vieilli) Engouement pour une personne.
    • Il a un grand entêtement pour cette femme.
    • Maintes fois tu m’as blessée en entretenant Juliette ou Abel de ce qui eût dû rester entre toi et moi, et c’est bien là ce qui, longtemps avant que tu t’en doutes, m’a fait penser que ton amour était surtout un amour de tête, un bel entêtement intellectuel de tendresse et de fidélité. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTÊTEMENT. n. m.
Attachement opiniâtre d'une personne à ses opinions, à ses gouts, à ses vues, à ses projets, etc. Son entêtement le perdra. C'est un étrange entêtement que le sien. Il s'est conduit ainsi par entêtement. Il se dit aussi de l'Engouement pour une personne. Il a un grand entêtement pour cette femme. Ce sens est un peu vieilli.

Littré (1872-1877)

ENTÊTEMENT (an-tê-te-man) s. m.
  • 1Action de se porter à la tête, d'affecter la tête. L'entêtement par des parfums.
  • 2 Fig. État d'un esprit, d'un cœur, d'une âme entêtée. J'aime la poésie avec entêtement, Molière, Fem. sav. III, 2. Une fausse gloire, un faux esprit de réforme, une fausse religion, un entêtement de parti, et les aveugles passions qui l'accompagnent, Bossuet, Var. Avert. V, § 35. Ç'a été autrefois mon entêtement comme il est le vôtre ; mais il y a trois choses à considérer…, La Bruyère, V. De là les entêtements en faveur des uns, de là les déchaînements bizarres contre les autres, Bourdaloue, Homél. sur l'aveugle-né, Domin. t. IV, p. 478. Un temps a été que les Latins étaient modernes, et alors ils se plaignaient de l'entêtement que l'on avait pour les Grecs qui étaient les anciens, Fontenelle, Digr. anc. mod. Œuvr. t. IV, p. 196, dans POUGENS. Connaissant l'entêtement qu'il avait pour le nom d'érudition, Hamilton, Gramm. 4. Les deux entêtements de cette dernière [dame] étaient la danse et la parure, Hamilton, ib. 7. Elle commençait à revenir de l'entêtement qui l'avait séduite en sa faveur, Hamilton, ib. 11. Tel est aujourd'hui l'entêtement du siècle, de s'y faire des plans de religion, Massillon, Myst. Visit. On ne revient guère de l'entêtement de la naissance, Massillon, Av. Dispos. La folle opiniâtreté que produit l'entêtement, Bayle, Lett. à Constant, 4 juill. 1697. Je n'ai pas l'entêtement des grandes alliances, Marivaux, l'Épreuve, sc. 1.

    Il se dit de celui qui est un objet d'entêtement. Si, à votre âge, vous êtes si vif et si impétueux, quel nom, Théobald, fallait-il vous donner dans votre jeunesse, et lorsque vous étiez la coqueluche et l'entêtement de certaines femmes ? La Bruyère, V.

  • 3Attachement excessif d'une personne à ses opinions. Rien n'égale l'entêtement de cette femme. Outre que l'entêtement est partout vicieux, il ne laisse jamais le cœur dans une disposition paisible, parce qu'il est toujours impatient et violent, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 380. Rien ne ressemble plus à la vive persuasion que le mauvais entêtement, La Bruyère, XII. La faiblesse a mille fois plus d'inconvénients que l'entêtement, Genlis, Ad. et Théod. t. I, lett. 26, p. 116, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entêtement »

Du verbe entêter « incommoder, étourdir en agissant sur la tête ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Entêter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « entêtement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entêtement ɑ̃tɛtœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « entêtement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entêtement »

