La langue française

Obstination

Sommaire

  • Définitions du mot obstination
  • Étymologie de « obstination »
  • Phonétique de « obstination »
  • Citations contenant le mot « obstination »
  • Images d'illustration du mot « obstination »
  • Traductions du mot « obstination »
  • Synonymes de « obstination »
  • Antonymes de « obstination »

Définitions du mot obstination

Trésor de la Langue Française informatisé

OBSTINATION, subst. fém.

A. −
1. Attachement tenace d'une personne à ses idées, à ses résolutions, à ses entreprises en dépit des difficultés qu'elle rencontre. Synon. entêtement.Cette obstination imperturbable avec laquelle l'Anglais ou l'Allemand marchent à leur but, sans tomber ni se détourner, n'est pas à l'usage des Français (J. de Maistre, Corresp.,t.1, 1804, p.126).J'ai mis tant d'obstination... d'entêtement même!... à trouver un jeune collaborateur, ardent, enthousiaste! (Bernanos,Imposture,1927, p.414):
1. Il y a eu des années où Durkheim a édifié son oeuvre et répandu son enseignement, avec une grande obstination, avec une grande rigueur autoritaire, en donnant à cette oeuvre les allures vénérables de la science... Nizan,Chiens garde,1932, p.191.
[Avec compar. caractérisante] Cet homme qui s'arrange pour vivre dans mon ombre, pour mettre ses pas dans l'empreinte des miens, avec une obstination de chien (Colette,Vagab.,1910, p.79).
En partic. Insistance. L'épicière m'observe avec attention et je remarque que son regard s'attache à ma taille, à mon ventre, avec une obstination gênante (Mirbeau,Journal femme ch.,1900, p.63).
2. Péj. Attachement excessif, irraisonné à une résolution, à une entreprise. Obstination aveugle, désespérée, exaspérante, farouche, féroce, imbécile, intraitable, puérile, stupide; obstination d'ivrogne. Il aurait pu parler ainsi pendant des heures, il se serait toujours buté à la même obstination fermée, inébranlable (A. Daudet, Nabab,1877, p.134).Claude répondait sèchement, avec l'obstination de l'idée fixe, qui dédaigne même à donner des raisons (Zola,OEuvre,1886, p.282).
[Avec compl. prép. contre] Quelque chose d'irritant, c'est son obstination sourde, hostile, contre tout ce qui est raisonnement (Goncourt,Journal,1870, p.556).
B. − P. méton. Comportement, manière d'agir qui dénote ou met en oeuvre cette qualité. Fléchir dans son obstination; vaincre l'obstination de qqn. Opposant à nos offres une obstination souriante, il ne but pas (Benoit,Atlant.,1919, p.65).L'habitude de subordonner de bien loin ce qui est vrai à ce qui est convenable, et la science à la politesse, est donc la plus ancienne en nous tous; beaucoup d'aveuglements, d'obstinations et de stériles controverses s'expliquent par là (Alain,Propos,1921, p.246):
2. Il y a entre les fureurs de 1793 et l'obstination patiente des partis opposés en 1827 la différence qu'il y a entre des boxeurs qui risquent de se tuer et des joueurs d'échecs attentifs, mais patients qui se disputent la victoire et soutiennent des paris importants. Delécluze,Journal,1827, p.400.
[Avec compl. prép.]
Obstination à + inf.Il n'y avait plus de place dans le coeur de tous que pour un très vieil et très morne espoir, celui-là même qui empêche les hommes de se laisser aller à la mort et qui n'est qu'une simple obstination à vivre (Camus,Peste,1947, p.1430).
Obstination dans + subst.Tu manques la plus belle occasion de fortune qui puisse se présenter de ta vie entière à un ouvrier de Granville, et cela par ton obstination dans d'extravagantes amours (Nodier,Fée Miettes,1831, p.95).
Prononc. et Orth.: [ɔpstinasjɔ ̃]; pour [ɔsti-] v. obstiné. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin du xiies. (Sermons S. Bernard, 6, 9 ds T.-L.). Empr. au lat. class. obstinatio «constance, persévérance, fermeté», dér. de obstinare (v. obstiner). Fréq. abs. littér.: 720. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 662, b) 841; xxes.: a) 1540, b) 1118.

Trésor de la Langue Française informatisé

OBSTINATION, subst. fém.

A. −
1. Attachement tenace d'une personne à ses idées, à ses résolutions, à ses entreprises en dépit des difficultés qu'elle rencontre. Synon. entêtement.Cette obstination imperturbable avec laquelle l'Anglais ou l'Allemand marchent à leur but, sans tomber ni se détourner, n'est pas à l'usage des Français (J. de Maistre, Corresp.,t.1, 1804, p.126).J'ai mis tant d'obstination... d'entêtement même!... à trouver un jeune collaborateur, ardent, enthousiaste! (Bernanos,Imposture,1927, p.414):
1. Il y a eu des années où Durkheim a édifié son oeuvre et répandu son enseignement, avec une grande obstination, avec une grande rigueur autoritaire, en donnant à cette oeuvre les allures vénérables de la science... Nizan,Chiens garde,1932, p.191.
[Avec compar. caractérisante] Cet homme qui s'arrange pour vivre dans mon ombre, pour mettre ses pas dans l'empreinte des miens, avec une obstination de chien (Colette,Vagab.,1910, p.79).
En partic. Insistance. L'épicière m'observe avec attention et je remarque que son regard s'attache à ma taille, à mon ventre, avec une obstination gênante (Mirbeau,Journal femme ch.,1900, p.63).
2. Péj. Attachement excessif, irraisonné à une résolution, à une entreprise. Obstination aveugle, désespérée, exaspérante, farouche, féroce, imbécile, intraitable, puérile, stupide; obstination d'ivrogne. Il aurait pu parler ainsi pendant des heures, il se serait toujours buté à la même obstination fermée, inébranlable (A. Daudet, Nabab,1877, p.134).Claude répondait sèchement, avec l'obstination de l'idée fixe, qui dédaigne même à donner des raisons (Zola,OEuvre,1886, p.282).
[Avec compl. prép. contre] Quelque chose d'irritant, c'est son obstination sourde, hostile, contre tout ce qui est raisonnement (Goncourt,Journal,1870, p.556).
B. − P. méton. Comportement, manière d'agir qui dénote ou met en oeuvre cette qualité. Fléchir dans son obstination; vaincre l'obstination de qqn. Opposant à nos offres une obstination souriante, il ne but pas (Benoit,Atlant.,1919, p.65).L'habitude de subordonner de bien loin ce qui est vrai à ce qui est convenable, et la science à la politesse, est donc la plus ancienne en nous tous; beaucoup d'aveuglements, d'obstinations et de stériles controverses s'expliquent par là (Alain,Propos,1921, p.246):
2. Il y a entre les fureurs de 1793 et l'obstination patiente des partis opposés en 1827 la différence qu'il y a entre des boxeurs qui risquent de se tuer et des joueurs d'échecs attentifs, mais patients qui se disputent la victoire et soutiennent des paris importants. Delécluze,Journal,1827, p.400.
[Avec compl. prép.]
Obstination à + inf.Il n'y avait plus de place dans le coeur de tous que pour un très vieil et très morne espoir, celui-là même qui empêche les hommes de se laisser aller à la mort et qui n'est qu'une simple obstination à vivre (Camus,Peste,1947, p.1430).
Obstination dans + subst.Tu manques la plus belle occasion de fortune qui puisse se présenter de ta vie entière à un ouvrier de Granville, et cela par ton obstination dans d'extravagantes amours (Nodier,Fée Miettes,1831, p.95).
Prononc. et Orth.: [ɔpstinasjɔ ̃]; pour [ɔsti-] v. obstiné. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin du xiies. (Sermons S. Bernard, 6, 9 ds T.-L.). Empr. au lat. class. obstinatio «constance, persévérance, fermeté», dér. de obstinare (v. obstiner). Fréq. abs. littér.: 720. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 662, b) 841; xxes.: a) 1540, b) 1118.

