Bonhomie : définition de bonhomie


Bonhomie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bonhomie \bɔ.nɔ.mi\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Manière d’être et d’agir qui laisse voir la bonté du cœur unie à la simplicité extérieure, même dans les moindres choses.
    • Oh ! reprit monsieur Mignon avec la perfide bonhomie du méridional, je laisse ma fille libre. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Ce commandant, un homme fort, haut, avec des moustaches et une barbiches grises, […], nous reçut avec bonhomie et amabilité. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Attentivement, corrigeant par la douceur de son regard, par la bonhomie affectueuse et rassurante de ses manières la brusquerie que donnait à ses interrogations le tirailleur interprète, Jacques examina ses malades, […]. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Voici le généralissime Bourbouze : vieux soldat, avec sa grossièreté native et en partie affectée, avec sa bonhomie affectée et peut-être en partie naturelle. — (Léon Trotsky, Le drame du prolétariat français, 1922, annexe à l’édition de 1964 de Littérature et Révolution (les Lettres Nouvelles, éditeur))
    • D’un coup d’œil, elle avait jaugé la passion qu’elle lui inspirait, l’autorité qu’elle prendrait sur lui, les garanties de tranquillité conjugale que lui offrait sa bonhomie, enfin les chances matérielles fournies par la convenance de leurs occupations. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Malgré sa corpulence excessive, l’autorité de M. Hector sur ses subordonnés n’est guère contestable. Il la doit surtout […], à cette indémontrable apparence de bonhomie qui dérobe son intransigeance absolue, son despotisme maniaque, la secrète satisfaction d’être redouté. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Dans un sens défavorable) Simplicité excessive, extrême crédulité.
    • Il a la bonhomie de croire tous les contes qu’on lui fait. Il est d’une bonhomie qui fait pitié.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bonhomie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BONHOMIE. n. f.
Manière d'être et d'agir qui laisse voir la bonté du cœur unie à la simplicité extérieure, même dans les moindres choses. C'est un homme plein de bonhomie. Une douce, une aimable, une spirituelle bonhomie. Il se prend aussi, dans un sens défavorable, pour Simplicité excessive, extrême crédulité. Il a la bonhomie de croire tous les contes qu'on lui fait. Il est d'une bonhomie qui fait pitié.

Bonhomie : définition du Littré (1872-1877)

BONHOMIE (bo-no-mie) s. f.
  • Qualité du bonhomme, de celui qui est à la fois bon de cœur et simple de manières. Une douce, une aimable bonhomie. Montre moi un des nôtres qui ait conservé cette bonhomie, Rousseau, Hél. VI, 9. C'est de cette retraite que je vous dis que votre procédé me désarme pour jamais, que bonhomie vaut mieux que raillerie, Voltaire, Lettr. Trublet, 27 avril 1761.

    En un sens défavorable, simplicité excessive et crédule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bonhomie : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « bonhomie » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « bonhomie »

Étymologie de bonhomie - Littré

Bonhomme ; provenç. bonomia. L'Académie devrait écrire bonhommie par deux m comme on écrit bonhomme, ou écrire home et bonhome, comme l'étymologie l'indique, et comme on faisait dans l'ancienne langue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bonhomie - Wiktionnaire

(Date à préciser) Dérivé de bonhomm et du suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bonhomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bonhomie bɔnɔmi play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bonhomie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bonhomie »

  • Le Hobbit Bilbon Sacquet, célèbre habitant épicurien de la Comté, réputé pour sa bonhomie, son goût pour la bonne chère et sa détestation de la prise de risques, va pourtant être embarqué dans une épopée vertigineuse à travers la Terre du Milieu, emmené par Gandalf et Thorin Écu-de-Chêne en quête de l'anneau de pouvoir. Sa vie et son âme seront mises en péril par la possession du diabolique anneau dérobé dans la grotte de Gollum, qui va… Bon, stop ! On ne va pas vous refaire l'intégrale de l'aventure interminable du rikiki Hobbit, vous l'avez probablement déjà vue au moins trois fois, d'autant que la saga est en cours de rediffusion sur TF1. Le Point, De « Alien » au « Jour d'après » : six rôles clés qui nous ont fait aimer Ian Holm - Le Point
  • Les deux hommes se connaissent bien : Lecoq a été vice-président de l’agglomération havraise quand Philippe la présidait. Pour rompre cette bonhomie de façade, il faut que la présentatrice Émilie Leconte mette les pieds dans le plat en évoquant l’avenir d’Edouard Philippe à Matignon. « Vous jouez gros ! », lui lance la journaliste. La Croix, Municipales 2020 : Édouard Philippe veut revoir sa Normandie

Traductions du mot « bonhomie »

Langue Traduction
Portugais bonomia
Allemand gutmütigkeit
Italien bonomia
Espagnol bondad
Anglais bonhomie
Source : Google Translate API

Synonymes de « bonhomie »

Source : synonymes de bonhomie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bonhomie »


Mots similaires