La langue française

Colle

Sommaire

  • Définitions du mot colle
  • Étymologie de « colle »
  • Phonétique de « colle »
  • Évolution historique de l’usage du mot « colle »
  • Citations contenant le mot « colle »
  • Images d'illustration du mot « colle »
  • Traductions du mot « colle »
  • Synonymes de « colle »
  • Antonymes de « colle »

Définitions du mot colle

Trésor de la Langue Française informatisé

COLLE, subst. fém.

A.− Matière gluante, généralement obtenue par dessication de la gélatine animale ou végétale, et que l'on étend entre deux surfaces pour les faire adhérer l'une à l'autre. Une couche de colle; une bouteille de colle; de la colle liquide; une colle spéciale; enduire de colle; joindre avec de la colle :
1. ... il prit sur le bureau de Rocambole deux feuilles de papier blanc de même dimension et de même épaisseur que les lettres et les mit à la place. Après quoi, comme la colle était fraîche encore, il réunit les pages du livre avec une habilité égale à celle qu'avait déployée Rocambole dans cette délicate opération. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 274.
2. Mais où donc avait-on mis la colle pour les timbres? C'est-à-dire que ce n'était pas la colle qui manquait : une récente invention a permis de mettre la colle toute prête sur les timbres... Vous léchez... Armand avait tant collé de timbres qu'il sentait dans sa bouche un goût bizarre, un goût de mort... Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 388.
SYNT. Colle forte. Gélatine obtenue avec des débris de matière animale et utilisée surtout en menuiserie et en reliure. Mettre la colle forte au bain-marie (Colette, La Maison de Claudine, 1922, p. 92). Colle de pâte. Colle obtenue en chauffant jusqu'à ébullition de la farine délayée dans l'eau (cf. E. et J. de Goncourt, Journal, 1862, p. 1142). Colle de poisson. Gélatine obtenue à partir des vessies natatoires de certains poissons (cf. crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 1, 1801, p. 232). Colle blanche, colle à bouche. Colle constituée par un mélange de colle forte aromatisée et de sucre, dont on enduit les bords des feuilles de papier (cf. Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830, p. 652). Peinture à la colle. Procédé de peinture qui consiste à ajouter aux couleurs un peu de colle pour mieux les fixer (cf. E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment, t. 6, 1930. p. 38). Colle au baquet, colle de peau(x), colles-matières. Colles préparées avec des déchets d'abattoirs et utilisées surtout en peinture. Colle au baquet (A. Wurtz, Dict. de chim. pure et appliquée, t. 1, 2evol., 1870, p. 1555). Colles-matières (A. Wurtz, Dict. de chim. pure et appliquée, t. 1, 2evol., 1870, p. 1554). Colle de peau (Moreau-Vauthier, La Peint., 1933., p. 105). Expr. fam. Faites chauffer la colle! Paroles ironiques que l'on adresse à une personne qui laisse tomber un objet et le casse (cf. Rob. et Lar. Lang. fr.).
B.− P. ext.
1. [En parlant de toute matière visqueuse qui adhère à qqc.] Secouer la colle de ses chaussures. Un ciel bas en colle de pâte (J. Lorrain, Âmes d'automne,1898, p. 68):
3. Il ne pleuvait presque plus; quelques gouttes molles et rôdeuses... la boue écrasée par les rudes semelles, prolongeait... son clappement de colle épaisse et grasse. Genevoix, Les Éparges,1923, p. 10.
Plus rarement et fam. [En parlant d'une nourriture épaisse et peu appétissante] Une espèce de bouille en colle (Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 190).Il verse dans mon assiette une sorte de colle immangeable (Gide, Journal,1939, p. 349).
2. Au fig. et fam.
a) Chose ennuyeuse ou contrariante. Quelle colle! Toutes les colles! (Balzac, Les Comédiens sans le savoir,1846, p. 323).Qu'est-ce que ça sera avec la douane espagnole, alors! Quelle colle et quelle poisse! (Colette, En pays connu,1949, p. 158).
