La langue française

Prolongation

Sommaire

  • Définitions du mot prolongation
  • Étymologie de « prolongation »
  • Phonétique de « prolongation »
  • Citations contenant le mot « prolongation »
  • Images d'illustration du mot « prolongation »
  • Traductions du mot « prolongation »
  • Synonymes de « prolongation »
  • Antonymes de « prolongation »

Définitions du mot prolongation

Trésor de la Langue Française informatisé

PROLONGATION, subst. fém.

A. − [Dans le temps]
1. Action de prolonger dans le temps; p.méton. espace de temps supplémentaire. Synon. moins usuel prolongement; anton. diminution, raccourcissement, réduction.Prolongation d'un débat, d'un congé, d'un contrat, d'un délai, des études, de peine, de prison, de séjour, d'une soirée, d'un traitement. La prolongation de la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans entraîne la gratuité de l'enseignement aux trois cycles du premier degré (Hist. instit. et doctr. pédag., 1947, p.434).V. armistice ex. 2:
1. Au vu de sa permission, l'employé dit: −En retard? Vous allez être foutu dedans. Il répondit: −Assez! J'te demande pas si on t'paye pour êt'e un malpoli. Mais sa femme s'inquiétait. Alors, avec une bonne figure: −Pisque j't'esplique qu'j'ai vu un général... Ces perms-là, comprends-tu, c'est comme les billets d'bains d'mer: valables avec prolongation. Benjamin,Gaspard, 1915, p.126.
MUS. ,,Artifice harmonique qui consiste à prolonger sur les accords consonnants une des notes des accords qui les précédent`` (Fr. Bazin, Harm., 1857, p.144).
En partic. [À propos de la durée de vie d'un être vivant] On eût dit un condamné implorant une prolongation d'existence (Verne,Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.124).Le conflit [social] s'aggrave, en quelque sorte, du fait de la prolongation de la vie humaine et, également du fait que l'organisation de la vie sociale rurale est restée inchangée (Debatisse,Révol. silenc., 1963, p.47).
Au fig. Synon. de perpétuation.V. prolonger ex. 1.
SPORTS (jeux de ballon (footb., rubgy)). Temps supplémentaire, comportant deux périodes d'égale durée, accordé dans certains cas prévus par le règlement à deux équipes à égalité en fin de match pour leur permettre de se départager. Accorder une prolongation. Alors, sur prolongation, donnant à chaque club une demi-heure de plus pour se départager, nous vîmes le Red-Star attaquer (L'OEuvre, 17 févr. 1941).
Loc. verb. Jouer les prolongations. Jouer ce temps supplémentaire. Le vent fait des siennes, on joue les prolongations et le Red Star l'emporte d'un tout petit but (France au travail, 17 févr. 1941).Au fig., fam. Continuer (à faire) quelque chose à une période où l'on devrait normalement avoir cessé de le faire. Les aventures sexuelles sont particulièrement attirantes lorsqu'un homme ou une femme perçoit qu'une période importante de sa vie va se terminer et qu'il cherche à la retenir. On joue alors les prolongations (L'Express, 21 sept. 1970, p.75, col. 2).
2. Au fig. Ce par quoi (une activité, un événement, une situation) se prolonge ou semble se prolonger. Synon. continuation, développement, extension, prolongement, suite.L'islamisme (...) n'est qu'une sorte de prolongation arabe du judéo-christianisme (Renan,Évangiles, 1877, p.421).Le fond même de notre existence consciente est mémoire, c'est-à-dire prolongation du passé dans le présent, c'est-à-dire enfin durée agissante et irréversible (Bergson,Évol. créatr., 1907, p.16):
2. Ranimer les péripéties d'une conjoncture électorale, reconstituer ce qu'avait pu être «le monde des affaires» dans le petit port [de Pompéi] permet de voir avec netteté ce que pouvaient être les conditions du travail, du loisir, la mentalité profonde et ses prolongations religieuses, le caractère local et le niveau de culture. Les Lettres fr., 13 oct. 1966, p.11, col. 1.
B. − [Dans l'espace] Synon. vx ou moins usuel de prolongement (v. ce mot B).En le prolongeant [l'arc] (...) on trouve une étoile très brillante de première grandeur: c'est la Chèvre, ou Capella. En formant un angle droit à cette prolongation du côté du sud, on arrive aux Pléiades (Flammarion,Astron. pop., 1880, p.712).On sait que la luette est la prolongation du voile du palais (Melchissédec,Pour chanter, 1913, p.120).Dominos. On les utilise pour la prolongation de deux fils rigides ou pour le raccordement d'un câble souple et d'un fil rigide (Bonnel-Tassan1966, p.55).
Loc. verb. Être dans la prolongation de qqc. Synon. de être dans le prolongement de qqc.Deux protubérances granitiques s'y élèvent, orientées l'une et l'autre de l'E-S-E à l'O-S-O mais sans être dans la prolongation l'une de l'autre, la plus orientale se trouvant reculée vers le sud (Élie de Beaumont,Stratigraphie, 1869, p.284).
REM.
Prolonge, subst. fém.,arg., vx. a) [Polytechnique] Prolongation de la permission de sortie, jusqu'à minuit quarante cinq minutes au lieu de dix heures, accordée en certaines circonstances. On faisait [à l'école] de si bons sommes, les lendemains de prolonge! (Lévy-Pinet1894).b) Rare. Année. Encore une prolonge à tirer... puis la fuite à Pantin (Bruant,Dict. fr.-arg., Suppl., 1905, p.459).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔlɔ ̃gasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. [Ca 1265 (copie ms. du xviiies.) «action de prolonger dans le temps» (Statuts de l'Hôtel-Dieu de Pontoise, chap.I ds L. Le Grand, Statuts d'Hôtels-Dieu et de Léproseries, Paris, 1901, p.130: ne que par trop grande prolongation [des matines] soient [les malades] grevés)] 1342 (Jacques Bruyant, Chemin de povreté et de richesse ds Ménagier, éd. Sté Bibliophile fr., 1846, t.2, p.15a: respondray je Briefement, sans prolongation); 2. 1559 «espace de temps supplémentaire» (Amyot, Vies des hommes illustres, Pompée, fo454 vo: la prolongation de son gouvernement); 3. 1842 mus. (Ac. Compl.); 4. 1901 football (L'Auto-Vélo, 15 avr. ds Petiot 1982); 1941 jouer les prolongations (La France au Travail, 17 févr. ds IGLF). B. 1314 «extension, longueur (dans l'espace)» (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, § 375: les utilités de la prolongation et de l'involucion des boiaus), rare dans ce sens. Empr. au lat. chrét. prolongatio «prolongation, prolongement; éloignement» (ives. ds Blaise Lat. chrét.), dér. de prolongare (prolonger*). Fréq. abs. littér.: 150.

