Transmission : définition de transmission


Transmission : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSMISSION, subst. fém.

I.
A. − Action de transmettre, de faire passer quelque chose à quelqu'un; résultat de cette action. Transmission du langage, du nom, des traditions. Les universités et les établissements auxquels les dispositions de la présente loi seront étendues ont pour mission fondamentale l'élaboration et la transmission de la connaissance, le développement de la recherche et la formation des hommes (Loi orient. Enseign. sup., 1968, p. 3).Transmission du, des pouvoir(s). Quant au mode de formation et de transmission du pouvoir dans l'Église, il y a un mot dont on s'est souvent servi en parlant du clergé chrétien, et que j'ai besoin d'écarter: c'est celui de caste (Guizot, Hist. civilis., leçon 5, 1828, p. 16).
Empl. abs. Ces lois expriment ce que Dieu veut que l'homme fasse, mais Dieu a voulu que l'être intelligent les reçût d'un autre être semblable à lui, par une transmission orale ou écrite (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 166).
SOCIOL. Transmission sociale. ,,Ensemble des procédés par lesquels des éléments de civilisation se répandent dans les sociétés humaines`` (Willems 1970). Le principal de ces procédés est la transmission du patrimoine de civilisation d'une génération à une autre. La transmission sociale entre générations équivaut à la socialisation de la génération nouvelle et, en même temps, à la conservation de la civilisation (Willems1970).
B. − DROIT
1. DR. CIVIL. Fait de transmettre la possession ou la jouissance de quelque chose. Synon. cession.Transmission d'un bien, d'un droit, d'un privilège; transmission par voie de succession. Monsieur, nous adhérons pleinement aux propositions contenues dans votre lettre, quant à la transmission de votre brevet de librairie (Balzac, Corresp., 1826, p. 289).Les cadastres (...) et les actes notariés permettent de suivre les transmissions de propriété (P. Lavedan, Urban., 1926, p. 239).
En partic. Transmission universelle. Fait de transmettre la totalité du patrimoine par voie de succession. Transmission à titre particulier. ,,Transmission d'un ou plusieurs biens déterminés ou déterminables`` (Jur. 1985).
2. DR. PUBL. Transmission des pouvoirs. ,,Opération par laquelle les pouvoirs d'un gouvernement (assemblée, chef d'État, ministre) sont transférés à son successeur, soit par un acte exprès de volonté, soit par l'effet automatique de la loi`` (Cap. 1936). Synon. passation.
C. − GÉNÉT., PATHOL.
1. Fait de transmettre un gène, une maladie à sa descendance. Le docteur Laforgue a esquissé, dans une étude sur les « névroses familiales », quelques processus de transmission aux enfants des déséquilibres des parents ou de leurs mésalliances (Mounier, Traité caract., 1946, p. 102).
Transmission héréditaire. ,,Passage de caractères héréditaires d'un individu à sa descendance`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Les lois générales de la transmission héréditaire (...) [sont] trop peu connues jusqu'ici (Comte, Catéch. posit., 1852, p. 133).Transmission verticale. ,,Transmission d'une maladie de l'un des parents aux descendants`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
2. Fait de transmettre une infection, une maladie par contagion. La peau et les muqueuses se prêtent facilement à la pénétration du virus. La transmission est obtenue, sur les muqueuses, par un léger frottement avec un corps imprégné de matière virulente (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 366).Edmond et Émile Sergent, Foley, à Alger, Charles Nicolle et ses collaborateurs à Tunis ont montré que, comme pour le typhus exanthématique, le pou est l'agent de transmission d'une certaine catégorie de ces fièvres récurrentes (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 22).
