Consommer : définition de consommer


Consommer : définition du Wiktionnaire

Verbe

consommer \kɔ̃.sɔ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Détruire et dénaturer par l’usage certains objets, comme vin, viande, bois, et toutes sortes de provisions.
    • Les insectes qui consomment du S. demissum, ou que l’on soumet au jeûne, n’arrivent pas à cette chitinisation et leurs élytres restent molles. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Libr. E. Le François, Paris, 1939, p. 110)
    • (Absolument) On consomme beaucoup dans cette maison.
  2. Se dit, à peu près dans le même sens, en parlant d’une chose qui exige, pour sa préparation, pour son assaisonnement, pour son utilisation, une quantité assez considérable d’une autre chose.
    • Ces confitures consomment beaucoup de sucre.
    • Cette voiture consomme beaucoup d’essence.
  3. (Cuisine) Cuire complètement pour extraire les sucs, le gout afin d’obtenir un consommé.
    • Faire consommer de la viande.
  4. (Par extension) Boire ; manger ; dépenser.
    • Ils tiennent à nous germaniser en nous faisant consommer leurs produits. — (Jean Heimveh, Question d’Alsace, 1889)
    • La cure de boisson est la base du traitement à Vals. L’eau y est consommée suivant les prescriptions médicales dans des buvettes élégantes et bien agencées. — (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1930-1931), p. 16)
    • Le fait que 82% de la production totale des bananes et 98% des bananes plantain soient consommées dans les cent vingt pays producteurs, souvent à moins de 100 kilomètres du lieu de production, est un indicateur de l'importance majeure en matière de sécurité alimentaire. — (Alistair Smith, La saga de la banane: vers des filières durables et équitables, Editions Charles Léopold Mayeur, 2010, p. 38)
    • Grand débat du futile dans le monde de chez moi : est-il "licite" de fêter le Nouvel An selon les critères religieux ? Selon les salafistes et les islamistes, non, bien sûr. Pas plus que pour les néonationalistes et les anticolonialistes (mais qui font le voyage en Occident en famille, y consomment, y vivent). — (Kamel Daoud, La guerre des calendriers, Le Point, 12 janvier 2017)
  5. (Par extension) Absorber, utiliser (un produit ou un service).
    • Laissé à lui-même, le boutonneux consommait une quantité effarante de pornographie explicite, de haschich marocain et de chips au vinaigre. — (David Goudreault, Ta mort à moi, Stanké, Montréal, 2019, p. 128)
  6. (Absolument) Se faire servir une consommation dans un bar ou un café.
    • Ils se sont attablés, mais ils n’ont rien consommé.
  7. (Absolument) (Spécialement) Prendre de la drogue.
    • Moi, je consomme une fois par jour, maximum. J’ai le contrôle. C’est facile, ici, d’avoir le contrôle, en tout cas pour moi. Mais si je prenais le métro pis que je retournais là-bas, je serais junkie certain… — (Patrick Senécal, Aliss, Éditions Alire, Québec, 2000, p. 349)
  8. Achever ; accomplir.
    • La Conspiration des Poudres consomma pour longtemps la ruine du catholicisme en Angleterre. Le papisme devint lié, dans les esprits, à de sombres images de complot contre la sûreté de l’État […] — (André Maurois, Histoire d’Angleterre, Fayard, 1937, p. 392)
    • […] et chacun priait Dieu qu’il voulût bien consommer la ruine de son prochain. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 10.)
    • Ce bureau de poste évoquait pour lui l’attachante personnalité de sa fiancée, Miss Gertie Gridle, avec laquelle il devait de plus (et désirait) se marier dans un délai très proche afin de consommer avec elle l’acte quelque peu redoutable pour un garçon chaste, l’acte étrange dont les péripéties occultes amènent une jeune gonzesse de l’état virginal à l’état prégnant. — (Raymond Queneau, On est toujours trop bon avec les femmes, chapitre XLV, Gallimard, Paris, 1971 (1947))
    • Ce n'était pas vraiment l’amant parfait, car s'il mettait du cœur à l'ouvrage, il avait tendance à ne jamais m'attendre en éjaculant sans prévenir, puis s'enfuyait toujours après avoir consommé, pour se nettoyer, […]. — (Thierry Lefrondeur, Un cœur en Afrique, Éditions Textes Gais, 2017)
  9. (Droit) Se prévaloir de.
    • Consommer son droit, se dit quand le droit qu’on a en quelque chose a eu son effet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Consommer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSOMMER. v. tr.
Détruire et dénaturer par l'usage certains objets, comme vin, viande, bois, et toutes sortes de provisions. Consommer de grandes quantités de céréales, etc. Absolument, On consomme beaucoup dans cette maison. Par extension, Consommer dans un café, Y boire, y faire de la dépense. Il se dit, à peu près dans le même sens, en parlant d'une Chose qui exige, pour sa préparation, pour son assaisonnement, une quantité assez considérable d'une autre chose. Ces confitures consomment beaucoup de sucre. Il signifie aussi Achever, accomplir. Consommer le mariage. Consommer un ouvrage. Consommer un sacrifice. On dit dans un sens analogue Consommer un crime. En termes de Jurisprudence, Consommer son droit, se dit quand le droit qu'on a en quelque chose a eu son effet. Faire consommer de la viande, La faire tellement cuire que presque tout le suc soit dans le bouillon.

Consommer : définition du Littré (1872-1877)

CONSOMMER (kon-so-mé) v. a.
  • 1Achever, accomplir. En peu de jours il consomma l'affaire, La Fontaine, Rem. On va achever et consommer la démonstration, Pascal, Géom. Ce bon père a consommé son sacrifice, Bossuet, Lett. 114. A-t-il mené une vie douce et agréable, lui qui a porté sa croix dès le premier instant de sa vie mortelle, et qui a consommé sa course par la consommation de ses souffrances ? Massillon, Car. Riche. Vous vous promettez encore la grâce qui fait mourir dans la sainteté et dans la justice ; la grâce qui consomme la sanctification d'une âme, Massillon, ib. Impénit. Un seul sentiment de douleur sincère supplée à de longues années de vertu, et peut consommer la sanctification, Massillon, ib. Impénit. La philosophie a préparé en silence leur destruction [des jésuites] ; les jansénistes ont sonné la charge, et la justice a consommé l'ouvrage, D'Alembert, Éloges, Fleury.

    Par extension. Il ne resterait plus, pour consommer la gloire de ce patriarche, que d'imiter ses actions, de marcher sur ses traces, de réformer nos mœurs sur les siennes, Fléchier, Panég. I, p. 401. Il consomme en nous ses miséricordes ou ses justices, Fléchier, Dauph. Il consomme son amour en mourant, Massillon, Car. Pass. Près de voir consommer mon destin déplorable, Voltaire, Triumv. I, 4. … Sa main consommant ces tristes sacrifices, Elle tombe, elle expire…, Voltaire, Brut. V, 5. Tu veux donc jusqu'au bout consommer ta fureur, Voltaire, Alz. V, 7.

  • 2 Terme de droit. Consommer son droit, se dit lorsque le droit qu'on a à quelque chose a son effet. Le collateur d'un bénéfice a consommé son droit, lorsqu'il a fait la nomination de quelqu'un.
  • 3Consommer le mariage, se dit de l'union charnelle entre les époux. Si pendant deux ans il n'avait pas consommé le mariage…, Montesquieu, Esp. XXIX, 16.

    Absolument. Le maréchal de Plessis va l'épouser à Metz, et Monsieur va consommer à Châlons, Sévigné, 95.

    Fig. et mystiquement. Le lit où il consomme son mariage avec l'humanité, Bossuet, II, Visit. 2.

  • 4Donner la dernière perfection. La justice les consomme dans cette unité sainte, Bossuet, Jean, III. Soit qu'il [le Seigneur] ait dessein de lier plus étroitement ses membres, et de les consommer dans l'unité et dans la charité, en rendant les ministères des uns utiles et nécessaires aux autres, Massillon, Car. Lazare. Sa vie [de la reine d'Angleterre] n'a été qu'une suite de malheurs qu'elle a portés dans les bonnes œuvres continuelles et toutes les vertus qui consomment les saints, Saint-Simon, 484, 12.
  • 5Employer des choses qui se détruisent par l'usage. Consommer des denrées, du vin, du bois, etc.

    Absolument. On consomme beaucoup dans cette maison. La France trouvera de l'avantage dans la vente de ses grains, si, ne se bornant pas à vendre à ceux qui consomment chez elle, elle vend encore à ceux qui consomment dans les États où il lui est permis d'importer, Condillac, Comm. gouv. part. I, ch. 29.

    Terme d'économie politique. Détruire l'utilité d'une chose. Les peuples civilisés, riches et industrieux, consomment beaucoup plus que les autres, parce qu'ils produisent incomparablement davantage, J. B. Say, Cours, t. II, p. 216.

    Par extension, il se dit des choses qui en absorbent d'autres. Ces confitures consomment beaucoup de sucre. Ce poêle consomme beaucoup de bois.

    Par une autre extension. Ces divisions consommèrent du temps, Voltaire, Mœurs, 57. L'affliction que j'ai eue de la mort de Mme Aubry, laquelle, sans mentir, a été assez grande pour achever de m'accabler et a pensé consommer les restes de ma patience, Voiture, Lett. 71. On disait qu'il était infaillible que les Espagnols auraient pourvu Corbie de toutes les choses nécessaires, ayant eu deux mois de loisir pour cela, et que nous consommerions devant cette place beaucoup de millions d'or et beaucoup de milliers d'hommes, Voiture, Lett. 74.

  • 6Se consommer, v. réfl. Se parfaire. La vertu fait ses soins, et son cœur s'y consomme Jusques à s'offenser des seuls regards d'un homme, Molière, Éc. des mar. II, 4. La charité se consomme par ces derniers mouvements, Fléchier, Aig.

    Se cuire de manière à faire un consommé. Il faut que cette soupe se consomme. Et, avec ellipse du pronom personnel, faire consommer la viande, la faire tellement cuire que tout le suc passe dans le bouillon.

    Être consommé. Les provisions qui se consomment dans une grande ville.

REMARQUE

La langue a pendant quelque temps hésité entre consommer et consumer, prenant ces deux verbes l'un pour l'autre. Ainsi dans les exemples suivants, consommer a le sens que nous donnons aujourd'hui à consumer : Afin donc qu'en discours le temps je ne consomme, Régnier, Sat. XI. Mon temps en cent caquets sottement je consomme, Régnier, Sat. IV. Ce vaisseau… Qui survécut au temps qui l'avait consommé, Régnier, Sat. X. Mais Dieu ! que me sert-il de pleurs me consommer ? Régnier, Élég. 2. Tous les hommes passeront et seront consommés par le temps, Pascal, P. om. Proph. Et quoi que l'on reproche au feu qui vous consomme, Molière, Dép. am. III, 9. L'historique montre que cette confusion de consommer et consumer remonte bien plus haut. Aujourd'hui on distingue exactement ces deux verbes de cette façon : consommer suppose une destruction utile, employée à quelque usage, à quelque fin, tandis que consumer ne présente qu'une destruction pure et simple, abstraction faite de tout autre rapport. Une cheminée qui consomme beaucoup de bois est une cheminée où l'on fait grand feu ; une cheminée qui consume beaucoup de bois est une cheminée mal construite où l'on brûle plus de bois qu'il ne faut pour produire une certaine quantité de chaleur. D'autre part, on voit que Voltaire a pu dire que les divisions consomment du temps, vu que les affaires en consomment ; les bâtisses consomment de l'argent ; la guerre consomme des hommes, etc.

HISTORIQUE

XIVe s. Puisque les vices sont consommés et confermez ou endurcis, c'est fort de les detruire ou adnuller et oster, Oresme, Eth. 74. Nulz ne pevent savoir se il sont amis ensemble, si ques à tant que il aient consumé ou gasté et despendu ensemble une mesure de sel, Oresme, ib. 235.

XVe s. Et par un trou [le tonnerre] entra, et en une chambre rencontra un jeune enfant, lequel il tua et luy consomma la chair, les os et tout, et ne luy laissa que la peau, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1405. Il n'est chose que femme ne consumme [ne vienne à bout], Deschamps, Ball. de l'empire des femmes.

XVIe s. La justice gist en une observation entiere et consommée de la volonté de Dieu, Calvin, Instit. 657. À laquelle entreprinse parfaire et consummer, je n'ay ri espargné, Rabelais, Pant. II, 8. Quant est de leur estude, elle est toute consummée à la lecture des livres pantagruelicques, Rabelais, ib. II, 34. Il les amuserent jusques à ce qu'ils eussent consommé leurs victuailles, Montaigne, I, 298. Toute l'Asie se perdit, et se consomma en guerres pour le macquerellage de Paris, Montaigne, II, 188. Les vers luy rongent les membres, et la terre les consomme, Montaigne, II, 255. Une pierre ne luict point au feu, et, qui pis est, elle s'y consomme, Montaigne, II, 278. Ceste qualité estouffe et consomme les aultres qualités vrayes et essentielles, Montaigne, III, 7. Un homme consumé aux affaires d'Estat, Carloix, IV, 14. Consommé aux affaires d'Estat, Carloix, VIII, 17. Aux autres sciences, il s'y faut aucunement consommer en les apprenant, premier que l'apprenty s'en sçache ayder pour gagner sa vie, La Boétie, 225. Et quand on le voit luy mesme se consommer en son esprit et tout enflammé, on luy attise encores le feu ! La Boétie, 336. La souche (ce dit l'on) au feu fut consommée, La Boétie, 451. Homme consommé en un fort rare sçavoir, Amyot, Préf. XXI, 48. Du temps des guerres civiles, le feu et l'autel furent ensemble tous consommez, Amyot, Numa, 17. La longueur du temps, lequel on estimoit devoir miner et consommer les forces de Hannibal…, Amyot, Marcel. 39. Cela fait, soit consommé [réduit] à la moitié, tierce ou quarte partie, selon qu'il sera requis, Paré, XVI, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Consommer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « consommer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « consommer »

Étymologie de consommer - Littré

Provenç. et espagn. consumar ; ital. consumare ; du latin consummare, de cum, avec, et summa, somme, s. f. ; faire la somme, c'est achever ; de là le sens assez semblable à consumer, que consommer présente quelquefois. Au reste le XVIe siècle a confondu ces deux verbes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de consommer - Wiktionnaire

(Verbe 1) (Date à préciser) Du latin consumĕre (« prendre complètement, manger, absorber, détruire, perdre, affaiblir, user, miner, anéantir, employer, épuiser (un sujet) »), composé du préfixe con- et de sumere (« prendre avec soi, pour soi »), lui-même de suus (« soi ») et emere (« prendre ») dont le participe emptus est visible dans des mots français comme préemption, rédemption. Alors que sumere (avec un participe sumptus) nous a donné somptuaire, somptueux.
(Verbe 2) (Date à préciser) Du latin consummare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consommer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consommer kɔ̃sɔme play_arrow

Conjugaison du verbe « consommer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe consommer

Évolution historique de l’usage du mot « consommer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consommer »

  • Françoise une habituée du marché de L’Aigle raconte que, pour elle, « rien ne change, j’achète un maximum de produits sur le marché car je préfère consommer des produits de qualité, même si parfois il faut les payer un peu plus cher. , Nos résolutions de consommer mieux perdurent-elles après le confinement ? | Le Réveil Normand
  • Une réticence pour un tiers du panel qui souligne le caractère durable du bouleversement de la manière de consommer. Ainsi 41% des Français sont convaincus qu’il leur faudra du temps pour retrouver leurs habitudes et 25% pensent devoir en abandonner certaines."Dans ce contexte, les achats plaisir semblent relégués au second plan : peu témoignent d’une envie frénétique d’achats 'de rattrapage', la tendance étant plutôt au report dans le temps ou l’abandon des achats prévus", exprime l'étude, ajoutant que 59% des personnes interrogées prévoient une baisse de leurs revenus.Au global, 69% des Français envisagent de consommer de façon différente et plus responsable. Parmi eux, 15% entendent opérer un changement d'ampleur en réduisant et limitant fortement leur consommation. A l'inverse, 31% disent ne rien vouloir modifier. FashionNetwork.com, Commerce : 69% des Français envisagent de consommer différemment - Actualité : distribution (#1224844)
  • Mieux manger, consommer en circuit court, s’approvisionner à la ferme. Pendant le confinement, la classe moyenne a pris de bonnes résolutions. Mais elle retrouve en partie ses habitudes de consommation d’avant la crise sanitaire. Des sociologues analysent ces comportements alimentaires. France 3 Normandie, Consommer local : où est passé l’engouement né pendant le confinement
  • On croit souvent que les Russes ont accompli la grande révolution qui leur a permis de se débarrasser du communisme dans l’unique but de consommer des McDonald’s et des films de Tom Cruise ; c’est assez vrai, mais chez une minorité d’entre eux existait au De Michel Houellebecq / La carte et le territoire
  • De nos jours, l'homme du monde est celui qui a assez d'argent pour faire ce que feraient tous les sots, s'ils en avaient les moyens : c'est-à-dire consommer sans produire. De George Bernard Shaw / Bréviaire d'un révolutionnaire
  • L'éloignement dans le futur de la date de péremption d'un produit est inversement proportionnel à l'envie que l'on a de le consommer. De Loi de Murphy
  • Le sexe, comme la nourriture, peut se consommer n’importe quand, n’importe comment, avec ou sans faim. Mais, l’intimité, comme la saveur, vient par surcroît. De Altaf Tyrewala / Aucun dieu en vue
  • Le malheur, comme la richesse, s'entasse sur plusieurs générations. Il suffit ensuite d'une seule personne pour consommer tout. De Christian Bobin / La Plus que vive
  • Ils disent que c'est à consommer avec modération. Jusqu'à preuve du contraire, je consomme avec qui je veux. De Jean-Marie Gourio / Brèves de comptoir
  • Le droit de se faire plaisir, la liberté de consommer finiront par menacer de mort les sociétés les plus prometteuses. De Jacques Attali / Lignes d'horizon
  • Remplir les journées, les soirées, occuper les jambes, les têtes, les mains, les ventres, les yeux ! Surtout ne pas se poser de questions. Rien qui puisse arrêter le va-et-vient général : consommer / produire, consommer / produire ! De Isabelle Sorente / L
  • Les filles qui font consommer les femmes sont celles qui excitent leur mari. De Frédéric Beigbeder / Au secours pardon
  • Se marier, c'est consommer le même épiderme jusqu'à la nausée. De Régis Hauser / Les murs se marrent
  • Vous n’avez pas plus le droit de consommer le bonheur sans le produire que de consommer la santé sans la produire. De George Bernard Shaw

Images d'illustration du mot « consommer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « consommer »

Langue Traduction
Corse usà
Basque erabilera
Japonais 使用する
Russe использование
Portugais usar
Arabe استعمال
Chinois
Allemand verwenden
Italien uso
Espagnol utilizar
Anglais use
Source : Google Translate API

Synonymes de « consommer »

Source : synonymes de consommer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consommer »


Mots similaires