Dépêtrer : définition de dépêtrer


Dépêtrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPÊTRER, verbe trans.

A.−
1. Vx. Dégager les pieds d'un animal de l'entrave.
P. ext. Dégager un animal de quelque chose qui gêne sa marche. Dépêtrer un cheval qui s'est embarrassé dans ses traits (Ac.).
2. P. anal. Dégager une personne de ce dans quoi elle est empêtrée.
Emploi pronom. réfl. ,,Se tirer hors`` (Littré), se dégager. Se dépêtrer d'un bourbier (Ac.). En me dépétrant d'un buisson, je glissai un regard (...) en arrière (Malot, Sans fam.,1878, p. 123).Des centaines de femmes et d'enfants (...) se dépêtrent (...) de leurs voitures en feu (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 327).
B.− Au fig.
1. Tirer quelqu'un d'un embarras ou d'une difficulté. Synon. délivrer.Je parvins à le dépêtrer de ce fol engagement, de l'embarras où il s'était jeté (Ac.1878).
Emploi pronom. réfl. Je hais le mensonge. On a suffisamment de mal à se dépêtrer de la vérité (Duhamel, Confess. min.,1920, p. 27):
1. ... il emploie ensuite tout son esprit, son ingéniosité, sa subtilité de sophiste, à raccommoder, s'il se peut, sa maladresse et à se tirer du pétrin où il s'est mis. Il ne parvient jamais à s'en dépétrer qu'à moitié. Sainte-Beuve, Cahiers,1869, p. 119.
2. P. ext. Se dépêtrer de qqn.S'en dégager, s'en débarrasser :
2. « Je ne vous ai pas présentée, disait la maîtresse de maison à Odette, parce qu'on n'aime pas beaucoup aller chez elle et elle invite énormément : vous n'auriez pas pu vous en dépêtrer ». Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 748.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le part. passé adj. dépêtré, ée. Nous voici pour bien des jours dépêtrés de nos jaquettes occidentales, libres et peut-être embellis dans de longs burnous et de longs voiles (Loti, Désert, 1895, p. 7). En une minute débarrassée de son parapluie qui ne la quittait pas, dépétrée de ses socques, son chapeau jeté sur une chaise, elle était toute à ceux qui avaient besoin d'elle (Goncourt, G. Lacerteux, 1864, p. 29). b) Le subst. masc. dépêtrement. Débarras. Dans ses mauvais instants, il se disait : « Notre rupture, c'est un dépêtrement » (Renard, Journal, 1887, p. 9).
Prononc. et Orth. : [depεtʀe] ou p. harmonis. vocalique [depetʀe]; (je) dépêtre [depε:tʀ ̥]. [ε] ouvert à l'inf. ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Littré, DG, Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Lar. 1968, et ds Warn. 1968 en ce qui concerne le lang. soutenu; [e] fermé ds Gattel 1841, Fél. 1851, Dub., Pt Rob., Lar. Lang. fr., et ds Warn. 1968 en ce qui concerne le lang. cour. Si [ε] ouvert peut se maintenir, c'est grâce à l'infl. graph. de l'accent circonflexe. Le verbe est admis ds Ac. 1694 et 1718, s.v. depestrer; ds Ac. 1740, s.v. dépétrer qui harmonise graph. et tendance de la prononc. (noter dans l'ex. 1 cette graph.); ds Ac. 1762-1932 sous la forme mod. Étymol. et Hist. Début xives. « dégager de l'entrave (du bétail) » (Ovide moralisé, éd. C. de Bœr, I, 3637); 1538 se depestrer de (qqc.) (Est.). Formé comme anton. de empêtrer*, par substitution de préf. dé-* au préf. em-*. Fréq. abs. littér. : 66. Bbg. Quem. 2es. t. 1 1970 (s.v. dépêtrement).

Dépêtrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

dépêtrer \de.pe.tʁe\ ou \de.pɛ.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dégager un animal, une personne, une chose qui est empêtrée.
    • Délivré de Rombault, Jean se dépêtra de son arbre. — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)
    • Tournant sur le tronc, il fit tout de même demi-tour en reposant le pied libre ; mais pendant qu’il dépêtrait l’autre, le premier se réenfonçait de nouveau, de sorte qu’il déployait de surhumains efforts à patauger sur place, […]. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le chat gris qu’il avait dérangé dans le salon, la nuit passée, mit la tête à la chatière, se glissa en dépêtrant ses pattes du trou, l’une après l’autre, et vint se frotter à lui en ronronnant. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 145)
    • Les bêtes si méfiantes qui s’abattaient à la croûle sur les fagnes pour en extraire les vers, ne prenaient point garde aux filets tendus à plat sur le sol ; elles s’y empêtraient et tous leurs efforts étaient vains. Elles ne pouvaient s’en dépêtrer ou arracher le bâtonnet qui les fixe. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Figuré) (Familier) (En général) Dégager quelqu’un d’une difficulté, d’un embarras.
    • On n'a pas envie de blablater. Il nous arrive un truc fumant, une dégueulasserie de haut style. Pour se dépêtrer d'une merderie pareille, il convient de conserver la tête froide. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Hue, Dada !, Paris : Fleuve noir, 1977, chap. 8)
    • (Par extension) Il aura bien de la peine à se dépêtrer de ce personnage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dépêtrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPÊTRER. v. tr.
Dégager un animal, une personne qui est empêtrée. Dépêtrer un cheval qui s'est embarrassé dans ses traits. Se dépêtrer d'un bourbier. Il s'emploie souvent au figuré et familièrement pour signifier, d'une façon générale, Dégager quelqu'un d'une difficulté, d'un embarras. Je parvins à le dépêtrer de ce fol engagement. Par extension, Il aura bien de la peine à se dépêtrer de ce personnage.

Dépêtrer : définition du Littré (1872-1877)

DÉPÊTRER (dé-pê-tré) v. a.
  • 1Débarrasser les pieds d'une entrave. Dépêtrer un bœuf.
  • 2 Fig. Délivrer. Nous faisons nos efforts pour le dépêtrer d'un engagement si dangereux, Sévigné, 36.
  • 3Se dépêtrer, v. réfl. Se tirer hors. Se dépêtrer d'un bourbier.

    Fig. Se débarrasser. Moi pour m'en dépêtrer, je lui dis tout exprès : Je vous baise les mains…, Régnier, Sat. VIII. La pauvreté est si gluante qu'on ne s'en saurait dépêtrer, Perrot D'Ablancourt, Lucien, dans RICHELET. Je ne me puis dépêtrer de cet homme, La Fontaine, Coc. Plus vous raisonnerez, plus vous pesterez contre cette jeune veuve, plus je croirai que vous aurez de peine à vous dépêtrer d'elle, Brueys, Muet, I, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Ainsi Hannibal s'estant à la fin despestré de Marcellus, et ayant son armée delivre…, Amyot, Marcell. 44. Estans bien aises quand ilz se pouvoient despestrer de leurs autres affaires pour s'y en aller, Amyot, Lucull. 83. Prenons de bonne heure congé de la compaignie ; despestrons-nous de ces violentes prinses qui nous engagent ailleurs et esloingnent de nous, Montaigne, I, 279. Il sent avoir du mal, et vouldroit en estre depestré ; mais de ce mal pourtant, son cœur n'en est pas abbattu et affoibli, Montaigne, II, 211.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépêtrer »

Étymologie de dépêtrer - Littré

Dé… préfixe, et pestrer, qui tient au bas-latin pastorium, entrave qu'on met au cheval (comparez EMPÊTRER) ; ital. spastojare. L'étymologie de de, et petra, hors de la pierre, ne peut se soutenir, soit à cause de l's (de pestrer), soit à cause du sens. L'italien spastojare, formé régulièrement de pastorium, indique, comme le sens, que depestrer est du même radical ; mais il faut supposer une forme anomale pastrium au lieu de pastorium. Pastorium vient de pastor, pasteur, et signifie l'ustensile qui fait paître le cheval en un lieu déterminé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dépêtrer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Crase de désempêtrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépêtrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépêtrer depɛtre play_arrow

Conjugaison du verbe « dépêtrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dépêtrer

Évolution historique de l’usage du mot « dépêtrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépêtrer »

  • La nouvelle déléguée à la Sécurité routière, nommée à compter du 29 juin, ne devrait pas déroger à la ligne de conduite adoptée par ses prédécesseurs, sa formation de Docteur en Droit public situant son profil d'action. Elle aura tout de même à se dépêtrer de l'initiative du 110 km/h dont le gouvernement voudrait renvoyer la responsabilité à une consultation publique par référendum. Une façon de ne pas se déjuger en cas de vote massif contre, si toutefois la question était clairement posée et isolée d'un train de mesures globalisées comme cela semble se dessiner. Le Point, C'est à une Mme Sécurité routière que sera confié le destin du 110 km/h | Automobile
  • Vous avez probablement dit quelque chose qui ne passe pas, 2ème décan et début du 3ème. Vous vous êtes mis dans une situation dont vous allez avoir du mal à vous dépêtrer. Vous en prenez conscience aujourd'hui et vous en avez probablement pour toute la semaine prochaine, le mieux est de ne rien faire, de ne pas vous justifier, plus vous vous justifierez, pire ce sera, vous ne direz jamais ce qu'il faut ! RTL.fr, L'horoscope du 7 juin 2020
  • Alors que les économies commencent à s’orienter vers la reprise et la croissance post Covid-19, elles devront d’abord se dépêtrer de leur concubinage avec l’Etat, qu’elles ont dû courtiser pour survivre pendant la pandémie. Cette étroite relation est devenue de plus en plus courante tant l’intervention des gouvernements a été essentielle pour la stabilisation économique. Les gouvernements ont endossé leur nouveau rôle avec conviction. D’après le FMI, depuis avril 2020, les pays se sont engagés pour un montant d’environ 8 000 milliards de dollars pour combattre la pandémie et ses effets néfastes sur l’économie et la société. Les décisions quant à l’utilisation de ces fonds auront pour effet, sans aucun doute, restructurer le capitalisme dans les années à venir.   Telos, Économie post Covid-19: un capitalisme d’État avec date d’expiration - Telos
  • Ce sera le cas de Rennes, dont les dirigeants avaient été sondés, mais aussi de Nantes, si le club ligérien arrive à se dépêtrer de la relégation administrative en Fédérale 3 prononcée par la FFR… Son appel sera examiné la semaine prochaine. Si le feu devait rester au rouge, cela signifierait le plongeon en… 6e Division. , Rugby. Dans le tout nouveau National, le rugby se jouera à 14…. Sport - Saint-Brieuc.maville.com
  • Pour le maire LR de Vichy Frédéric Aguilera, il est temps que l’État français assume, reconnaisse une fois pour toutes sa responsabilité, et mène, aux côtés de la Ville et de ses habitants, le combat pour l’Histoire. Celle d’une nation. En aidant enfin cette petite commune de l’Allier à se dépêtrer de cette boue, qui salit sa réputation depuis 80 ans. Et dans laquelle lui, l’État, l’a traînée.  www.lyonne.fr, Il y a 80 ans, le gouvernement de Pétain s'installait dans l'Allier : Vichy et les Vichyssois « victimes », pas « bourreaux » - Vichy (03200)
  • La situation de Singapour est délicate à gérer concernant les équipementiers télécoms, libres de leur choix, cependant conditionné à des impératifs de sécurité. La république d'Asie du Sud-Est est tiraillée entre la Chine, dont elle est un partenaire commercial majeur, et les États-Unis, où le partenariat est militaire. Il s'agit donc, pour la Cité-État, de ne froisser personne, pour maintenir des relations solides avec les deux partenaires, qui se livrent à une guerre commerciale de laquelle Huawei n'arrive pas à se dépêtrer. Clubic.com, 5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
  • Cette notion – pour le moins singulière – de « gratuité payante » avait laissé bien des juristes perplexes, certains parlant même d’« obscure clarté ». On attendait donc impatiemment de voir comment le Conseil d’Etat s’en dépêtrer L'Obs, Vers une augmentation du coût de la scolarité à la fac ?
  • Marc et Sabine vivent actuellement cette situation. Ils n’arrivent pas à se dépêtrer de leurs découverts bancaires réguliers et s’en rejettent mutuellement la responsabilité. « Sabine ne comprend pas que l’abonnement à son club de gym et ses virées shopping régulières grèvent largement notre budget », regrette Marc, qui estime que c’est du « gaspillage ». Et Sabine d’accuser à son tour son mari de dépenser « beaucoup d’argent » dans des « dîners au resto entre copains ». « Dîners auxquels tu participes », ajoute-t-il, fâché. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Mieux gérer les dépenses en couple, sans se disputer
  • Emmanuel Macron a, collés à la peau, deux épithètes dont il ne parvient pas à se dépêtrer : "président des riches" et "président des villes". LExpress.fr, Se réconcilier avec "les territoires", l'un des défis majeurs de Macron - L'Express
  • L’Amérique de Trump semble ne pas parvenir à se dépêtrer de cette épidémie. Lorsque celle-ci a pris le monde par surprise, de nombreux pays ont évité le désastre en mettant en œuvre des réponses rapides et unifiées. La Corée du Sud a mis en place des tests à grande échelle pour retrouver les contacts des personnes exposées et alerter celles-ci. Taïwan a commencé à isoler chaque patient infecté et a lancé des campagnes numériques pour diffuser des informations sur la sécurité. La réaction des États-Unis, en revanche, a été terriblement lente. UP' Magazine, L’Amérique de Trump ne parvient pas à se dépêtrer du coronavirus - UP' Magazine

Vidéos relatives au mot « dépêtrer »

Traductions du mot « dépêtrer »

Langue Traduction
Corse inghjustu
Basque untangle
Japonais もつれを解く
Russe распутывать
Portugais desembaraçar
Arabe فك
Chinois 解开
Allemand entwirren
Italien sbrogliare
Espagnol desenredar
Anglais untangle
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépêtrer »

Source : synonymes de dépêtrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépêtrer »


Mots similaires