Wiktionnaire

Nom commun

obstination \ɔb.sti.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Le fait de s’attacher opiniâtrement à une idée, à un sentiment, à une entreprise.
    • Bert, avec l’obstination convulsive de l’instinct, s’étaya contre les parois, jusqu’à ce que le ballon piquât du nez. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 252 de l’éd. de 1921)
    • […], tout vous révèle qu’entre Le Havre et Rouen se poursuit avec obstination la création d’une zone où, inévitablement, le colossal et l’extraordinaire sont en genèse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il était célèbre par une obstination admirable à apprendre à écrire et à lire ; le résultat ne fut pas étonnant ; il faut croire qu’il est bien difficile d'apprendre à lire ; […]. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.75, Hartmann, 1937)
  2. Qualité de celui qui s’attache à une idée, à un sentiment, à une entreprise.
    • Il lui a fallu beaucoup d’obstination pour réussir dans son examen.
    • Obstination au travail, à l’étude.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBSTINATION. n. f.
Fait de s'attacher opiniâtrement à une idée, à un sentiment, à une entreprise. Obstination irréductible. Ridicule, étrange obstination. Obstination au mal, dans le mal. Il signifie aussi Qualité de celui qui s'attache à une idée, à un sentiment, à une entreprise. Il lui a fallu beaucoup d'obstination pour réussir dans son examen. Obstination au travail, à l'étude.

Littré (1872-1877)

OBSTINATION (ob-sti-na-sion ; en vers, de cinq syllabes ; au XVIe siècle, d'après Bèze, au XVIIe d'après Ménage, on prononçait ostination, ce qui est aujourd'hui la prononciation populaire) s. f.
  • Action de s'obstiner ; état de celui qui s'obstine. Je sais quelle est l'humeur et l'esprit d'un chrétien ; Dans l'obstination jusqu'au bout il demeure, Corneille, Poly. III, 3. Mais, après les efforts de cette déférence, Si tu gardes encor la même violence, Peut-être saurons-nous apaiser autrement Les obstinations de ton emportement, Corneille, la Veuve, III, 3. Leur obstination s'irrite par les peines, Rotrou, St Genest, II, 8. Croyez-vous l'emporter par obstination ? Molière, Fâch. II, 4. J'essayai de lui faire connaître mon motif ; mais ma justification accrut son doute, et il prit mes excuses pour une obstination, Pascal, Lett. à Jacqueline, 26 janv. 1648. L'ignorance présomptueuse, qui est la mère de l'obstination, Bossuet, États d'oraison, I, 11. Commendon avait trop d'obstination et d'aigreur, Fléchier, Commendon, IV, 7. On voyait [à Paris] des troupes de mendiants, sans religion et sans discipline, demander avec plus d'obstination que d'humilité, Fléchier, Aiguillon. On a de la peine à comprendre l'obstination des anciens à croire que la mer Caspienne était une partie de l'Océan, Montesquieu, Esp. XXI, 9. Touchés des maux qu'enduraient les Français par leur obstination aux guerres civiles, Anquetil, Ligue, III, 146.

HISTORIQUE

XIIe s. Il layerent [laissèrent] lo parleir par la grant duresce et la grant obstination des homes k'il veoyent, Saint Bernard, 527.

XVe s. Et en toutes ses entreprises n'y avoit point d'effect, et ne faisoit que perdre temps, gens et pays, par ses folles obstinations, J. de Troyes, 1476.

XVIe s. L'ambition et l'obstination qui estoit en Lysander luy procedoit de la discipline et nourriture laconique, Amyot, Lysand. 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OBSTINATION, s. f. (Gramm.) volonté permanente de faire quelque chose de déraisonnable. L’obstination est un vice qui tient au caractere naturel & au défaut de connoissances. Si on se donnoit le tems d’entendre, de regarder & de voir, on se départiroit d’un projet insensé ; on ne formeroit pas ce projet si l’on étoit plus éclairé. Il y a des hommes qui voyent moins d’inconvénient à faire le mal qu’à revenir sur leurs pas. On dit que la fortune s’obstine à poursuivre un homme, qu’il ne faut pas obstiner les enfans ; en ce sens, obstiner signifie s’opposer à leurs volontés sans aucun motif raisonnable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « obstination »

Provenc. obstinatio ; esp. obstinacion ; ital. obstinazione ; du lat. obstinationem, de obstinare, obstiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin obstinatio (« persévérance, fermeté »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obstination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obstination ɔbstinasjɔ̃

Citations contenant le mot « obstination »

