Ressortir : définition de ressortir


Ressortir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RESSORTIR1, verbe

A. − Empl. intrans.
1.
a) [Le suj. désigne un animé]
α) Sortir de nouveau d'un lieu. S'apprêter à ressortir. Rentré seulement à cinq heures. Achevé de corriger les épreuves que je dois remettre aujourd'hui à Malraux. Je dois ressortir pour dîner (Gide,Journal, 1933, p. 1156):
Tout en écoutant les pas d'Albertine, avec le plaisir confortable de penser qu'elle ne ressortirait plus ce soir, j'admirais que, pour cette jeune fille dont j'avais cru autrefois ne pouvoir jamais faire la connaissance, rentrer chaque jour chez elle, ce fût précisément rentrer chez moi. Proust,Prisonn., 1922, p. 58.
β) Sortir d'un lieu après y être entré, souvent peu de temps après. Entrer et ressortir, rentrer et ressortir. Marcel et le contremaître (...) s'enfoncèrent dans une succession de vieilles galeries. Un quart d'heure plus tard, ils en ressortaient pour renouveler l'air des réservoirs (Verne,500 millions, 1879, p. 97).Léo s'élance vers le cabinet de toilette, y entre et ressort en criant (Cocteau,Parents, 1938, iii, 6, p. 293).
γ) Au fig. Sortir ou sortir à nouveau d'une épreuve. Ressortir grandi. De toutes les épreuves, je gardais certitude de ressortir victorieux (Gide,Thésée, 1946, p. 1421).
b) [Le suj. désigne une chose]
α) Sortir d'un lieu après y être entré. La balle est ressortie par le cou (DG).
β) [Le suj. désigne un liquide] Sortir avec force, jaillir. En regardant le mort, cet homme gai dit que les maladies du cœur ont parfois quelque chose de désagréable, c'est que dans l'embaumement, le sang ressort par la bouche et qu'on est quelquefois obligé d'ouvrir l'estomac (Goncourt,Journal, 1884, p. 372).
γ) Au fig. Réapparaître au jour. La plupart des hommes recèlent en eux-mêmes leur propre caricature. Et cette caricature ressort un jour, à l'improviste, sous le coup de l'événement (Montherl.,Demain, 1949, i, 2, p. 712).
2.
a) Apparaître nettement, avec relief, faire saillie. Le Satyre-Majordome: Quelle est la terre la meilleure, les enfants? Le Chœur: Une terre maigre dont l'os ressort comme les vaches qui sont bonnes laitières dont ressort l'os de la hanche (Claudel,Protée, 1927, ii, 8, p. 405).
BEAUX-ARTS. ,,En parlant d'un ornement peint ou sculpté, se détacher nettement sur un fond`` (Vogüé-Neufville 1971). Au milieu de l'autre panneau, sur la tablette de la cheminée peinte en marbre, est posée une pendule en bois de noyer, d'où ressort au milieu un cadran de montre d'un cocher de fiacre (Goncourt,Journal, 1858, p. 535).
b) P. ext. Apparaître par contraste. Synon. se découper, se détacher, se dessiner, trancher; anton. se fondre.[Les rayons éclairaient] une chaîne de montagnes (...) dont tous les détails ressortaient avec une netteté extraordinaire (Gautier,Tra los montes, 1843, p. 67).Une pâleur de clair de lune sur laquelle ressortaient avec un éclat de velours les grands yeux animés et sombres, les cheveux noirs un peu bouclés, la ligne parfaite des sourcils (Maurois,Ariel, 1923, p. 211).
Faire ressortir.Mettre en valeur par contraste. Faire ressortir une couleur, une blancheur, un teint. Son visage aux pommettes hautes, aux joues plates, était d'une blancheur qui tirait sur le mauve et faisait ressortir l'éclat des grands yeux couleur d'eau de mer (Green,Moïra, 1950, p. 157).
c) Au fig. Apparaître avec évidence. L'on croit voir dans ces romans populaires une foible lampe éclairer une petite cabane, et la bonté de l'âme ressort au milieu de toutes les douleurs qui la mettent à l'épreuve (Staël,Allemagne, t. 1, 1810, p. 273).Je me borne maintenant à des notes où ressort l'essentiel (G. Bataille,Exp. int., 1943, p. 36).
