La langue française

Capacité

Sommaire

  • Définitions du mot capacité
  • Étymologie de « capacité »
  • Phonétique de « capacité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « capacité »
  • Citations contenant le mot « capacité »
  • Traductions du mot « capacité »
  • Synonymes de « capacité »
  • Antonymes de « capacité »

Définitions du mot capacité

Trésor de la Langue Française informatisé

CAPACITÉ, subst. fém.

A.− Aptitude à contenir; quantité, volume de matière ou d'énergie, qui peut être contenu ou stocké dans un contenant. La capacité d'un muid; un tonneau d'une grande capacité :
1. Au haut de ces rocs, au fond du bois, il paraît que l'on a autrefois coupé des pierres : les angles que ce travail a laissés ont été arrondis par le temps; mais il en résulte une sorte d'enceinte formant à peu près la moitié d'un hexagone, et dont la capacité est très-propre à recevoir commodément six ou huit personnes. Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 60.
2. Disons enfin qu'en sucrerie, les chaudières à déféquer sont en tôle ou en cuivre à double fond, chauffées par la vapeur directe à 5 atmosphères et qu'en général elles ont une capacité de 15 à 20 hectolitres. J. Rouberty, Manuel de sucrerie,1922, p. 50.
1. Domaines particuliers
a) [Capacité est précédé d'un autre subst. qui le spécifie] MÉTROL. Mesures de capacité. Récipients servant à mesurer les liquides et les matières granulées.
b) [Capacité est suivi d'une détermination (adj. ou compl. prép.) qui précise la nature du contenant]
AGRIC. Capacité au champ. Teneur en eau du sol qui a subi les pluies et qui s'est ensuite ressuyé.
ANTHROPOL. Capacité crânienne. Volume de la cavité interne de la boîte crânienne.
ÉLECTR. Capacité d'un accumulateur, d'un condensateur, d'un conducteur.
MAR. Capacité en balles. Volume des compartiments situés sous le pont et réservés aux marchandises. Capacité en grains (Lar. encyclop., Le Clère 1960).
PHYSIOL. Capacité pulmonaire vitale. ,,Volume maximal d'air inspiré après une expiration forcée ou volume maximal d'air expiré après une inspiration forcée`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
2. P. métaph. [En parlant de l'esprit] Aptitude à contenir, à recevoir :
3. Peu d'esprits sont spacieux; peu même ont une place vide et offrent quelque point vacant. Presque tous ont des capacités étroites et occupées par quelque savoir qui les bouche. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 173.
4. L'opium agrandit ce qui n'a pas de bornes, ... Et de plaisirs noirs et mornes Remplit l'âme au delà de sa capacité. Baudelaire, Les Fleurs du Mal,1857-61, p. 80.
P. personnification. Être qui est capable de contenir (un autre être) :
5. Divin amant, (...) bien que je ne sois rien qu'une capacité de te recevoir, qui n'est plus vide, c'est toute chose pour moi d'être sûre que nulle part tu ne trouveras pour ton élue une autre qui soit la même tout à fait. Claudel, Poésies diverses,Éros et Psyché, 1952, p. 313.
Rem. Ces vers, trad. du poète angl. Coventry Patmore (1823-96), sont censés être adressés par Psyché à Éros; ils font réf., pour le sens de capacité, à l'emploi théol. du xviies. « Aptitude de l'âme à recevoir et à contenir Dieu dans l'union spirituelle »; l'âme en tant qu'elle peut contenir Dieu. Cf. ce passage de Bérulle (1575-1629) : Jésus-Christ est une capacité divine des âmes et il leur est source d'une vie dont elles vivent en lui (cité ds Bremond, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 3, 1921, p. 664).
B.− [Souvent avec un déterminant indiquant le siège ou la nature ou le domaine d'application de la capacité] Aptitude à faire quelque chose.
1. [En parlant de l'homme] Souvent au plur. Capacité(s) humaine(s); capacité de l'homme; capacité(s) d'abstraction, de résistance :
6. La nature m'a doué d'une force essentiellement passive. Je suis contemplatif par essence, et c'est à l'examen des choses que se bornent mes capacités. Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 10.
7. Comme le dit Dostoiewsky de la façon la plus rigoureusement juste : « la raison n'est que la raison et ne satisfait que la capacité humaine de raisonner, tandis que la volonté est la manifestation de toute la vie humaine, y compris la raison et tout ce qui la tracasse...» Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 348.
8. Les organismes les plus grands, les plus puissants, les plus influents en raison même du secteur d'activité auquel ils appartiennent, détiennent un pouvoir économique et un pouvoir sans épithète qui est fonction de leur capacité d'être informés et d'informer. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 441.
a) Spéc., DR. Capacité juridique, civile, politique, etc. Aptitude d'une personne à jouir de certains droits ou à les exercer :
9. Les hypothèques conventionnelles ne peuvent être consenties que par ceux qui ont la capacité d'aliéner les immeubles qu'ils y soumettent. Code civil,1804, p. 384.
10. Article 104. L'Organisation [des Nations Unies] jouit, sur le territoire de chacun de ses membres, de la capacité juridique qui lui est nécessaire pour exercer ses fonctions et atteindre ses buts. La Charte des Nations Unies,1946, p. 103.
Avoir capacité pour. Avoir l'autorité légale pour.
DR. COMM. Aptitudes requises pour l'exercice d'un commerce. Capacité en matière de chèque; capacité en matière d'ordres de Bourse.
b) P. méton.
ADMIN. UNIVERSITAIRE. Capacité en droit. ,,Diplôme conféré par les Facultés de Droit après deux années d'étude à des étudiants de qui le baccalauréat de l'enseignement secondaire n'est pas exigé`` (Cap. 1936); cf. aussi Encyclop. pratique de l'éduc. en France, 1960, p. 213.
Au plur. (Les) capacités. Gens compétents, de savoir :
11. Sa voix trouvait des accents sublimes pour faire appel à tous les partis politiques : légitimistes, toutes les capacités, savants, ingénieurs, artistes, industriels, banquiers et poètes, et conviait à ce grand banquet de la civilisation tous les ouvriers et tous les paysans. A. France, La Vie en fleur,1922, p. 515.
Rem. Ce dernier emploi semble vieilli; d'où les guillemets dans l'ex. suiv. :
12. ... rares furent les « capacités » qui se rangèrent sous ma bannière. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 83.
2. P. anal.
a) [En parlant d'une activité de l'homme] La capacité de production et de vente (J.-A. Lesourd, C. Gérard, Hist. écon., XIXeet XXes.,t. 1, 1968, p. 17).
ÉCON. Capacité de production. ,,Quantité ou volume maximum de marchandises qu'une entreprise peut produire si tout son matériel et tout son personnel sont employés à plein rendement`` (Pujol 1970).
b) BOT. ,,Faculté que possède le corps d'une plante d'acquérir, au terme de son développement, une dimension déterminée dans des conditions extérieures constantes. Capacité de ramification, nutritive, propagative`` (Gatin 1924).
Prononc. et Orth. : [kapasite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1314 « propriété de contenir une certaine quantité de qqc. » (H. de Mondeville, La Chirurgie, éd. A. Bos, § 156); b) 1890 électr. (Lar. 19eSuppl.); 2. a) 1371-75 « aptitude à comprendre ou à faire qqc. » (Raoul de Presles, Cité de Dieu, 18, 35, éd. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 292); b) 1690 dr. « aptitude légale » (Fur.). Empr. au lat. class. capacitas (dér. de capax, capace*) « id. » Fréq. abs. littér. : 1 109. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 749, b) 674; xxes. : a) 770, b) 2 399. Bbg. Décisions relatives au lang. sc. Déf. Lang. fr. 1967, no39, p. 42. − Gohin 1903, p. 293.