b) [En parlant d'une pers.] Personne dont on ne peut se débarrasser, personne importune. Un vrai pot de colle!; être pot de colle! C'est un véritable pot de colle! (cf. Lar. Lang. fr.).
Loc. adv. pop. [En parlant d'une pers. dont on ne veut pas se débarrasser] Être, vivre à la colle. Vivre en concubinage :
4. Vivre en concubinage. Être à la colle... « Tant qu'on est à la colle, ça colle; mais une fois que le condé [= maire] y a passé... » Bruant1901, p. 120.
3. Vx et pop. Mensonge, bourde, attitude feinte. Raconter des colles. C'est d'la colle (J. Richepin, La Chanson des gueux,1876, p. 139).Ta ta ta! en voilà de ces colles!... mais je les trouve trop fortes. Et c'est à moi que l'on ose dire de ces choses-là! (P. de Kock, Les Compagnons de la Truffe,1861, p. 20).
4. P. méton., arg. scol.
a) Question embarrassante posée à un candidat et p. ext. toute question posée à quelqu'un dont la solution exige des connaissances approfondies, du bon sens ou de l'astuce. Une colle de géographie. Une colle de certificat d'études (A. Arnoux, Calendrier de Flore,1946, p. 129).Poser des drôles de colles (Céline, Mort à crédit,1936, p. 583):
5. Je ne vous conseille pas de vous faire pousser des colles par Marchesné, qui a le front mural, l'esprit lucide, l'œil de l'examinateur et la dialectique exigeante. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 161.
b) Exercices d'interrogations périodiques auxquels on soumet les candidats à un examen ou à un concours afin de les y préparer; simulacre d'examen ou de concours. Un exemple de colle pour le bachot d'octobre (H. Bataille, Maman Colibri,1904, p. 14):
6. Lando revint me voir souvent. Nous nous taisions ou presque. En tout cas, nous ne pensions qu'à des choses sans importance. Il y avait de grands silences entre nos phrases. − Je passe en colle de méca, chez Godot, demain, me disait-il. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 180.
c) Punition donnée par un professeur et qui oblige l'élève à venir à l'école en dehors des heures de cours habituelles pour y faire des exercices supplémentaires. Avoir une colle; une colle de 4 heures, du dimanche. Une journée entière de colle (Montherlant, La Ville dont le prince est un enfant,1951, III, 1, p. 908):
7. Des centaines de lycéens étaient passés sous la férule de l'« oncle » Gaure, sans que, de mémoire de potache il eût inscrit une heure de colle. Quand on le chahutait trop, seulement, il avait une crise de fureur épouvantable et se sauvait, jurait, abandonnait son laboratoire aux rebelles, comme s'il avait eu peur de commettre un crime. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 71.
Prononc. et Orth. : [kɔl]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. col. Étymol. et Hist. I. 1. 1268 sens propre (E. Boileau, Métiers, 209 ds T.-L.); 2. a) 1455 au fig. « mensonge, tromperie, faux-semblant » (Procès des Coquillards ds Sain. Sources arg. t. 1, p. 98); b) ca 1842 « interrogation écrite, simulacre d'examen » (d'apr. le sens précédent ou d'apr. coller « réduire au silence ») (E. de La Bédollière, Les Français peints par eux-mêmes, École Polytechnique, t. 5, p. 120). II. 1880 « punition, privation de sortie » (National, 21 déc. ds Larch. Suppl., p. 35). I empr. au gr. κ ο ́ λ λ α « gomme, colle » par l'intermédiaire d'un lat. vulg. *colla. II déverbal de coller « priver de congé » (v. coller étymol. 3). Fréq. abs. littér. : 176. Bbg. Goosse (A.). Le Picard et le wallon, source du jargon des coquillards. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, no1, p. 107. − Darm. 1877, p. 51. − Gottsch. Redens. 1930, p. 247. − Guiraud (P.). Le Jargon de la Coquille. Cah. Lexicol. 1967, t. 11, no2, p. 47. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 88, 267, 293; Lang. par. 1920, pp. 440-441. − Vidos 1939, pp. 324-328.

