Bénédiction : définition de bénédiction


Bénédiction : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bénédiction \be.ne.dik.sjɔ̃\ féminin

  1. (Bible) (Religion) Action de bénir, de consacrer au culte, au service divin avec certaines cérémonies.
    • Les huiles saintes, consacrées le jeudi saint, se mélangent à l'eau au terme du rituel de la bénédiction des eaux lustrales et des fonts baptismaux. Le passage de l'eau naturelle à l'eau bénite a lieu lors de la messe du samedi saint par une série d'opérations qui comportent des objets et des gestes symboliques, […]. — (Patricia Hidiroglou, L'Eau divine et sa symbolique, Éditions Albin Michel, 1994, p. 124)
    • Nous en trouvons un exemple dans la fondation qu'il fit, le 6 août 1644, à l’église Saint-Martin, d'un service à l’intention de son patron, saint Richard, service suivi, à l'issue des vêpres, de la bénédiction du Saint-Sacrement. — (Henry Ronot, Richard et Jean Tassel: peintres à Langres au XVIIe siècle, Nouvelles Éditions Latines, 1990, p. 32)
  2. (Religion) Action d’un prélat ou d’un prêtre qui bénit une personne ou une chose en faisant sur elles le signe de la croix.
    • Donner la bénédiction. Recevoir la bénédiction. Bénédiction nuptiale.
  3. (Vieilli) Action par laquelle les pères et mères bénissent leurs enfants.
    • Apprends que j’ai épousé, selon la loi de Dieu, ta fille Saâdia et que je viens te demander ta bénédiction, car tout ce qui arrive arrive par la volonté de Dieu. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
  4. Grâce et faveur particulière du Ciel.
    • Les prêtres ne se détournaient pas de sa porte, car elle était charitable et pieuse ; les agneaux du sacrifice étaient toujours payés par elle ; la bénédiction de l’Éternel s’étendait sur sa maison. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • […] à l’ombre bienfaisante du mausolée du grand saint Moulay Idris enterré au cœur même de la cité qu’il a fondée et qu’il protège toujours en étendant sur elle sa bénédiction, sa baraka toute puissante. — (Maurice de Périgny, Au Maroc : Fès, la capitale du Nord, Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, p. 9)
    • La caravane ne s’ébranla qu’après d’interminables adieux : ceux qui restaient priaient Allah d’accorder sa bénédiction aux voyageurs; […]. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l'Amour et de la Mort », 1940)
  5. (Populaire) (Ironique) Excès d’une chose fâcheuse, désagréable.
    • Note : Alors il est ordinairement précédé de « que » signifiant « tellement que ».
    • Il pleut, il neige, que c’est une bénédiction. Il a été battu, que c’est une bénédiction.
  6. (Surtout au pluriel) Vœux qu’on fait pour la prospérité de quelqu’un, des souhaits qu’on forme en sa faveur.
    • Si vous faites cette bonne œuvre, vous mériterez toutes les bénédictions. Il a fait beaucoup de bien dans cette province et les habitants le comblent de bénédictions.
    • Je sus qu’elle avait rencontré, comme tout le monde, un « être unique », de qui tous les actes s’épandaient en bénédictions sur l’amante éblouie. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 43.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bénédiction : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉNÉDICTION. n. f.
Action de bénir, de consacrer au culte, au service divin avec certaines cérémonies. La bénédiction d'une église, d'une chapelle, des fonts baptismaux, d'un cimetière, etc. La bénédiction du pain, de l'eau, d'un cierge, etc. Il désigne aussi l'Action d'un prélat ou d'un prêtre qui bénit une personne ou une chose en faisant sur elles le signe de la croix. Donner la bénédiction. Recevoir la bénédiction. Bénédiction nuptiale. Bénédiction des drapeaux. Il se dit également de l'Action par laquelle les pères et mères bénissent leurs enfants. Bénédiction paternelle, maternelle. Je te donne ma bénédiction. Ses enfants lui demandèrent sa bénédiction. Il signifie aussi Grâce et faveur particulière du Ciel. Dieu l'a comblé de bénédictions. Les bénédictions célestes. Dieu a répandu, a versé ses bénédictions sur cette famille. Dieu y a mis, y a donné sa bénédiction. Attirer, s'attirer les bénédictions du ciel. Fig., Une maison de bénédiction, une Maison qui semble l'objet d'une particulière protection divine; et familièrement, une Maison où tout abonde. On dit aussi, dans un sens analogue, C'est un pays de bénédiction. Fam., C'est une bénédiction, se dit en parlant d'une Grande abondance qui semble résulter d'une faveur divine particulière. Il y a cette année une énorme quantité de fruits, c'est une bénédiction. Il se dit populairement, et par une sorte d'ironie, pour marquer l'Excès d'une chose fâcheuse, désagréable; alors il est ordinairement précédé de que signifiant tellement que. Il pleut, il neige, que c'est une bénédiction. Il a été battu, que c'est une bénédiction. Il se dit encore, surtout au pluriel, des Vœux qu'on fait pour la prospérité de quelqu'un, des souhaits qu'on forme en sa faveur. Si vous faites cette bonne œuvre, vous mériterez toutes les bénédictions. Il a fait beaucoup de bien dans cette province et les habitants le comblent de bénédictions. Les bénédictions du pauvre. Sa mémoire est en bénédiction, On se souvient de lui et on loue ses actes de bienfaisance, ses vertus, etc.

