La langue française

Colloïde

Définitions du mot « colloïde »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLLOÏDE, subst. masc. et adj.

I.− Subst. masc. Substance constituée de fines particules (micelles) portant chacune une charge électrique de même signe en suspension dans un milieu, ne traversant pas les ultrafiltres et réfléchissant les rayons lumineux quand le milieu de suspension est liquide (cf. cristalloïde*). Colloïdes gazeux (fumées, brouillards, nuages, aérosols), colloïdes liquides (sols, émulsions, mousses), colloïdes semi-liquides (gels, gelées), colloïdes solides. Les colloïdes comme l'amidon, la gélatine, l'albumine, ne peuvent traverser la paroi [une baudruche] (J. Stocker, Le Sel,1949, p. 82):
Mais alors que les micelles de savon sont des agrégats de petites molécules et sont désignées comme des colloïdes micellaires, les micelles de caoutchouc sont constituées individuellement par une seule molécule géante, d'où leur dénomination de colloïdes macromoléculaires. G. Champetier, Chim. macro-moléculaire,1957, p. 10.
II.− Adjectif
A.− Synon. rare de colloïdal*.Les propriétés des matières colloïdes de ne pas traverser les membranes à la dialyse (J. Rouberty, Manuel de sucrerie,1922, p. 47).
B.− MÉD. Caractérisé par des secrétions gélatineuses. Cancer, tumeur colloïde.
P. ext. Gélatineux. Un épanchement colloïde se produit dans la cavité glomérulaire (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 672).
Rem. Colloïd(o)- sert de 1erélément à des mots sc. ayant un rapport avec les colloïdes. a) Colloïdine, subst. fém. ,,Substance colloïdale fournie par certaines glandes en dégénérescence`` (Duval 1959). b) Colloïdoclasie, subst. fém. (κ λ α ́ σ ι ς, rupture). Rupture de l'équilibre colloïdal du sang. Les phénomènes de l'anaphylaxie relèvent (...) d'une brusque perturbation d'ordre physique, d'une colloïdoclasie (Pagniez ds Nouv. Traité Méd., fasc. 7, 1924, p. 133). c) Colloïdoclasique, adj. Choc colloïdoclasique. Choc dû à la colloïdoclasie. Les réactions que déclanche le choc colloïdoclasique (Pagniez, ibid., p. 134). d) Colloïdopexie, subst. fém. (π η ̃ ξ ι ς, ajustement). Fixation par un tissu de substances colloïdales, spécialement de colorants colloïdaux. Bratianu et Guerriero indiquent les erreurs qui peuvent faire croire à une colloïdopexie, alors qu'il s'agit de la présence fortuite d'un colorant vital acide (J. Verne, La Vie cellulaire hors de l'organisme, 1937, p. 140). e) Colloïdopexique, adj. Qui a rapport à la colloïdopexie. Les cellules de l'épithélium pulmonaire (...) « in vitro », (...) gardent leur activité phagocytaire et colloïdopexique (J. Verne, La Vie cellulaire hors de l'organisme, 1937, pp. 115-116). f) Colloïdothérapie, subst. fém. Traitement d'une maladie par des substances colloïdales. Attesté ds Lar. 20e, Lar. Lang. fr., Garnier-Del. 1972, Quillet 1965, Méd. Biol. t. 1, 1970.
Prononc. : [kɔ(l)lɔid]. [l] simple ds Lar. Lang. fr.; [ll] double ds Warn. 1968 ainsi que ds Littré et DG; [l] ou [ll] ds Pt Rob. Étymol. et Hist. 1. 1845 méd. cancer colloïde ou gélatiniforme (Besch., s.v. cancer); 2. 1863 subst. masc. plur. chim. (Année Sc. et industr., v. cristalloïde). Terme dont la formation, du gr. κ ο ́ λ λ α (v. colle) et ε ι ̃ δ ο ς « forme » (v. suff. -oïde), est attribuée au chimiste angl. T. Graham (FEW t. 18, p. 45; Bonn., p. 33) qui lui a donné son sens précis en chim., p. oppos. à crystalloid (v. cristalloïde) (1861, NED adj. et subst., s.v. colloïd et colloidal), l'angl. colloid étant antérieurement attesté comme terme de méd. (1847-49 ds NED). La chronol. des attest. laisse plutôt supposer que T. Graham a précisé ce terme mais n'en est pas le créateur. Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR.
Colloïdité, subst. fém.,,Ensemble des propriétés qui caractérisent les colloïdes`` (Duval 1959). 1reattest. 1929 (Lar. 20e); de colloïde, suff. -ité*.

