La langue française

Régir

Sommaire

Définitions du mot régir

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉGIR, verbe trans.

A. − Vieilli
1. Gouverner, diriger. Régir le monde, l'univers. Ceux que le père commun des chrétiens a préposés pour régir l'Église de France (Lamennaisds L'Avenir, 1830-31, p. 194).Quand on songe aux qualités pratiques d'homme d'affaires et au sang-froid de vieux diplomate que doit posséder, pour régir sa communauté, une mère abbesse (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 311).
2. P. anal. Gérer, administrer des biens. Régir des propriétés. Sa fortune, qu'il régissait à merveille (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 294).Androclès aux palais d'Athènes régissait les biens de Criton (Maurras, Chemin Paradis, 1894, p. 181).
B. − Usuel. [Le suj. désigne une loi physique, un phénomène naturel] Diriger souverainement, commander, gouverner, régler, déterminer un mouvement, une action. Régir la matière, la nature. Les mêmes lois qui régissent les astres gouvernent ce grain de poussière (A. France, Révolte anges, 1914, p. 104).Une loi aussi fixe, aussi implacable que celle qui régit la chute d'un corps (Bernanos, Mouchette, 1937, p. 1320).
P. anal. Le code rural a régi les ventes et les échanges d'animaux domestiques par la loi du 2 août 1884 (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 243).
[Dans un cont. métaph.] J'en jure par les lois du ciel et de la terre, et par celles qui régissent le cœur humain! l'hypocrite sera déçu dans sa fourberie, l'injuste dans sa rapacité (Volney, Ruines, 1791, p. 23).
C. − GRAMM. [Le suj. désigne un terme gramm. ou une unité lexicale]
1. Entraîner la fonction dépendante, subordonnée d'un mot, d'une proposition. Le mot que régit un verbe, une préposition (Ac. 1835, 1878). V. régissant ex. de Bonald.
2. Déterminer, entraîner la forme grammaticale d'un autre mot (mode verbal, cas d'un nom). Synon. gouverner (v. ce mot I B 3).La préposition latine De régit l'ablatif (Ac.1835-1935).
REM.
Régi, -ie, part. passé en empl. adj. et subst. masc.,gramm. (Mot) dont la forme ou la fonction est régie, gouvernée par le mot régissant. On dit qu'un mot régit ou gouverne (...) un cas ou un mot quand la forme casuelle du mot régi (...), quelle que soit d'ailleurs sa valeur primitive et fondamentale, apparaît dans l'usage comme déterminée par la nature du mot régissant (Mar.Lex.1951, p. 198, s.v. régir).
Prononc. et Orth.: [ʀeʒi:ʀ], (il) régit [-ʒi]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. a) 1234 « conduire, gouverner, administrer » (Charte, ap. Aug. Thierry, Mon. du Tiers Etat, IV, 710 ds Gdf. Compl.); b) 1477 réfl. « se conduire » (Puy de l'Ecole de rhétor., 2econgrég., ms. Tournai, f o34, v o, ibid.); ca 1485 « id. » (Mistère Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 33072); 2. a) 1538 gramm. (Marot, Epigrammes, éd. C. A. Mayer, LXXVI, p. 155); b) av. 1780 régissant subst. (Condillac, Art d'écrire, I, 2 ds Littré: le régissant est celui qui détermine le genre, le nombre, la place ou la préposition qui doit précéder un mot subordonné); 3. a) 1580 « déterminer, influencer » (Montaigne, Essais, II, XII, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 451); b) 1655 « servir de règle à » (Bossuet, Oraisons funèbres (Yolande de Monterby), éd. J. Truchet, p. 15, var. note h, p. 415). Empr. au lat.regere « diriger, conduire, mener » avec changement de conjug. (parallèlement à la forme de m. fr. reger ds Gdf.). Fréq. abs. littér.: 756. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 374, b) 920; xxes.: a) 889, b) 1 012.