Bénédiction : définition du Littré (1872-1877)

BÉNÉDICTION (bé-né-di-ksion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action de consacrer, de bénir avec les cérémonies de l'église. La bénédiction d'une église.
  • 2Action d'un prêtre qui bénit les assistants en faisant le signe de la croix. Fêtes sacrées, mariage fortuné, voile nuptial, bénédiction, sacrifice, puis-je mêler aujourd'hui vos cérémonies et vos pompes avec ces pompes funèbres, et le comble des grandeurs avec leurs ruines ? Bossuet, Marie-Thér. Lui donne toutefois la bénédiction, Boileau, Lutr. I. Nous entrâmes dans l'église au moment où le prêtre donnait la bénédiction, Chateaubriand, Génie, III, V, 3.
  • 3Action par laquelle les pères et les mères bénissent leurs enfants. Elle me donna sa bénédiction, Sévigné, 151.
  • 4Grâce et faveur particulière du Ciel. Les bénédictions qu'il versa sur les Français, Bossuet, Unité, 2. Et ces bien heureuses prémices ont attiré une telle bénédiction sur la maison Palatine, que nous la voyons enfin catholique dans son chef, Bossuet, Anne de Gonz. Les bénédictions qu'il verse sur ceux qui le craignent, Fléchier, M. de Mont. Courez et servez bien le Dieu des nations ; Je répands sur vous tous ses bénédictions, Chénier M. J. Charles IX, IV, 5.

    Fig. Maison, pays de bénédiction, maison, pays où tout afflue, abonde. Ce précieux levain que Dieu conserve dans ce vaste diocèse non-seulement pour empêcher toute la masse d'aigrir et de se corrompre, mais pour la sanctifier peu à peu, pour l'étendre, l'augmenter, et en multiplier la bénédiction, Massillon, Confér. Retraite.

    C'est une bénédiction, se dit quand tout abonde, réussit, comme par une faveur particulière du Ciel. Les vignes, cette année, sont chargées de grappes, c'est une bénédiction.

    Par extension et dans le langage familier, c'est une bénédiction, ou, que c'est une bénédiction, se dit de tout ce qui surpasse l'attente. Elle engraissait, que c'était une bénédiction, Hamilton, Gramm. 10. Il se laissait enfiler [au jeu de trictrac], que c'était une bénédiction, Hamilton, ib. 3.

    Enfin, cette locution se dit aussi par antiphrase. Le temps était affreux, il pleuvait, que c'était une bénédiction.

    Dans ces exemples, le que ne fait pas partie de la locution ; c'est une ellipse pour à tel point que.

  • 5Sentiments et expressions de gratitude. Sa charité lui attirait les bénédictions des pauvres.

    Être en bénédiction, être béni, aimé, respecté. Dont la mémoire sera en bénédiction dans l'Église, Bossuet, Exp. Avert. Ce monde où sa mémoire est en bénédiction, Fléchier, Mont. La mémoire de M. de Thou est en bénédiction chez les Français, Voltaire, Métaph. 9.

HISTORIQUE

XIe s. [Il] Leve sa main, fait sa beneïçun, Ch. de Rol. CLX.

XIIe s. En paradis aurez benecion, Ronc. p. 71. Tout en plorant [il] leur fit beneïçon, ib. p. 98.

XIIIe s. Sire rois, grant beneïçon Vos doint li fils sainte Marie, Ren. 20096. Biau chier filz, je te donne toutes les beneïssons que bon pere peut donner à fil, Joinville, 301.

XVe s. Et volt le roy qu'en chants melodieux et orgues fussent à Dieu chantées laudes et beneyssons, Christine de Pisan, Charles V, III, ch. 71.

XVIe s. Parquoi Dieu fait que toute nation, Sans fin te loue en benediction, Marot, IV, 286. Et n'est demouré des hommes que le renom de leurs faitz de bien en benediction et de mal en malediction, Rozier histor. I, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bénédiction : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BÉNÉDICTION, s. f. (Théol.) l’action de bénir, c’est-à-dire de souhaiter quelque chose d’heureux, soit par des signes, soit par des paroles. Cette cérémonie a été en usage de toute antiquité, tant parmi les Juifs que parmi les Chrétiens.

