Continuation : définition de continuation


Continuation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTINUATION, subst. fém.

A.− Fait de continuer.
1. [Correspond à l'emploi trans. de continuer]
a) [Le compl. du n. désigne une action ou une suite d'actions] Fait d'assurer la suite. La continuation de mes études (Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, p. 397).La conduite à tenir par les armées pendant la continuation de la manœuvre en cours sur le théâtre oriental (Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 127).
Spéc., rare. [Le compl. du n. désigne une chose qui vient à expiration ou qui en est susceptible] Fait de donner une suite, une nouvelle existence. Continuation d'un bail. Synon. usuel renouvellement.Les engagements pris par le gouvernement britannique relativement au respect de la position de la France et à la continuation de son mandat (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 359).
P. ext. [Le compl. du n. désigne une chose finie que le suj. implicite a déjà faite] Fait de faire encore, de répéter. Des assurances solennelles de la continuation des bontés de Ronald (Nodier, Trilby,1822, p. 192):
1. ... le mouvement des esprits ne permettait pas qu'on pût exiger la continuation de taxes très-onéreuses, sans montrer au moins l'usage qu'on en avait fait, ou qu'on en voulait faire. Mmede Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr.,t. 1, 1817, p. 61.
b) [Le compl. du n. désigne une pers. ou un ensemble de pers., une manifestation de l'activité hum.] Fait de donner une suite à l'œuvre, à l'activité de quelqu'un; fait d'agir de la même façon que lui. [Le] débat, qui était de savoir si le christianisme était une continuation du mosaïsme ou une religion nouvelle (P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 781).Le désir de la continuation et de la survie par l'enfant (E. et J. de Goncourt, Journal,1882, p. 160):
2. J'ai étudié l'Allemagne et j'ai cru entrer dans un temple. Tout ce que j'y ai trouvé est pur, élevé, moral, beau et touchant. Ô mon âme, oui, c'est un trésor, c'est la continuation de Jésus-Christ. Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883p. 385.
2. [Correspond à l'emploi intrans. de continuer] Fait que quelque chose continue à exister, à se produire. À l'idée que la mort est inévitable elle [la nature] oppose l'image d'une continuation de la vie après la mort (Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 136):
3. ... c'est toujours la même chose, ... la continuation de la légende qui s'est faite sur moi : j'ai trahi tous mes amis et personne n'est plus habile que moi pour envelopper une perfidie dans de belles phrases... E. et J. de Goncourt, Journal,1883, p. 258.
Spéc., fam. [Sous forme de souhait; le compl. désigne une chose heureuse] Notre excellent abbé Chapeloud (...) m'a chargé de te transmettre les plus aimables choses (...) et te souhaite la continuation de tes prospérités (Balzac, César Birotteau,1837, p. 335).Je vous salue, et du cœur vous souhaite continuation de votre heureuse chance (Barbier, Satires,César Borgia, 1865, p. 247).
[Le compl. du n. est sous-entendu] Bonne continuation! :
4. ... puisque c'est le moment des souhaits de bonne année, je vous souhaite à tous la même continuation, car je ne vois pas ce qui vous manque. Flaubert, Correspondance,1869, p. 214.
B.− P. méton.
1. Rare. Succession ininterrompue. Une continuation de glaces et de neige qui doit ne se terminer qu'au sommet du mont Beau-Temps (Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 159).
2. Ce qui constitue la suite de quelque chose.
a) [Dans l'espace] J'aperçus la continuation de l'escalier sur le roc détaché au-dessous de la plate-forme (G. Sand, Lélia,1839, p. 492).De l'extrémité sud du lac s'épanchait une continuation du ruisseau (Baudelaire, Nouv. Histoires extraordinaires,trad. de Poë, 1857, p. 531).
b) [Dans le temps] J'avais d'abord songé à une continuation de Caliban (Renan, Drames philos.,L'Eau de jouvence, 1881, p. 440).Je portais la tête de-ci de-là, cherchant une continuation à mon discours (Frapié, La Maternelle,1904, p. 303).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tinɥasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1283 continuacion de jour « remise d'une cause à l'audience suivante de la même assise » (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 856), en a. fr. seulement; 2. 1331 « action de continuer ce qui a été commencé », « pratique continue, ici, personnification » (G. de Digulleville, Pelerinage vie hum., 12894 ds T.-L.); 3. 1370 « fait de durer » (Oresme ds Meunier, Thèse, p. 169 : la continuation et conservation de humaine espèce). Empr. au lat. class. continuatio « succession ininterrompue dans l'espace et dans le temps. » Fréq. abs. littér. : 423. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 931, b) 476; xxes. : a) 424, b) 493.

