La langue française

Disproportion

Sommaire

  • Définitions du mot disproportion
  • Étymologie de « disproportion »
  • Phonétique de « disproportion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « disproportion »
  • Citations contenant le mot « disproportion »
  • Images d'illustration du mot « disproportion »
  • Traductions du mot « disproportion »
  • Synonymes de « disproportion »
  • Antonymes de « disproportion »

Définitions du mot disproportion

Trésor de la Langue Française informatisé

DISPROPORTION, subst. fém.

Défaut de proportion, différence excessive, déséquilibre entre deux ou plusieurs choses ou personnes, ou entre les parties d'un même ensemble. Un sentiment de disproportion; disproportion d'âge, de(s) forces, de formes, de fortune(s); disproportion choquante, éclatante, évidente, manifeste; disproportion énorme, excessive, extraordinaire, trop grande; disproportion numérique, quantitative. Anton. équilibre, proportion.
A.− [Les termes mis en rapport de comparaison sont explicités et mis en vis-à-vis] La disproportion des causes et des effets :
1. ... je souhaiterais que l'homme, au lieu de ces énormes monuments qui ne témoignent que de la disproportion grotesque de son imagination et de son corps (...) sculpte des espèces (...) de coquilles à sa taille, (...) qu'il emploie son génie à l'ajustement, non à la disproportion, ou, tout au moins, que le génie se reconnaisse les bornes du corps qui le supporte. Ponge, Le Parti pris des choses,1942, p. 57.
Disproportion de (qqc.) avec (qqc.).La disproportion du ton avec le sujet, disproportion qui n'est sensible que pour le sage désintéressé, est un moyen de comique dont la puissance saute à l'œil (Baudel., Art romant.,1867, p. 570).
Rem. Le 1erélément peut n'être pas exprimé. Il y a toujours dans la haine, d'ailleurs, une disproportion avec les causes, un élément de délire (Mounier, Traité caract., 1946, p. 519).
Disproportion entre (qqc.) et (qqc.).La disproportion entre les hypothèses et les faits était trop grande (Gide, Journal,1939, p. 304).
Rem. On note un emploi rare de disproportion à. Vue la disproportion des pépins [des mûres] à la pulpe les oiseaux les apprécient peu (Ponge, Parti pris, 1942, p. 13).
[Avec un suj. analysant les termes de la compar.] Être en disproportion.Quant au traité, ne trouvez-vous pas que cent pages et quatre cents francs sont en légère disproportion? (Verlaine, Corresp.,t. 3, 1895, p. 119).
B.− [Les termes mis en rapport sont évoqués globalement]
1. [par un compl. prép. au plur. exprimant les parties d'un tout] Disproportion entre (des choses). Déséquilibre psychique. − Ce terme s'applique à un grand nombre d'états divers où le trait dominant est la disproportion entre les diverses facultés d'esprit (Codet, Psych.,1926, p. 31).
2. [par un compl. prép. de suivi d'un subst. exprimant un tout composé de parties] C'est la disproportion effarante d'un gigantesque cerveau (Lorrain, Phocas,1901, p. 113):
2. La simplicité de [la] philosophie [de Hugo], la disproportion et l'incohérence des développements, le contraste fréquent des merveilles du détail avec la fragilité du prétexte et l'inconsistance de l'ensemble, tout enfin ce qui pouvait choquer (...) un observateur jeune et impitoyable. Valéry, Variété II,1929, p. 136.
Rem. 1. Comme le montrent les derniers ex., lorsque le compl. de nom est introduit par de, il peut y avoir ambiguïté entre la valeur « défaut de proportion interne » (entre les éléments, si le compl. est au sing. ou entre les objets désignés par un compl. au plur.) et la valeur « défaut de proportion de l'élément désigné par rapport à d'autres éléments implicites ». 2. On rencontre ds la plupart des dict. gén. a) Disproportionnel, elle, adj. Qui n'est pas proportionnel (cf. Littré, Lar. 19e-Lar. encyclop., DG, Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965). b) Disproportionnellement, adv. (cf. Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop. et Quillet 1965).
Prononc. et Orth. : [dispʀ ɔpɔ ʀsjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1546, (J. Martin, trad., F. Colonna, Discours du songe de Poliphile, fo111 vods Quem. Fichier). Dér. de proportion*; préf. dis-*. Fréq. abs. littér. : 243. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 234, b) 190; xxes. : a) 551, b) 399.