Les Hébreux entendent souvent sous ce nom les présens que se font les amis ; apparemment parce qu’ils sont d’ordinaire accompagnés de bénédictions & de complimens de la part de ceux qui les donnent, & de ceux qui les reçoivent. Voyez, Gen. xxxiij. 2. Josué, xv. 19. I. Reg. xxv. 27. xxx. 26. IV. Reg. v. 15. &c. les bénédictions solennelles que les prêtres donnoient au peuple dans certaines cérémonies. Par exemple, Moyse dit au grand-prêtre Aaron : Quand vous bénirez les enfans d’Israël, vous direz : que le Seigneur vous bénisse & vous conserve ; que le Seigneur fasse briller sur vous la lumiere de son visage ; qu’il ait pitié de vous, qu’il tourne sa face sur vous, & qu’il vous donne sa paix. Il prononçoit ces paroles debout à voix haute, & les mains étendues & élevées. Les prophetes & les hommes inspirés, donnoient aussi souvent des bénédictions aux serviteurs de Dieu & au peuple du Seigneur. Les pseaumes sont pleins de pareilles bénédictions. Les patriarches au lit de la mort, bénissoient leurs enfans & leur famille. Le Seigneur ordonne que le peuple d’Israel étant arrivé dans la terre promise, on assemble toute la multitude entre les montagnes d’Hébal & de Garizim, & que l’on fasse publier des bénédictions pour ceux qui observent les lois du Seigneur sur la montagne de Garizim, & des malédictions contre les violateurs de ces lois sur la montagne d’Hébal. C’est ce que Josué exécuta après qu’il eut fait la conquête d’une partie de la terre de Chanaan. Voyez l’article Hébal, Num. vj. 24. Genes. xxvij. xlix. Tob. vij. 7. Deut. xj. Josué, &c.

Bénédiction signifie aussi abondance. Celui qui seme avec épargne moissonnera peu ; & celui qui seme avec bénédiction, moissonnera avec bénédiction, avec abondance. Et encore : Je les ai priés de passer chez vous, afin que cette bénédiction que vous avez promise soit toute préte, & qu’elle soit, comme elle est véritablement, une bénédiction, & non un don d’avarice ; & Jacob souhaite à son fils Joseph, les bénédictions du ciel, ou la pluie & la rosée en abondance ; les bénédictions de l’abysme, l’eau des sources ; les bénédictions des entrailles & des mammelles, la fécondité des femmes & des animaux. Et le Psalmiste : vous remplirez tout animal de bénédiction, de l’abondance de vos biens. Cor. ix. 6. 5. Gen. xlix. 15. Ps. cxliv. 16. D. Calmet, Dict. de la bibl. tom. I. pag. 309. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Bénédiction : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « bénédiction » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « bénédiction »

Étymologie de bénédiction - Littré

Provenç. benedictio, benediccio ; espagn. bendicion ; portug. bençao ; ital. benedizione, de benedictionem, de benedicere (voy. BÉNIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bénédiction - Wiktionnaire

Du latin benedictio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bénédiction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bénédiction benediksjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bénédiction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bénédiction »