Continuation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

continuation \kɔ̃.ti.nɥa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de continuer ou de se continuer.
    • Lorsque, […], la continuation du voyage commencé devient impossible, le marin payé au mois reçoit les salaires dus pour le temps qu’il a servi. — (Article 42, Code du travail maritime, France, 2009)
  2. Le fait d’être continué, de se continuer.
    • Si je raisonne objectivement, je suis obligé de constater la concomitance évidente entre la persistance du sentiment religieux dans une grande partie de la population et la continuation d’une natalité qui, […], demeure malgré tout très belle. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le secteur appelle ainsi une fois de plus les pouvoirs publics à l’organisation d’une réunion "d’urgence" avec la médecine du travail et les syndicats pour trouver les bonnes procédures pour une continuation de l’activité, dans la mesure du possible. — (Florent Lacas, « Le coup de gueule de la ministre du Travail ne passe pas pour le BTP », www.batiactu.com, article publié le 19 mars 2020 ; consulté le 20 mars 2020)
  3. (Informatique) Suite d’instructions qui reste à être exécutée par un système à un moment précis.
    • Dans certains langages de programmation, les continuations peuvent être manipulées explicitement en tant qu’objets du langage à part entière : on peut stocker la continuation courante dans une variable que l’on peut donc manipuler en tant que telle ; puis plus loin, on peut restaurer la continuation, ce qui a pour effet de dérouter l’exécution du programme actuel vers le futur que l’on avait enregistré. — (Wikipédia, article « Continuation », consulté le 30 mars 2011)

Nom commun

continuation \kən.ˌtɪn.jʊ.ˈeɪ.ʃən\ ou \kən.ˌtɪn.ju.ˈeɪ.ʃən\

  1. Continuation.
    • This new road is actually the continuation of the road on which we were originally driving.
      Cette nouvelle route est en fait la suite de la route sur laquelle nous conduisions à l’origine.
  2. Continuation, poursuite.
    • The continuation of this state of war is driving both nations into ruin.
      La continuation/poursuite de cet état de guerre est en train de conduire les deux nations à la ruine.
  3. Reprise.
    • The current project represents the continuation of a project that was originally begun over a hundred years ago.
      Le projet courant représente la reprise d’un projet qui fut originellement lancé il y a plus de cent ans.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Continuation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTINUATION. n. f.
Action de continuer ou de se continuer ou Résultat de cette action. Entreprendre la continuation d'un ouvrage. Il se dit aussi du Fait d'être continué, de se continuer. La continuation de la guerre, des troubles. La continuation des pluies.

Continuation : définition du Littré (1872-1877)

CONTINUATION (kon-ti-nu-a-sion ; en poésie, de six syllabes) s. f.
  • 1Action de continuer. Entreprendre la continuation d'une histoire. On donne la continuation de l'ouvrage d'un autre et la suite du sien, D'Alembert, Synonymes.

    Action de prolonger. La continuation d'un bail à un fermier.

    Prolongement. La continuation d'une muraille.

  • 2État de ce qui est continué. La continuation de la guerre.

    Terme de physique. Continuation du mouvement, conservation, en grandeur et en direction, du mouvement qui a été primitivement communiqué à un mobile.

SYNONYME

1. CONTINUATION, CONTINUITÉ., La continuation, c'est l'action de continuer ; la continuité, c'est l'état de ce qui est continu : la continuation d'un travail ; la continuité d'un espace. Quand continuation se rapporte à la durée, il signifie que l'on continue ce qui est commencé ; et continuité, que ce qui se fait ne souffre point d'interruption : la continuation d'un travail, la continuité du travail.

2. CONTINUATION, SUITE., Ces mots désignent la liaison d'une chose avec ce qui la précède. Mais suite est plus général, n'impliquant pas que ce à quoi on donne une suite soit ou non achevé. Au lieu que continuation exprime positivement que la chose était restée à un certain point qui ne la terminait pas.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et qui apeleroit de defaute de droit par ces trois continuacions, il n'aroit pas bon apel, Beaumanoir, LXIV, 2. Assés est ajornés qui se part de cort pour continuation de jor, Beaumanoir, XXX, 33.

XIVe s. Pour la continuation et conservement de humaine espece, Oresme, Thèse de MEUNIER. L'envie qui pour ceste continuacion fust sourse contre moy, Bercheure, f° 58, recto. La continuacion des magistraz, Bercheure, f° 72.

XVe s. À cest exemple fut faict le noble jouvencel Bouciquaut, lequel tant avoit jà faict de bien par longue continuation dès son enfance, Bouciq. I, 18. Goute d'yaue fait la pierre caver ; Si fait aussi continuacion De parsuir, retenir, demander, Deschamps, Poésies mss. f° 244, dans LACURNE. Continuation de vieille femme abrege la vie d'un jeune homme, Les quinze joyes du mariage, p. 181, dans LACURNE.

