La langue française

Abjectement

Sommaire

  • Définitions du mot abjectement
  • Étymologie de « abjectement »
  • Phonétique de « abjectement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abjectement »
  • Citations contenant le mot « abjectement »
  • Traductions du mot « abjectement »
  • Synonymes de « abjectement »

Définitions du mot abjectement

Trésor de la Langue Française informatisé

ABJECTEMENT, adv.

D'une manière abjecte :
Mais à propos de vertu, mon bon, sais-tu que ton livre est moral, très moral, abjectement honnête? G. Flaubert, Correspondance,1863, p. 99.
Rem. L'adv. apparaît dans cet ex. comme une expr. renouvelée, mais péj. et iron., du superl. absolu très.
Stylistique − Voir abject.
Prononc. : [abzʒ εtəmɑ ̃].
Étymol. − 1470 « d'une manière qui inspire le mépris » (Le Livre de la discipline d'amour divine, fo50b, éd. 1537 ds Rev. Et. Rabel. IX, 298 : On la traicte de faict villement et abjectement comme mauvaise et desloyalle pecheresse). Dér. de abject; suff. -ment*. HIST. − Entré dans la lang. à la fin du xves. (cf. étymol.), le mot se maintient aux xvieet xviies. (cf. 5 ex. ds Quem.) mais sans être attesté ds les dict. de l'époque : L'autre qui estoit né en si grande hautesse et magnificence est en un jour si abjectement oppressé. Gruget, Leçons de P. Messie, 1539, p. 265 (Quem.) Aux xixeet xxes., n'est recensé que par Littré, le DG − qui le note comme un néol. − et les dict. encyclop. contemp. (cf. art. sém.). Étant donné le petit nombre des attest., on peut se demander si cet adv. n'est pas chaque fois directement refait sur l'adj.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.

Wiktionnaire

Adverbe

abjectement \ab.ʒɛk.tə.mɑ̃\

  1. D’une façon abjecte, dégoutante, repoussante.
    • Soit se sentant étouffée par Hermine, elle l’humilie en introduisant un troisième partenaire; soit affamée d’attention avec Marc, elle devient totalement dépendante de lui et s’humilie abjectement afin de le garder. — (Colette Trout Hall, Violette Leduc, la mal-aimée, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABJECTEMENT (ab-jè-kte-man) adv.
  • D'une façon abjecte.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « abjectement »

Dérivé de abject avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abjecte au féminin, et ment (voy. MENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « abjectement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abjectement abʒɛktœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abjectement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abjectement »

  • Que n’a-t-elle émis d’ailleurs pareil propos lorsque le torchon Charlie a, le 13 mars dernier, publié sur toute sa couverture la caricature du Christ en croix, la plus obscènement, la plus abjectement immonde qu’un cerveau dégoulinant de haine pornocratique contre le Christ puisse excrémenter ? , Affaire Mila : un nid de contradictions - Décryptage - Actualité - Liberté Politique
  • Une "personne innocente abjectement décapitée". "J'ai une pensée émue pour les victimes de ces actes et plus particulièrement pour cette personne innocente qui a été assassinée et abjectement décapitée", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui s'est rendu sur le lieu de l'attentat, vendredi matin. Europe 1, Attentat en Isère : l'homme décapité était l'employeur du suspect
  • Les chiffres suffisent à le décrire : 5500 bombes, larguées par deux aviations fascistes (allemande et italienne) alliées de Franco et abjectement intéressées par le test grandeur nature que pouvait représenter un tel objectif. , Guernica - Par Bruno Loth - La Boîte à Bulles - ActuaBD
  • "Intéressant", cet article l'est effectivement à plus d'un titre, par le côté abjectement réactionnaire et phallocrate de la Weltanschauung qu'il véhicule. Club de Mediapart, #balancetonbrighelli | Le Club de Mediapart
  • C’est quand vous voulez écrire un roman sur le Togo que vous mesurez à quel point le matériau est vil. Le sujet vous salit, vous tire vers le bas, vous oblige à décrire des personnages sans motivation d’esprit. Une conversation d’idées entre Kerekou et Robert Dossou impose d’écrire du sublime. Le romancier doit s’instruire au préalable en droit, en histoire, en sociologie, en philosophie afin de pouvoir produire un dialogue de haut vol. Mais écrire sur ces régnants du Togo ? Qu’est-ce qui les motive ? Des gens qui tuent un gamin en pleine rue… Qui bourrent des urnes (progrès, parce que en 2005, ils s’emparaient carrément des urnes et s’enfuyaient)… J’exprime ici un souci d’écrivain. La tâche ardue d’écrire une fiction sur un pays dont les régnants sont sans aucune motivation d’esprit, dont les actions ne signifient aucune intention élaborée. Comment écrire sur des universitaires qui dansent pour avoir un poste ? Comment créer des personnages de roman à partir de gens aussi abjectement prosternés ? Le Temps, Théo Ananissoh: Comment écrire sur ça - Le Temps

Traductions du mot « abjectement »

Langue Traduction
Anglais abjectly
Source : Google Translate API

Synonymes de « abjectement »

Source : synonymes de abjectement sur lebonsynonyme.fr
Partager