Transmission horizontale. ,,Transmission d'une infection d'un individu autre que le progéniteur à un autre invividu`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Transmission naturelle. ,,Processus par lequel un vecteur transmet le parasite d'un sujet infectant à un sujet sensible`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
II.
A. − Action de faire passer, d'acheminer, de faire parvenir quelque chose à quelqu'un, de faire passer quelque chose d'un lieu à un autre. Transmission d'une lettre, d'un message, d'un ordre; transmission d'un dossier au service compétent. C'est sur la transmission de la copie de cette sentence par le procureur du roi, que l'évêque, de son côté, prononce la dissolution du mariage (About, Grèce, 1854, p. 267).
B. − Spécialement
1. COMMUNICATIONS
a) Opération par laquelle un signal, un message est acheminé d'un émetteur vers un récepteur, d'un lieu à un autre. Transmission de données, d'images. L'aménagement du réseau des flux, des prix, des voies de transmission de l'information apparaît donc désormais comme le complément indispensable de l'implantation des centres d'activités expansives (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 255).
Transmission analogique. ,,Transmission d'un signal continûment variable`` (Delam. Télém. 1979). Transmission bidirectionnelle. ,,Mode de transmission selon lequel les signaux circulent simultanément dans les deux sens`` (Luca Micro-informat. 1984). Transmission numérique. ,,Utilisation de support de télécommunications permettant la transmission d'informations numériques`` (Delam. Télém. 1979). Transmission par laser. ,,Mode de transmission au moyen de faisceaux de lumière cohérente, assurant des liaisons à grande capacité`` (Luca Micro-informat. 1984).
b) ARM. Service des transmissions ou, absol., les transmissions. Service chargé de la mise en œuvre des moyens de télécommunication entre les éléments d'une armée; p. méton., troupes spécialisées dans la mise en œuvre de ces moyens. Servir dans les transmissions. Manuel inspectait sur place nos réseaux et nos transmissions (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 91).Agent de transmission. V. agent II C 3.P. anal. Le fait d'avoir institué les bureaux des méthodes et d'ordonnancement ne doit diminuer en aucune façon l'autorité et l'initiative du contremaître. Celui-ci n'est pas un agent de transmission passif: il collabore notamment à l'établissement et à la mise à jour du plan de production (Villemer, Organ. industr., 1947, p. 121).
c) Opération par laquelle une émission de radio ou de télévision est acheminée du lieu de production aux postes récepteurs; émission ainsi réalisée. Transmission en direct (d'une compétition sportive). Châtelet. Ce soir 20 h 25 transmission sur Paris-Inter depuis le Théâtre du Châtelet, « le Chanteur de Mexico » avec Luis Mariano (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 2, col. 7).Il fallait jouer le jeu jusqu'au bout, éliminer la transmission radiophonique, risquer l'aventure de l'audition à la salle de concert (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 69).
2. MÉCAN. [Dans un appareil, une machine] Opération par laquelle un mouvement est transmis d'un élément à un autre. Arbre, chaîne, courroie de transmission. Divers facteurs interviennent en effet pour nécessiter sa modification [du moteur] en cours de fonctionnement (dilatation des organes de transmission, influence de la vitesse, influence du combustible employé, etc...) (Ambroise, Monteur mécan., 1949, p. 84).
P. méton. ,,Ensemble des organes et dispositifs interposés entre un élément moteur et un élément récepteur et participant effectivement à la communication du mouvement de l'un à l'autre`` (Dew. Technol. 1973).
3. PHYSIQUE