Wiktionnaire

Nom commun

prolongation \pʁɔ.lɔ̃.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de prolonger, d’accorder un surcroît de durée ; Résultat de cette action.
    • Après la prolongation de la trêve.
    • Il a obtenu une prolongation de six mois.
    • Prolongation de congé.
    • Prolongation de terme.
  2. (Sport) Période de jeu supplémentaire, se déroulant après le temps règlementaire et permettant aux participants de désigner un vainqueur.

Nom commun

prolongation \ˌpɹəʊ.lɒŋ.ˈɡeɪ.ʃən\ ou \ˌpɹoʊ.lɑːŋ.ˈɡeɪ.ʃən\

  1. Prolongation (action de prolonger).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROLONGATION. n. f.
Action de prolonger, d'accorder un surcroît de durée; Résultat de cette action. Après la prolongation de la trêve. Il a obtenu une prolongation de six mois. Prolongation de congé. Prolongation de terme.

Littré (1872-1877)

PROLONGATION (pro-lon-ga-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Action de prolonger, d'accorder un surcroît de temps, de durée ; le résultat de cette action. Tout le royaume faisait des vœux pour la prolongation de ses jours, Bossuet, le Tellier. Ôtez la justice éternelle et la prolongation de mon être après cette vie, je ne vois plus dans la vertu qu'une folie à qui l'on donne un beau nom, Rousseau, Lett. à M. l'A. de ***, Corresp. t. I, p. 91, dans POUGENS. Louis XI, ayant fait son traité avec Édouard, signa avec le roi d'Aragon une prolongation de trêve, Duclos, Œuv. t. III, p. 82.

    Terme de musique. Position d'une note qui, faisant partie d'un accord, se continue sur un ou plusieurs des accords suivants.

SYNONYME

PROLONGATION, PROLONGEMENT. Ces deux mots ne diffèrent que par la finale ; mais l'usage actuel leur assigne des emplois différents : prolongation se dit du temps ; prolongement, de l'espace. Autrefois cette distinction n'existait pas ; prolongement et prolongation se confondaient. Il [Maraldi] travailla sous M. Cassini, en 1700, à la prolongation de la fameuse méridienne jusqu'à l'extrémité méridionale du royaume, Fontenelle, Maraldi. Quelques feuilles sèches qu'on remarquait autour du nœud indiquaient qu'elles tenaient auparavant à cette enveloppe, qu'elles n'en étaient qu'une prolongation, Bonnet, Us. feuill. plant. 5e mém.

HISTORIQUE

XIVe s. Les utilités de la prolongation [prolongement] et de l'involucion des boiaus sont…, H. de Mondeville, f° 26, verso. À tels ezcusans respondrayje Briefment, sans prolongation, J. Bruyant, dans Ménagier, t. II, p. 15.

XVIe s. La superstitieuse prolongation et repetition des prieres nous est defendue de nostre Seigneur, Calvin, Instit. 708. Entendant que le conseil ne luy vouloit pas ottroyer la prolongation de son gouvernement qu'il demandoit…, Amyot, Pomp. 83.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prolongation »

Prolonger ; prov. prolongacio ; espagn. prolungation ; ital. prolongazione.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin prolongatio (« prolongement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de prolong avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prolongation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prolongation prɔlɔ̃gasjɔ̃

Citations contenant le mot « prolongation »

  • Longévité : prolongation peu commune de la crainte de la mort. De Ambrose Bierce / Dictionnaire du diable
  • Le jardin est la prolongation naturelle d'une conception de la vie. De Erik Orsenna / Pierre Boncenne - Le Monde de l'éducation - Juillet 2000
  • C’est chouette cette prolongation de soi par un enfant, c’est pas la peine pour autant de se prolonger par cinq ou huit enfants.C’est ridicule… De Brigitte Bardot / l’interview de Libération du 20 décembre 1980
  • L'intérêt personnel n'est que la prolongation en nous de l'animalité ; l'humanité ne commence dans l'homme qu'avec le désintéressement. De Henri-Frédéric Amiel / Journal intime
  • Ce recours à l'activité partielle pour les entreprises du secteur (hôtellerie, restauration, voyagistes, événementiel, etc.) avait été instauré pendant le confinement, pour les aider à faire face à l'arrêt ou la baisse de leur activité. En mai, le gouvernement avait annoncé la prolongation du dispositif jusqu'à fin septembre. La Tribune, Terrassé par la crise, le tourisme va bénéficier d'une prolongation du chômage partiel jusqu'en décembre
  • Le Parlement italien a autorisé ce mercredi la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 octobre pour faciliter la prise de décisions par le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus. Le Sénat l'a approuvé mardi soir, à la suite de quoi la Chambre des députés a donné son feu vert définitif en milieu de journée. leparisien.fr, Coronavirus : l’Italie prête à prolonger l’état d’urgence jusqu’au 15 octobre - Le Parisien
  • L'Assemblée nationale a largement validé la prolongation jusqu'à fin juillet 2021 de mesures controversées de la loi antiterroriste de 2017. LExpress.fr, L'Assemblée donne son feu vert à la prolongation de mesures antiterroristes controversées - L'Express
  • Il manque un nom à cette liste : Bam Adebayo. L’intérieur du Heat, All-Star cette saison, mérite en effet de faire gonfler son salaire mais la situation particulière pourrait retarder sa prolongation. Basket USA, Pas de prolongation à l’automne pour Bam Adebayo ? | Basket USA

Images d'illustration du mot « prolongation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prolongation »

Langue Traduction
Anglais extension
Espagnol extensión
Italien estensione
Allemand erweiterung
Chinois 延期
Arabe تمديد
Portugais extensão
Russe расширение
Japonais 拡張
Basque luzapena
Corse estensione
Source : Google Translate API

Synonymes de « prolongation »

Source : synonymes de prolongation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prolongation »

Partager