Wiktionnaire

Nom commun

capacité \ka.pa.si.te\ féminin

  1. Pouvoir de réaliser ou de produire quelque chose, en parlant de personnes ou de choses, aptitude, faculté, force, habileté.
    • Et il y avait du travail pour tous : bonnetiers, mécaniciens, rebrousseurs, formeuses, remailleuses, visiteuses, chacun, homme ou femme, pouvant y trouver un poste correspondant à sa condition et à ses capacités. — (René Barral, L'Été des enfants rois, Éditions De Borée , 2015, chap. 1)
    • Cette personne a la capacité de réussir.
    1. Qualité d'être en état de faire quelque chose, compétence, force, talent.
      • La sérendipité, capacité, aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l'utilité.
  2. Quantité d’un contenant, volume, contenance.
    • Cette bouteille a une capacité de 1,5 litres.
  3. Production maximale.
    • Les Salins du midi exploitent: […]
      — dans l'est, à Varangéville (Meurthe-et-Moselle), une importante saline d'une capacité annuelle de 625 000 tonnes de sel ignigène, ainsi qu'une mine de sel gemme dont la capacité annuelle d'extraction est de 600 000 tonnes.
      — (Guide des Mines et Carrières, Société d'Industrie Minérale , 2005, page 67)
  4. (Droit) Pouvoirs reconnus par la loi à une catégorie d’individus de s’engager.
    • Les capacités des femmes mariées ont été largement accrues récemment
  5. (Physique) (Électricité) Capacité électrique.
    • Ce condensateur a une capacité de 500 microfarads.
    1. (Par extension) (Électronique) Le condensateur lui-même.
  6. (Formation) Diplôme, attestation, certificat.
    • Il a obtenu sa capacité d’ambulancier, avant de préparer sa capacité de médecine d’urgence

