La langue française

Dépister

Sommaire

  • Définitions du mot dépister
  • Étymologie de « dépister »
  • Phonétique de « dépister »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dépister »
  • Citations contenant le mot « dépister »
  • Images d'illustration du mot « dépister »
  • Traductions du mot « dépister »
  • Synonymes de « dépister »
  • Antonymes de « dépister »

Définitions du mot dépister

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPISTER1, verbe trans.

[Avec valeur privative du préf. dé-] Faire perdre la piste, la trace de.
A.− [Le compl. désigne des chiens, le suj. désigne des animaux] La meute se laissa dépister deux ou trois fois, et la journée tourna à l'avantage du cerf (Feuillet, Pte ctesse,1856, p. 108):
1. ... Goupil, pour oublier, se rémémorait les dangers anciens auxquels il avait échappé : les fuites sous les volées de plomb, les crochets pour dépister les chiens, les boulettes de poison tentant sa faim. Pergaud, De Goupil à Margot,1910, p. 18.
B.− P. anal. [Le suj. et le compl. désignent des êtres hum.] Afin de dépister les gens, elles avaient eu cette précaution de passer la Dore (Pourrat, Gaspard,1925, p. 114).Un voleur dépiste les gendarmes de garni en garni (Bernanos, Imposture,1927, p. 392).
Dépister qqn de sa trace. Il [maître Chevassut] assura le pauvre drapier qu'il ferait tout son possible pour assourdir la chose et pour dépister de sa trace les gens de justice (Nerval, Nouv. et fantais.,1855, p. 225).
Au fig. :
2. ... mais ceux-ci [les criminels], en fraudeurs adroits, ont su dépister la justice humaine et assurer le succès de leurs entreprises par des combinaisons habiles. Dumas père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 759.
C.− Rare. [Le suj. désigne des insectes, le compl. désigne une pers.] :
3. « Les diverses sortes de cicindèles, que le chasseur d'insectes voit jaillir devant lui sur la piste aréneuse, dépistent celui-ci par un brusque crochet et rebroussent aussitôt leur vol pour aller s'abattre en arrière. » Gide, Correspondance[avec Valéry], 1941, p. 522.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. dépisté, ée. [En parlant d'un chien] Qui a perdu la piste. Quand les chiens dépistés abandonnent la voie, Maladroit le chasseur s'il lâche aussi sa proie! (Brizeux, Marie, 1840, p. 55).
Prononc. et Orth. : [depiste], (je) dépiste [depist]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1828 « faire perdre la piste » (Vidocq, Mém., I, 272 ds Quem. Fichier). Dér. de piste*; préf. privatif dé- (lat. dis-). Bbg. Quem. Fichier.

DÉPISTER2, verbe trans.

[Avec valeur perfective du préf.] Finir par découvrir, après une recherche minutieuse, la piste, la trace de.
A.− [Le suj. désigne des chiens et plus rarement d'autres animaux; le compl. désigne des animaux ou des êtres hum.] Dépister un lièvre, le gibier (Ac.). Je m'étais caché dans ce gros châtaignier creux (...), leurs chiens vont me dépister! (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 164).Des grands fauves qui ne peuvent plus que dépister malaisément leurs proies (...) s'approchent la nuit des troupeaux (Tharaud, Rand. Samba Diouf,1922, p. 28).
B.− P. anal. [Le suj. et le compl. désignent des êtres hum.]
1. Le train allait partir! et il avait son billet en poche, et n'avait qu'à s'installer, mais Georges, de retour, sûrement le dépisterait! Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 878.
2. ... pour faire enrager l'Anglaise (...) qui nous cherchait partout dans l'immense jardin (...), appelant, s'énervant, piquant une crise de larmes parce qu'elle n'arrivait pas à nous dépister... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 115.
C.− P. ext. [Le suj. désigne des êtres hum.; le compl. désigne des choses] Découvrir, après une recherche minutieuse. Certaines fraudes que précisément les gendarmes ont mission de dépister (Gide, Journal,1938, p. 1298).Les détectives d'aujourd'hui se servent aussi des espions radioactifs, (...) pour dépister des billets de banque ou un trafic de diamants (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 237).
Spéc. Découvrir une maladie, une personne malade, grâce à des méthodes scientifiques. Tuberculose aviaire. − On la dépiste par la palpation des ganglions lymphatiques du cou (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 230).Des dispensaires antituberculeux qui seront chargés de dépister les tuberculeux parmi les travailleurs (Ce que Fr. a apporté à méd.,1946, p. 118).
Au fig. Même s'il [le pharisien] dépiste en lui ce pharisaïsme secret (...) il trouve des délices à se noircir (Mauriac, Journal 1,1934, p. 34).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. dépisté, ée. [En parlant d'un gibier] Dont on a retrouvé la piste. Sanglier dépisté.
Prononc. et Orth. : [depiste], (je) dépiste [depist]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1560 « rechercher la piste de » (J. Grevin, L'Olimpe, éd. L. Pinvert, p. 293), attest. isolée av. 1737 (Journ. de Trév. ds Trév. 1752); 1896 en partic. méd. (G.-M. Debove, Ch. Achard, Man. de méd., V, 57 ds Quem. Fichier). Dér. de piste*; préf. dé-* exprimant l'intensité (lat. de-). Fréq. abs. littér. : 110.
DÉR. 1.
Dépistable, adj.Qui peut être dépisté. Je ne dis pas que ces contre-sens soient prémédités, je dis tout au contraire que c'est parce qu'ils ne le sont pas, parce qu'ils émanent d'une nature seconde (je veux dire qui serait seconde chez tout autre, donc dépistable, donc aussi déplaçable et remplaçable) (Du Bos, Journal,1928, p. 148). 1reattest. 1928 id.; de dépister, suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Dépisteur, euse, subst.Celui, celle qui dépiste. La reine des bassets à jambes torses, la dépisteuse, l'obstinée, la sagace, l'infatigable par excellence, toujours la première à la découverte (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 28).Lecteur patient, dépisteur d'un vestige élusif (Claudel, Art poétique,1907, p. 183). 1reattest. 1855 (Sand, loc. cit.); du rad. de dépister, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Verbe