Wiktionnaire

Nom commun

colle \kɔl\ féminin

  1. Matière adhérente qui permet de faire tenir l’un contre l’autre deux objets.
    • Les colleurs d’affiches après avoir enduit de colle très liquide le panneau d’affichage appliquent leur papier en le noyant littéralement de colle pour que l'allongement soit rapide et le glissement facile. — (Papyrus: Revue de toutes les industries du papier, de l'imprimerie, & du livre, 1920, vol. 1-2, page 94)
    • Il était travesti en Charlot et tenait à la main une petite moustache noire qu’il enduisait de colle. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le chef de bande fumait une cigarette […]. Les autres sniffaient de la colle à l'ombre des carcasses de frigo. — (Caryl Férey, Condor, Éditions Gallimard (Série noire); 2016, chap. 14)
  2. (Éducation) Examen oral en école préparatoire → voir khôlle.
    • En début d'année, un « colloscope » est distribué. Cet astucieux emploi du temps organise les horaires de passage de chaque groupe dans chaque matière. Aux heures de cours proprement dites s'ajoutent donc celles de « colle ». — (Eric Flatt, ‎Loïc Dilly & ‎Nicolas Guay, La prépa école de commerce, Éditions Eyrolles, 2011, page 88)
  3. (Par extension) Question difficile, question dont on connaît la réponse pour tester les connaissances de quelqu’un.
    • Alors là, vous me posez une colle !
    • On rigolait pourtant, parce qu’il était bille, et qu’on lui poussait des colles. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 31.)
    • « Ce qui me déplaît c’est pas les pays arabes, c’est les pays musulmans, repris-je. Vous n’auriez pas un pays arabe non musulman ? » Ça faisait un peu colle pour « Questions pour un champion ». — (Michel Houellebecq, Rudi, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 5.)
  4. (Argot scolaire) (Éducation) Retenue, punition au collège ou en lycée qui consiste à retenir l'élève après la fin des horaires de cours normaux, le jour même ou un autre jour.
    • Pendant sa colle l'élève est étroitement surveillé et doit travailler, soit à compléter ses devoirs soit à accomplir un exercice.
    • Avec ce prof, les heures de colle pleuvaient.
  5. Groupe de vendangeurs.
    • Deuxième écueil, la lenteur d'exécution d'une colle (équipe) de vendangeur parfois incompatible avec l'urgence de tel ou tel état sanitaire dégradé : attaque de botrytis ou d'aspergillus, pourriture acide. — (Claude Gros, ‎Stéphane Yerle, Guide pratique de la vinification en blanc et rosé, Dunod, 2011, page 38)
  6. (Œnologie) (Biérologie) Substance protéique utilisé pour clarifier le vin, la bière ou autres liquides, par coagulation des impuretés.
    • Clarifier des boissons à l'aide de blanc d'œuf ou de colle de poisson auxquels adhèrent les impuretés flottant dans ces boissons.

Forme de verbe

colle \kɔl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de coller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de coller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de coller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de coller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de coller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLLE. n. f.
Matière gluante et tenace dont on se sert pour joindre deux choses et pour faire qu'elles tiennent ensemble. Colle de farine. Colle d'amidon. Colle forte. Colle de poisson. Faire de la colle. Fondre de la colle. Chauffer de la colle. Faire tenir, faire joindre avec de la colle. Il signifie aussi, dans le langage des étudiants, les Interrogations auxquelles ils sont soumis en vue des examens, et aussi une Punition infligée pour quelque faute.

Littré (1872-1877)

COLLE (ko-l') s. f.
  • 1Préparation molle et homogène qu'on obtient en délayant de la farine dans de l'eau, et en soumettant le tout à la chaleur, et qui sert à joindre d'une manière fixe certains objets.

