La langue française

Disparate

Définitions du mot « disparate »

Trésor de la Langue Française informatisé

DISPARATE, adj. et subst. fém.

I.− Adjectif
A.− [En parlant de deux ou plusieurs obj. concr., de deux ou plusieurs pers.] Qui n'est pas en accord, en harmonie avec son entourage; qui tranche fortement sur lui et produit un contraste choquant, désagréable ou bizarre. Éléments, pièces disparates; êtres, choses, objets disparates. Synon. confus, discordant, divers.Toutes les granges ont vomi dans les rues étroites les engins les plus disparates, les voitures neuves et les vieux chars (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 318):
1. J'écris ces lignes dans le vieux salon de Malagar, où l'on n'a point cherché à faire le vide, mais où, au contraire, les ventes, les héritages, les partages ont amené des quatre coins de ma famille les meubles les plus disparates. C'était ce que ma mère appelait un « fourre-tout ». Il n'est pas une maison d'un de mes grands-parents qui, avant de disparaître, n'ait laissé ici quelques épaves. Mauriac, Journal 1,1934, p. 67.
[En parlant de réalités abstr.] Un composé de notions littéraires disparates et mal rejointes (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 204).
Spéc., LOG. [En parlant de deux concepts] ,,Qui ne sont ni dans le rapport de genre à espèce, ni dans le rapport d'une espèce à une autre espèce d'un même genre`` (Lal. 1968).
B.− [En parlant d'un groupe, d'un ensemble] Formé d'éléments divers très dissemblables, qui ne sont pas assortis. Un couple disparate. Synon. hétéroclite, hétérogène.Jamais ménage plus disparate ne s'entendit mieux. L'aîné avait beau maigrir (...) le cadet avait beau engraisser (...) ils s'aimaient dans leur mère commune (Zola, Ventre Paris,1873, p. 644).Des cargos rouillés (...) le pont encombré, envahi de cordages et d'un fouillis disparate (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 94):
2. Des vignerons de Bourgogne; des laboureurs kabyles en guenilles, coiffés d'une chechia rouge; des terrassiers mahonais, les jambes nues, des Maltais; des Lucquois; tout un peuple disparate, difficile à conduire. A. Daudet, Lettres de mon moulin,1869, p. 212.
SYNT. Un amalgame, un assemblage, une matière disparate; une foule, une société disparate.
II.− Subst. fém. Manque d'accord, défaut d'harmonie, contraste, dissemblance choquante (entre deux, plusieurs choses ou personnes). Mon grand-oncle était trop artiste pour se permettre la moindre disparate. Tout chez lui était du même style Louis XIV (Sand, Hist. vie,t. 2, 1855, p. 312):
3. Celui qu'obsède la disparate enclose dans chaque objet, et qui veut y voir une des clefs de la nature, ne méditera-t-il pas sur la tendresse humaine, qui est à la fois le comble de l'inquiétude et le comble du repos? Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1466.
Rem. Ac. 1798-1932 donne le subst. disparate au fém. seulement, mais on rencontre souvent ce mot au masc. ds la docum. et Balzac notamment écrit : ,,Votre prote a laissé disparate féminin, il est masculin`` (Corresp., 1838, p. 425). Le disparate des choses, du monde. C'était chez elle [MmeVerdurin] une collection de chauffe-pieds, de coussins, de pendules, de paravents, de baromètres, de potiches, dans une accumulation de redites et un disparate d'étrennes (Proust, Swann, 1913, p. 205).
Prononc. et Orth. : [dispaʀat]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1741 adj., « qui offre une dissemblance choquante avec ce qui l'entoure » (Père André, Essai sur le beau, 3edisc. ds DG); 2. 1791 subst. « contraste choquant » (Volney, Ruines, p. 211 : une route de disparates et de contradictions). Empr. au lat. class.disparatus « différent » (aussi subst. : disparatum « proposition contradictoire », terme de rhét.), part. passé adj. de disparare « diversifier »; le choix, pour le subst., de la forme fém. de l'adj., s'explique par l'infl. de disparate « acte extravagant, extravagance », subst. fém. attesté de 1639 (Chapelain, Lettres, éd. Tamizey de Larroque, t. 1, p. 468) à 1798 (Ac.) et empr. à l'esp. disparate « id. ». Fréq. abs. littér. : 324. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 229, b) 349; xxes. : a) 544, b) 667. Bbg. Boulan 1934, p. 70. − Quem. 2es. t. 2 1971 − Spitzer (L.). Literaturblatt für germanische und romanische Philologie. 1921, t. 42, p. 309.

Wiktionnaire

Adjectif

disparate \dis.pa.ʁat\ masculin et féminin identiques

  1. Qui présente un défaut de conformité d’un effet désagréable.
    • Encore les taxes qui les frappaient étaient-elles disparates, inégales. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • En arrivant sur la place, avec la ville dans le dos, il y a une dernière rangée de constructions, un peu disparates, des kiosques, des parkings, des manèges, des échoppes. — (Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham, Éditions de l’Olivier, 2010, pp. 166-167)