  • Si la cause est bonne, c’est de la persévérance. Si la cause est mauvaise, c’est de l’obstination. De Laurence Sterne / Tristam Shandy
  • Bigot. Personne qui est attachée avec zèle et obstination à une croyance que vous ne partagez pas. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Beaucoup plus facile d'admettre le suicide de quelques-uns que l'obstination de la majorité à vivre. De Jean-Claude Brisville
  • Les arbitres ont officiellement donné leur quitus à l’un de tes challengers, et voilà qu’un autre groupe d’arbitre dit t’accorder son parrainage. Sur quelle base juridique ? quelle base légale ? Comment toi le grand Drogba peut tomber si bas. Pourquoi toute cette obstination. , Election à la FIF : Un fils de Niaprahio écrit à Didier Drogba, ce qu’il lui demande - Linfodrome
  • Avec un peu d'obstination et de solitude n'importe qui peut faire des livres. De Jacques Ferron / Du fond de mon arrière-cuisine
  • L'opinion publique est un composé de folies, de sagesse, de sentiments faux, de sentiments justes, d'obstination et de paragraphes dans les journaux. De Sir Robert Peel
  • La nature n'a accordé aux hommes que la constance, tandis qu'elle donnait aux femmes l'obstination. De Pierre Choderlos de Laclos
  • L'obstination et ardeur d'opinion est la plus sûre preuve de bêtise : est-il rien certain, résolu, dédaigneux, contemplatif, grave, sérieux, comme l'âne ? Michel Eyquem de Montaigne, Essais, III, 8
  • Il faut distinguer la ténacité de l'obstination : savoir insister et persévérer au bon moment, savoir aussi se retirer et renoncer quand il le faut. De Shafique Keshavjee / Le roi, le sage et le bouffon
  • La persévérance est la noblesse de l'obstination. De Adrien Decourcelle
  • La fantaisie et la liberté d'imagination ne s'acquièrent pas comme ça, qu'il y faut du temps, de l'obstination, de la sévérité, de la rigueur, des mathématiques, de la raison. De Philippe Sollers
  • L'obstination est le chemin de la réussite. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • L'obstination est le parent pauvre de la volonté. De Malcolm de Chazal / Penser par étapes
  • L'amour c'est de l'obstination aussi. De Claire Martin / Les morts
  • Toutes les femmes tournent avec obstination autour de ce qui doit les brûler. De Henry de Montherlant / La reine morte
  • Le mouvement Ennahdha a dénoncé l’obstination à continuer instrumentaliser l’affaire des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi et à investir dans les crises politiques, empiétant, ainsi sur la Justice et les institutions de l’Etat. Directinfo, Tunisie: Ennahdha dénonce l'obstination à instrumentaliser l'affaire Belaid et Brahmi | Directinfo
  • Tunisie-Tribune (affaire Belaid et Brahmi) – Le mouvement Ennahdha a dénoncé l’obstination à continuer instrumentaliser l’affaire des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi et à investir dans les crises politiques, empiétant, ainsi sur la Justice et les institutions de l’Etat. , Ennahdha dénonce l’obstination à instrumentaliser l’affaire Belaid et Brahmi | Tunisie Tribune
  • Un accord historique ? Les adversaires d’une plus grande intégration européenne moqueront sans doute ce qualificatif, il est vrai trop souvent utilisé à l’issue des conclaves bruxellois. Ils railleront la durée (quatre jours) des négociations et leur dramaturgie. Ils se plairont à souligner les concessions faites aux pays dits radins pour mieux minimiser la portée du deal final. Ils auront tort. Le pas franchi par les 27 membres de l’Union européenne est bel et bien historique. Les montants mis sur la table pour faire face à la crise économique consécutive à la crise sanitaire, d’ailleurs pas terminée, sont colossaux : 750 milliards d’euros ! Mais au-delà du chiffre, c’est le principe inédit d’une solidarité financière entre Etats qui fera date. Derrière ces fameux 390 milliards de subventions, qui bénéficieront aux Etats les plus frappés par la crise, se cache une première étape vers une Europe plus fédérale. Franchie dans la douleur certes, mais au grand dam des anti-européens de tous poils. Quelques mois après le Brexit, alors que les mirages du nationalisme continuent de fragiliser le dessein européen, que la plus grave crise économique et sociale depuis la guerre menace le continent, il est heureux qu’au bout du compte, le désir d’union l’ait emporté sur les tentations de repli. Comme toujours quand il s’agit d’Europe, ce fut le fruit de compromis laborieux. Ils ont été rendus possible grâce, là encore, à une entente… historique entre Macron et Merkel. Le chef de l’Etat a, de bonne guerre, bombé le torse hier soir sur TF1. Sans son obstination, rien n’aurait été possible. Bien joué, Manu ! Mais son obstination aurait été vaine si la chancelière n’avait pas, il y a quelques semaines, levé le tabou budgétaire allemand sur la mutualisation des dettes. Un revirement pris dans l’intérêt de l’Allemagne mais salutaire pour l’Europe. Alors, danke Mutti ! Libération.fr, Historique - Libération
  • Exposition intitulée "Libération, retour d'internés à Montluc déportés" faite pour les 10 ans de la création du Mémorial national de la prison de Montluc due à l'obstination de l'ARM, l'ancien président Georges Tassani et Jean Lévy, responsable régional des fils/filles de déportés juifs de France. 23 panneaux de témoignages, présence des membres de l'association des rescapés de Montluc pour donner toute information complémentaire. , Exposition de l association des rescapes de Montluc : Exposition a Lyon 3e Arrondissement
  • C’est à travers un communiqué, envoyé très tôt ce vendredi matin à plusieurs organes de presse françaises, qu’Ajroudi a fait part de son obstination. Un courrier rédigé par ses conseils. “Notre client, M. Ajroudi souhaite acquérir l’Olympique de Marseille, idéalement au même coût d’acquisition que celui payé par M. McCourt, montant auquel s’ajoutent toutes les dépenses qu’il a encourues pour les acquisitions de joueurs, ses apports subséquents et surtout, le montant nécessaire à financer la solution avec l’ICFC-UEFA au sujet des pertes annuelles abyssales de ces trois dernières années, lesquelles avoisinent les 202 millions d’euros”, a indiqué la note. 24matins.fr, Marseille : Après la réponse de McCourt, Ajroudi réplique
