La langue française

Centralisation

Définitions du mot « centralisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

CENTRALISATION, subst. fém.

A.− Réunion en un même centre. Anton. décentralisation.
[Des organes admin. d'un pouvoir, gén. pol.] Centralisation administrative :
1. Nous n'avons pas plus tôt parlé d'établir la liberté dans l'État que nous l'étouffons sous la multiple tyrannie anonyme d'une centralisation, qui tue l'initiative humaine et ne laisse de volonté que dans l'irresponsable bureaucratie. Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 494.
[De renseignements, d'écritures, etc.] :
2. La monnaie peut être dé-localisée pour une masse importante de transactions, soit parce qu'une même place exerce à l'égard du monde un rôle de centralisation des offres et des demandes de devises, de collecte et de redistribution de moyens de règlement, soit parce que plusieurs centres financiers jouent ce rôle chacun dans une sphère et avec des moyens qui composent un ensemble relativement harmonisé. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 135.
ANAT., PHYSIOL. :
3. ... la sensibilité viscérale diffuse, la douleur profonde, la cœnesthésie, l'unité du proprioceptif étant, pour Sherrington, dans la nature exclusivement tonique, à centralisation cérébelleuse, des réflexes suscités (équilibration statique, posturale) par le labyrinthe et les muscles, en opposition avec la nature « phasique », à centralisation corticale, des réflexes d'origine superficielle extéroceptive ou intéroceptive. H. Piéron, La Sensation, guide de vie,1945, p. 39.
B.− Au fig. :
4. L'atomisme du langage conceptuel réclame des raisons de fixation, des forces de centralisation. Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 11.
Prononc. et Orth. : [sɑ ̃tʀalizasjɔ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. Av. 1794 pol. (Saint-Just ds Quem. : Tel et [sic] l'effet de la Centralisation du Gouvernement); spéc. 1863 « régime dans lequel l'action administrative et politique est concentrée aux mains du gouvernement central » (Littré). Dér. du rad. de centraliser*; suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér. : 121.

Wiktionnaire

Nom commun

centralisation \sɑ̃.tʁa.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de réunir dans un même centre.
    • Ici, comme partout, la centralisation des industries en certains points de notre territoire a réduit à rien les artisanats locaux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (En particulier) (Politique) Action de rattacher à un gouvernement central toutes les forces d’un état.
    • La centralisation administrative.
    • La centralisation politique.

Nom commun

centralisation \Prononciation ?\

  1. Centralisation, action de réunir dans un même centre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CENTRALISATION. n. f.
Action de réunir dans un même centre. Il se dit particulièrement de l'Action de rattacher à un gouvernement central toutes les forces d'un État. La centralisation administrative. La centralisation politique.

Littré (1872-1877)

CENTRALISATION (san-tra-li-za-sion) s. f.
  • Réunion dans un même centre. Centralisation administrative, réunion, au centre du gouvernement, de toutes les affaires administratives. Centralisation politique, réunion de toutes les forces d'un État entre les mains du chef du gouvernement. On désigne en général par centralisation un régime qui soumet la gestion des intérêts locaux à la direction ou au contrôle de l'autorité centrale ou de ses agents immédiats.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « centralisation »

 Dérivé de centraliser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de centralise avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « centralisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
centralisation sɑ̃tralizasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « centralisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « centralisation »