  • Longévité : entêtement à ne pas déménager. De Tristan Bernard / Mots-croisés
  • L'entêtement et le dégoût se suivent de près. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Les robes des avocats sont doublées de la sottise et de l’entêtement des plaideurs. De Proverbe italien
  • Ce que l'on nomme fermeté chez un roi s'appelle entêtement chez un âne. De Thomas Erskine
  • La pire difficulté pour l'individu créateur, c'est de réfréner l'entêtement à vouloir catégoriser le monde à son image. De Henry Miller
  • La raison et la logique ne peuvent rien contre l'entêtement et la sottise. De Sacha Guitry / Nono
  • L'entêtement représente le caractère, à peu près comme le tempérament représente l'amour. De Chamfort / Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  • Le bonheur n’est pas de chercher le bonheur, mais d’éviter l’ennui. C’est faisable avec de l’entêtement. De Gustave Flaubert / Lettre à Louise Colet - 31 Août 1846
  • Le drame de l'homme se joue moins dans la certitude de son néant que dans son entêtement à ne point s'y résigner. De Roland Jaccard / La tentation nihiliste
  • « Je dois parler davantage d’entêtement que d’ambition, lâche-t-il. Suspect numéro un a été le film de l’entêtement. » La Presse, Suspect numéro un de Daniel Roby: le film de l’entêtement
  • LES POLITICIENS ne savent pas finir une carrière (politique) et s’accrochent à la légitimité que leur confère un passé prestigieux pour se convaincre et tenter de convaincre les autres qu’ils jouent encore un rôle influent. Cet entêtement à survivre dans un monde en décomposition finit par les couvrir de ridicule. Ainsi, Ségolène Royal, ex-candidate malheureuse à la présidentielle, affirme, depuis le départ d’Édouard Philippe, qu’elle a été contactée par l’Élysée en laissant entendre qu’il s’agissait d’un méga-job. Première ministre ? Ministre de l’Écologie, de l’Économie, du Travail, des Finances ? Et pourquoi pas ? Sauf que l’Élysée a riposté par un communiqué courtois précisant que l’ancienne compagne de François Hollande n’avait eu que des contacts avec des élus, mais pas avec le cabinet d’Emmanuel Macron. Tout en réaffirmant, dans un souci de convenances, le « respect » et la « considération » que Mme Royal inspirent au président de la République. Louanges logiques, mais terminales qui indiquent, de toute évidence, que si le chef de l’État refuse de prendre langue avec Mme Royal, c’est parce qu’il ne tient pas à tomber dans un piège. , Le ridicule de Ségolène | Le blog de Richard Liscia
  • Rappelons que le sentier fédéré Trans-Québec 3 traversant l’arrière-pays des localités de Portneuf-sur-Mer et Forestville, a fait l’objet d’une véritable saga l’hiver dernier, menant à son fractionnement pendant plusieurs semaines. Constatant l’entêtement des parties en cause, la mairesse avait convoqué divers intervenants pour une séance informelle en vue d’un projet de passerelle pour VHR sur la Sault aux Cochons. Le Manic, Forestville obtient 490 000 $ pour son projet de passerelle pour véhicules hors route - Le Manic
  • Tout à fait. La seule solution est que la justice oblige la Ligue à nous inclure au championnat de la saison prochaine. Aujourd’hui, il y a un véritable entêtement, un acharnement des instances à notre égard. Ils ne veulent pas appliquer une recommandation très forte de la plus haute juridiction française. L’issue sera donc juridique. Le 11 Amiénois, Luigi Mulazzi (Amiens SC) : "On ne va certainement pas en rester là !"
  • Par ailleurs, devant la non fiabilité des tests ramenés de l’étranger, les autorités tunisiennes ont été dans l’impossibilité de les faire vérifier, par manque de tests disponibles. Sans oublier les nombreux arrivants qui ont été exemptés de présenter des bilans virologiques pour plusieurs raisons. Si on ajoute à cette histoire de tests virologiques douteux, le laxisme montré par les autorités face à l’entêtement des tunisiens résidant à l’étranger de n’en faire qu’à leur tête  refusant toutes formes de confinement… Tunisie Numerique, Tunisie – Covid : Sommes nous assurés contre une recrudescence de l'épidémie ?
  • A la suite de cet accident, deux des quatre passagers sont portés disparus, emportés par les eaux. Ce drame est la conséquence de l’entêtement de certains citoyens, qui trouvent toujours le moyen de contourner les dispositifs mis en place pour éviter le transport de la Covid-19 d’un pays à un autre. BENIN WEB TV, Frontière Bénin-Niger: deux passagers introuvables suite au naufrage d'une pirogue

Images d'illustration du mot « entêtement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « entêtement »

Langue Traduction
Anglais stubbornness
Espagnol testarudez
Italien testardaggine
Allemand sturheit
Chinois 固执
Arabe عناد
Portugais teimosia
Russe упрямство
Japonais 頑固
Basque stubbornness
Corse tossicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « entêtement »

Source : synonymes de entêtement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « entêtement »

Partager