  • “C’est Alain Pécheral, qui était journaliste au Provençal à l’époque, qui nous a sorti ça un jour. La première c’était contre Niort, c’était une reprise de volée normale. La deuxième, c’était contre le Racing. Comme j’avais mis le même genre de but, il a trouvé la Papinade et c’est resté. Avoir un geste à son nom, c’est très rare mais c’était moi, c’était mon obstination. C’était ma marque de fabrique. J’en faisais tous les jours. J’en faisais tellement à l’entrainement que quand elle arrivait, je ne me posais même pas la question de savoir si je la contrôle ou si je la frappe. Comme à l’entrainement, je frappais et souvent ça rentrait. Le défenseur pouvait être au courant mais quand le ballon est en l’air, qu’on soit attaquant ou défenseur, le ballon on le regarde pour pouvoir se placer, et moi je ne laissais pas le temps de regarder. Je frappais. Tous mes buts sont pratiquement à une touche de balle. Je savais tout faire, à part avec mon pied gauche, même si j’en ai marqué quelques uns, quand on voit ce que j’ai fait avec le pied droit, le pied gauche ne sert à rien. J’en ai tellement fait à l’entrainement que pour moi, c’était normal. Le ballon arrivait, je ne cherchais même pas à comprendre, c’était comme ça”. Girondins4Ever, Jean-Pierre Papin : "Avoir un geste à son nom, c'est très rare mais c'était moi, c'était mon obstination. C'était ma marque de fabrique. J'en faisais tous les jours" | Girondins4Ever
  • Autre ambiance rue des Granges à Besançon. Ludovic Fagaut a pris la parole devant ses militants. « On paie l’obstination d’un seul homme » a déclaré le candidat de la droite battu. , Actualités locales - Besançon / Municipales 2020 : Ludovic Fagaut battu et déçu
  • L accent on s en fiche ce n est pas ca qui fait avancer le pays, vyons plus tôt dans 3 mois avec son obstination a passé la réforme des retraites, le chomage, le covide et les inévitables ogmentations Par conte macron a 37/100 laissez moi rire ladepeche.fr, 55% des Français satisfaits de Jean Castex (malgré son accent)... - ladepeche.fr
  • Je ne comprends pas l'obstination de Thor envers Jane Foster avec le fait que Dame Sif lui fait les beaux yeux et est franchement de toute beauté .... mais enfin, les gouts et les couleurs ;) EcranLarge.com, Thor : Love and Thunder - Taika Waititi en dit plus sur le retour du super-héros Marvel - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Fonder un mouvement politique n’est pas chose aisée dans ce pays même si leur nombre déjà conséquent montre que la procédure est bien huilée et bien connue des administrations qui l’enregistrent, le suivent et, à la fin, le financent lorsque, par hasard ou par obstination, il décroche un élu. De surcroît, la difficulté de création n’est de toute façon pas la même pour Laurent Joffrin que pour Jean Lambda puisque notre éditorialiste pourra évidemment bénéficier de toute la tendresse rédactionnelle de Libétorchon qui n’a pas tardé à nous apprendre que ce mouvement s’inscrirait dans la recherche d’un dépassement des partis de gauche traditionnelle qu’il entendait rassembler. Contrepoints, Pas assez de socialisme en France ? Rassurez-vous, Joffrin lance un nouveau mouvement socialiste ! | Contrepoints
  • En 1873, toutes les planètes étaient alignées afin qu’Henri V, comte de Chambord, monte triomphalement sur le trône de France, restaurant ainsi la monarchie. L’Assemblée nationale n’avait jamais été si monarchiste, légitimistes et orléanistes s’étaient réconciliés, la République était discréditée et l’Empire à terre. Et pourtant, par un entêtement aussi incompréhensible que mystérieux, l’enfant du miracle laissera son destin lui échapper. La faute, selon lui, à un drapeau tricolore qu’il se refusera toujours à revendiquer. Ainsi Henri V fut-il l’un des principaux fondateurs de la IIIe République. Comment expliquer cette terrible obstination ? Ce grand refus qui sera le dernier clou au cercueil de la monarchie française ? Retour sur l’énigme insoluble du comte de Chambord. TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous, Le jour où le drapeau blanc a tué la monarchie - La Petite Histoire - TVL
  • Après six ans passés à essayer de ne pas confondre obstination et obsession, avec le soutien de ses enfants mais pas toujours de ses proches, Sophie Rollet se garde bien de crier victoire. De sa voix calme, elle dit souhaiter simplement que la justice pose enfin "un regard sérieux" sur ce dossier. Pas pour toucher des indemnités – elle en a déjà obtenu par une procédure civile en 2018 – mais pour un "effet boule de neige" sur la sécurité routière.   SudOuest.fr, Seule contre Goodyear : après la mort de son mari routier, le combat de Sophie Rollet
  • Le rêve est bien souvent plus doux que la réalité. En signant au FC Barcelone, Samuel Umtiti réalisait, de son propre aveu, un "rêve d'enfance". Avant de s'engager avec les Blaugrana, l'ancien Lyonnais avait minutieusement étudié le jeu catalan tout en caressant le doux espoir de faire partie, dans un futur plus ou moins lointain, de la vénérable institution. Alors, ce 16 juillet 2016, quand ce jour est arrivé, Umtiti a bien eu du mal à masquer son émotion. Imaginez donc, réaliser son rêve de gosse à 22 ans est un accomplissement rare. Alors même si la réalité l'a rattrapé, pas question de mettre fin à l'aventure. Et pour comprendre l'obstination de Big Sam à vouloir rester en Catalogne malgré l'empressement du Barça à vouloir lui faire changer d'air, il faut comprendre la fascination du défenseur central pour son club. Eurosport, MERCATO - Umtiti – Dembélé ou comment le piège s'est refermé sur le Barça - Liga 2018-2019 - Football - Eurosport