  • La centralisation, c'est l'apoplexie au centre, la paralysie aux extrémités. De Félicité de Lamennais
  • RÉCIT - Le décret mettant en place l’état d’alerte dépossédait d’une bonne partie de leurs responsabilités les communes et les provinces, favorisant la centralisation de l’État espagnol. Le Figaro.fr, En Espagne, les régions rejettent la centralisation dictée par la crise
  • Cela fait près de 10 ans que nous dénonçons la centralisation des laboratoires, l’éloignement des équipements de tests et la réorganisation du réseau qui créent un exode des professionnel·le·s et des technicien·ne·s de notre région en déplaçant des postes dans les grands centres. Le Journal L'Horizon, Des laboratoires de proximité pour faire face à une deuxième vague - Le Journal L'Horizon
  • On postule imprudemment des capacités existantes de l'État. On se refuse à envisager la dimension souveraine, pourtant essentielle, en dehors du cadre binaire centralisation-décentralisation dans lequel s'opposent ROBERT et DP3T. La Tribune, StopCovid ou Stop Confusion? Au-delà du débat sur la «centralisation»
  • Mais cette même centralisation du pouvoir, “pierre angulaire” de l’État français a aussi montré ses faiblesses lors de cette pandémie, note The New York Times. Courrier international, La centralisation française fragilisée par la crise
  • Tribune. Le fiasco entourant la gestion du Covid-19 en France est paradoxalement porteur d’une bonne nouvelle : l’échec de la centralisation. De la fourniture des masques à celle des tests, le concept consistant à tout décider d’en haut, travers français encore accentué sous Macron, a provoqué un échec dont il faudra chercher jusqu’aux responsabilités pénales. Notre Etat pyramidal, un des plus centralisés du monde, a failli. Pour pallier ses manques en cascade, une multitude d’initiatives locales se met en place. L’ère est au «do it yourself», en français: «Démerde-toi.» Tu veux un masque ? Couds-le toi-même ou mets sur pied une petite fabrique. Tes voisins n’ont plus rien à manger ? Organise une collecte, ou participe à de l’aide alimentaire à plus grande échelle, y compris en réquisitionnant des lieux, comme un McDo à Marseille. Toutes ces initiatives obligent les institutions à suivre. Parfois, certaines ont anticipé le mouvement. Des maires se sont retroussé les manches, des régions sont allées en Chine acheter des masques, des départements s’engagent. Libération.fr, Le Covid-19 ou l'échec de la centralisation - Libération
  • Pour rappel, l’Accord du lac Meech devait ni plus ni moins corriger l’erreur de 1982, notamment le rapatriement de la Constitution et la Loi constitutionnelle de 1982, lesquels avaient repoussé le Québec dans la marge. À ce jour, le Québec n’a d’ailleurs jamais signé cette nouvelle Constitution canadienne, jugeant que l’introduction de la Charte canadienne des droits et libertés et d’une nouvelle procédure de modification de la Constitution allait à l’encontre de ses intérêts fondamentaux. En outre, cet amendement à la Loi constitutionnelle de 1867 aurait pour effet de faciliter la centralisation des pouvoirs du gouvernement fédéral, trahissant ainsi en partie le pacte fédératif originel, lequel était basé sur l’autonomie des provinces. La Voix de l’Est, La révolution inachevée | Sébastien Lévesque | Chroniques | La Voix de l’Est - Granby
  • Depuis le début de l’épidémie, les élus locaux sont en première ligne, qu’ils adaptent, accompagnent ou parfois même devancent les mesures gouvernementales. On pense par exemple au rôle moteur du président de la région Grand Est, Jean Rottner, dans l’établissement d’une coopération hospitalière transfrontalière, ou aux maires qui tentent d’adapter le confinement aux réalités de leur territoire. Dans son malheur, la France découvrirait-elle les vertus de la décentralisation? Le Figaro.fr, La centralisation de l’État a-t-elle ralenti le traitement de la crise?
  • Plus qu'une revalorisation salariale, le ministre entend améliorer le fonctionnement de l'hôpital dans son ensemble. Il déplore une centralisation parfois trop importante des décisions. "Je constate, jour après jour, qu'il y a des pilotages nationaux qui peuvent être rigides, détachés, éloignés des territoires, de la volonté des soignants". Europe 1, Olivier Véran répond aux soignants : "Six milliards d'euros par an de revalorisation, c'est beaucoup..."