XVIe s. La continuation de la bonne santé de Madame, Marguerite de Navarre, Lett. 21. Nous luy condonnons la libre continuation du service divin en la chapelle de sa maison, Montaigne, IV, 93. Suetone dict que Germanicus avoit grossi ses jambes par continuation [continuité] de ce mesme exercice [du cheval], Montaigne, IV, 190. Une joye moderée, qui a continuation, et est semblable à quelque doux coulant fleuve, Lanoue, 519. Ils se trouverent es mains des moyens suffisans pour la continuation d'une longue guerre, Lanoue, 644. Lors estoient bien aguerriz pour la continuation de combattre ordinairement à l'encontre des ennemis, Amyot, P. Aem. 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Continuation : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTINUATION, SUITE, (Gramm.) termes qui désignent la liaison & le rapport d’une chose avec ce qui la précede.

On donne la continuation de l’ouvrage d’un autre, & la suite du sien. On dit la continuation d’une vente, & la suite d’un procès : on continue ce qui n’est pas achevé ; on donne une suite à ce qui l’est. (O)

Continuation du Mouvement, (Physiq.) c’est une loi de la nature, que tout corps une fois mis en mouvement par quelque cause, continue à se mouvoir de lui-même uniformément, à moins que quelque cause ne l’en empêche, en accélérant ou en retardant son mouvement primitif. Voyez Mouvement & Projectile. (O)

Continuation de Communauté, voy. Communauté de biens. (A)

Continuation, (lettres de) c’est ainsi qu’on a quelquefois appellé des especes de lettres d’état. Dans une ordonnance du roi Jean du 28 Décembre 1355, il est accordé en faveur de ceux qui payeront l’aide octroyé ci-devant, que toutes dettes seront poursuivies nonobstant lettres d’état, de répit, & de continuation, accordées par le roi, ses lieutenans, ou autres, pourvû qu’il paroisse que les débiteurs y ayent renoncé. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « continuation »

Étymologie de continuation - Wiktionnaire

Du latin continuatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de continuation - Littré

Provenç. continuatio ; espagn. continuacion ; ital. continuazione ; du latin continuationem (voy. CONTINUER). L'ancien français disait aussi continuance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de continuation - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin continuatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « continuation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
continuation kɔ̃tinµasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « continuation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « continuation »

  • Initialement taquiné pendant l’ère Yandhi, Ty Dolla $ ign et « Ego Death » de Kanye West devaient être la continuation de leur « The Fade » de The Life of Pablo banger. Après un an, il n’était pas clair si la piste verrait un jour le jour. D’après l’apparence de l’activité des médias sociaux de Ty cette semaine, le morceau sortira dans quelques heures, dévoilant un graphique avec la plupart des artistes impliqués. Breakingnews.fr, Ty Dolla $ ign annonce la sortie de "Ego Death" avec Kanye West
  • Une grande partie des journalistes tunisiens connaissent son professionnalisme et sa disponibilité ainsi que le sérieux avec lequel elle fait son travail. Nous lui souhaitons bonne continuation dans la facilitation de notre travail de journaliste. www.businessnews.com.tn, Mejda Chergui, employée de l'année de l'ambassade américaine
  • Actiplay rebondit encore ce jour en bourse. Dans le cadre de la crise sanitaire traversée par le pays, la société a mis en oeuvre "très rapidement" les mesures d'organisation en télétravail de son équipe afin d'assurer la sécurité des collaborateurs et la continuité des services, commente la Société à l'issue de son assemblée générale, marquée par l'adoption de toutes les résolutions. D'un point de vue commercial, la crise "n'a eu pour le moment qu'un impact limité sur l'activité, sans remise en cause à ce stade de ses prévisions de vente annuelle compte tenu de la bonne dynamique commerciale enregistrée depuis le début d'année". Compte tenu des décalages de calendrier subis dans le déroulement de la procédure en cours, le Tribunal de Commerce de Bordeaux a prolongé la période d'observation initiale via les délais légaux applicables à tous. Cette période va permettre de présenter un projet de plan de continuation aux créanciers et aux divers organes de la procédure. Bourse Direct, Actiplay : plan de continuation en préparation
  • Merci Antonio et très bonne continuation de l’autre côté des Pyrénées. , Bonne continuation Antonio ! : HBCNantes
  • L’enfer, je l’ai toujours imaginé dans la continuation indéfinie de la sensation qui a plu d’abord et fini par devenir torture. De Alexandra David-Néel
  • La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens. De Carl von Clausewitz / De la guerre
  • L'écriture est la continuation de la politique par d'autres moyens. De Philippe Sollers / Théorie d'ensemble, écriture et révolution
  • L’écriture est la continuation de la vie. De Jean-Paul Dubois / Evene.fr - Octobre 2004

Traductions du mot « continuation »

Langue Traduction
Corse cuntinuazione
Basque jarraipena
Japonais 継続
Russe продолжение
Portugais continuação
Arabe استمرار
Chinois 延续
Allemand fortsetzung
Italien continuazione
Espagnol continuación
Anglais continuation
Source : Google Translate API

Synonymes de « continuation »

Source : synonymes de continuation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « continuation »



mots du mois

Mots similaires