Nom commun

capacité \Prononciation ?\ féminin

  1. Capacité.
    • car de roonde figuration est de greignour capacité — (H. de Mondeville, Chirurgie, page 13, 4e colonne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPACITÉ. n. f.
Propriété de contenir une certaine quantité de quelque chose; contenance. La capacité d'un vase. La capacité du crâne. La capacité de l'estomac. Le litre est une mesure de capacité. Fig., La capacité de l'esprit, L'étendue et la portée de l'esprit. Selon la capacité de son esprit. Il signifie, en parlant des personnes, Habileté, aptitude. Avoir beaucoup de capacité, une grande, une vaste capacité. Avoir peu de capacité. Manquer de capacité. Faute de capacité. Juger de la capacité d'un homme par ses ouvrages. En termes de Jurisprudence, il se dit de la Faculté qu'une personne a de contracter, de disposer, de donner ou de recevoir, soit par actes entre vifs, soit par testament, etc. La capacité des parties contractantes est une des conditions voulues pour la validité de tout contrat. La capacité d'un donataire est jugée par les lois existantes à l'époque de la donation. Spécialement, Brevet de capacité, Brevet constatant qu'un individu est capable de donner l'enseignement primaire. Certificat de capacité, Certificat exigé des officiers ministériels.

Littré (1872-1877)

CAPACITÉ (ka-pa-si-té) s. f.
  • 1Contenance d'une chose. Marmite d'une grande capacité. Il est visible qu'elles [les pensées] ne sont plus que l'esprit même, et qu'ainsi elles remplissent toute sa capacité, Pascal, dans COUSIN. Les petites choses flottent dans sa capacité [du cœur], Pascal, dans COUSIN. Vous remplissez toute la capacité de ce cœur, Sévigné, 380. L'âme de Jésus-Christ a cette capacité assez étendue pour penser actuellement à tous les hommes, Fénelon, III, 241.

    Mesures de capacité, celles qui sont destinées à mesurer les liquides ou les grains.

    Terme de physique. Capacité pour le calorique, faculté qu'ont les corps d'exiger des quantités différentes de calorique pour varier, sous le même poids, d'un même nombre de degrés de l'échelle thermométrique.

    Terme de chimie. Capacité de saturation, quantité pondérale d'acide nécessaire pour saturer une base, ou de base pour saturer un acide.

  • 2 Fig. Qualité de l'esprit capable. Preuve de capacité. Selon ma capacité. Il ne faut pas moins de capacité pour aller jusqu'au néant que jusqu'au tout ; il la faut infinie pour l'un et pour l'autre, Pascal, dans COUSIN. Un homme d'une si grande capacité, Bossuet, le Tell. Le roi, dont le jugement est une règle toujours sûre, a estimé la capacité de notre princesse et l'a mise par son estime au-dessus de tous nos éloges, Bossuet, Duch. d'Orl. L'expérience lui avait donné de la capacité pour la guerre, Hamilton, Gramm. 5. Ces gens laissent échapper les plus belles occasions de nous convaincre qu'ils ont de la capacité et des lumières, La Bruyère, 1. Que de dons du ciel ne faut-il pas pour bien régner ! une vaste capacité qui s'étend non-seulement aux affaires du dehors…, La Bruyère, 10. Il faut s'en rapporter à M. Rollin, qui a beaucoup de jugement et de capacité, Racine, Lettres à son fils, 5.

    La capacité de l'esprit, la faculté qu'il possède de saisir et d'embrasser les choses.

