La langue française

Inaptitude

Sommaire

  • Définitions du mot inaptitude
  • Étymologie de « inaptitude »
  • Phonétique de « inaptitude »
  • Citations contenant le mot « inaptitude »
  • Traductions du mot « inaptitude »
  • Synonymes de « inaptitude »
  • Antonymes de « inaptitude »

Définitions du mot « inaptitude »

Trésor de la Langue Française informatisé

INAPTITUDE, subst. fém.

A. − [Constr. avec un compl. prép. à, pour ou un adj. spécifiant une activité ou un domaine d'activité]
1. État d'une personne qui n'a pas les aptitudes ou les dispositions pour (quelque chose).
Inaptitude à, pour + inf.Ils avaient une inaptitude essentielle à concevoir une idée générale (Martin du G., Devenir,1909, p. 123).Son inaptitude d'écrivain trop peu doué pour donner une forme même à sa peine (J. Bousquet, Trad. du silence,1935-36, p. 119) :
1. Il les disait merveilleux pour un choc, pour un coup de main, mais incapables d'un effort continu, accusait leur insuffisance au tir, leur inaptitude à viser, entraînés qu'ils sont toujours à la fantasia et n'étant préoccupés que de faire parler la poudre et de se griser de son bruit. Goncourt, Journal,1889, p. 1034.
Inaptitude à, pour + subst.Inaptitude aux, pour les affaires; inaptitude au travail. Son inaptitude aux travaux de son sexe, reparaissait dans les soins que réclamait l'enfant (Zola, Œuvre,1886, p. 166).Ce qui me gêne, c'est, je ne dis pas seulement mon ignorance, mais mon inaptitude pour tout ce qui touche la prosodie et la métrique (Du Bos, Journal,1922, p. 204).
Inaptitude + adj.Ils [les magistrats] ne pourront être (...) privés de leur fonction ou changés de poste que pour des causes déterminées impliquant soit une faute de leur part, soit la survenance d'une inaptitude physique ou intellectuelle (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 558).
2. Rare. État d'une chose qui n'a pas les propriétés requises pour (quelque chose). J'avais l'art. J'ai fini par reconnaître sa parfaite insuffisance, son inaptitude résolue à rendre heureux (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 43).Dans ce cas, il y a inaptitude de la graine à la germination (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 62).
B. − [P. ell. du compl. prép.] État d'une personne présentant des incapacités ou manquant de dispositions (pour une activité donnée). Perrin (...) souffrait des reproches que lui faisaient Jean et la cuisinière sur son inaptitude. − Qu'est-ce que vous voulez, disait-il : on a le don ou on ne l'a pas (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 51) :
2. Une épreuve obligatoire d'éducation physique a lieu dans le courant du deuxième trimestre. Tous les candidats doivent fournir, au moment de l'inscription, un certificat médical attestant soit leur aptitude, soit leur inaptitude. Encyclop. éduc.,1960, p. 153.
P. méton. Synon. déficience, incapacité.On considère fréquemment comme des idiosyncrasies ou des inaptitudes congénitales des « dressages » transmis depuis l'enfance (Mounier, Traité caract.,1946, p. 55).
Vieilli. État d'un soldat déclaré inapte. Lâchant Moreau qui se complaisait dans cette fainéantise, il dit un jour à l'un de ses compagnons « d'inaptitude » (...) pour l'instant simplement dévoré d'entérite : − ça t'plaît, toi, c't'existence? (Benjamin, Gaspard,1915, p. 112).
Prononc. et Orth. : [inaptityd]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1380 (Aalma, 5890 ds Roques t. 2, p. 202) − 1487 (Vocabulaire lat. fr., Genève, Loys Garbin d'apr. FEW t. 25, p. 62a), à nouv. au xviiies. (1745, Diderot, Essai merite vertu, p. 107). Dér. de aptitude*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 76.

Wiktionnaire

Nom commun

inaptitude \i.nap.ti.tyd\ féminin

  1. Défaut d’aptitude à quelque chose.
    • Son inaptitude l’exclut de tout emploi.
    • Mais cette maladie peut également se consolider en une inaptitude qui devra être médicalement constatée pour constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement lorsqu’aucun reclassement du salarié n’aura été possible. — (Reine Myreille Djotang-Ngnia, L’ancienneté du salarié en droits français et camerounais, 2008)

Adjectif

inaptitude

  1. Inaptitude.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INAPTITUDE. n. f.
Défaut d'aptitude à quelque chose. Son inaptitude l'exclut de tout emploi.

Littré (1872-1877)

INAPTITUDE (i-na-pti-tu-d') s. f.
  • Défaut d'aptitude à quelque chose. Son inaptitude aux affaires. Que pouvais-je espérer de moi, qui sentais si bien mon inaptitude à m'exprimer impromptu ? Rousseau, Conf. XI.