  • Non, je n’ai pas voulu apporter mon sou­tien à la man­i­fes­ta­tion car je ne suis pas d’accord avec le mes­sage trans­mis : l’obstination absolue de rou­vrir les clubs, en faisant sys­té­ma­tique­ment la com­para­i­son avec les bars. Je ne sou­tiens pas cette idée car, comme je l’ai rap­pelé il y a deux semaines, la fête telle que nous la con­nais­sons aujourd’hui et telle que la jeunesse la vit, se résume en trois mots : s’enlacer, s’embrasser, s’enivrer. Si on veut vivre pleine­ment la fête telle qu’on l’a con­nue, je ne vois pas com­ment ces trois mots peu­vent être com­pat­i­bles avec les pro­to­coles san­i­taires, les gestes bar­rières. Il suf­fit de regarder ce qu’il se passe à l’échelle plané­taire : prenons l’exemple des Alle­mands, en par­ti­c­uli­er à Berlin, une des villes les plus célèbres sur la planète pour sa cul­ture club­bing. Les Alle­mands ont vite com­pris que, tant que le virus ne sera pas com­plète­ment effacé de la planète, il fal­lait fer­mer les lieux, trou­ver d’autres moyens et ne pas s’obstiner avec une réou­ver­ture. Ils se sont bat­tus et ont obtenu des aides du gou­verne­ment fédéral. On ne peut pas com­par­er la France et l’Allemagne d’un point de vue économique, mais des sommes ont été posées sur la table, dans le but d’élaborer un plan de sauve­tage. C’est ce que je réclame depuis le début. Je ne réclame pas unique­ment un plan d’aide mas­sif, mais je vais plus loin et demande à ce que soit mis en place un plan de sauve­g­arde immé­di­at pour préserv­er la vie noc­turne, avec une réflex­ion col­lec­tive pour trou­ver des solu­tions et réin­ven­ter les mod­èles. Les solu­tions, je ne les ai pas (je ne suis pas le pro­fesseur Tour­nesol), et ces mod­èles restent à penser, mais j’en appelle à l’intelligence col­lec­tive, celle des acteurs du milieu et des artistes, avec l’invention qui est la leur. J’en appelle à ce qu’on se mette autour de la table pour imag­in­er des mod­èles qui per­me­t­tent de faire la fête sans que l’on se mette en dan­ger soi-même et les autres. Il faut le faire dès main­tenant. Mais ceux qui atten­dent que le monde antérieur revi­enne en l’état sont per­dus. Il faut accepter l’inacceptable, et je recon­nais que c’est très dur : il faut accepter que la manière dont nous avons vécue puisse désor­mais être dif­férente, il faut s’adapter. À nous d’imaginer com­ment trou­ver le meilleur chemin qui nous per­me­t­tra de cohab­iter avec le virus. Une autre des raisons déter­mi­nantes qui ont fait que je n’ai pas apporté mon sou­tien à cette man­i­fes­ta­tion, est que l’un des organ­isa­teurs a, ven­dre­di soir et de son pro­pre chef, fait un appel sur ses réseaux soci­aux à ce que tous les clubs rou­vrent à 00h01 : com­ment pourrais-je soutenir une man­i­fes­ta­tion dont les pro­pos sont irre­spon­s­ables ? Est-ce celle-là l’image que l’on veut ren­voy­er aux Français, cette image de non-responsabilité ? TSUGI, Michel Pilot : "Rouvrir les clubs est un combat perdu" - TSUGI
  • Si l’Angleterre regardait avec inquiétude la montée en puissance de la Prusse, elle n’était pas prête à s’impliquer sur le continent. L’Italie ne digérait pas l’obstination de Napoléon III à défendre le pape dont l’indépendance reposait sur les baïonnettes françaises. L’Autriche était aimable mais François-Joseph devait tenir compte des Hongrois peu favorables à la France. Contrepoints, La guerre de 1870, il y a 150 ans : une guerre oubliée | Contrepoints
  • Paris (AFP) - En plein scandale de violences sexuelles dans le patinage français, les voix s'élèvent dans les clubs face à l'obstination de son indéboulonnable patron Didier Gailhaguet. La défiance se fait aussi entendre en coulisses. L'Obs, Patinage: dans les clubs, les voix s'élèvent contre l'obstination de Gailhaguet
  • D’ailleurs, selon des sources ministérielles, la plus grande partie de ceux qui critiquent les nominations se plaignent en fait parce qu’ils en sont exclus. D’ailleurs, depuis 2005, les nominations n’ont-elles pas toujours été le fruit de compromis de ce genre ? Ainsi, quand on fait partie intégrante du compromis, les nominations deviennent acceptables et lorsqu’on en est exclu, parce qu’on a décidé de rester en dehors du gouvernement, elles deviennent un « détestable partage des parts » ? Le gouvernement compte en tout cas donner un nouvel élan à son action à travers ces nominations, en espérant que les critiques finiront par se calmer, d’autant plus qu’il y a de nombreux dossiers urgents à traiter. Finalement, la patience de Nabih Berry a eu raison de l’obstination de Hassane Diab... L'Orient-Le Jour, Nominations : quand la patience de Berry a raison de l’obstination de Diab - L'Orient-Le Jour
  • La Couronne du diable (Plon, 2020) se situe dans la lignée des œuvres précédentes de celui qui est à la fois avocat, écrivain et responsable de L’Orient littéraire. « Pendant la guerre du Liban, j’ai écrit La Honte du survivant (Naaman, 1989), en faisant référence à “l’obstination du témoignage”, chère à Camus, et à laquelle j’ai toujours cru. L’idée sartrienne de “responsabilité de l’écrivain” me paraît tout aussi fondamentale, avec l’idée qu’il doit être en situation, dans son époque, et qu’il doit s’engager, ce que j’essaie de faire aussi bien dans mes éditoriaux que dans mes livres. Face aux bouleversements que nous avons connus ces derniers mois avec le coronavirus, je ne me voyais pas écrire une histoire d’amour à Venise pendant la Renaissance, même me taire semblait indécent. Puisque nous n’avons pas le recul nécessaire pour tout raconter, j’ai proposé de raconter le premier acte de la tragédie, sachant que les commencements sont toujours révélateurs, dans la genèse d’une situation. Ils nous éclairent sur le basculement qui est en train de s’opérer », explique le fondateur du prix Phénix de littérature. L'Orient-Le Jour, L’obstination du témoignage d’Alexandre Najjar - L'Orient-Le Jour
  • Toutefois, on ne saurait admettre le fait que l’obstination de ces radins cache les manœuvres des pays du groupe de Visegrad, en particulier la Hongrie et la Pologne, pour que le plan de relance n’inclut pas de conditionnalités de respect des valeurs européennes, comme l’Etat de droit. Entre les cinq radins, grands bénéficiaires du marché unique, et les quatre pays illibéraux d’Europe centrale, grands bénéficiaires des fonds structurels européens, 18 pays et leurs citoyens pris en otage par une obstination absurde, favorisée par la règle sournoise de l’unanimité. Il est plus que temps que l’UE se débarrasse de ces règles sclérosantes pour évoluer vers un véritable système fédéral, gage d’une meilleure efficacité. Le Taurillon, Carton rouge aux « radins » qui prennent en otage la relance européenne - Le Taurillon
  • « Il faut arriver à un compromis et que la négociation puisse se faire. Chacun a compris que l'âge pivot était un problème pour tous les syndicats », a estimé François Hollande. L'ex-chef de l'État met même en garde contre « l'obstination » du gouvernement sur cette question. Une obstination qui « serait, à [son] avis, dangereuse », a-t-il confié à BFM TV. Depuis le début du mois de décembre, l'âge pivot provoque l'ire de l'ensemble des syndicats, réformistes comme contestataires. Le patron de la CFDT, Laurent Berger, n'avait d'ailleurs pas caché sa colère lorsque le gouvernement avait décidé d'inclure cette mesure dans le texte, indiquant même que l'exécutif avait franchi là une « ligne rouge ». Le Point, Retraites : Hollande tacle l'obstination « dangereuse » du gouvernement - Le Point