a) Propagation d'un phénomène physique. Transmission du son. On découvre que la transmission de la lumière n'est pas instantanée, on en détermine la vitesse (Condorcet, Esq. tabl. hist., 1794, p. 178).Une théorie adaptée à la transmission de la chaleur restera de peu d'importance tant qu'elle ne sera pas étendue aux autres propriétés fondamentales, et notamment à la conductibilité (Renouvier, Essais crit. gén. 3eessai, 1864, p. 66).
b) En partic. ,,Passage d'un rayonnement à travers un milieu sans changement de fréquence des radiations monochromatiques qui le composent`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Transmission atmosphérique. ,,Propagation du rayonnement électromagnétique à travers l'atmosphère, abstraction faite de l'émission propre de celle-ci`` (Paul Télédétection 1982). Transmission régulière. ,,Transmission de la lumière selon les lois de la réfraction sans qu'intervienne aussi la diffusion``(Méd. Biol. t. 3 1972).
4. PHYSIOL., NEUROL. Opération par laquelle un signal est transmis par le système nerveux. La compression pratiquée sur les artères, pour suspendre la circulation du sang, pourrait être appliquée avec un succès analogue sur les gros cordons nerveux, afin de supprimer la transmission de la douleur et d'engourdir la sensibilité (Nélaton, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 10).Transmission chimique de l'influx nerveux (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 53).
Transmission synaptique. ,,Passage d'un influx nerveux à travers la synapse`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
5. PSYCHOL., PARAPSYCHOL. Transmission de pensée. Phénomène télépathique selon lequel une personne peut percevoir la pensée d'une autre personne proche ou éloignée sans aucune communication sensible. Synon. télépathie.Quant aux arguments tirés de la transmission de pensée, ou télépathie, nous nous bornerons à dire que, malgré les affirmations des métapsychistes, il n'existe pas, à l'heure actuelle, un seul fait établi de communication entre deux cerveaux (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 79).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃smisjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. [1398 (Somme MeGautier, fo30 rods Gdf. Compl., sans cont.)] 1. a) 1515 méd. « passage des humeurs d'un endroit à un autre » (J. Falcon, Notables sur le Guidon d'apr. Sigurs, p. 546); b) 1684 (F. Bernier, Abrégé Philosophie de Gassendi, p. 452: l'uvée tellement nécessaire pour la transmission des images); 2. a) ca 1590 « action de faire passer un bien d'une personne à une autre » (Montaigne, Essais, II, 21, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 678); b) 1662 transmission du péché (Pascal, Pensées sur la religion, p. 86); c) 1793 « passage, à la descendance, de certains caractères des parents » (F. Schwan, Nouveau dictionnaire de la langue françoise et allemande d'apr. FEW t. 13, p. 210b); 3. a) 1734 opt. « déplacement d'un phénomène » (Voltaire, Lettres philosophiques, p. 47); b) 1869 transmission des signaux télégraphiques (C. M. Gariel, in P. P. Dehérain, Annuaire scientifique, p. 63 ds Quem. DDL t. 21); 4. 1787 « action de porter à la connaissance » (Volney, Voyage en Syrie, t. 3, p. 341); 5. 1807 transmission des maladies (Pontal, Instit. Mém. scienc. 2esem., p. 162 ds Littré); 6. 1892 transmission de la pensée (Gurney, Myers, Podmore, Les Hallucinations télépathiques, trad. et abrégé des Phantasms of the living [1886 d'apr. NED] par L. Marillier). B. 1. 1861 « ce qui transmet ou sert à transmettre » (Dejacques, Brevet d'invention ds Fr. mod. t. 43, p. 56); 2. 1933 plur. service des transmissions « ensemble des moyens destinés à transmettre » (Lar. 20e). Empr. au lat.transmissio « trajet, traversée, passage », dér. de transmissum, supin de transmittere (v. transmettre). Fréq. abs. littér.: 367. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 323, b) 341; xxes.: a) 501, b) 799. Bbg. Quem. DDL t. 14, 21, 34.