Wiktionnaire

Adjectif

colloïde \kɔ.lɔ.id\ masculin

  1. Colloïdal.
    • Cancer, tumeur colloïde.
  2. Gélatineux.
    • Un épanchement colloïde se produit dans la cavité glomérulaire. — (Nouveau Traité Méd., fasc. 2, 1928)

Nom commun

colloïde \kɔ.lɔ.id\ masculin

  1. Suspension stable de particules suffisamment petites pour que le mélange solide, liquide ou gazeux soit homogène.
    • Des glucides de haut poids moléculaire, tels l’amidon ou la cellulose, forment des colloïdes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COLLOÏDE (kol-lo-i-d') adj.
  • Terme de chirurgie. Cancer colloïde, production morbide qui consiste en une trame aréolaire remplie d'une sorte de gelée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « colloïde »

Κόλλα, colle, et εἶδος, forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1845) Du grec ancien κολλώδης, kollôdês (« collant ») qui donne aussi collodion → voir colle et -oïde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colloïde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colloïde kɔlɔid

Évolution historique de l’usage du mot « colloïde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colloïde »

  • Cave avait été admis dans un centre hospitalier de Toronto la semaine dernière, où il avait subi une opération d’urgence pour retirer un kyste colloïde qui mettait de la pression sur son cerveau. Il a toutefois perdu sa bataille et est décédé samedi.  Le Journal de Montréal, Un fonds en l’honneur de Colby Cave | Le Journal de Montréal
  • Contrairement à ce que croient certains, le suffixe " -oïde" n'a absolument rien de péjoratif même s'il peut parfois être utilisé par dérision comme dans "bizarroïde";  c'est simplement un suffixe qui vient du grec et signifie "qui a l'apparence de" (cf. androïde, colloïde, ellipsoïde, fascistoïde, humanoïde, métalloïde, mongoloïde, négroïde, ovoïde, schizoïde, sigmoïde etc.) Club de Mediapart, Du bon usage du terme "négroïde" | Le Club de Mediapart
  • Il permet déjà d'expliquer un comportement curieux de colloïdes dont les particules sont électriquement chargées. De même signe, leurs charges les repoussent les unes des autres. Mais si les conditions (température et pression notamment) font diminuer suffisamment la distance entre elles, ces particules se mettent brusquement à s'attirer fortement et s'agrègent solidement. A l'échelle macroscopique, le milieu change de phase brutalement. On peut ainsi observer un gaz se transformant instantanément en solide, sans passer par l'état liquide. Futura, Colloïde : se soignera-t-on un jour avec de l'encre ?
  • La semaine dernière, Cave avait été admis dans un centre hospitalier de Toronto, où il avait subi une opération d’urgence pour retirer un kyste colloïde qui mettait de la pression sur son cerveau. Il a toutefois perdu sa bataille et est décédé samedi.  Le Journal de Montréal, Oilers: La famille de Colby Cave est reconnaissante | JDM
  • A première vue, les colloïdes ressemblent à des liquides homogènes – par exemple le lait ou le plasma sanguin. En réalité, ils sont composés de particules en suspension. Certains colloïdes présentent des propriétés étonnantes: visqueux, ils durcissent suite à un impact et absorbent le choc en surface.Cette propriété présente un intérêt dans nombre d'applications, du gilet pare-balle au bouclier de protection des satellites. , Des liquides qui amortissent les chocs | Agefi.com
  • Aujourd'hui, les meilleurs filtres à eau emploient l'argent pour éviter la contamination des bougies des systèmes de filtration d'eau. et certaines compagnies aériennes utilisent ce filtre à bord de leurs avions. La NASA utilise un système de traitement de l'eau à base de colloïdes d'argent pour ses navettes spatiales, tandis que plusieurs navettes spatiales russes (Vostok, Soyuz, Mir) utilisaient une préparation à base d'argent pour purifier leurs réserves d'eau . , L'argent colloïdal un antibiotique naturel - Alternative Santé
  • Mais que se passe-t-il dans le fluide au niveau microscopique ? Les avis divergeaient jusque là. Une réponse fondée sur des modèles hydrodynamiques de colloïdes (fluide contenant des microparticules de moins de 10 micromètres de diamètre en suspension et ayant un comportement non-newtonien) suggérait que les microparticules forment des « hydroclusters », c’est-à-dire qu'elles s’agglomèrent en expulsant le fluide situé entre elles, ce qui crée une force qui s’oppose au mouvement et accroît la viscosité. Cependant, ce modèle prévoyait un accroissement de la viscosité inférieur à ce qui est mesuré dans les expériences. Pourlascience.fr, Marcher sur l'eau, un tour de force décrypté au niveau microscopique | Pour la Science

Traductions du mot « colloïde »

Langue Traduction
Anglais colloid
Espagnol coloide
Italien colloide
Allemand kolloid
Chinois 胶体
Arabe غرواني
Portugais colóide
Russe коллоидный
Japonais コロイド
Basque koloide
Corse colloid
Source : Google Translate API

Synonymes de « colloïde »

Source : synonymes de colloïde sur lebonsynonyme.fr

Colloïde

Retour au sommaire ➦

Partager