  • Elle s'est aussi prononcée une dernière fois sur le cas de Vincent Lambert en jugeant que la procédure collégiale de décision d'arrêt des soins suivie par le CHU de Reims était valide et que le médecin en charge du patient n'avait commis aucune illégalité en estimant que le maintien en vie du patient dans ce cas précis, témoignait d'une obstination déraisonnable au sens de la loi Léonetti. Affiches Parisiennes, Le Conseil d'Etat : vigie citoyenne en période de crise
  • Le RCD a dénoncé, ce samedi 19 octobre, « l’obstination » du pouvoir de fait à installer « un président potiche » et « les injonctions au gouvernement pour ouvrir les secteurs juteux aux multinationales », qui sont pour le parti « une provocation contre le peuple en révolution. » Algerie Eco, Le RCD dénonce "l'obstination" du pouvoir "à installer un président potiche" - Algerie Eco
  • Je chante pour Milan est un travail fait avec obstination par Andrée Ruth Shammah de rouvrir les portes de la culture dans la région la plus touchée par Covid-19: un acte d’amour du Théâtre Franco Parenti pour sa ville – que propose Rai Cultura Samedi 25 juillet prime time sur Rai5. Africa Daily News, Sur Rai5 le « Canto per Milano » – Africa Daily News
  • On ne peut que déplorer le fait que depuis toujours ce pouvoir, nimbé d’ethnicisme et dont la préoccupation est “l’avenir des mbochi”, sombre dans une culture de la violence et qui se nourrit du sang des citoyens. Aussi, il sied d’affirmer sans coup férir que le tyran sanguinaire s’est allègrement arrogé le droit de vie et de mort sur les congolais. Pour ce faire, il y a une obstination de l’usage des moyens de l’Etat caractérisée par l’achat d’armes de guerre ; lesquelles ne servent qu’à la destruction du pays et le massacre des paisibles populations. La triste et dramatique réalité est telle qu’après 60 ans d’indépendance, le peuple congolais demeure le dindon de la farce et aura payé un lourd tribu de la violence politique récurrente. Plutot que de travailler au développement socio-éonomique du pays, notamment au bien-être global du peuple congolais. Puisse la raison triompher sur la cuauté, la barbarie, la folie humaine et tous ces actes abominables qui révoltent la conscience humaine! Pagesafrik.info, Congo-Brazzaville : dégradation inexorable de la situation sécuritaire
  • L’obstination du gouvernement alimente désormais une nouvelle crainte: de nombreux voyageurs pourraient être tentés de se rendre dans les régions pour l’heure encore plus ou moins épargnées. Plusieurs élus, comme le maire de la grande ville de Machad, Mohammad Reza Kalaee, ont publiquement exprimé leur inquiétude à cette perspective. Gholam-Ali Jafarzadeh Imenabadi, député représentant la ville de Racht, a assuré qu’un tel brassage de population réduirait à néant tout espoir d’endiguer l’épidémie et conduirait le pays à «une catastrophe humaine». Le Temps, Téhéran s’obstine à refuser tout confinement - Le Temps
  • Ce texte se propose de démontrer que ces personnes ne font pas acte de résistance en refusant cette obligation, comme elles le prétendraient ; a contrario, selon lui, elles révèlent par leur comportement qu'elles se soucient peu du bien commun et agissent par égoïsme. Citation : "(...) cette obstination à mettre en danger la vie d'autrui relève en réalité plutôt de la bouderie presque obscène d'un enfant gâté paranoïaque qui ne veut rien, jamais, sacrifier de son confort." AgoraVox, Réponse à Aurélien Barrau - AgoraVox le média citoyen
  • Dans un verbe toujours fleuri, Kyrgios a dézingué à la fois l'ATP pour sa volonté de reprendre en août, l'US Open pour son obstination à vouloir se tenir et surtout Novak Djokovic et les autres joueurs impliqués dans le fiasco de l'Adria Tour, l'épreuve portée par le n°1 mondial et avortée après une flopée de cas positifs (dont celui du Serbe) au Covid-19. leparisien.fr, Tennis : Nick Kyrgios, ado attardé ou ambianceur indispensable ? - Le Parisien
  • 8Autre point de convergence entre Fontanille d’une part et Ferrarese et Laugier de l’autre : l’idée de « persévérance » chez le premier, ou d’ « obstination » chez les secondes, est regardée comme un des traits définitoires des formes de vie. Pour J. Fontanille : « […] l’axiologie qui est toujours en quelque sorte sollicitée “par défaut” est bien celle‑ci : persister et persévérer dans son cours. » (p. 35). « Penser une forme de vie, c’est décrire la persévérance d’une forme, d’un “comment”, c’est rendre compte d’une obstination de celui‑ci […] », écrivent quant à elles E. Ferrarese et S. Laugier (p. 15). On retrouve par ailleurs cette idée dans la contribution d’Anthony Stravrianakis consacrée au suicide assisté et intitulée « L’obstination comme forme de vie : l’anthropologie d’une vertu ». , La critique des formes de vie : pour un dialogue socio‑sémiotique (Acta Fabula)
  • Que faire quand le conflit éclate? Beaucoup de manuels de développement personnel répondent: «communiquer». Malheureusement, constate Bernard André, la communication ne suffit pas. «Nous pensons qu’il suffirait de mieux s’expliquer, de mieux s’écouter, comme si la différence pouvait être dissoute dans une bonne communication. Et lorsque cela ne fonctionne pas, on a tôt fait de reprocher à l’autre sa stupidité (il est incapable de comprendre), sa fausseté (il feint de ne pas comprendre), sa fainéantise (il ne fait pas l’effort) ou son obstination (il ne veut pas comprendre). On le voit, il est possible de bien communiquer ET d’être en conflit», observe le docteur en sciences de l’éducation. Le Temps, Le conflit, un outil de socialisation - Le Temps
  • Monsieur, savez-vous que le masque est prévu pour se mettre devant la bouche et le nez, par pitié, enlevez-le de devant vos yeux. Votre obstination est pathologique ou alors c'est bien plus grave. Vos n'êtes plus crédible, l'avez-vous été un jour, car avec de tels propos, éculés que tout le monde attend, c'est devenu du grand comique. midilibre.fr, Hérault : une statue de la Vierge décapitée, le maire "furieux" porte plainte - midilibre.fr