dépister \de.pis.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chasse) Découvrir un animal qu’on chasse en suivant ses traces.
    • Sabine et Mac Nap avaient souvent relevé des traces fraîchement laissées par ces carnassiers. Plusieurs même furent aperçus et dépistés, mais ils se tenaient toujours à bonne distance. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • (Figuré)Ce jour-là, par un heureux hasard, il avait dépisté les gabelous de Villers et glissé entre les lignes de ceux du Luhier et de Fuans sans être obligé de prendre le pas de course ni de se colleter, […], homme contre homme, devant le représentant du fisc. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il déroulait les curiosités, dépistait les espionnages, se servant de ses amis, sans qu'ils se doutassent du rôle qu'il leur faisait jouer. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Elle ne craint pas les surveillants […], mais les Arabes mouchards, […] que l’administration dresse comme des chiens à dépister les évadés, qui, pour eux, ne sont jamais que des roumis. — (Albert Londres, L'Homme qui s'évada, p.107, Les éditions de France, 1928)
  2. (Médecine) Découvrir une maladie, une personne malade, grâce à des méthodes scientifiques.
    • (exemples dans la page "Dépistage" de Wikipédia, consultée le 25 juin 2017)
  3. (Vieilli) Détourner de la piste.
    • Les chasseurs s’avançaient effectivement dans la direction du camp, mais à la mode indienne, c’est-à-dire en faisant des détours sans nombre, destinés à dépister les Comanches. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPISTER. v. tr.
T. de Chasse. Découvrir un animal qu'on chasse en suivant ses traces. Dépister un lièvre. Dépister le gibier. Fig., La police a fini par le dépister. On eut quelque peine à dépister cet intrigant.

Littré (1872-1877)

DÉPISTER (dé-pi-sté) v. a.
  • 1 Terme de chasse. Découvrir la trace, les pistes du gibier, et le poursuivre en conséquence. Dépister un lièvre.
  • 2 Fig. et familièrement, chasser, poursuivre comme un gibier dont on a trouvé la trace. Il a dépisté l'auteur de cette fausse nouvelle.

    Il se dit des choses, dans le même sens. Dépister une intrigue.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉPISTER. Ajoutez :
3En un sens opposé et néologique, faire perdre la piste. Le Courrier de Vaugelas, 1er déc. 1875, p. 115, cite ces exemples : Le renard venait de traverser un étang, afin de dépister les chiens, Eug. Sue. ; Ils sont dans leur rôle, comme l'individu qui vient de faire un mauvais coup, et qui détale à toutes jambes pour dépister les gendarmes, le XIXe siècle, 27 sept. 1875.

HISTORIQUE

Le Courrier de Vaugelas, 1er déc. 1875, p. 114, remarque que dépister n'est pas dans Furetière (1727), et qu'il se trouve dans une phrase du Journal de Trévoux : On y dépiste [découvre] les premières traces du territoire liégeois, août 1737, p. 1351, et que dès lors ce mot paraît dater de la première moitié du XVIIIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépister »

(Siècle à préciser) Composé de dé- et pister, littéralement « chercher la piste de ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, indiquant ici non l'action de quitter, mais l'action de suivre, et piste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dépister »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépister depiste

Évolution historique de l’usage du mot « dépister »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépister »

  • « La stratégie nationale actuelle est de détecter les personnes porteuses du virus, sans symptômes ou avec des symptômes très légers, qui hésiteraient à se faire dépister », explique l’ARS dans un communiqué. Et ce pour endiguer la propagation du coronavirus. , Covid-19 : où se faire dépister gratuitement et sans ordonnance à Strasbourg ? | Actu Strasbourg
  • L’expérimentation de cette méthode se fera dans six régions, dont les Hauts-de-France. Dans cette dernière, ce ne sont pas moins de 300.000 personnes réparties dans 72 communes qui vont recevoir, dans les prochains jours, un bon pour se faire dépister. Le ciblage se fera à l’aide des fichiers des caisses primaires d’assurance maladie et de la Mutualité sociale agricole (MSA). Les fameux « bons » seront ensuite envoyés soit par mail, soit par voie postale. , Coronavirus dans les Hauts-de-France : Des « bons » pour se faire dépister
  • Presque 300 personnes se sont fait dépister ce samedi sur la place d’Armes, s’en remettant aux bons soins des agents du laboratoire Tang - Espace bio et de deux infirmières libérales. Journal L'Union abonné, À Vitry-le-François, la campagne de dépistage de la Covid-19 a attiré presque 300 personnes
  • Aucun check-up global ne permet de dépister tous les cancers mais de nouvelles méthodes sont à l’étude. Le test sanguin permet déjà de détecter les récidives chez les patients traités. Le Soir Plus, Dépister les cancers avec une simple prise de sang? - Le Soir Plus

Images d'illustration du mot « dépister »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépister »

Langue Traduction
Anglais track down
Espagnol rastrear
Italien rintracciare
Allemand aufspüren
Chinois 追查
Arabe تعقب
Portugais rastrear
Russe отслеживать
Japonais 追跡する
Basque jarraipena egin
Corse traccia a pista
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépister »

Source : synonymes de dépister sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépister »

Partager