    Colle forte, gélatine extraite des rebuts de substances animales, tels que les oreilles, les pieds, les rognures de peau.

  • 2 Populairement, bourde, menterie, ainsi dite, parce qu'une attrape est comparée à une chose qui colle. En voilà une colle ! Donner une colle.

    Terme d'écolier ou plutôt d'aspirant à une école spéciale. Professeur ou maître de colles, examinateur qui vient à certains jours faire aux aspirants des questions difficiles et auxquelles ils ne sont pas préparés, afin qu'ils apprennent à y répondre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Chose mollée [moulée] atachée à cole seur l'arçon, Liv. des mét. 209.

XVe s. Dames ne sont mie si lourdes… Pour leur faire acroire merveilles, Elles changent si souvent leurs colles, Chartier, La belle dame sans mercy.

XVIe s. Prenez colle des menuisiers, fondue en eau chaude, Paré, X, 9. Donner ou ficher la colle [attraper], Oudin, Curios. fr.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* COLLE, s. f. (Art méchan. & Comm.) matiere factice & tenace qui sert, quand elle est molle ou liquide, à joindre plusieurs choses, de maniere qu’on ne puisse point les séparer du tout, ou qu’on ne les separe qu’avec peine quand elle est seche. Il y a différentes sortes de colle, dont nous allons faire mention, après avoir remarqué que M. Musschenbroek dit que la raison pour laquelle la colle unit deux corps entre lesquels elle est étendue, c’est qu’elle s’insinue dans les cavités de leurs surfaces ; d’où il arrive que ces surfaces se touchent alors par un plus grand nombre de points ; système où l’auteur ne fait point entrer la dessication, condition sans laquelle toutefois les corps collés ne resistent point à leur séparation, quoique leurs surfaces se touchent, selon toute apparence, par un nombre de points plus grand avant la dessication qu’après.

Colle d’Angleterre ou Colle forte, est celle qui se prépare avec des piés, des peaux, des nerfs, des cartilages de bœuf qu’on fait macerer quelque tems, ensuite bouillir très-long tems jusqu’à ce que le tout devienne liquide. On le passe à-travers un tamis ou gros linge ; on le jette sur des pierres plates ou dans des moules : étant congélé on le coupe par morceaux, & on lui donne la forme que l’on veut ; & l’on a une colle qui sert aux Menuisiers pour coller & joindre leur bois, & à d’autres pour les ornemens de carton & autres ouvrages. On la tire d’Hollande ou d’Angleterre. On en fait aussi à Paris, mais elle est bien inférieure & sent mauvais. Ou prenez du fromage pourri, de l’huile d’olive la plus vieille, de la chaux vive en poudre ; mêlez bien le tout & collez promptement. Ou prenez de la chaux vive, éteignez-la dans le vin ; ajoûtez de la graisse, des figues, du suif, & mêlez le tout.

Colle pour dorer ; faites bouillir de la peau d’anguille avec un peu de chaux dans de l’eau ; passez l’eau, & ajoûtez-y quelques blancs d’œufs. Pour l’employer faites-la chauffer ; passez-en sur le champ une couche ; laissez-la sécher ; appliquez l’or ensuite.

Colle de farine, est celle qui se fait avec de la farine & de l’eau, qu’on fait un peu bouillir ensemble sur le feu. Elle sert à plusieurs sortes d’artisans, aux Tisserands, pour en coler les trames de leurs toiles ; aux Cartonniers, pour faire leur carton ; aux Relieurs, pour coller les couvertures de leurs livres ; aux Selliers, pour nerver leurs ouvrages ; & à beaucoup d’autres ouvriers.

Cette colle sera plus forte, si au lieu de farine de froment on prend celle de blé noir. On peut aussi la préparer avec la fleur de farine, & y ajoûter du garum.