  • En bref : Macron, tout à son arrogance et à son mépris, nous promet le pire et, face à son obstination, seules nos mobilisations pourront mettre un coup d’arrêt à ses dangereux projets. Celles et ceux, notamment les personnels soignants, qui se sont fait entendre le 14 Juillet, entre autres à Paris, en descendant dans la rue et en venant perturber la sauterie présidentielle des Champs-Élysées, indiquent la marche à suivre. Le prochain rendez-vous pour montrer notre colère et notre détermination face à un pouvoir brutal et obsédé par les intérêts des plus riches est fixé à Beaumont-sur-Oise ce samedi, pour Adama et contre le racisme et les violences policières. L’occasion de faire entendre la contestation et de maintenir un climat propice à la construction d’une riposte à la hauteur dès la rentrée. , Ils ne veulent pas « changer de cap ». Retrouvons le chemin des mobilisations | NPA
  • L’obstination de Jean-Michel Aulas à vouloir reprendre le championnat alors que son équipe ne disputera pas de coupe d’europe la saison prochaine a fini par lasser les Français. Ils sont 72 % (67 %?chez les amateurs de football) à souhaiter que le président lyonnais - qui a écrit à des parlementaires en fin de semaine dernière - abandonne ses revendications, de la saison blanche aux play-offs en passant par une reprise coûte que coûte). Le Telegramme, Football. Aulas devrait arrêter de s’obstiner selon 72 % des Français - Football - Le Télégramme
  • Le groupe de travail, qui s’était constitué pour étudier de nouvelles propositions d’aménagements de la rue Marthe Delpirou, s’est dissous. Lors d’une nouvelle réunion mercredi, ses membres ont vivement regretté que « l’obstination a prévalu sur le bon sens ». Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Pierre-Quiberon - Rue Delpirou. Le groupe de travail dénonce l’obstination du maire
  • Cameroun. : Coronavirus, l'archevêque de Yaoundé critiqué pour son obstination à maintenir les messes KOACI, Cameroun. : Coronavirus, l'archevêque de Yaoundé critiqué pour son obstination à maintenir les messes - KOACI
  • La justice administrative avait choisi de désigner un expert pour obtenir un nouvel avis sur l’état, irréversible ou non, du patient. Ces expertises ont notamment pour but de déterminer si la poursuite des traitements relève de l’obstination déraisonnable, pierre angulaire de la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie. Or dans ses conclusions remises le 10 février, l’expert indique qu’un arrêt des soins, soit la fin de l’alimentation et de l’hydratation, est « difficile à envisager » car le patient n’est pas dans un coma « dépassé ». , Pontoise : La justice s’oppose à l’arrêt des traitements d’un septuagénaire dans le coma
  • A travers un dialogue écrit avec Adèle Van Reeth, la philosophie Myriam Revault d’Allones rappelle combien l’obstination demeure un trait de caractère aux vertus éthiques décisives. Les Inrockuptibles, Qu'est-ce qu'être obstiné ?
  • Elle s’appelle Lila. Elle passe ses journées sur les moteurs de recherche d’emploi à scruter les offres d’embauche. Elle envoie une dizaine de CV quotidiennement dans l’espoir de trouver enfin du travail, peu importe lequel. “Je postule dans tous les secteurs, y compris pour des emplois alimentaires comme la restauration et la vente”, précise la jeune femme, titulaire d’un diplôme universitaire dans les médias et la communication. Son obstination à décrocher au plus vite un emploi s’explique par une situation financière intenable. Sans l’assistance de son fiancé, Lila se serait retrouvée à la rue. Son compagnon, qui a la chance d’avoir un salaire, paie à la fois le loyer et prend en charge toutes les autres dépenses du quotidien. L’ancienne étudiante peut aussi compter sur le soutien de ses amis qui se mobilisent pour l’aider à trouver un emploi. En vain. Dans son secteur, la publicité, les embauches sont quasiment à l’arrêt. “Les grandes marques ont été durement touchées par la crise du coronavirus et ont diminué drastiquement leur budget de recrutement”, déplore Lila. Il y a un peu moins d’un an, elle pensait pourtant avoir décroché le sésame en obtenant le CDI de ses rêves. L’agence qui l’avait d’abord recrutée à titre temporaire a décidé de la garder, sous condition d’obtenir un permis de travail.  Cette obligation est spécifique aux diplômés algériens, conformément aux accords de 1968 entre l’Algérie et la France sur la circulation des personnes. Très restrictive, elle complique très souvent l’accès de nos jeunes compatriotes au marché de l’emploi dans l’Hexagone. Dans le cas de Lila, l’autorisation de travail s’est avérée un obstacle fatal. “La préfecture a mis quatre mois avant de me délivrer le permis à la fin février 2020. Entre-temps, ma promesse d’embauche s’est envolée”, narre la jeune diplômée. Comme un malheur n’arrive jamais seul, Lila a dû ensuite endurer le confinement sans la moindre ressource financière propre. “Compte tenu de ma petite expérience dans le monde du travail, je n’ouvre pas droit à une allocation chômage. Je suis aussi exclue des dispositifs d’aide aux étudiants et des offres de stages rémunérés car je suis déjà diplômée”, explique encore notre interlocutrice, désemparée. En février 2021, son permis de travail et sa carte de séjour, qui porte la mention salariée, vont expirer. Si d’ici là elle ne trouve pas de travail, Lila devra quitter le territoire français ou glisser dans la clandestinité.  Deux issues qui la plongent dans un état de stress permanent. Taous, de son côté, peut toujours rester en France. Étudiante depuis deux ans à l’université d’Orsay, elle reprendra ses cours de physique à la prochaine rentrée universitaire. Mais elle devra aussi, pour financer son séjour dans le pays, se débrouiller au plus vite et trouver du travail. Son bailleur menace continuellement de la mettre à la rue car elle ne paie plus son loyer depuis mars dernier.  