SYNONYME

INAPTITUDE, INCAPACITÉ. Entre inaptitude et incapacité est une différence analogue à celle qui existe entre inapte et inepte. L'inaptitude est limitée ou accidentelle : l'incapacité n'est pas limitée et n'est pas accidentelle. Quand l'incapacité n'est pas prise en général et est limitée à un objet, la différence est moindre ; cependant le sens de l'incapacité est plus défavorable ; on peut se corriger d'une inaptitude, on ne se corrige guère d'une incapacité.

HISTORIQUE

XVIe s. Ineptitude, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inaptitude »

 Dérivé de aptitude avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de aptitude avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et aptitude.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inaptitude »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inaptitude inaptityd

Citations contenant le mot « inaptitude »

  • Une des raisons pour lesquelles les jeunes lisent de moins en moins, c'est l'inaptitude de l'écrit à se prêter aux pratiques du zapping. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • La procédure classique de licenciement pour motif personnel doit être appliquée. Elle s’achève par l’envoi au salarié de la lettre de licenciement qui doit mentionner l’inaptitude physique et l’impossibilité de reclassement. Juritravail, La lettre de licenciement pour inaptitude physique
  • Un licenciement pour inaptitude physique est sans cause réelle et sérieuse si la lettre le notifiant vise l’inaptitude du salarié et le refus par lui d’une proposition de poste sans mentionner l’impossibilité de reclassement. , Le licenciement pour inaptitude physique insuffisamment motivé est sans cause réelle et sérieuse - Éditions Francis Lefebvre
  • La première partie de ce diptyque est un quatuor qui se décline tout autant en solo duo et trios. Solo féminin accompagné d’un pamphlet poétique qui touche au plus juste sur les violences faites à l’humain au nom d’un idéal sanitaire, ce confinement sauvage qui cache mal l’inaptitude à gérer une crise prévisible et annoncée. La deuxième partie est aussi aride que virtuose, acrobaties avec fauteuil à bascule, souvenirs vivants d’une Colombie éternellement en guerre où on meurt pour un rien. Elle eut mérité de passer en premier, mais le spectacle est encore en devenir, il va évoluer. www.lamarseillaise.fr, Jours et Nuits de Cirque sans fin : résurrection du cirque vivant à Aix
  • Suite au départ à la retraite d’un agent pour inaptitude en janvier 2020, le recrutement de ce poste devrait se faire le 1er août. lindependant.fr, Les travaux du conseil municipal du 15 juin - lindependant.fr
  • Lorsqu'un salarié n'est pas licencié ou reclassé dans le mois qui suit la déclaration de son inaptitude médicale, son employeur doit reprendre le versement de sa rémunération. , Inaptitude au travail -Un salarié déclaré inapte peut-il commencer un nouvel emploi et cumuler deux salaires ? | service-public.fr
  • Si le médecin l’estime nécessaire, il peut réaliser un second examen dans un délai maximum de 15 jours après le premier. La notification de l’avis médical d’inaptitude intervient au plus tard à cette date (Code du travail, art. R. 4624-42). Éditions Tissot, Inaptitude : reprise du versement du salaire même si le salarié a trouvé un nouvel emploi - Éditions Tissot
  • Si vous n'êtes pas dispensé de votre obligation de reclassement, il est recommandé de ne pas envoyer la lettre de licenciement le jour même de l'examen médical constatant l'inaptitude du salarié. En effet, en cas de litige avec le salarié devant le Conseil de prud'hommes, les juges pourraient estimer que vous n'avez pas engagé sérieusement les recherches de reclassement et requalifié le licenciement en licenciement sans cause réelle et sérieuse (5). Juritravail, Licenciement pour inaptitude, quelle est la procédure?
  • La méconnaissance de l’obligation conventionnelle de saisir une commission de reclassement associée à la recherche d’un reclassement au bénéfice du salarié susceptible d’être déclaré définitivement inapte à son emploi par le médecin du travail n’est pas de nature à priver le licenciement pour inaptitude de cause réelle et sérieuse. , Inaptitude : méconnaissance de l’obligation de saisir la commission de reclassement prévue par la convention collective - Rupture du contrat de travail | Dalloz Actualité

Traductions du mot « inaptitude »

Langue Traduction
Anglais incapacity
Espagnol incapacidad
Italien incapacità
Allemand unfähigkeit
Chinois 丧失能力
Arabe العجز
Portugais incapacidade
Russe недееспособность
Japonais 無能力
Basque ezintasuna
Corse incapacità
Source : Google Translate API

Synonymes de « inaptitude »

Source : synonymes de inaptitude sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inaptitude »

Partager