Colle de Flandres. La colle de Flandres est un diminutif de la colle-forte d’Angleterre, parce qu’elle n’a pas la même consistance, & qu’elle ne pourroit servir à coller le bois ; elle est plus mince que la premiere & plus transparente ; elle se fait aussi avec plus de choix & de proprété. Lorsque les peaux ou nerfs qui la composent ont bien bouilli, on passe le tout à-travers un gros linge ou tamis ; on le laisse un peu refroidir ; ensuite on le coupe par tranches, & on le met sécher sur des cordes entrelacées comme un filet, afin qu’elle puisse sécher dessus comme dessous. Cette colle sert beaucoup à la Peinture ; on en fait aussi de la colle à bouche pour coller le papier, en la faisant refondre, & y ajoûtant un peu d’eau & quatre onces de sucre-candi par livre de colle.

Colle de gant. La colle de gant se fait avec des rognures de gants blancs bien trempés dans de l’eau & bouillis : on en fait aussi avec les rognures de parchemin. Il faut pour que ces deux colles soient bonnes, qu’elles ayent la consistance de gelée tremblante lorsqu’elles sont refroidies.

Colle a miel, est une espece de colle en usage parmi les Doreurs. On la fait en mêlant du miel avec de l’eau de colle & un peu de vinaigre qui sert à faire couler le miel. On détrempe le tout ensemble ; on en fait une couche qui reste grasse & gluante à cause du miel qui aspire l’or, & s’attache fortement au corps sur lequel on le met.

Ou prenez de la gomme arabique, du miel & du vinaigre ; faites dissoudre la gomme dans de l’eau bouillante ; ajoûtez les deux autres ingrédiens, & collez.

Colle d’Orléans : prenez de la colle de poisson blanche ; détrempez-la dans de l’eau de chaux bien claire ; au bout de vingt-quatre heures d’infusion tirez votre colle, faites-la bouillir dans l’eau commune, & vous en servez.

Colle a pierre : prenez du marbre réduit en poudre, de la colle-forte, de la poix ; mêlez & ajoûtez quelque couleur qui convienne à l’usage que vous en voulez faire, Cette colle sert à rejoindre les marbres cassés ou écorchés.

Colle de poisson, est une espece de colle faite avec les parties mucilagineuses d’un gros poisson qui se trouve très-communément dans les mers de Moscovie. Les Anglois & les Hollandois qui en font seuls le commerce, vont la chercher au port d’Archangel, & c’est d’eux que nous la tirons.

Les auteurs ne sont point d’accord sur la forme ni sur l’espece de ce poisson. Il y en a qui l’appellent huso ou exossis ; mais ils conviennent tous que les Moscovites prennent sa peau, ses nageoires, & ses parties nerveuses & mucilagineuses, & qu’après les avoir coupées & fait bouillir à petit-feu jusqu’à consistance de gelée, ils l’étendent de l’épaisseur d’une feuille de papier, & en forment des pains ou cordons tels que nous les recevons de Hollande.

La colle de poisson, pour être bonne, doit être blanche, bien transparente, & sans aucune odeur.

Les Ouvriers en soie, & principalement les Rubaniers, s’en servent pour lustrer leurs ouvrages : on en blanchit les gazes, & les Cabaretiers en font usage pour éclaircir leurs vins.

Il y a encore une autre colle de poisson qu’on tire de Hollande & d’Angleterre en petits livres : mais on prétend que ce n’est que le rebut & la partie la moins pure de la colle de poisson de Moscovie.

La colle de poisson entre dans quelques emplâtres décrits dans des anciens dispensaires. Pour s’en servir, il faut la battre, la laisser amollir dans le vinaigre, y ajoûter de l’eau commune, la faire bouillir, y mêler un peu de chaux d’étain, bien remuer, & s’en servir le plus chaud qu’on pourra.