  • centralisation La Gazette des Communes, Éloge de la centralisation en temps de crise
  • Une crise entraîne souvent un réflexe de centralisation. Cela peut se justifier au nom de l’efficacité. La constitution de la Ve République est d’ailleurs née de l’expérience traumatisante du général de Gaulle en juin 1940 lorsqu’il était aux prises avec un État incapable d’agir de façon rapide et décisive face à l’attaque allemande. Contrepoints, Gérer une situation de crise : faut-il une approche centralisée ou décentralisée ? | Contrepoints
  • Commençons d’abord par les avantages de la centralisation. , Centraliser ou ne pas centraliser, telle est la question | LesAffaires.com
  • Au moment où la crise sanitaire s’est déclarée, beaucoup pensaient que le conflit catalan – qui occupe le devant de la scène politique depuis trois ans – serait relégué à un second plan. Erreur: la revendication indépendantiste n’a cessé de gagner en intensité depuis le début de la pandémie. Le 14 mars, le décret promulgué par le chef du gouvernement Pedro Sánchez instaurant l’état d’urgence a immédiatement provoqué la colère des dirigeants sécessionnistes, qui y voient depuis lors «une tentative de recentralisation de la part de Madrid». Le Temps, En Espagne, les séparatistes catalans contre le virus de la centralisation - Le Temps
  • La communication sur le Covid-19 ne se fera  désormais qu’une fois par semaine. La décision a été prise le 25 juin 2020 par le ministère de la santé publique au cours du point de presse quotidien sur la pandémie. Aucune explication n’a été avancée pour justifier cette décision. Mais selon des indiscrétions, des dysfonctionnements liés à la remontée des données venant des régions pour leur centralisation à Yaoundé en seraient l’origine. Une situation qui ne permet pas d’harmoniser toutes les données à temps avant de les communiquer le même jour à la presse. Actu Cameroun, Cameroun/Covid-19: le ministère de la santé décide de communiquer une fois par semaine sur la pandémie
  • Mais la centralisation n’a pas que des avantages. Dans cet univers où la mission première, ce sont les soins hospitaliers, les missions secondaires peuvent se retrouver dans l’angle mort des gestionnaires. Ce fut le cas de la protection de la jeunesse, dont les malheureux ratés ont justifié la tenue de la commission présidée par Régine Laurent. Et c’est le cas de l’hébergement de longue durée des personnes âgées. Le Devoir, Les lacunes de la centralisation | Le Devoir
  • D’autant plus que les jambes, autrement dit les magasins, ont parfois du mal à comprendre les multiples volte-face ou tout bonnement ces instructions tombées « d’en haut ». Manque d’outils, d’information, de reconnaissance, de souplesse et de motivation, tout est bon pour dire que les jambes ne vont pas aussi vite que la tête le souhaite. Il est vrai que le moral est touché tant la presse ne cesse d’écrire que ce secteur économique est en déclin irréversible. On peut aussi rétorquer qu’avec de multiples directives peu claires, il est parfois difficile de savoir où aller et quel rythme tenir. Pour conquérir cette excellence opérationnelle tant recherchée, les salariés veulent de la simplicité dans cette complexité qu’ils reconnaissent et assument. Ils ont besoin, eux aussi, d’une mission ou d’une vision commune et partagée. Ils réclament plus d’autonomie avec, en filigrane, l’historique débat centralisation/décentralisation. lsa-conso.fr, La tête et les jambes
  • Cette vaste centralisation des acquisitions du gouvernement, mise en avant par le projet de loi 37, risque de se faire aux dépens des régions du Québec, estime la Fédération québécoise des municipalités (FQM). Le Devoir, Centralisation des achats: inquiétudes pour les petites entreprises en région | Le Devoir
  • Ce projet de loi est examiné ce mardi au Parlement. Or l’Autorité de protection des données, l’organe de référence en la matière en Belgique a relevé de nombreux griefs en matière de sécurité, anonymisation, infraction au RGPD (Règlement général sur la protection des données), centralisation non justifiée. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Coronavirus | Le projet de centralisation des données n’est pas légal
  • Didier Maus : La contradiction est inhérente à la situation française. Nous faisons confiance à l’État et lui demandons beaucoup (trop ?), tout en considérant que les communes, les départements et les régions ont la confiance des hommes et des femmes et sont plus aptes à gérer les difficultés du quotidien. La crise induit en France, comme ailleurs, un renforcement de la centralisation, au motif que les instruments de compréhension et d’analyse sont entre les mains des administrations nationales. De plus, à la différence de certains pays fédéraux (États-Unis), les forces de sécurité (police, gendarmerie, douanes…) sont nationales et fortement hiérarchisées. On imagine très mal en France, comme en Italie et même en Espagne d’ailleurs, une situation où les règles de confinement ne seraient pas identiques en tous points du territoire, y compris outre-mer. On constate pourtant que le virus s’est nettement moins propagé dans le sud de la France et que l’axe Atlantique/Méditerranée a été plus protégé que l’axe Rhin/Seine.  Atlantico.fr, Planifier à Paris ou faire l’éloge des initiatives locales : Emmanuel Macron veut nous réinventer... mais dans quel sens ? | Atlantico.fr
  • En tripatouillant les voix, la désormais ancienne présidente de la CC a commis un acte très grave qui peut être qualifié de haute trahison et de parjure. En ôtant au peuple sa souveraineté, objet même du préambule de notre loi fondamentale, Manassa a violé son serment. Cela est d’autant plus vrai qu’elle a bafoué la dignité du peuple en foulant au pied sa légitimité. L’article 8 est clair et dispose que les membres de la Cour ont pour obligation générale de s’abstenir de tout ce qui pourrait compromettre l’indépendance et la dignité de leurs fonctions… ». En s’appuyant sur ces préalables, l’ex-présidente de la Cour est à l’origine des relents de l’irrédentisme populaire qui a dé- ferlé sur les rues de Bamako. Elle a assujetti le régime d’IBK à ses adversaires politiques. Le pays entier a été meurtri et elle est indexée d’avoir tripatouillé les résultats en amputant le peuple de sa souveraineté. Fait gravissime, même après avoir annulé des voix, les candidats déclarés perdants avaient toujours une avance sur leurs challengers, mais la dame de fer a fermé les yeux sur son attitude coupable avant cette sanction divine. Nous avons mené des investigations, un candidat a été surpris d’entendre que les élections se gagnent au niveau de la Cour Constitutionnelle avant le jour du scrutin en complicité avec les préfets. Cette institution honorable était devenue la chasse gardée de certains ténors politiques qui, par le biais des connexions amoureuses, parviennent à dé- tourner l’attention et les voix du peuple malien. Jamais la Cour n’été autant sujette à des dérapages jusqu’à inverser les résultats définitifs taillés à son image et établis en toute légalité par le ministère de l’Administration territoriale et de la dé- centralisation, tel « un malfrat » tirant sur son peuple. Il est aujourd’hui, regrettable que l’arme du crime des élections était gardée au niveau de la Cour Constitutionnelle, garante morale des élections au Mali. Elle est apparue comme une lame de scission divisant notre peuple. Le plus inquiétant est que les candidats donnés perdants ont déclaré se soumettre à l’arrêt de la Cour avant de commencer à jubiler en immolant des bœufs pour célébrer leur victoire dans les rues de Bamako. Et c’est Manassa qui les a mis indûment dans leurs droits. Quelle honte ! Quel mépris pour le peuple ! D’ailleurs, un des membres de la Cour a levé un coin de voile sur le cas de la circonscription électorale de Tombouctou où une majorité inventée de toute pièce contre l’avis des 8 autres juges, a été attribuée au candidat du RPM (Rassemblement Pour le Mali), parti présidentiel. Il faut que justice soit faite. Lire l’article sur les législatives de Tombouctou. , Mali: Cour constitutionnelle: Manassa Danioko peut-elle être poursuivie devant la justice? - Bamada.net
  • Le gouvernement Legault savait avant le dépôt de son projet de loi sur la centralisation des achats qu’il risquait de nuire aux petites et moyennes entreprises (PME). Le Devoir a obtenu l’analyse d’impact réglementaire préliminaire qui avait été préparée par les fonctionnaires du Secrétariat du Conseil du trésor le 11 septembre 2019, soit une semaine avant la présentation de ce projet de loi par le ministre Christian Dubé. Le Devoir, L’effet négatif de la centralisation des achats sur les PME était connu de Québec | Le Devoir
  • En ces temps de comparaison douloureuse avec le voisin allemand, les éditorialistes ont trouvé un nouvel os à ronger : l'excessive centralisation "jacobine" de l'Etat français, éternelle arlésienne néolibérale, a été accusée d'être à l'origine de la faillite des autorités de notre pays à gérer la crise sanitaire. Plutôt que d'évoquer la désindustrialisation ou le démantèlement de l'hôpital public, Le Monde a ainsi pointé "la bureaucratie et la centralisation du système français." Le Point a loué le "système souple, pragmatique, régionalisé" mis en place par l'Allemagne, quand le journaliste Patrick Cohen a lui aussi vanté un modèle "plus décentralisé", déployant "agilité et pragmatisme" plutôt que "verticalité et improvisation". N'en jetez plus, Christophe Barbier achève de remplir la coupe : "Avec des directeurs d’hôpitaux plus autonomes et un système plus décentralisé, cela n’irait-il pas mieux ?", questionne l'éditorialiste de L'Express. Marianne, "On a organisé l’impuissance de l’État": confinement raté, la faute à l'État centralisé ?
  • En même temps, ils sublimaient les parlers et les dialectes régionaux, qu'ils décrivaient alors comme vivants. Il faut reconnaître qu'à cette époque-là (la colonisation), les adeptes du Jacobinisme en Europe en général et en France plus particulièrement, ayant tendance à la centralisation excessive, soutenus par ces anthropologues-là, ont poussé nombre de dirigeants européens, fervents de l'unité, à la codification des langues, lesquelles ont vite accédé au statut de l'écrit (standardisation et officialisation). Au passage, ils se sont efforcé d'éradiquer les parlers et les dialectes régionaux, au nom du principe suivant : "Etat central unique, langue centrale unique" (citons dans ce cadre-là les modèles linguistiques promus par l'unité italienne et l'unité allemande au XIX e siècle). AgoraVox, Tamazight, une langue et un patrimoine à défendre - AgoraVox le média citoyen
  • Suivi commercial : les CGP disent non à la centralisation argusdelassurance.com, Suivi commercial : les CGP disent non à la centralisation
  • Selon lui, la centralisation des décisions et le fait que plusieurs cadres ont perdu leur emploi lors de la réforme Barrette fait en sorte que la gestion de la crise est beaucoup plus complexe qu’elle ne l’aurait été. Radio-Canada.ca, COVID-19 : avec la centralisation des décisions, les régions sont-elle entendues? | Radio-Canada.ca
  • Avec ce futur centre, Québec aura ainsi le pouvoir de déterminer les biens et services pour lesquels le recours au centre devient obligatoire. La MRC considère qu’une telle centralisation restreint les responsabilités actuellement dévolues aux dirigeants régionaux des institutions concernées. Le Manic, Projet de loi 37 : la MRC dénonce une autre centralisation - Le Manic
  • On ne lui connaît pas d’expertise particulière en matière de santé, mais le patron d’Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, y est allé d’un diagnostic inquiétant il y a quelques jours. Il faudra « tirer des leçons » pour les aînés et les maisons de retraite, a-t-il souligné à RDI. « La grande maladie, c’est la centralisation… On donne trop de pouvoirs aux mains [de décideurs] qui sont loin d’où les services doivent être rendus », a résumé l’homme d’affaires. Tout le monde est de bonne foi, mais ceux qui prennent les décisions ne sont pas suffisamment proches des réalités, selon lui. La Presse, Les CIUSSS et la lourde centralisation
  • Toutefois, comme au 1er trimestre 2019, la structure d’absorption de la masse salariale totale des départements ministériels demeure inchangée au 1er trimestre 2020. L’éducation avec (+32,3%) garde sa place de leader en termes de masse salariale la plus élevée, suivie des pouvoirs publics (+25,7%), de l’administration générale (+17,2%) et l’administration sociale (+12,4%). La masse salariale de la main-d’œuvre non permanente quant à elle a baissé de 43,1%, en liaison avec le repli des effectifs dans le cadre de la centralisation de la gestion des dépenses de cette catégorie de personnel. Gabonreview.com | Actualité du Gabon |, Gabon : Hausse de la masse salariale au premier trimestre 2020 | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
  • Aucune des mesures pertinentes pendant une épidémie n’exige un commandement centralisé. La centralisation empire la situation et c’est elle qui nous a rendus vulnérables dès le départ. Contrepoints, Les avantages d’une société libre pendant une pandémie | Contrepoints
  • Le 20 mai dernier, le gouvernement français a décidé en conseil des ministres de “lâcher” le Franc CFA. Les autorités françaises ont validé la transformation du franc CFA, qui deviendra l’Eco en maintenant la parité fixe avec l’Euro, ainsi que la fin de la centralisation des réserves de change des États d’Afrique de l’Ouest auprès du Trésor français. Le Temps, Eco : Le président nigérian Buhari accuse l’UMOA de saboter le projet d'union monétaire de la CEDEAO. - Le Temps
  • Ultracentralisation qui génère encore plus de monde au kilomètre carré en incluant ces flux nombreux et divers. AgoraVox, Paris. Le problème structurel - AgoraVox le média citoyen
  • Mais ce n’est pas tout : Youtube, désirant ne pas perdre une seconde de visionnage de ses utilisateurs, ne prend pas le risque de leur recommander des contenus trop extravagants et se complait à les laisser dans leur zone de confort. L’ancien employé déclare qu’ils ont refusé à plusieurs reprises de modifier l’algorithme de façon à ce que celui-ci ouvre l’utilisateur à des contenus inhabituels. Dans ces conditions, le débat public est entièrement déformé et faussé, les discussions les plus subtiles ou précises, jugées peu rentables, s’exposant à une censure par enterrement relatif. De surcroit, Youtube bénéficie du statut d’hébergeur et non d’éditeur, et n’est donc pas considéré comme étant a priori tenu pour responsable du contenu des propos échangés sur sa plateforme. En revanche, il est tenu de retirer un contenu « manifestement illicite » si celui-ci lui a été notifié. Compte tenu de la quantité de contenus que brasse Youtube, il a décidé d’automatiser la censure des contenus potentiellement « illicites », portant atteinte au droit de certains « auteurs », au moyen de son RobotCopyright, appelé « ContentID ». Pour être reconnu « auteur » sur la plateforme, il faut répondre à des critères fixés par Youtube. Une fois qu’un contenu est protégé par ce droit attribué par Youtube (en pratique, il s’agit en majorité des grandes grosses chaînes de télévision), la plateforme se permet de démonétiser ou supprimer les vidéos réutilisant le contenu « protégé » à la demande de leurs « auteurs ». Un moyen de censure supplémentaire qui démontre s’il était nécessaire que Youtube ne souhaite pas permettre à chacun de s’exprimer (contrairement à son slogan « Broadcast yourself »), mais cherche simplement à administrer l’espace de débat public pour favoriser la centralisation et le contrôle de l’information. Et pour cause, cette censure et cet enfermement dans une bulle de confort sont le meilleur moyen d’emprisonner les utilisateurs dans son écosystème, au service de la publicité. Contrairement à ce que Google tente de nous faire croire, la surveillance et la censure ne sont pas la condition inévitable pour s’échanger des vidéos en ligne. On peut parfaitement le faire en total respect de nos droits. PeerTube est une plateforme de partage de vidéos proposant les mêmes fonctionnalités que Youtube, mais fonctionne avec des rouages très différents : les vidéos ne sont pas toutes hébergées au même endroit, et n’importe qui peut créer son instance et héberger chez lui des vidéos. Les différentes instances sont ensuite connectées entre elles. Chaque instance a donc ses propres règles, et il n’y a pas une politique de censure unifiée comme sur Youtube. Mais surtout, ces règles ne sont pas dictées par une logique commerciale. Un autre monde en somme… Atlantico.fr, Pourquoi Google ne se préoccupe pas plus du respect de nos vies privées aujourd’hui qu’avant | Atlantico.fr
  • Opter pour la centralisation de sa trésorerie c'est aussi rationaliser ses process et le choix de ses partenaires bancaires. S'il n'est pas rare que les entreprises aient leurs comptes répartis dans 30 à 40 banques, "il faut retenir 1 ou 2 banques pour le cash pooling et identifier l'intérêt de garder des banques en local comme en Italie et en Espagne où il est obligatoire d'avoir une banque sur place pour le paiement des taxes", souligne Solenn Le Lay de Redbridge DTA. https://www.daf-mag.fr/, Le cash pooling ou l'art de centraliser ses flux financiers
  • - Garantir la centralisation et le maintien de toutes les affaires judiciaires, étapes des dossiers et opérations effectuées avec leurs versions. Ces éléments pourront ainsi être retrouvés à tout instant via une recherche rapide et multicritères ; Medias24 - Site d'information, La gestion du contentieux de la commune de Casablanca bientôt dématérialisée
  • M. Barrette fait une critique globale du gouvernement. Il énumère plusieurs projets de loi qui, à son avis, vont plus loin que sa réforme et éliminent des contrepoids : l’abolition des commissions scolaires ; la réforme du Fonds vert ; le projet de loi sur les tarifs d’électricité ; la réforme d’Investissement Québec ; le projet de loi qui permet, dit-il, à l’exécutif de changer le nom et la mission d’un ministère par décret plutôt que par loi ; la centralisation des achats gouvernementaux. Le Journal de Québec, Barrette dénonce la centralisation du gouvernement | JDQ
  • Les établissements d’enseignement garderont une marge de manœuvre pour définir leurs besoins malgré la centralisation des achats de tous les organismes de l’État au Conseil du trésor, affirme le ministre Christian Dubé. Le Devoir, Centralisation des achats: le ministre Dubé tente de rassurer le milieu de l’éducation | Le Devoir
  • La réforme de structures présentée par le ministre Roberge peut se résumer en deux mots : centralisation et politisation, «c’est clair», selon la députée de Joliette, déplorant qu’une fois la loi adoptée le ministre pourra, par exemple, communiquer directement avec le personnel enseignant s’il le désire. Le Soleil, Loi sur l’abolition des commissions scolaires: le PQ craint la centralisation des pouvoirs | Éducation | Actualités | Le Soleil - Québec
  • Un « TMS » ? Késako ? Un « treasury management system », ou logiciel de gestion de trésorerie, est un outil qui permet de récupérer de manière automatique et centralisée les relevés de comptes bancaires de toutes les sociétés d'un groupe, d'automatiser ses rapprochements bancaires et de réaliser une centralisation de trésorerie. Aujourd'hui disponibles en mode Saas - Software as a service, c'est-à-dire via Internet -, les TMS peuvent s'interfacer avec les ERP comme avec le système comptable et  alléger considérablement les travaux des équipes de trésorerie en supprimant un grand nombre d'opérations manuelles et de ressaisies d'informations. Les Echos Executives, Au coeur de la gestion de trésorerie de Legris Industries, Contrôle de gestion - Les Echos Executives
  • FIGAROVOX/TRIBUNE - La défaillance systémique mise en lumière par cette crise résulte principalement d’une centralisation excessive et d’une trop grande rigidité des procédures, argumente le chercheur en science politique Romain Pasquier. L’État doit selon lui se recentrer sur ses missions essentielles, et déléguer les autres.. Le Figaro.fr, «Notre système de santé est défaillant à cause de son manque de subsidiarité»
  • Aujourd’hui, nous soutenons qu’une forme de centralisation est nécessaire pour mettre en œuvre des applications du style de StopCovid destinées à lutter contre la propagation du virus Covid-19, alors que d’autres prônent des solutions dites « décentralisées ». Faut-il y voir une forme de contradiction ? Le Monde.fr, Coronavirus : « Sur l’application StopCovid, il convient de sortir des postures dogmatiques »
  • Avec l’irruption brutale de la crise causée par la pandémie du virus Covid-19 dans la vie de sociétés qui, imprudemment, croyaient trop souvent en avoir fini avec le tragique, la vieille machine administrative centralisée française, montre à nouveau son visage séculaire. Quels qu’aient pu être les retards, les imprévoyances et les erreurs du Gouvernement dans la réponse à la crise, qui semblent majeurs et dont il faudra évaluer attentivement l’ampleur une fois la crise passée, force est de constater que la machine de l’État fait face, mieux qu’ailleurs, aux urgences du moment. Alors que le gouvernement espagnol et celui de la communauté autonome de Catalogne se déchirent sur leurs responsabilités, que les États-Unis réagissent par morceaux et en désordre conformément à leur nature fédérale, que la fermeture des établissements scolaires en Allemagne dépend de la décision de chaque land, l’État à la française montre sa vertu. Les agences régionales de santé, administration déconcentrée de l’État, sont à pied d’œuvre pour accroître les capacités de réanimation des hôpitaux et transférer les malades des zones les plus touchées vers celles encore relativement épargnées. Le maillage préfectoral, relayé par les communes, organise aussi bien que possible la continuité des activités vitales, suivant les instructions des ministères concernés. En temps de crise, la centralisation tant décriée réapparaît pour ce qu’elle est, un gage d’efficacité administrative, de cohérence et de rapidité. Quant à la décentralisation, elle semble pour quelques semaines engloutie dans l’oubli par les impérieuses exigences du réel. Là où elle fut conduite, notamment en matière de stockage des masques, elle a montré toutes ses limites. Ainsi Marisol Touraine déclare-t-elle dans Le Figaro du 23 mars : « En 2013, il y a un avis du SGDN qui dit que chaque collectivité, entreprise ou établissement est responsable de ses stocks, car l’État ne peut pas tout stocker. C’est ce qu’ont fait la mairie de Paris, ou le ministère de la Santé pour les urgences. Ce n’est pas un changement de doctrine, c’est une décentralisation ». Si l’on peut s’étonner qu’un État moderne comme la France ne soit pas à même d’assurer le stockage de masques, il faut bien interroger les soubassements idéologiques conduisant à décentraliser cette décision… et en reconnaître le bilan catastrophique. Le Vent Se Lève, Décentralisation et organisation territoriale : vers un retour à l'État ?
  • Entre centralisation du pouvoir, communication et répression, Emmanuel Macron est-il encore un dirigeant républicain ? Contrepoints, En visite dans la Marne, Emmanuel Macron fait du Poutine | Contrepoints
  • Avec la centralisation des achats gouvernementaux, des PME de la région s'attendent à voir leur chiffre d'affaires diminuer. Radio-Canada.ca, La centralisation des achats soulève des inquiétudes chez les entreprises de l'Abitibi-Témiscamingue | Radio-Canada.ca
  • Tendanciellement, les études portant sur la décentralisation du système de santé montrent que celle-ci conduit à creuser les inégalités. Les régions les plus riches peuvent investir quand les régions les plus pauvres, de leur côté, réduisent leurs budgets de santé et la qualité des soins ou actent le creusement d’inégalités. L’une des forces de l’Allemagne dans cette crise réside dans le fait que ce sont justement les régions les plus riches qui ont été très majoritairement touchées. Le 25 avril, 20,6 % des cas en Allemagne étaient recensés en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (31 465), la région la plus riche du pays ; 26,6 % en Bavière (40 547), deuxième région la plus riche ; et 19,8 % (30 169) en Bade-Wurtemberg, troisième région la plus riche. En tout, 67 % des malades allemands se concentrent donc dans les trois Länder les plus riches du pays. Là où l’inégalité aurait handicapé l’Allemagne en touchant les Länder les plus pauvres, elle la sert en touchant les plus riches. The Conversation, Pourquoi la décentralisation n'est pas un remède miracle contre le Covid-19

Traductions du mot « centralisation »

Langue Traduction
Anglais centralization
Espagnol centralización
Italien centralizzazione
Allemand zentralisierung
Portugais centralização
Source : Google Translate API

Synonymes de « centralisation »

Source : synonymes de centralisation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « centralisation »

Centralisation

Retour au sommaire ➦

Partager