Transmission : définition du Wiktionnaire

Nom commun

transmission \tʁɑ̃s.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de transmettre ou résultat de cette action.
    • Les fabliaux n'ont pas un original latin; ils sont, en général, rédigés d'après la transmission orale, et appartiennent à cette masse de contes, d'histoires qui circulent d'un bout du monde à l'autre; […]. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • La transmission des télégrammes est assurée par deux câbles et un puissant poste de T.S.F. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La mise au point d'un virocide, un microbicide inséré dans le vagin qui protégerait contre la transmission du VIH, tout en laissant passer le sperme sans l'endommager, est actuellement à l'étude. — (Jennifer Kitts & Janet Hatcher Roberts, Le Droit à la Sante: Au-delà de la Grossesse et de la Reproduction, p.92, CRDI, 1996)
    • Il est également important que l’éducation aborde le passage et la transmission des connaissances par la synthèse et non seulement par l’analyse. — (Joël de Rosnay, Les défis de la technoscience, page 24, 2001)
    • Ainsi, dans de nombreuses institutions, tous les mémoires sont systématiquement soumis au logiciel de détection de plagiat Ephorus avant transmission aux enseignants. — (Michel Kalika, Le mémoire de master, éd. Dunod, 4e éd., 2016, p. 119)
    • Plusieurs dispositifs expérimentaux ont été proposés pour la cryptographie quantique, qui n'est pas une nouvelle façon de crypter un message, mais permet de s'assurer que la transmission d'une clé secrète n'a pas été espionnée. — (Michel Le Bellac, Le Monde quantique, Les Ulis : EDP Sciences, 2010, p. 43)
  2. (Automobile) (Mécanique) Ensemble des organes qui transmettent aux roues la puissance du moteur.
  3. (Automobile) (En particulier) Boîte de vitesses. — Note : On fait fréquemment l’amalgame entre la transmission et la boîte de vitesses ; cette dernière n’étant dans le sens strict que l’un des organes constituant la transmission.
    • La souplesse et la douceur des transmissions par chaîne résultent de l'élasticité qu'elles présentent par suite de l'absence de tension initiale et de la répartition de l'effort moteur sur un grand nombre de dents. — (Revue industrielle, mars 1933, vol.63, p.138)

Nom commun

transmission

  1. Remise, transmission.
  2. (Automobile) Boîte de vitesse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Transmission : définition du Littré (1872-1877)

TRANSMISSION (tran-smi-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de transmettre ; résultat de cette action.

    Fig. Nous ne concevons ni l'état glorieux d'Adam, ni la nature de son péché, ni la transmission qui s'en est faite en nous, Pascal, Pens. XII, 12, édit. HAVET. Les enfants ne jouissent des biens du père que par transmission de son droit, Rousseau, Orig. 2. La transmission de la noblesse sénatoriale de père en fils, Naudet, Instit. Mém. inscr. et belles-lettres t. VIII, p. 407.

  • 2 Terme de physiologie. Transmission héréditaire, passage de certaines conditions physiques ou morales des parents aux enfants. La transmission des maladies chroniques des pères aux enfants, Portal, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 162.
  • 3 Terme de physique. Propriété d'un corps qui laisse passer la lumière ou la chaleur ; il s'oppose à réflexion. La transmission de la lumière à travers les corps transparents, Buffon, Hist. min. Introd. t. VII, p. 234. La transmission de la chaleur par les divers métaux, Guyton de Morveau, Inst. Mém. scienc. 1808, p. 21.
  • 4En mécanique, transmission de mouvement, communication de mouvement d'un corps à un autre.

    Engin qui sert à procurer la transmission. Manufacture de transmission de toute nature.

HISTORIQUE

XVIe s. La transmission de cette grande couronne [de Portugal] à celle de Castille, Montaigne, III, 93.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Transmission : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRANSMISSION, s. f. en Optique, signifie la propriété par laquelle un corps transparent laisse passer les rayons de lumiere à-travers sa substance ; dans ce sens transmission est opposée à réflexion, qui est l’action par laquelle un corps renvoie les rayons de lumiere qui tombent sur sa surface. Voyez Réflexion.

Transmission se dit aussi dans le même sens que réfraction, parce que la plûpart des corps, en transmettant les rayons de lumiere, leur font subir aussi des réfractions, c’est-à-dire, les brisent au point d’incidence, & les empêchent de se mouvoir au-dedans de la substance du corps suivant la même direction suivant laquelle ils y sont entrés. Voyez Réfraction.