Wiktionnaire

Nom commun

disproportion \dis.pʁɔ.pɔʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Défaut de proportion entre différentes choses ou entre les parties d’une même chose.
    • Vous devez savoir que cette loi agraire, dont vous avez tant parlé, n’est qu’un fantôme créé par les fripons pour épouvanter les imbéciles ; il ne fallait pas une révolution sans doute pour apprendre à l’univers que l’extrême disproportion des fortunes est la source de bien des maux et de bien des crimes, mais nous n’en sommes pas moins convaincus que l’égalité des biens est une chimère. — (Robespierre, Propositions d’articles additionnels à la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, le 24 avril 1793 à la Convention.)
    • Travaillant douze et quatorze heures par jour, devant sa table de bois blanc, à la défense de la patrie en péril, cet humble secrétaire d’un comité de section ne voyait point de disproportion entre l’énormité de la tâche et la petitesse de ses moyens, tant il se sentait uni dans un commun effort à tous les patriotes, tant il faisait corps avec la nation, tant sa vie se confondait avec la vie d’un grand peuple. — (Anatole France, Les Dieux ont soif, Calmann-Lévy, 1912, chap. 1, p. 7)
    • Et il réfléchissait. Ce qui est inintelligible, se dit-il, c’est la disproportion qui existe entre les promesses que Jésus lui fit et les résultats qu’elles obtinrent. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Nom commun

disproportion \Prononciation ?\ commun

  1. Disproportion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISPROPORTION. n. f.
Défaut de proportion entre différentes choses ou entre les parties d'une même chose. Il y a une grande disproportion entre les mérites de ces deux hommes. Il y a entre eux une grande disproportion de taille, d'âge, de mérite, de fortune. Disproportion choquante.

Littré (1872-1877)

DISPROPORTION (di-spro-por-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Défaul de proportion entre deux ou plusieurs choses. Il y avait trop de disproportion entre la corruption et la beauté, Bossuet, I, Prof. 2. Toute la nature est pleine de convenances et de disconvenances, de proportions et de disproportions selon lesquelles les choses s'ajustent ensemble ou se repoussent l'une l'autre, Bossuet, Connaiss. V, 2. Si l'on ne le voyait de ses propres yeux, pourrait-on jamais s'imaginer l'étrange disproportion que le plus ou le moins de pièces de monnaie met entre les hommes ? La Bruyère, VI. C'est dans la disproportion de nos désirs et de nos facultés que consiste notre misère, Rousseau, Ém. II.
  • 2Disproportion se dit aussi dans le même sens en n'énonçant qu'un seul terme de la comparaison et en omettant l'autre ou les autres. Une disproportion de fortune. La grande disproportion d'âge et l'extrême répugnance de la jeune personne me firent concourir avec la mère à détourner ce mariage, Rousseau, Confess. XI. Je ne reconnais point de disproportion ; La nature et l'amour ne l'ont jamais admise, La Chaussée, Gouvern. V, 5.

    Disproportion du corps, se dit du corps d'une personne, d'un animal dont toutes les parties n'ont pas entre elles la proportion convenable.

HISTORIQUE

XVIe s. S'ils consideroyent bien la disproportion qu'il y a de la vertu antique à la moderne, ils seroyent plus retenus, Lanoue, 354. Ma haulteur [d'un roi] m'a mis hors du commerce des hommes ; il y a trop de disparité et de disproportion, Montaigne, I, 334.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « disproportion »

Dis… préfixe, dans le sens négatif, et proportion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De proportion avec le préfixe dis-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de proportion avec le préfixe dis-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « disproportion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disproportion disprɔpɔrsjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « disproportion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disproportion »