Pour rendre la colle de poisson très-forte, on la choisira blanche & claire, on l’amincira & défera à coups de marteau, on la coupera en petits morceaux, on mettra ces morceaux dans un vaisseau de fayance à cou étroit, on les couvrira de bonne eau-de-vie, on placera le vaisseau dans un pot de terre plein d’eau, qu’on tiendra sur un feu doux jusqu’à ce que les morceaux soient fondus ; on les laissera refroidir, & ils seront préparés. Pour s’en servir, il faudra y ajoûter un peu d’eau-de-vie, faire rechauffer, & coller sur le champ.

Colle à verre : prenez des limaçons, exposez-les au soleil, recevez dans un vaisseau la liqueur qui en distillera, extrayez le lait du tithymale ; mêlez ce lait & le suc de limaçon, collez, & exposez au soleil les verres collés.

Les Relieurs, les Chapeliers, & d’autres ouvriers ont leur colle. Voyez-en les compositions aux articles Chapeau, & autres.

Colle, (Géog. mod.) petite ville d’Italie au grand duché de Toscane, dans le Florentin. Long. 28. 45. lat. 43. 24.

Colle, (Géog. mod.) ville d’Italie en Toscane dans le Florentin, sur les confins du Siennois, près de la riviere d’Elsa.

Colle, (la) Géog. riviere de France en Champagne, qui se jette dans la Marne près de Châlons.

Collé à cheval, (Manege.) c’est la même chose que cloué. Voyez Cloué.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « colle »

Espagn. cola ; ital. colla ; du latin colla.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle)[1] Du latin populaire *colla emprunté au grec ancien κόλλα, kólla.
(Vers 1840) Apparait avec le sens de « interrogation écrite, simulacre d'examen »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colle kɔl

Évolution historique de l’usage du mot « colle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colle »