Pour ce qui est de la cause de la transmission, ou pourquoi certains corps transmettent, & pourquoi d’autres réfléchissent les rayons, voyez les articles Diaphanéïté, Transparence, & Opacité.

Newton prétend que les rayons de lumiere sont susceptibles de transmission & de réflexion. Il appelle cette vicissitude à la quelle les rayons de lumiere sont sujets, des accès de facile réflexion & de facile transmission ; & il se sert de cette propriété pour expliquer dans son optique, des phénomenes curieux & singuliers, que ce philosophe expose dans un assez grand détail. Voy. Rayon & Lumiere. Chambers. (O)

Transmission, (Jurisprud.) est la translation qui se fait de plein droit de la personne du défunt en la personne de son héritier, de quelque droit qui étoit acquis au défunt au tems de son décès.

La transmission a lieu pour un legs ou fidei-commis, quand même le légataire ne l’auroit pas encore reçue, pourvu néanmoins que le droit lui fût acquis.

Pour venir par transmission, il faut être héritier de celui dont on exerce le droit, au lieu que celui qui vient par représentation, peut faire valoir son droit, quoi qu’il ne soit pas héritier de celui qu’il représente.

En fait de fidei-commis ou substitution, la transmission avoit lieu aux parlemens de Toulouse, Bordeaux & Provence, de maniere que les enfans du premier substitué recueilloient le fidei-commis, encore que leur pere fût décédé avant le grevé ; mais l’ordonnance des substitutions, tit. j. art. 29. porte que ceux qui sont appellés à une substitution, & dont le droit n’aura pas été ouvert avant leur décès, ne pourront en aucun cas être censés en avoir transmis l’espérance à leurs enfans ou descendans, encore que la substitution soit faite en ligne directe par des ascendans, & qu’il y ait d’autres substitués appellés à la même substitution, après ceux qui seront décédés & leurs enfans ou descendans. Voyez Ricard, des donations ; Brillon, au mot Transmission. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transmission »

Étymologie de transmission - Littré

Lat. transmissionem, de transmissum, supin de transmittere, transmettre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de transmission - Wiktionnaire

Du latin transmissio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transmission »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transmission trɑ̃smisjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « transmission »