Faire ressortir.Synon. accuser, appuyer, aviver, mettre en évidence*, en relief*, en valeur*, exalter, souligner.Faire ressortir un contraste, des détails, l'importance de qqc., des inconvénients, des avantages, les qualités de qqn, la nécessité de qqc., le caractère de qqn, de qqc. Je transmettais une Note du Comité d'études de la défense nationale, faisant ressortir les aléas de l'expédition sur la côte d'Asie tentée avec un effectif de six divisions seulement (Joffre,Mém., t. 2, 1931, p. 124).
3. Au fig. Apparaître comme conséquence incontestable, après examen, en conclusion. Synon. résulter, découler, se dégager.La principale vérité qui (...) ressort de ses études, c'est le néant de la vie de salon (Proust,Guermantes 2, 1921, p. 416).En emploi impers. Synon. il appert que (v. apparoir B 2), il s'avère que, il se révèle que.Il a étudié les solidarités fonctionnelles. Il ressort de ses études que l'intégration, plus ou moins prononcée, de la vie psychique est le fait normal, et que la désintégration n'est qu'un pôle négatif idéal (Mounier,Traité caract., 1946, p. 584).
B. − Empl. trans.
1.
a) Sortir quelque chose à nouveau, ou après l'avoir rentré. Il remet le carnet dans la valise. Mais décidément le souvenir de Passavant le tourmente. Il ressort le carnet (Gide,Faux-monn., 1925, p. 990).Des promeneuses erraient encore (...) mais peut-être était-ce au contraire, dans cette nuit, leur troisième sortie, comme un cheval de picador qui a été blessé deux fois et qu'on ressort pour la troisième (Montherl.,Célibataires, 1934, p. 850).
b) Fam. Sortir au jour, remettre en usage, après avoir tenu longtemps inemployé. Ressortir un vieux vêtement. Il a fallu ressortir les papiers et les livres de latin, français... que j'enfouissais avec volupté, pour la vie croyais-je, dans mon placard, après chaque oral! (Alain-Fournier,Corresp.[avec Rivière], 1907, p. 222).
2. Au fig., fam. Répéter, raconter à une nouvelle occasion. Synon. fam. resservir.Et voilà qu'on me ressort le coup du Coffigneux, un gaillard que je n'ai jamais vu! (Vogüé,Morts, 1899, p. 290).Elle se souvenait de mes mots d'enfant et me les ressortait pour m'éblouir (Queneau,Loin Rueil, 1944, p. 147).
REM.
Ressortant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui ressort, qui est tourné vers l'extérieur. Anton. rentrant.On demande que les pointes (dans les temps sur la pointe) soient serrées (basses), le cou de pied ressortant, les phalanges tendues, rigides, rapprochées (Arts et litt., 1935, p. 46-1).
Prononc. et Orth.: [ʀ əsɔ ʀti:ʀ], (il) ressort [-sɔ:ʀ]. Barbeau-Rodhe 1930: je ressors [ʒ ə ʀsɔ:ʀ], [ʒ ʀ ə-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 verbe intrans. « rebondir, d'une arme avec laquelle on a frappé » (Roland, éd. J. Bédier, 2341); 2. déb. xiies. « paraître avec plus de relief, se détacher » (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1700); 1784 faire ressortir « mettre en évidence » (Beaumarchais, Mariage de Figaro, préf.: caractères et habillements de la pièce); 3. ca 1155 « sortir d'un lieu après y être entré » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 11897); 4. ca 1160 « se retirer, reculer » (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, 9589); 1549 « sortir de nouveau » (Est.); 5. 1567 verbe intrans. « aboutir à » (Amyot, J. Caesar ds Gdf. Compl.); av. 1824 il ressort que « il apparaît comme conséquence que » (Maine de Biran, Du phys. et du moral de l'homme, III, I ds Rob.). Dér. de sortir*; préf. re-*.

RESSORTIR2, verbe trans. indir.

Ressortir à
A. − DR. Qqn1/qqc.1ressortit à qqn2/qqc.2Être du ressort, de la compétence d'une juridiction. Les crimes moraux tomboient sous sa compétence [de l'évêque], et les malheureux ressortissoient de droit à son tribunal: les veuves et les orphelins étoient sous sa juridiction particulière (Chateaubr.,Disc. et opin.,1826, p. 41).Ce comité est compétent (...) pour les personnels (...) des services extérieurs ressortissant à ce ministère (Encyclop. éduc.,1960, p. 295).
B. − P. ext., dans la lang. soutenue. Qqc.1ressortit à qqc.2.Être du domaine de, relever de. Synon. concerner, être du ressort de, appartenir à, se rapporter à, se rattacher à.Nous serons bientôt en mesure de fournir tout ce qui, de près ou de loin, ressortit à l'élégance féminine. Sur demande (...) nous nous chargeons de couper le vêtement sur le tissu choisi dans nos catalogues (Bernanos,Mauv. rêve,1948, p. 990).V. cas1ex. 1.
Rare. Qqn1ressortit à qqn2.Sa sœur Marie ressortissait à Barbey d'Aurevilly. Elle avait une âme d'homme et de chouan (Jammes,Mém.,1921, p. 108).
Prononc. et Orth.: [ʀ əsɔ ʀti:ʀ], (il) ressortit [-ti]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1398 part. prés. adj. « qui ressortit à une juridiction » (E. Deschamps, Lettre ds Œuvres, éd. Queux de St Hilaire, t. 8, p. 6); 1927 part. prés. subst. « personne relevant juridiquement ou administrativement d'un État » (J.O., Loi sur organ. gén. arm., p. 7268); 2. 1462 « recourir à une justice supérieure » (Mém. pour servir à l'hist. eccles. et civile de Bretagne, III, 7 ds Bartzsch, p. 74); 1474 « être du ressort de quelque juridiction » (Ordonn. des rois de France, XVIII, 9, ibid., p. 50); 3. 1587 ressortir de « dépendre de » (Cholières, Apres disnees, f o247 v ods Gdf. Compl.). Empl. spécialisé de ressortir1*.
STAT. Ressortir1 et 2. Fréq. abs. littér.: 1 257. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 598, b) 1 809; xxes.: a) 1 773, b) 1 948.

Ressortir : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

ressortir \ʁə.sɔʁ.tiʁ\ intransitif ou transitif direct 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Sortir de nouveau.
    • Il est sorti ce matin et il est ressorti deux heures après.
    • Il a ressorti ses vieilles affaires.
  2. Sortir après être entré.
    • Une jeune fille a été frappée d’un coup de baïonnette à la mâchoire gauche et l’arme est ressortie par la pommette droite. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • […], il entra dans le bois, d’où il ressortit un peu après, écorçant avec son couteau une trique de grosseur assez respectable. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 381 de l’éd. de 1921)
  3. (Figuré) Apparaître en opposition frappante, saillante.
    • Les élégantes composaient les rosés de leur teint à l’aide d’un vermillon habilement nuancé ; le kohl d’Égypte servait à faire ressortir l’éclat des yeux, […]. — (Émile Jonveaux, Curiosités de la toilette - La recherche de la beauté, dans « Musée des familles : lectures du soir »‎ - page 323, 1867)
    • Les ombres font ressortir les lumières. – De légers défauts semblent faire valoir davantage d’heureuses qualités.
  4. Résulter, se dégager, apparaître comme conséquence.
    • Il en ressort que la présence de MCPA a pour effet de réduire la période d'emploi du mélange ternaire (3,6-DCP + mécoprop + MCPA) par rapport au binaire (3,6-DCP + mécoprop) de la mi-tallage au début montaison au lieu de début tallage au début montaison. — (Compte rendu de la Conférence du COLUMA, Comité français de lutte contre les mauvaises herbes, 1977, vol.4, page 1062)
    • Il ressort des termes mêmes de l’article 38 de la Constitution que c’est à sa demande que le Gouvernement peut être autorisé par le Parlement à prendre par ordonnances des mesures qui sont normalement du domaine de la loi. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

Verbe 2

ressortir \ʁə.sɔʁ.tiʁ\ transitif indirect 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Être du ressort de quelque chose.
    • Mais selon la CAA de Douai, si la transaction conclue par une personne morale de droit public, est, en principe, un contrat de nature civile, tel n’est pas le cas où il est manifeste que les différends qui s’y trouvent compris ressortissent[sic : ressortent] principalement à la compétence du juge administratif. — (« Transaction : quel est le juge compétent ? », article paru le 24 mars 2020 sur achatpublic.info, consulté le jour même)
    • L’affaire ressortit à la cour d’assises.
  2. Concerner, se rapporter à.
    • Son aptitude ressortissait à la perception extrasensorielle.
    • En dehors des ballerines, il n’y a rien dans l’apparence de cette adolescente qui ressortisse à « ce qui se fait » alors et qu’on voit dans les journaux de mode et les magasins des grandes villes. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 56.)