Wiktionnaire

Verbe

régir \ʁe.ʒiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Gouverner, diriger, conduire.
    • L'usage coutumier et les habitudes traditionnelles ont régi les relations commerciales et les transactions en affaires. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.64)
    • Régir un état.
    • Ce monarque a sagement régi son royaume.
    • Les lois qui régissent l’univers.
  2. Administrer, gérer.
    • Ce ministre a bien régi les finances de l’état.
    • Il fait régir ses biens, sa terre par un homme de confiance.
    • Il a régi ce théâtre pendant plusieurs années.
    • Régir une succession par autorité de justice.
    • Il a été ordonné que les biens seraient régis par un curateur.
  3. (Grammaire) Avoir ou exiger pour régime, pour complément.
    • La préposition sert ordinairement à exprimer le rapport du mot qu’elle régit avec ce qui la précède.
    • Ce verbe, cette préposition régit tel cas.
    • Le verbe transitif régit l’accusatif.
    • La préposition latine de régit l’ablatif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉGIR. v. tr.
Gouverner, diriger, conduire. Régir un État. Ce monarque a sagement régi son royaume. Les lois qui régissent l'univers. Il signifie aussi Administrer, gérer. Ce ministre a bien régi les finances de l'État. Il fait régir ses biens, sa terre par un homme de confiance. Il a régi ce théâtre pendant plusieurs années. Régir une succession par autorité de justice. Il a été ordonné que les biens seraient régis par un curateur. En termes de Grammaire, il signifie Avoir ou exiger pour régime, pour complément. La préposition sert ordinairement à exprimer le rapport du mot qu'elle régit avec ce qui la précède. Lorsqu'il s'agit de langues où les noms se déclinent, on dit Ce verbe, cette préposition régit tel cas, c'est-à-dire Exige que son régime soit à tel cas. Le verbe transitif régit l'accusatif. La préposition latine De régit l'ablatif.

Littré (1872-1877)

RÉGIR (ré-jir) v. a.
  • 1Diriger le gouvernement, la conduite. Cet évêque a bien régi son diocèse. Les lois qui régissent ce pays. Montrez-lui comme il faut régir une province, Corneille, Cid, I, 6. Selon vos volontés vous gouvernez la vôtre [pupille] ; Laissez-moi, je vous prie, à mon gré régir l'autre, Molière, Éc. des mar. I, 2. Assez de gens qui n'ont pu gouverner une servante et un valet, se sont mêlés de régir l'univers avec leur plume, Voltaire, Dial. XXIV, 6. Un bon pays se rétablit toujours par lui-même, pour peu qu'il soit tolérablement régi, Voltaire, Dict. phil. Économie. Dieu, source unique de toute intelligence, régit l'univers et les espèces entières avec une puissance infinie, Buffon, Anim. domestiques.

    Absolument. Le grand art de régir, Corneille, Othon, III, 3.

  • 2Servir de règle. L'innocence, la bonne foi, la candeur étaient ses compagnes inséparables [de l'abbesse] ; elles conduisaient ses desseins, elles ménageaient tous ses intérêts, elles régissaient toute sa famille, Bossuet, Yol. de Monterby.
  • 3Administrer, gérer. Régir une succession. Régir les finances de l'État. [Du temps de Colbert] les fermes n'étaient point régies pour le compte du roi, Voltaire, Pol. et lég. Embell. de Paris.
  • 4 Terme de grammaire. Avoir, exiger pour complément, en parlant d'un verbe ou d'une préposition ; exiger tel cas d'un nom, tel mode d'un verbe. La préposition latine cum régit l'ablatif. Cette conjonction régit le subjonctif. Régir, c'est obliger un mot à occuper telle ou telle place dans le discours, D'Olivet, Ess. gramm. I, 1.
  • 5Se régir, v. réfl. Être régi. Les pays de France qui se régissent par le droit romain, Montesquieu, Esp. XXVII, 1.