  • 3Aptitude, en parlant des choses. Dieu aura fait l'arrangement des lettres qui composent les mots et n'aura pas fait dans les lettres la capacité d'être arrangées, Bossuet, Élévat. III, 2.
  • 4 Terme de droit. Faculté légale. Il a capacité pour tester.

    Brevet de capacité, brevet constatant qu'un individu est capable de donner l'enseignement primaire, élémentaire ou supérieur.

    En matière bénéficiale, les titres et capacités d'un ecclésiastique, les actes et pièces à l'appui de sa demande d'un bénéfice, et qui montrent qu'il est capable de le posséder.

    Terme de droit politique et néologisme. Les capacités, les personnes capables, par leur instruction ou leur position, d'exercer les droits politiques.

  • 5 Terme de métaphysique. État passif et primitif de l'âme ; aptitude à recevoir toutes les impressions.

SYNONYME

CAPACITÉ, HABILETÉ. La capacité a plus de rapport à l'étendue des aptitudes et des connaissances ; l'habileté à l'application, à la pratique, aux expédients. Aussi on est habile dans une chose particulière, dans le commerce, à la guerre ; mais on est capable d'une façon absolue.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils faisoient tendre cette immense capacité [le cirque] de voiles de pourpre, Montaigne, IV, 14. Les evenements sont maigres tesmoings de nostre prix et capacité, Montaigne, IV, 53. Nous n'aurons à mettre en avant de longtemps des chefs de cette capacité, D'Aubigné, Hist. I, 364. Aussi surviendra empyeme si la matiere découle en la capacité du thorax, Paré, XI, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAPACITÉ, s. f. dans un sens général marque une aptitude ou disposition à quelque chose.

Les lois d’Angleterre donnent au roi deux capacités ; l’une naturelle, & l’autre politique : par la premiere, il peut acheter des terres pour lui & ses héritiers ; par la seconde, il en peut acheter pour lui & ses successeurs ; il en est de même du clergé.

Capacité (en Droit.) se prend dans le même sens que capable. Voyez ci-dessus.

En Droit canonique, on entend par capacité, les qualités extérieures seulement, comme l’extrait baptistaire, la tonsure, les dimissoires, s’il en est besoin, la provision du bénéfice, la prise de possession, & quelquefois les grades, les indults, ou autres priviléges. (H)

Capacité d’un corps, se dit proprement de l’espace ou volume qu’il occupe. Voyez, Volume. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « capacité »

(1314) Du latin capacitas (« faculté de contenir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1314) Emprunt savant au latin capacitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. capacitat ; espagn. capacidad ; ital. capacità ; de capacitatem, de capax, qui contient, de capere, prendre, contenir (voy. CAPTURE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « capacité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capacité kapasite

Évolution historique de l’usage du mot « capacité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « capacité »