Note : Ce verbe est très souvent mal conjugué ou mal construit, souvent simultanément :

  • Il n’en va pas de même des conventions qui ressortent à la qualité d’actionnaires et qu’on appelle « conventions d’actionnaires », tout au moins dans le système juridique anglo-canadien-québécois. — (Marc Giguère, Le droit de la PME : notions fondamentales, Presses Université Laval, 1993, p. 132)
    au lieu de « Il n’en va pas de même des conventions qui ressortissent à la qualité d’actionnaires ».
  • la mathématique, qui a pour objet les formes inabstraites et stables, ressortit de l’intellect et de l’imagination — (Edmond Vansteenberghe, Le cardinal Nicolas de Cues (1401 - 1464) ; l’action – la pensée, Slatkine, 1974, p. 350)
    au lieu de « la mathématique ressortit à l’intellect ».
  • Qu’un dessinateur dessine Mahomet à tête de chien, s’il en a envie, cela ressort de la liberté d’expression. — (Daniel Schneidermann, 09h15 le neuf-quinze, « Copenhague : désolé, je ne suis pas très 11 janvier », le 16/02/2015)
    au lieu de « cela ressortit à la liberté d’expression ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ressortir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RESSORTIR. (Il se conjugue comme SORTIR.) v. intr.
Sortir de nouveau, après être déjà sorti. Il est sorti ce matin et il est ressorti deux heures après. Il signifie aussi Sortir après être entré. Il est entré dans ma chambre et il en est ressorti un moment après. Il se dit figurément des Choses que leur opposition avec d'autres rend plus frappantes, plus saillantes. Cette broderie bleue ressort bien sur ce fond gris. Ces ornements ne ressortent pas assez. Ce tableau a un cadre qui le fait bien ressortir. Fig., Les ombres font ressortir les lumières, De légers défauts semblent faire valoir davantage d'heureuses qualités.

RESSORTIR signifie encore Résulter, se dégager, apparaître comme conséquence. Il ressort de là que...

Ressortir : définition du Littré (1872-1877)

RESSORTIR (re-sor-tir) v. n.

Il se conjugue comme sortir.

  • 1Sortir de nouveau. Il ressortait pour la troisième fois de prison. Griffard : Hé bien, Lisette, ta maîtresse est-elle venue ? - Lisette : Oui, monsieur, et elle est ressortie même, Dancourt, Bourg. à la mode, III, 9.
  • 2Sortir après être entré. Il est entré dans sa chambre, et il en est ressorti un moment après. Tout ce qu'on jetait dans la caverne la plus proche de la source allait ressortir par l'autre embouchure de la rivière, Vaugelas, Q. C. VI, 4. Cependant il faut boire [à Vichy], et les eaux leur ressortent par la bouche et par le dos, Sévigné, 356. La terre a repris sa couleur, et le soleil, ressortant de son trou, fera que je reprendrai aussi le cours de mes promenades, Sévigné, 609.
  • 3 Fig. Paraître avec plus de relief, en parlant de choses que leur opposition avec d'autres rend plus saillantes. Ces ornements ne ressortent pas assez.

    Les ombres font ressortir les lumières, de légers défauts semblent donner un certain relief à d'heureuses qualités.

  • 4 Fig. Découler de, résulter. Il ressort de cet examen que…

    Il se conjugue avec l'auxiliaire être.

HISTORIQUE

XVIe s. Ces figures apparoissoient enlevées totallement, moyennant la diverse et plaisante lumiere, laquelle dedans contenue ressortissoyt par la sculpture, Rabelais, Pant. V, 41. Ceulx qui s'estoient jettez en leurs maisons estoient contraints par le feu d'en resortir, Amyot, Dion, 55. Il fut à la fin rembarré d'un coup d'estoc qui luy donna droit dedans la bouche par telle violence, que la pointe de l'espée luy vint à ressortir par derrierre au chinon du col, Amyot, César, 59. Ce sinistre presage sembloit lui pronostiquer que son voyage ne ressortiroit pas à telle issue comme il desiroit, Amyot, Agésil. 8. S'efforçant de faire tousjours ressortir à effect les predictions des devins, Amyot, Alex. 47.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ressortir »

Étymologie de ressortir - Littré

Re…, et sortir 1. Le sens ancien et propre de ressortir est repousser, rejaillir, comme celui de sortir est jaillir ; voici les exemples : XIIe s. E il meïsmes, ço dient, les [les lois] estovra tenir ; Car il les graanta [octroya] ; ne s'en deit resortir, E serement en fist…, Th. le mart. 40.

XIIIe s. Por nos pechiés, furent li pelerin resorti de l'assaut, Villehardouin, CIII. La gent Gerart est arier resortie, Gerard de Vienne, V. 1629. Il tent son arc, si traist à li… La sajete ressort ariere, Marie de France, Gugemer.

XVe s. L'en luy donne bien d'une masse [à un homme mal vêtu], Quant il s'avance en poure habit, Si grand coup qu'il s'en ressortit [retire, recule], Tout confus et à sa grant honte, Deschamps, Poésies mss. f° 553.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ressortir - Wiktionnaire

(Verbe 1) (Date à préciser) De sortir, avec le préfixe re-.
(Verbe 2) (Date à préciser) De ressort.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ressortir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ressortir rœsɔrtir play_arrow

Conjugaison du verbe « ressortir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ressortir

Citations contenant le mot « ressortir »

  • Cette performance trimestrielle, associée à un backlog record de 683 ME, permet au Groupe de bénéficier d'une bonne visibilité et d'anticiper un très bon premier semestre 2020-21 qui devrait ressortir en croissance d'au moins 50%. Boursier.com, Capelli : backlog record !
  • C'est gratuit mais il faut s'inscrire impérativement au 06 79 71 44 23 pour permettre de faire des groupes et respecter les gestes barrière et la distanciation sociale ! D'ores et déjà le stage photo, proposé aux enfants et aux ados sur le thème de "la présence de la nature dans leur habitat, leur quartier, associer l'urbain et le végétal, faire ressortir l'insolite..est en place et fonctionne. On est déjà friands de voir les images qui vont sortir... LaProvence.com, Port-Saint-Louis-du-Rhône : les jeunes à l'école de la nature avec le Festival | La Provence
  • L'industrie représente plus de 12 % du PIB de la France (chiffre du ministère de l'Économie et des Finances). À ce titre, les entreprises qui la composent sont des acteurs socio-économiques importants, ayant une responsabilité sociétale forte, aussi bien envers le pays qu'envers l'ensemble des salariés du secteur. Ce secteur a fait face à de nombreuses crises, liées à des facteurs écologiques, aux tensions géopolitiques ou encore aux guerres commerciales, l'ayant poussé à s'adapter et se renforcer. À cette liste vient s'ajouter la crise sanitaire que nous connaissons actuellement. Et viendront probablement s'ajouter les crises économiques et écologiques qui se profilent devant nous. Comment l'industrie peut tirer des leçons de cette situation pour se renforcer et ressortir grandie de cette épreuve ? La Tribune, L’industrie française peut-elle ressortir grandie de cette crise ?
  • Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche. De Proverbe arabe
  • Tu ne peux retourner dans le ventre de ta mère pour en ressortir avec un autre nom, mais tu peux te replonger dans la femme qui t'accueille avec amour, pour puiser en elle la lumière qui te manque. De Maria de Naglowska / Les Mystères cardinaux et la Messe d'or
  • Le langage est comme une boule de pâte dans laquelle passent les phrases. Dès que tu abandonnes les phrases, c'est comme si tu pénétrais dans un bourbier dont tu ne peux plus ressortir. De Gao Xingjian / La montagne de l'âme
  • Pour l'homme, la femme frigide est à l'image d'une piscine trop fraîche : on met du temps à y entrer. Pour en ressortir très vite ! De Bruno Masure / Le Dictionnaire analphabétique
  • Les esprits supérieurs comprennent toujours difficilement qu'ils soulèvent des fureurs en faisant ressortir les stupidités de gens relativement bornés. De George Bernard Shaw / Sainte-Jeanne
  • Le mot entre partout, mais il lui est parfois difficile de ressortir. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • On place souvent dans les tableaux quelque personnage difforme pour faire ressortir la beauté des autres. De François René de Chateaubriand / Aventures du dernier Abencérage

Images d'illustration du mot « ressortir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ressortir »

Langue Traduction
Corse esce
Basque etorri kanpora
Japonais 出てくる
Russe публично заявить
Portugais sair
Arabe يظهر
Chinois 出来
Allemand herauskommen
Italien vieni fuori
Espagnol salga
Anglais come out
Source : Google Translate API

Synonymes de « ressortir »

Source : synonymes de ressortir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ressortir »



mots du mois

Mots similaires