Ses missions d’intérimaire se sont arrêtées en mars, lorsque le gouvernement français a décrété le confinement général de la population. À ce moment-là, la jeune fille de 21 ans était distributrice de flyers. Depuis, elle ratisse elle aussi les sites de recherche d’emploi. “J’ai envoyé des dizaines de candidatures. Lorsqu’on me répond, c’est toujours par la négative”, raconte Taous. Pour se nourrir, l’étudiante a dû se tourner vers des amis et des associations. Elle évite aussi de prendre constamment les transports car le coût de l’abonnement devient trop cher compte tenu de sa situation. Sa hantise aujourd’hui est de se retrouver dehors sans la possibilité de pouvoir retourner dans sa famille en Algérie, à cause de la fermeture des frontières. Pour aider les étudiants et les nouveaux diplômés en difficulté, des associations de la diaspora se mobilisent. L’Ecaf (Étudiants et Cadres algériens en France) se met à la disposition des chercheurs d’emploi afin de les orienter dans leurs recherches. Actuellement, l’association est submergée d’appels à l’aide. http://www.liberte-algerie.com/, Le désarroi des étudiants algériens en France: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Jérôme Triomphe : Évidemment que nous allons essayer d'arrêter cette procédure. Mais je me permets de dire une chose : ce que font les médias est rigoureusement sordide, c'est un voyeurisme insupportable. Je vois déjà les caméras de télévision, les chaînes d'info en continu, devant la chambre de Vincent pour savoir si les urines de Vincent sont rouges ou pas, s'il va mourir dans une heure ou dans un jour. C'est sordide ! Vincent n'est pas le symbole de la fin de vie parce que Vincent n'est pas en fin de vie. Vincent n'est pas un légume qui serait branché à des machines. Vincent ne fait pas l'objet d'une obstination déraisonnable ce n'est pas moi qui le dis ce sont les experts judiciaires nommés par la juridiction administrative que cette dernière a refusé d'écouter. Elle les nomme mais elle ne veut pas les suivre et la réalité, c'est que Vincent n'a aucune machine qui le maintient artificiellement en vie et que l'alimentation et l'hydratation ne sont pas des maintiens artificiels de la vie. Ça, c'est [un mensonge]. Vincent, on va provoquer sa mort. Ce que nous ne laisserons pas faire. Franceinfo, Affaire Vincent Lambert : "Il n'y a pas d'obstination déraisonnable, c'est un mensonge médiatique et politique", estime l'avocat des parents
  • On ne s'est pas privé de dire que trois gendarmes Français seraient suspectés d'être à l'origine de la mort d'AT ! J'aimerais que l'on fasse preuve de la même obstination pour dire qui étaient les responsables de la mort du malheureux chauffeur de bus, les noms qui circulent sur les réseaux sociaux ne laissent aucun doute sur l'origine des assassins, qu'en est il au juste? L'Obs, Mort d’Adama Traoré : les juges d’instruction ordonnent de nouvelles investigations
  • Mais, je me dois à présent de dire qu’aussi sérieuses que soient ces raisons psychologiques et historiques profondes, elles ne suffisent pas à expliquer la détermination, que dis-je l’obstination de Ouattara à garder des centaines de prisonniers politiques dans les geôles de l’Etat de Côte d’Ivoire. L’autocrate cynique de la lagune ébrié n’a pas pris le risque de perdre à jamais sa réputation de technocrate bien policé venu du FMI et de la Banque Mondiale, pour une simple histoire de sentiments. Non, Alassane Dramane Ouattara aurait bien aimé avoir un bon nom dans la postérité. Mais, plus forte que la recherche d’une bonne renommée, est chez Alassane Ouattara la passion de la conservation ad vitam aeternam du pouvoir d’Etat pour lui et son clan en Côte d’Ivoire.  IL faut s’émanciper des limites et insuffisances des facteurs émotionnels pour comprendre la rationalité politique sous-jacente à l’obstination de Ouattara, ce que j’appelle son plan A : sa détermination tactique et stratégique à capturer avec son clan pour de nombreuses décennies, l’Etat de Côte d’Ivoire. Afrik.com, Pourquoi le régime Ouattara s’obstine-t-il à détenir des centaines de prisonniers politiques en cette année 2020 en Côte d’Ivoire ?
  • "Christian Troadec regrette l’obstination du festival " Et l'on a affaire à un professionnel de ....l'obstination, parole d'orfèvre! Le Telegramme, Vieilles Charrues. Christian Troadec regrette l’obstination du festival - Vieilles Charrues - Le Télégramme
  • Il souligne « la dépense d’énergie considérable et l’obstination dont ont fait preuve des allocataires du RSA, regroupés au sein de RSA 38, sans oublier celles et ceux qui participent au forum de l’agglomération grenobloise […] ». , Transport | Changement dans le Pass solidaire TAG : l’association RSA 38 souligne « l’obstination des allocataires du RSA »
  • Son obstination à repousser une échéance inéluctable (le dépérissement de son pouvoir jupitérien) et une intelligence déclinante pour les négociations lui ont fait franchir le Rubicon. , Notre Mali, comme il va… La médiation CEDEAO sauve (provisoirement) IBK mais pas le Mali – MALI 24 INFO
  • Elle s'alarme aussi face à l'obstination du gouvernement malgré les protestations. "Aujourd’hui la France a besoin de calme et d’unité", appuie-t-elle. "On est secoué depuis deux ou trois ans par une succession de réformes qui n’entraînent pas l’adhésion du pays. La question à se poser est celle-ci : les inconvénients d’une obstination et du maintien d’une réforme à laquelle les Français n’adhèrent pas n’entraîne-t-elle pas plus encore d’inconvénients que d’avantages ? Si l’ego est à ce point développé et si on a peur de se faire critiquer parce qu’on recule, alors on n’a plus la capacité de bouger." Europe 1, Ségolène Royal : "La réforme des retraites est profondément injuste, il faut la suspendre pour l'améliorer"
  • "Nous sommes déjà au scénario noir. Nous acceptons (ou sommes contraints, au choix) désormais de parler de 'choisir les patients’ à réanimer ou de 'triage’, alors qu’il y a encore trois semaines nous parlions encore 'd’obstination déraisonnable’ et d’autonomie des patients. Probablement que nous n’avons pas le choix. CharenteLibre.fr, "Il va y avoir des drames, nous sommes déjà au scénario noir": journal de bord d’un réanimateur – jeudi - Charente Libre.fr

Images d'illustration du mot « obstination »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « obstination »

Langue Traduction
Anglais obstinacy
Espagnol obstinación
Italien ostinazione
Allemand hartnäckigkeit
Chinois 固执
Arabe عناد
Portugais obstinação
Russe упрямство
Japonais 頑固
Basque tema
Corse obstinazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « obstination »

Source : synonymes de obstination sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « obstination »

Partager