  • La capacité de se remettre d'une blessure n'est pas fonction de sa profondeur, mais dépend de notre capacité à l'accepter. De Anonyme
  • La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir. De Albert Einstein
  • Le bien et le mal ne sont pas des grandeurs parfaitement opposées l'une à l'autre ; le bien souvent accouche du mal et la capacité de voir le mal en face est ce qui nous ouvre la capacité d'un bien relatif. De André Glucksmann / Entretien avec Guy Rossi-Landi - Septembre 1997
  • Travaillez dur à vous accomplir en developpant vos capacités. De Sénèque
  • De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins. De Karl Marx
  • La jeunesse, c'est la capacité de changer ses habitudes. De Eric Allouch
  • La prière commence où les capacités humaines finissent. De Marian Anderson
  • La présence progresse avec la capacité de nudité de l'acteur. De Ariane Mnouchkine
  • L’intelligence c’est la capacité de s’adapter au changement. De Stephen Hawking
  • Nous n’arrivons dans ce monde qu’avec notre capacité à apprendre. De John B. Watson
  • Ne sous-estimez jamais la capacité lacrymogène d'un oignon. De Loi de Murphy
  • La marque distinctive du savant, c'est la capacité d'enseigner. De Aristote
  • L’aviation est la preuve qu’avec de la volonté nous avons la capacité d’accomplir l’impossible. De Kathleen Winsor
  • A la différence d'autres espèces, nous avons la capacité de façonner notre avenir. De Tim White
  • « L’intérêt de cet avion c’est qu’on apporte une capacité, tout-complet. C’est-à-dire qu’on est totalement indépendant des personnels de santé de Guyane pour pouvoir effectuer les évasans, ce qui n’était pas le cas pour les 3 évasans qu’on a fait en Casa durant la semaine écoulée. » Guyane la 1ère, Coronavirus : déploiement d’un avion militaire pour doubler la capacité d’é
  • Les responsables de l'Indianapolis Motor Speedway ont confirmé ce vendredi 26 juin, leur engagement à accueillir les spectateurs à la 104e édition de l'Indy 500 sponsorisé par Gainbridge le dimanche 23 août, avec une capacité d'accueil limitée à 50%. France Racing, L'Indy 500 avec une capacité d'accueil réduite de moitié
  • Disneyland Paris : capacité limitée, masque... LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Disneyland Paris : capacité limitée, masque obligatoire... Tout ce qu'il faut savoir sur la réouverture du 15 juillet | La Provence
  • Fondée par Jean-Luc Martin, la start-up Tell-Elevage est spécialisée dans le diagnostic technique des bâtiments porcins et avicoles. Suite au coup de chaleur de l’été, elle a défini un diagnostic spécifiquement orienté sur la capacité des bâtiments d’élevage à maintenir de bonnes conditions d’ambiance lors de températures extérieures élevées. En créant des vitesses d’air jusqu’à 1 mètre par seconde (m/s) dans les salles, on peut réduire la température ressentie par les animaux jusqu’à 6-7°C. Encore faut-il que ces vitesses d’air parviennent réellement jusqu’aux animaux. « Même avec des débits d’air suffisants, il arrive que les vitesses d’air soient faibles voire nulles dans certaines zones des salles, comme a pu le constater Jean-Luc Martin, lors de diagnostics réalisés dans des élevages ayant subi des pertes ou une baisse des performances techniques suite aux épisodes caniculaires de l’été dernier. Les cas le plus souvent rencontrés sont liés à un débit d’entrée d’air réel lui-même inférieur à celui imaginé et installé à la construction du bâtiment, ajoute-t-il. Une multitude de facteurs peuvent jouer : nombre et emplacement des ventilateurs, type d’entrée d’air, présence d’un plafond diffuseur, hauteur de plafond, emplacement des cheminées au-dessus ou en dessous des caillebotis, état d’encrassement, etc. Il n’a pas deux bâtiments d’élevage identiques. » C’est tous ces points qu’aborde en détail le diagnostiqueur, à partir de 360 questions à choix multiple, renseignées directement sur une tablette numérique. Elles portent à la fois sur des éléments factuels de description des équipements de ventilation (de la conception générale du bâtiment jusqu’au type d’entrée et de sortie d’air de chaque salle) ainsi que sur des mesures, à l’aide d’outils de métrologie spécifiques. Réussir porc | Tech porc, Tester la capacité des bâtiments porcins à passer les coups de chaleur | Réussir porc | Tech porc
  • Les écologistes vont-ils présider demain aux destinées de Lyon, de Strasbourg ou d’Annecy? Alors qu’en 2014 Europe-Écologie-Les Verts ne l’avaient emporté que dans une seule ville de plus de 100.000 habitants, Grenoble, ces «trophées» auraient une grande force symbolique. Mais la mutation de l’écologie politique ne se mesure pas uniquement au nombre de villes dont le maire portera l’étiquette EELV. Elle se traduit aussi par une capacité nouvelle à s’inscrire dans un mouvement plus global de recomposition de la gauche. Que ce soit au premier ou au second tour. Le Figaro.fr, Municipales: pour les Verts, une capacité nouvelle à conduire des listes d’union de la gauche
  • Le rapport Global MLCC haute capacité Market donne les possibilités à venir et une prévision détaillée du marché MLCC haute capacité. Le rapport met en évidence les principaux événements du marché, y compris les dernières tendances, les améliorations technologiques, les possibilités de croissance et les acteurs du marché tels que KYOCERA, MURATA, SEMCO, TDK, WALSIN, YAGEO etc. qui contribuent à la croissance globale du marché. boursomaniac, Nouvelle génération de Mondial MLCC haute capacité Marche (2020-2029) || KYOCERA, MURATA, SEMCO - boursomaniac

Traductions du mot « capacité »

Langue Traduction
Anglais capacity
Espagnol capacidad
Italien capacità
Allemand fähigkeit
Portugais capacidade
Source : Google Translate API

Synonymes de « capacité »

Source : synonymes de capacité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « capacité »

Partager