  • Le cautionnement représentant, au moment où il est souscrit, tout le patrimoine et trois années de revenus de la caution est disproportionné à ses biens et revenus. Et la banque qui prétend que la situation de la caution lui permet de faire face à son engagement au moment où il est appelé doit le prouver. , Est disproportionné le cautionnement à hauteur du patrimoine et des revenus de trois ans de la caution - Éditions Francis Lefebvre
  • Il y a toujours une disproportion immense entre le désir et son objet. L'illusion nous porte à trop demander à la vie. De Jean-Charles Harvey / Les demi-civilisés
  • Quelle disproportion entre la valeur réelle d'une actrice et sa gloire, entre sa besogne et le bruit qu'elle fait, et comme il est juste qu'il ne reste rien d'elle après sa mort ! De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Alors que l’infirmière interpellée après avoir lancé des pierres sur les forces de l’ordre a été libérée, le député LFI Éric Coquerel a participé au rassemblement de soutien. Au micro de Sputnik, il a pointé une force disproportionnée utilisée par les policiers, estimant qu’il fallait «changer la doctrine». , Venu soutenir l’infirmière Farida, Éric Coquerel dénonce une «disproportion» de la «force utilisée par la police» - Sputnik France
  • Christian Mouhanna Malheureusement, cela devient classique, depuis les mouvements contre la loi travail en 2016, de mettre fin aux manifestations dans la répression. Il peut y avoir plusieurs raisons : une fatigue des policiers, un agacement des donneurs d’ordres… Cela fait aussi de belles images pour passer à la télé, ce qui permet de ne plus parler du fond, mais d’un rassemblement qui s’est mal terminé. Il y a une envie de discréditer les manifestations à travers des images violentes. Une grande partie de l’opinion ne va retenir que cela, même lorsque ce sont des soignants, des lycéens ou des pompiers qui en sont victimes, en partant du principe que la police a toujours raison. C’est de moins en moins le cas, mais la confiance, parfois aveugle, en la police, est toujours forte. On le voit avec l’infirmière Farida, arrêtée mardi. Elle a été interpellée de manière très brutale, mais beaucoup trouvent cela légitime, car elle aurait jeté des pierres sur des policiers. Une partie de la population félicite la police, sans mesurer la disproportion de la répression et le contexte, avec une nasse et des gaz lacrymogènes dans la foule. Les forces de l’ordre cherchent toujours à interpeller quelques manifestants pour prouver qu’il y a eu des violences et qu’ils ont bien fait d’intervenir. À l’inverse, à Dijon, avec des affrontements très violents, on n’interpelle personne pendant trois jours consécutifs… L'Humanité, Christian Mouhanna : « Répression à Paris, laisser-faire à Dijon : une disproportion stupéfiante » | L'Humanité
  • Pour apprécier la disproportion manifeste du cautionnement souscrit par la personne physique, il s’impose de prendre en compte l’engagement litigieux, en sus des engagements antérieurs. Par ailleurs, cette appréciation doit être menée en considération du montant du propre engagement de la caution.  , Appréciation de la disproportion du cautionnement : des précisions, encore et toujours… - Sûretés | Dalloz Actualité
  • « Il y a disproportion entre la circulation automobile et la vie humaine dans ce lieu ! » s’échine à interpeller l’Association des riverains du chemin des Potiers à Quimper. Créée en 1995, elle concède avoir obtenu, à force de réclamations, quelques avancées pour réguler le risque au quotidien. , Chemin des Potiers à Quimper : le vivre ensemble | Côté Quimper
  • Au Royaume-Uni comme aux Etats-Unis, les médias et les revues médicales se font largement l’écho du nombre disproportionné de victimes du SARS-CoV-2 parmi les minorités ethniques et les migrants. Bien entendu, cette disproportion s’explique en grande partie par les différences socio-économiques et les inégalités professionnelles. Car ce sont ces segments de la population qui conduisent les bus, qui font le ménage dans les hôpitaux, qui livrent les courses et qui s’occupent des personnes âgées dans les maisons de retraite. En règle générale, ce sont eux qui occupent un travail qui ne leur permettent pas d’échapper au virus, et des logements où s’isoler des autres est plus difficile. Le Monde.fr, « La réaction biologique au Covid-19 n’est pas une question d’appartenance raciale »
  • Aux États-Unis en 2018, on compte 6318 Noirs assassinés (tués par un Blanc dans environ 5 % des cas) contre 3308 Blancs tués. Puisque les Noirs constituent 14,3 % de la population, des calculs permettent de montrer qu’un citoyen noir a 10 fois plus de risques d’être assassiné qu’un citoyen blanc. En 2019, les policiers, dans leur travail, ont tué 236 Noirs et 376 Blancs. Il y a donc une disproportion des Noirs quant à la population de personnes tuées par la police, mais dans l’immense majorité des cas, la victime était armée et attaquait les policiers. Pour les cas où la victime était non armée, il y a eu 15 Noirs et 25 Blancs. À titre de comparaison, en 2019, un total de 48 policiers ont été assassinés dans le cadre de leurs fonctions. La Presse, Vers une explosion de la violence aux États-Unis
  • Les publications des associations représentatives des libertés en ligne ainsi que les débats parlementaires ont toutefois mis en exergue très tôt les dangers et difficultés associés à un tel dispositif: absence de recours au juge, disproportion des sanctions encourues et risque de censure systématique par les plateformes. Le HuffPost, La loi Avia, un combat légitime avorté en raison de la méthode | Le HuffPost
  • En ce qui concerne le monde du travail, la disproportion est également frappante : 117 représentants d’entreprises du secteur privé (de l’industrie à la finance en passant par les start-up) seront présents, contre seulement 10 représentants de syndicats de salariés [3]. À peu de chose près, c’est donc en huis-clos que, comme chaque année, décideurs politiques et économiques bavasseront des « dérèglements du monde » actuel (dont ils sont responsables !) et de l’orientation des politiques à venir. Bref : une parodie de pluralisme et de démocratie dans un océan d’orthodoxie libérale… consacrée par le service public ! Acrimed | Action Critique Médias, Radio France et le Cercle des économistes : des liaisons dangereuses - Acrimed | Action Critique Médias

Images d'illustration du mot « disproportion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « disproportion »

Langue Traduction
Anglais disproportion
Espagnol desproporción
Italien sproporzione
Allemand missverhältnis
Chinois 不相称
Arabe تفاوت
Portugais desproporção
Russe несоразмерность
Japonais 不均衡
Basque disproportion
Corse sproporzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « disproportion »

Source : synonymes de disproportion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « disproportion »

Partager