HISTORIQUE

XVIe s. Que le terme qui va devant, Volontiers regist le suivant, Marot, III, 58. L'art du mesnage tient ne sçay quoy de la science politique, qui est de sçavoir bien regir une chose publique, Amyot, Crass. 3. Malaisé à regir et à manier aux magistrats, Amyot, Pomp. 87. S'ilz eussent voulu regir et gouverner en paix ce qu'ilz avoient conquis…, Amyot, Pomp. 100. Nos inclinations mesmes, nos discours, nos volontez qu'ils [les astres] regissent, Montaigne, II, 153. La charge de regir lui appartenant [à l'âme], Montaigne, III, 382.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉGIR, v. act. (Gramm.) conduire, gouverner. Le pape régit l’Eglise ; le prince régit l’état. Le contrôleur-général régit les finances. Il a une acception particuliere en Grammaire. Voyez l’article Régime.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « régir »

Lat. regere, proprement, étendre, dresser (voy. RECTA), et, de là, diriger (voy. ROI).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin regere (« mener, administrer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « régir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
régir reʒir

Citations contenant le mot « régir »

  • Selon Christophe Quinion, le rassemblement a lieu depuis plusieurs années et ne concerne que quelques dizaines de personnes. « Il n'y a pas une grande fête dans un endroit précis, c'est divisé en plusieurs parties dans plusieurs recoins du quartier où chacun profite de sa fête, poursuit-il. Nous considérons que l'arrêté, par son titre, stigmatise les habitants d'un quartier et n'est pas enclin à pacifier l'entente collective et le respect qui doit régir notre commune. » leparisien.fr, Émerainville : le maire interdit la manifestation de l’Aïd prévue au Clos d’Emery - Le Parisien
  • Une performance qui n’a pas tardé à faire régir Bernard Caïazzo. Le président du conseil de surveillance a salué la trouvaille de Claude Puel et a donné des détails sur le transfert d’Yvan Neyou : « Je me suis renseigné. Pour l’arrivée de Neyou, il y a eu zéro commission d’agent de donnée. Quand on voit la deuxième mi-temps du joueur au Stade de France, je dis « Bravo Claude Puel ». On peut même payer des commissions s’il a d’autres joueurs comme Neyou à faire venir ! » a déclaré Bernard Caïazzo dans un entretien à But Football Club. Le 10 Sport, Mercato | Mercato - ASSE : Caïazzo fait une révélation sur le dernier renfort de Puel !
  • Il va y avoir une bataille législative autour des textes qui vont régir les programmes européens - y compris sur le plan de relance, parce là-dessus le Parlement est co-décideur. Nous nous battrons pour que les critères soient suffisamment stricts et éviter le greenwashing. La bonne nouvelle, c'est que le Parlement européen partage ces critiques. Un bras-de-fer devrait donc s'engager à l'automne. Nous ne disposons pas de beaucoup de temps, il faudra utiliser ce levier à bon escient. Toute l'Europe.eu, Philippe Lamberts : "Nous voulons un calendrier précis et contraignant pour de nouvelles ressources propres" - Economie & euro - Toute l'Europe
  • La loi 3009 a créé un cadre relatif au sport professionnel. L’objectif de ce dispositif légal est de régir certaines pratiques dont l’arbitrage, la profession d’agent sportif, la réglementation de la pratique sportive et la préservation de son éthique. Elle permettra, également, le respect des standards internationaux, l’amélioration de la formation des techniciens et des sportifs. Rehausser le niveau des compétitions sportives et faire accéder le Maroc à la participation et à l’organisation des manifestations internationales devraient être facilités par cette loi. Le passage du statut d’association à celui de société devrait stimuler l’économie liée au sport, le sponsoring et l’investissement. Enfin, ce dispositif légal organisera le droit de l’exploitation de l’image des sportifs et des compétitions et manifestations sportives. La loi 3009 énumère dans son article 15 les critères permettant à une association sportive de créer la société sportive et les articles 16-17-18-19-20 et 21 définissent les conditions de son application. Aujourd'hui le Maroc, Comment faire du sport un levier de développement ? | Aujourd'hui le Maroc

Images d'illustration du mot « régir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « régir »

Langue Traduction
Anglais to govern
Espagnol gobernar
Italien governare
Allemand zu regieren
Chinois 执政
Arabe للحكم
Portugais governar
Russe управлять
Japonais 統治する
Basque gobernatzeko
Corse per guvernà
Source : Google Translate API

Synonymes de « régir »

Source : synonymes de régir sur lebonsynonyme.fr
Partager