La langue française

Bonasserie

Sommaire

  • Définitions du mot bonasserie
  • Phonétique de « bonasserie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bonasserie »
  • Citations contenant le mot « bonasserie »
  • Traductions du mot « bonasserie »
  • Synonymes de « bonasserie »

Définitions du mot bonasserie

Trésor de la Langue Française informatisé

BONASSERIE, subst. fém.

A.− Qualité d'une personne ou d'une chose bonasse :
1. Nous causons de la bonasserie olympienne et complètement indifférente des feuilletons de Gautier. Il nous dit qu'il y a de la terreur au fond de cette bonté de Gautier. Il n'a fait dans sa vie qu'un éreintement, l'éreintement d'une pièce, l'École du monde de M. Walewski. Pas de chance! Comme les gens qui ne sont méchants qu'une fois dans leur vie! E. et J. de Goncourt, Journal,1861, p. 873.
2. Ce qui nous avait tant amusés au début nous excédait à la longue, d'autant plus que sous l'apparence de candeur que semblait déceler l'insistance allemande, nous commencions d'apercevoir la méthode. Violence et bonasserie conjuguées, c'en était une et des plus efficaces, car enfin nous avions été plus de deux mille, et par une élimination patiente et calculée, au bout de cette autre « guerre des nerfs » nous n'étions plus même à cent. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 292.
Rem. Peut être considéré comme un synon. affaibli et légèrement péj. de bonté (ex. 1).
B.− Except. au plur. Manière d'être d'une personne bonasse, procédés d'une extrême naïveté, gentillesse :
3. Faisait-elle [Bonne-Dame] des achats, elle avait des façons d'entortiller son monde, réclamant des rabais avec des bonasseries délicieuses : − Allons donc, voyons, montrez-vous un brin petit peu plus gentil! É. Estaunié, Bonne-Dame,1891, p. 16.
Prononc. : [bɔnasʀi]. Étymol. et Hist. 1840 bonnasserie (Balzac, Œuvres diverses, t. 3, p. 210). Formé sur le rad. de bonasse*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Darm. 1877, p. 98.

Wiktionnaire

Nom commun

bonasserie \bɔ.nas.ʁi\ féminin

  1. Caractère bonasse, bonhommie excessive, grande simplicité.
    • En vérité, que mon récit eût été escamoté m’effleurait à peine. […] En revanche, que l’infâme bonasserie de ce petit ridicule récoltât un tel engouement me donna envie de vomir. — (Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux, Albin Michel, Paris, 1993, p. 77 de l’éd. 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bonasserie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bonasserie bɔnasri

Évolution historique de l’usage du mot « bonasserie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bonasserie »

  • Écoutez ces accusations de racisme contre la nation québécoise, pourtant innocente jusqu’à la bonasserie, accusations aussi vides que grossières relayées allègrement par La Presse et Radio-Canada. Le Journal de Montréal, La nouvelle grande noirceur | Le Journal de Montréal
  • On a beau être gentils, souriants, affables et être connus mondialement pour notre bonhomie (certains diraient : notre « bonasserie ») et notre légendaire « joie de vivre », nous vivons sur Terre au XXIe siècle. Le Journal de Montréal, La fin de l’innocence | Le Journal de Montréal
  • Commencez par les complaisants, bien sympas dans leur bonasserie souriante, mais méfiez-vous des condescendants qui, trop prétentieux, ne sauraient vous regarder que de haut. Saluez au passage, et aujourd’hui surtout, les concitoyens. Vous les avez vus se ruer dans les supermarchés, puis s’égailler en forêt ou sur la plage, pour la plus grande joie du virus. De vrais compatriotes ! Un peu d’admiration pour les combatifs et leur capacité de résilience, les comparés et leur quête de l’esthétique, et surtout les comprimés, si fiers devoir rendre justice à celui qui l’a mérité. midilibre.fr, La Frontignanaise Line Cros écrit une dictée pour se changer les idées - midilibre.fr
  • La bonasserie du Québécois explique l’essentiel du mépris qu’il inspire à ceux qui le dominent. En se montrant toujours plus bonasse, on ne fait que perdre, perdre, perdre. Le Journal de Montréal, Verdun Beach | Le Journal de Montréal
  • Alors que Bombardier et Québec poussent notre bonasserie jusqu’à donner 300 millions de dollars (valeur des bons de souscription de Bombardier) à Airbus en plus de lui offrir gratuitement 50,01 % de la C Series, la grande rivale brésilienne de Bombardier, Embraer, se fait offrir un super « deal » par Boeing. Le Journal de Montréal, Le contrôle de la C Series cédé à Airbus: le pire deal de notre histoire | JDM

Traductions du mot « bonasserie »

Langue Traduction
Anglais gentleness
Source : Google Translate API

Synonymes de « bonasserie »

Source : synonymes de bonasserie sur lebonsynonyme.fr
Partager