  • Le premier mode de transmission du coronavirus mis en évidence est celui des postillons, des gouttelettes de salive expulsées par une personne infectée quand elle tousse ou éternue, mais aussi quand elle chante ou parle. , Covid-19 : de nouvelles preuves confirment le risque d'une transmission par l'air | Actu
  • Ce rapport sur le marché mondial des systèmes de transmission hybrides automobiles est une analyse d’études approfondies dans le but d’offrir des solutions pour développer des stratégies d’entreprise à but lucratif. Il fournira en outre une assistance en termes de tendances émergentes et de chances d’évolution au sein de l’entreprise. Plus encore, le rapport aide à déterminer chacun des obstacles notables au développement ainsi qu’à détecter les tendances dans différents secteurs de consommation du marché mondial des systèmes de transmission hybrides automobiles. Rassembler des documents historiques et actuels à partir d’actifs fiables exceptionnels et en fonction de tous les facteurs et développements. Thesneaklife, Marché mondial des systèmes de transmission hybrides automobiles 2020-2026 Continental, Aisin, BorgWarner, ZF, Allison Transmission, AVL, Eaton, GETRAG, JATCO – Thesneaklife
  • La transmission de nombreux virus respiratoires évolue de manière périodique, cyclique et saisonnière, en particulier dans la région tempérée de l’hémisphère nord où des recrudescences d’incidence sont habituellement observées pendant l’automne et l’hiver. Les mécanismes associés à cette saisonnalité relèvent aussi bien du virus que de l’hôte. En zone tempérée, pendant l’automne et l’hiver, l’évolution des conditions météorologiques peut contribuer à : , Saisonnalité et Covid-19 : état des connaissances sur la transmission du virus
  • Si le sujet de la transmission est si délicat dans le monde agricole, c’est qu’il est crucial. Qu’un agriculteur cède sa ferme à son fils, à un voisin qui cherche à s’agrandir ou à un jeune hors du cadre familial, «... La Voix du Nord, Transmission des exploitations agricoles : l’état d’urgence
  • Alors que vous vous apprêtez à prendre le train dans les prochains jours pour partir (ou rentrer) de vacances, vous vous inquiétez certainement d’être contaminé par la Covid-19 pendant le voyage. Des chercheurs internationaux se sont intéressés à cette possible transmission du virus en réalisant une modélisation. Cette étude a été menée par une équipe de l’Université de Southampton (Royaume-Uni), elle a examiné le risque de contamination dans un wagon du train transportant une personne infectieuse.D’après leurs constatations, les passagers du train assis dans trois rangées (dans le sens de la largeur) et cinq colonnes (dans le sens de la longueur) d'une personne infectée ont un taux de contamination compris entre 0 et 10,3%. Le taux moyen de transmission pour ces voyageurs en contact étroit était de 0,32%. Les conclusions de cette recherche ont été publiées dans la revue Clinical Infectious Diseases.Cette étude a été menée en collaboration avec l'Académie chinoise des sciences, l'Académie chinoise de l'électronique et des technologies de l'information et le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Selon l’équipe scientifique, c’est pour les passagers voyageant dans des sièges directement à proximité d’un patient infecté par le virus que le niveau de transmission était le plus important. Il était en moyenne de 3,5%. Pour les passagers assis sur la même rangée, le chiffre était de 1,5%.Les chercheurs ont également déterminé un taux d’attaque pour chaque siège. Autrement dit, le nombre de passagers assis sur un siège donné ayant reçu un diagnostic de Covid-19 divisé par le nombre total de passagers voyageant dans le même siège augmente de 0,15% par heure passée à cette place pour chaque heure passée avec un voyageur malade. Pour ceux qui ont occupé des sièges directement à proximité du malade, ce taux d'augmentation était plus élevé à 1,3% par heure. Fait intéressant, les chercheurs ont constaté que seulement 0,075% des personnes qui utilisaient un siège précédemment occupé par un patient atteint par le virus ont également contracté la maladie. , Covid-19 : quel est le niveau de transmission dans un train ?
  • Un grand restaurant ne se résume pas uniquement aux clients et aux belles voitures. Derrière il y a de la rigueur, de la passion, de l’amour du travail bien fait, de la discipline et de la transmission du savoir.
  • L'acquisition des savoirs fondamentaux, la transmission de la culture, l'éducation aux valeurs et aux règles de la vie commune, voilà ce qu'une société doit à ses enfants. De Rachida Dati / Le Figaro.fr - 4 Mai 2007
  • Les moyens de télécommunication, non contents de restreindre l'étendue, abolissent aussi toute durée, tout délai de transmission des messages, des images. Comment vivre vraiment "ici" si tout est maintenant ? De Paul Virilio / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Les cigares sont souvent une sorte de ciment social dans les familles... La transmission de l’amour du cigare crée des liens entre les générations. De Gwen Martin et Evan Elkin
  • C'était une bonne chose que cette habitude ancienne de transmission des portraits de famille. Les morts n'étaient enterrés que jusqu'à la ceinture. De Edmond et Jules de Goncourt
  • L'homme qui écrit n'est plus qu'un appareil de transmission. De Joseph Kessel

Images d'illustration du mot « transmission »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transmission »

Langue Traduction
Corse trasmissione
Basque transmisio
Japonais 伝染;感染
Russe передача инфекции
Portugais transmissão
Arabe الانتقال
Chinois 传播
Allemand übertragung
Italien trasmissione
Espagnol transmisión
Anglais transmission
Source : Google Translate API

Synonymes de « transmission »

Source : synonymes de transmission sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires