La langue française

Bassement

Sommaire

  • Définitions du mot bassement
  • Étymologie de « bassement »
  • Phonétique de « bassement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bassement »
  • Citations contenant le mot « bassement »
  • Traductions du mot « bassement »
  • Synonymes de « bassement »
  • Antonymes de « bassement »

Définitions du mot « bassement »

Trésor de la Langue Française informatisé

BASSEMENT, adv.

D'une manière basse, vile. Faire bassement la cour; bassement cruel. Synon. ignoblement, grossièrement :
1. On accuse ceux qui ne croient pas à la vie d'outre-tombe (...) d'être athées, bornés, ou bassement matérialistes. Maeterlinck, L'Ombre des ailes,1936, p. 238.
2. Le slogan de Flaubert : « J'appelle bourgeois quiconque pense bassement », me paraît déborder beaucoup la signification qu'Abel Hermant lui prête. Gide, Journal,1937, p. 1269.
3. L'admiration de moi telle que je suis, inhibe en moi tout pouvoir bovaryque. Je m'aime vulgairement, bassement, puisque je me contente d'un amour inférieur et, dans une certaine mesure, mort. M. Choisy, Qu'est-ce que la psychanal.?1950, p. 117.
Prononc. : [bɑsmɑ ̃]. Durée mi-longue sur [ɑ] dans Barbeau-Rodhe 1930 (cf. aussi Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787 qui écrit bâssement).
Étymol. ET HIST. − 1. 1174 « à voix basse » (Guernes de Pont-Sainte-Maxence, La Vie de St Thomas Becket, éd. E. Walberg, 5347 : E le saint arcevesque desfient bassement) − xviies., Malherbe dans Littré; 2. a) mil. xvies. « humblement, dans un rang bas » (Ronsard, Odes, II, 23 dans Hug. : Si j'ayme depuis naguiere Une belle chamberiere, Hé, qui m'oseroit blasmer De si bassement aimer?) − 1798 (Ac.); b) 1690 (Fur. : Bassement [...] D'une maniere basse. Tout ce que fait un avare, tout ce qu'il dit, c'est bassement). Dér. de l'adj. bas*; suff. -ement (-ment2*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 149.
BBG. − Duch. 1967, § 13. − Lew. 1960, p. 257.

Wiktionnaire

Adverbe

bassement \bɑs.mɑ̃\

  1. (Figuré) (Péjoratif) D’une manière basse.
    • […] « À quoi cela sert-il ? » répète-t-il le plus volontiers ; et on la lui reproche assez, sa manie bassement utilitaire, et pratique, on la lui reproche un peu trop, et injustement ! — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BASSEMENT. adv.
D'une manière basse. Il ne s'emploie qu'au figuré. Se conduire bassement. Faire bassement sa cour. Louer bassement. Il s'exprime bassement. Penser bassement.

Littré (1872-1877)

BASSEMENT (bâ-se-man) adv.
  • 1D'une manière basse. Il a agi bassement. Il s'est bassement conduit. S'exprimer bassement. Petites jalousies, petites intrigues, tout est petit, tout est bassement méchant, Voltaire, Lettr. Richelieu, 29 avril 1772.
  • 2Dans une condition basse. Ceux qui sont nés bassement. La victoire m'honore, et m'ôte seulement Un caprice obstiné d'aimer trop bassement, Rotrou, Vencesl. II, 3.

REMARQUE

Bassement ne se dit plus pour à voix basse ; il s'est dit autrefois en ce sens : Certes je ne puis faire, en ce ravissement, Que rappeler mon âme et dire bassement : ô sagesse éternelle…, Malherbe, I, 1.

HISTORIQUE

XIIe s. " El [autre chose] i ad que menaces, funt il mult haltement. " E le saint arcevesque desfient bassement [à voix basse], Th. le mart. 143.

XIIIe s. Car si bassement crie et brait, Qu'avis vous est si vous l'oés, Ou que de braire est enroés, Ou que la gorge li estraingnent, la Rose, 15290.

XVIe s. Alors dirois bassement à par moy : Pan, mon grand Dieu, veoit bien ce desarroy, Marot, I, 315. Vivre petitement et bassement, Amyot, Timol. 34. Les cols seront coupés avec un razoir, tant bassement qu'il sera possible, De Serres, 969.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bassement »

Composé de l’adjectif bas au féminin et du suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Basse au féminin, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bassement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bassement basmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bassement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bassement »

  • J'appelle bourgeois quiconque pense bassement. Gustave Flaubert, Rapporté par Guy de Maupassant dans son Étude sur G. Flaubert
  • Je suis Kevin. Un Kevin ne peut pas, n’a pas le droit d’être un intellectuel. Il peut être prof de muscu, vendeur d’imprimantes, gérant de supérette, mais intellectuel – impossible. Par son prénom même, Kevin indique une extraction bassement populaire. […] Connais tes limites, Kevin !... Tu ne dépasseras jamais le mollet. De Iegor Gran / La revanche de Kevin
  • Quand ce ne sont pas les épidémies qui empêchent les musées de monter puis de maintenir ouvertes des expositions, ce sont généralement les problèmes de coût, d’assurance, de transport, de conservation, ou de prêt. Quel conservateur, quelle directrice de musée ne rêverait pas de s’affranchir de ces contraintes bassement matérielles? Les expositions immersives, qui se sont multipliées ces dernières années, semblent être une réponse idéale à ces problèmes logistiques. Le Temps, Et si l’immersion était l’avenir de l’art - Le Temps
  • En tout état de cause, les cabines ne peuvent être implantées ailleurs en raison du nécessaire sous-bassement en béton sur lequel elles reposent, la situation sur-élevée par rapport à la marée le tout sur un linéaire suffisant. , Le Crotoy : pourquoi les cabines de plage en cours d'installation? | Le Journal d'Abbeville

Traductions du mot « bassement »

Langue Traduction
Anglais basely
Espagnol vilmente
Italien basso
Portugais micropolíticos
Source : Google Translate API

Synonymes de « bassement »

Source : synonymes de bassement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bassement »

Partager