  • Une bénédiction exceptionnelle a eu lieu depuis l’église de Sainte-Colombe-en-Bruilhois. Lors d’une initiative liée à la pandémie de Covid-19, le père Benoit Yao, prêtre de la paroisse Sainte Bernadette en Bruilhois, a béni l’ensemble du territoire depuis le haut du clocher de l’église Sainte-Colombe. Cette fête de Pentecôte était le moment idéal pour demander la descente de l’Esprit Saint afin que cesse cette épidémie et que notre pays retrouve une vie normale. À noter également la reprise des messes et offices dans les églises de la paroisse. Dans cette nouvelle période qui commence, les paroissiens pourront à nouveau assister à la messe, les dimanches mais aussi en semaine. Mais il nous faudra respecter les gestes barrière indispensables pour notre sécurité et celle des autres : Se laver les mains à l’entrée de l’église, porter un masque, respecter des distances minimums entre nous dans l’église… ladepeche.fr, Layrac. Bénédiction de Pentecôte et reprise des messes - ladepeche.fr
  • Samedi 30 mai, veille de la fête de Pentecôte, la paroisse de Lourdes a organisé, en accord avec les autorités civiles, une rapide bénédiction des Rameaux. Cette manifestation qui a lieu normalement au début de la semaine sainte qui prépare à la fête de Pâques n’avait pas pu se dérouler cette année à cause du confinement. À la demande des fidèles, l’abbé Duhar et le père Ernest ont organisé, en présence d’un petit groupe de fidèles, rassemblés sur le parvis de l’église, cette bénédiction des rameaux qui a un sens bien particulier pour les chrétiens. ladepeche.fr, Lourdes. La bénédiction des Rameaux - ladepeche.fr
  • « Pour nous chrétiens, bénir c’est dire du bien, louer et appeler la protection de Dieu », note le révérend Jean-Luc Sergent, pasteur anglican responsable du French Connect, un service de l’église d’Angleterre dédié aux francophones. « Nous nous sommes dit que nous avions une magnifique opportunité de bénir gratuitement et librement notre pays, en démontrant l’unité qui est la nôtre en Christ. Notre souhait serait que chacun puisse bénir à son tour un proche et propage ainsi cette bénédiction ». Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Cette bénédiction œcuménique qui cartonne sur le web
  • Un chant magnifique qui m’a beaucoup touché en ces temps difficiles et incertains. L’unité dans la diversité. Les églises unies pour une bénédiction 🙏🏻https://t.co/OQZMZBtl8N Radio Notre Dame, Bénédiction France, propager l’espérance ensemble ! – Radio Notre Dame
  • Jamais avare de pied de nez, la Chambre d’agriculture annonce l’organisation d’une cérémonie de bénédiction du lac polémique. Trois jours avant, ses promoteurs se retrouveront au tribunal d’Agen. SudOuest.fr, Lac de Caussade en Lot-et-Garonne : avant la bénédiction, passage par la case justice
  • C’est une célèbre bénédiction biblique, tirée du livre des Nombres (6, 24-26): « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse rayonner sur toi son regard et t'accorde sa grâce ! Que le Seigneur porte sur toi son regard et te donne la paix. ». Et elle connaît une nouvelle actualité, avec une vidéo diffusée sur Internet à l’occasion de la Pentecôte, sous le nom de « La Bénédiction France » : plus de 200 chanteurs issus de 110 communautés chrétiennes françaises se succèdent à l’image, bénissant à pleine voix la France et ses habitants. Catholiques, évangéliques, luthéro-réformés, orthodoxes, évangéliques arméniens… Toutes les régions de France sont représentées, jusqu’en Corse, en Martinique et à la Réunion. Le chant a immédiatement « cartonné » dans les réseaux chrétiens, cumulant 82.000 vues sur YouTube à l’heure actuelle.  La Vie.fr, “Bénédiction France” : histoire d’une chorale chrétienne unique
  • Travailler est une bénédiction quand cela nous aide à penser à ce que nous sommes en train de faire. De Paulo Coelho / Manuel du guerrier et de la lumière
  • La bonne conduite des père et mère est la bénédiction des enfants. De Michel-Jean Sedaine / Le Philosophe sans le savoir
  • Le travail, c'est la plus grande bénédiction que Dieu a donné à l'homme. De Alice Parizeau / Rue Sherbrooke ouest
  • Pardonner, c'est la seule bénédiction qui nous soit permise. De Jacqueline Mabit / Les Hommes ont passé
  • Ne pas être belle fut une bénédiction. Cela m’a obligée a développer d’autres ressources intérieures. Une jolie fille a un handicap à surmonter. De Golda Meir
  • Le profit est bénédiction quand il n’est pas volé. De William Shakespeare / Le marchand de Venise
  • Aucune paix n'est éternelle. Mais toute la journée qui prolonge la paix est une bénédiction acquise. De Kaj Munk / Avant Cannes
  • Malédiction et bénédiction n’ont jamais hâté la mort ni prolongé la vie de quiconque. De Proverbe indien
  • Le travail est une obligation pour l'homme, Le paresseux n'a pas la bénédiction de Dieu. De Anonyme
  • Le nombre d'hôtes à table est la bénédiction de la maison. De Proverbe oriental
  • Chaque épreuve est une bénédiction, puisqu'elle purifie et délivre des péchés. De Alice Parizeau / Survivre
  • Le geste de bénédiction ne fait pas dévier le vent froid. De William Carlos Williams / Poèmes
  • L'ignorance est une bénédiction, mais pour que la bénédiction soit complète l'ignorance doit être si profonde, qu'elle ne se soupçonne pas soi-même. De Edgar Allan Poe / Un Chapitre d'idées
  • Ne dédaignez la bénédiction d'aucun homme. , Talmud, Berakhot, 7a
  • La malédiction est le chemin de la bénédiction la moins illusoire. Georges Bataille, La Littérature et le mal, Gallimard

Traductions du mot « bénédiction »

Langue Traduction
Portugais bênção
Allemand segen
Italien benedizione
Espagnol bendición
Anglais blessing
Source : Google Translate API

Synonymes de « bénédiction »

Source : synonymes de bénédiction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bénédiction »


Mots similaires