  • La fidélité, c’est de la mauvaise colle. Une invention pour faire croire que les deux parties tiennent debout ensemble. De Denis Robert / Le Bonheur
  • Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n’adoucit plus. De Proverbe chinois
  • La colle en tube, ça colle tout, excepté les bouchons de tube. De Pierre Legaré / Mots de tête
  • L'actualité à laquelle on colle est une machine à broyer l'humain. De Fernand Ouellette / Lucie ou un midi en novembre
  • Je n'ai jamais pu faire un concours de beauté : on me colle toujours dans le jury. De Pauline Carton
  • Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n'est pas la colle qui fait le collage. De Max Ernst / Au-delà de la peinture
  • Le véritable mélomane est celui qui colle son oreille à la serrure d’une salle de bains afin d’entendre une femme chanter. De Pierre Doris / Pierre Doris raconte...
  • Il fait si noir dans le noir il fait si chien dans la nuit, ça vous colle aux dents, la suie, ça désespère l'espoir. De Norge / Gros Gibier
  • Si on colle l'oreille à la porte des livres et aux portes de la nuit, si on fait bien attention, on peut entendre la conversation des poètes. De Claude Roy
  • L’Angleterre, c’est un pays extraordinaire. Tandis qu'en France nous donnons à nos rues des noms de victoires : Wagram, Austerlitz..., là-bas on leur colle des noms de défaites : Trafalgar Square, Waterloo Place. De Alphonse Allais
  • On a toujours la possibilité de se défendre contre la haine, la médisance, la jalousie. On ne peut rien contre les bons sentiments. Ils paralysent les forces vives comme la glu colle les pattes des mouches trop aventureuses. De Philippe Bouvard / Journal
  • Moi, les hommes politiques, j’appelle ça des timbres. De face, ils vous sourient, ils sont figés. Mais si jamais vous leur passez la main dans le dos, alors là, ça colle ! De Coluche / L’Horreur est humaine
  • La première fois qu'une fille se colle du fard, son univers change du tout au tout, c'est le début de son traumatisme féminin, de son engagement libertaire. De Zoé Valdés / La Douleur du dollar
  • Il faut coller à la vie comme à un cheval. De Guy de Larigaudie
  • Le rapport de recherche mondial sur le marché de la colle de remplissage 2020 fournit un résumé standard de l’industrie ainsi qu’une description détaillée de celui-ci. L’analyse du rapport sur le marché de la colle de remplissage est fournie pour le marché international comme les tendances en développement récentes, le statut de la fabrication régionale, l’analyse du paysage concurrentiel et bien plus encore. Des réglementations de développement, des processus de fabrication et des plans distincts sont largement élaborés dans l’étude de marché de la colle de remplissage. En outre, le rapport sur le marché de la colle de remplissage montre également plusieurs éléments cruciaux tels que les prix, les importations / exportations, l’investissement, les revenus, les marges brutes, les chiffres de l’offre et de la demande. Thesneaklife, Marché de la colle de remplissage (impact de COVID-19) Analyse 2020 Par 3M, AEV, Koway – Thesneaklife
  • Le rapport de recherche mondial sur le marché Crystal Glue 2020 fournit un résumé standard de l’industrie ainsi qu’une description approfondie de celui-ci. L’analyse du rapport sur le marché de Crystal Glue est fournie pour le marché international comme les tendances en développement récentes, le statut de fabrication régional, l’analyse du paysage concurrentiel et bien plus encore. Des réglementations de développement, des processus de fabrication et des plans distincts sont largement élaborés dans l’étude de marché Crystal Glue. En outre, le rapport sur le marché de la colle de cristal démontre également plusieurs éléments cruciaux tels que le prix, l’importation / exportation, l’investissement, les revenus, les marges brutes, les chiffres de l’offre et de la demande. Thesneaklife, Marché de la colle de cristal (impact de COVID-19) Analyse 2020 par Hexion, Olin, Nan Ya Plastics, 3M – Thesneaklife
  • « Le marché Plancher de colle de vinyle mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Plancher de colle de vinyle devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial des planchers de colle de vinyle 2020 – Rephouse, Flexco, Nora, RubberFlooringInc, Burke – Thesneaklife
  • Le Rapport sur les hôtels souligne les données vitales qui sont basées sur la région de fabrication, les principaux acteurs de Machines détiquetage de colle humide, le type, les applications, etc. Et il donnera une vue transparente de lindustrie hôtelière. La présence importante de différents acteurs régionaux et locaux du marché Machines détiquetage de colle humide est extrêmement compétitive. Le rapport sur les hôtels est bénéfique pour reconnaître les revenus annuels des principaux acteurs, les stratégies commerciales des hôtels, les profils clés des entreprises et leur bienfait pour la part de marché des hôtels. La recherche sur le marché Machines détiquetage de colle humide contient une représentation illustrée de données importantes sous forme de graphiques, de figures, de diagrammes et de tableaux pour simplifier la compréhension des nouvelles tendances du marché Machines détiquetage de colle humide par les utilisateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des Machines d’étiquetage de colle humide 2020 meilleures entreprises – Labeling System, Quadrel Labeling Systems, In-Line Labeling Equipment Inc, Harland Machine Systems Ltd, Label-Aire – Journal l'Action Régionale
  • Gagnez un bon d'achat de 500€ dans "ça colle aux basques" le grand jeu de 11h de France Bleu Pays Basque. France Bleu, Gagnez 500€ avec Blackstore à Anglet dans "ça colle aux basques"
  • La colle ça colle, bien sûr me direz-vous, mais comment cela se fait-il ? Pour comprendre ce phénomène, il y a trois possibilités, à vous de trouver celle qui est juste : 1) Des forces électrostatiques attirent les surfaces encollées et les maintiennent en contact. RTL.fr, Comment la colle colle-t-elle ?

Images d'illustration du mot « colle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « colle »

Langue Traduction
Anglais glue
Espagnol pegamento
Italien colla
Allemand kleben
Chinois
Arabe الغراء
Portugais cola
Russe клей
Japonais 接着剤
Basque kola
Corse cola
Source : Google Translate API

Synonymes de « colle »

Source : synonymes de colle sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « colle »

Partager