Nom commun

disparate \dis.pa.ʁat\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Défaut de conformité, ou effet, ordinairement désagréable, qui en résulte.
    • On trouve dans leurs partitions des passages dont l’intention passionnée et l’accent martial contrastent étrangement avec le son des hautbois qui les exécutent ; et de là résultent, non seulement des effets manqués, mais des disparates choquantes entre la scène et l’orchestre, entre la mélodie et l’instrumentation. — (Hector Berlioz, Grand Traité d’instrumentation et d’orchestration modernes, Paris, 1843, page 104)
    • Quelques graveurs, surtout M. Marcellin-Legrand, ont cherché et ont réussi en partie à modifier l’œil des sept chiffres grands devenus pour ainsi dire les plus petits (depuis le 3 jusqu'au 9), afin de pallier leur disparate intolérable.. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part. 1, page 98)
    • J’aurais beaucoup mieux aimé, vous le comprendrez, que Madeleine n’assistât pas à cette cérémonie. Il y avait en moi de telles disparates, ma condition d’écolier formait avec mes dispositions morales des désaccords si ridicules, que j’évitais comme une humiliation nouvelle toute circonstance de nature à nous rappeler à tous deux ces désaccords. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 112)
    • C’était chez elle une collection de chauffe-pieds, de coussins, de pendules, de paravents, de baromètres, de potiches, dans une accumulation de redites et un disparate d’étrennes. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n° 1924, 1987, page 202)

Adjectif

disparate \Prononciation ?\

  1. Disparate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISPARATE. adj. des deux genres
. Qui présente un défaut de conformité d'un effet désagréable. Voilà des choses bien disparates, des ornements bien disparates. Il s'emploie aussi comme nom féminin pour désigner ce Défaut de conformité, ou l'Effet, ordinairement désagréable, qui en résulte. Ses actions et ses discours forment une étrange disparate. Quelle disparate choquante! Il y a trop de disparate entre ces couleurs, entre ces idées. Ces choses font disparate.

Littré (1872-1877)

DISPARATE (di-spa-ra-t') s. f.
  • Terme vieilli. Incartade, action capricieuse et déraisonnable. Quelle disparate je vais faire ! Sévigné, 388. Ce sont ces disparates-là qui font que je vous crains près de moi, Maintenon, Lettre à d'Aubigné, 25 oct. 1685. Ce qu'il fallut essuyer de disparates de sa part [du duc de Rohan] ne se peut imaginer, Saint-Simon, 64, 69.

    On trouve aussi disparade. Ils [le roi et la comtesse de Grammont] se racommodèrent, à condition d'y plus faire [qu'elle ne fît plus à Port-Royal] de ces disparades, Saint-Simon, 118, 42.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* DISPARATE, s. f. c’est le vice contraire à la qualité que nous désignons par le mot d’unité. Il peut y avoir des disparates entre les expressions, entre les phrases, entre les pensées, entre les actions, &c. en un mot il n’y a aucun être composé, soit physique, soit moral, que nous puissions considérer comme un tout, entre les défauts duquel nous ne puissions aussi remarquer des disparates. Il y a beaucoup de différence entre les inégalités & les disparates. Il est impossible qu’il y ait des disparates sans inégalités ; mais il peut y avoir des inégalités sans disparates.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « disparate »

(1655) Du latin disparatus (« inégal »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin disparatus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génevois, un disparat ; de l'espagnol disparate, sottise, extravagance. L'Académie a fait disparate du féminin, bien qu'il soit masculin en espagnol. L'espagnol disparate tient au verbe disparar, faire des sottises, des incartades, qui est le latin disparare (voy. DISPARATE 2).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « disparate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disparate disparat

Évolution historique de l’usage du mot « disparate »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disparate »

  • Après avoir ravagé plus de 1000 hectares de forêt en Bourgogne en 2019, les chenilles du Bombyx disparate font cette année encore des dégâts phénoménaux. Les surfaces atteintes sont visibles par satellite.   France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Bourgogne : les forêts ravagées par la chenille du Bombyx disparate sont visibles par satellite
  • A chacun son épidémie. Pour l'homme, c'est le coronavirus. Pour les chênes des forêts de Bourgogne, c'est la chenille de bombyx disparate. Sa prolifération, aidée par des étés chauds, pourrait être de plus en plus fréquente avec le réchauffement climatique. France Bleu, Alerte aux chenilles de bombyx disparate dans les forêts de Côte-d'Or
  • Elles ont été dévorées par la chenille bombyx disparate, reconnaissable par son ornement dorsal : cinq paires de verrues bleues vers la tête et six paires de verrues rouges vers l’abdomen. Ces insectes ont “tapissé” l’écorce de plusieurs essences dont les acacias, des frênes, des chênes… Seuls les sapins sont épargnés. www.lechorepublicain.fr, Le bombyx disparate défolie les arbres en Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • La chenille du bombyx disparate est très vorace. Elle dévore toutes les feuilles de nombreuses essences d’arbres. Seul l’érable champêtre ou encore le frêne échappent à son appétit. Pour cette dernière essence, la chalarose, un champignon, fait tellement de dégâts que cela signifierait sa fin. Le bombyx ne mange pas proprement puisqu’il laisse beaucoup de déchets de feuilles au pied des arbres. LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE, La chenille du bombyx disparate s’attaque à la forêt de Haute-Marne
  • Les dégâts causés par la chenille du Bombyx disparate sont impressionnants. Dans certains secteurs du Lot (sur les hauteurs de Vers, sur le secteur de Limogne-en-Quercy notamment), les arbres, notamment les chênes, n’ont plus de feuilles. Une situation qui inquiète évidemment les habitants. , Certains secteurs du Lot sont la cible d'attaques de la chenille du Bombyx disparate | Actu Lot

Traductions du mot « disparate »

Langue Traduction
Anglais disparate
Espagnol dispar
Italien disparato
Allemand disparat
Chinois 不同的
Arabe متباينة
Portugais desigual
Russe несоизмеримый
Japonais 異なる
Basque disparate
Corse disparate
Source : Google Translate API

Synonymes de « disparate »

Source : synonymes de disparate sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « disparate »

Disparate

Retour au sommaire ➦

Partager