Amplement : définition de amplement


Amplement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AMPLEMENT, adv.

A.− [Se rapporte à des choses ou des manifestations concrètes]
1. D'une manière ample, qui se déploie :
1. Zerbine, pliant le jarret de manière à faire bouffer amplement ses jupes, lui adressa une belle révérence de cour bien proportionnée et cérémonieuse. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 197.
2. Vivian peignait des anges. Penché sur elle, avec mollesse, le prince Albertinelli, la hanche amplement arrondie, se caressait la barbe et lançait autour de lui des œillades de courtisane. A. France, Le Lys rouge,1894, p. 168.
3. Ils [les examinateurs] siégeaient en robe à une table dont le tapis vert retombait amplement... A. France, La Vie en fleur,1922, p. 433.
[Se rapportant au geste, à la respiration...] Respirer amplement :
4. À droite du petit autel, un soldat, en capote fanée, balançait amplement l'encensoir qui, à chaque bout de son oscillation, lançait un nuage léger de fumée bleue. R. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 190.
2. Largement, abondamment. Boire amplement, amplement muni... :
5. Si jamais je deviens ambassadeur, mon secrétaire général et plusieurs de mes attachés devront avoir cinq pieds six pouces, être bien membrés, épouser des femmes vigoureuses, les nourrir amplement et leur imposer de larges envergures de jupes. H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de M. Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 129.
6. John, dit alors Glenarvan, vous avez des vivres et du charbon en suffisante quantité? − Oui, votre honneur, je me suis amplement approvisionné à Talcahuano, et, d'ailleurs, la ville du Cap nous permettra de renouveler très facilement notre combustible. J. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 2, 1868, p. 14.
B.− Au fig.
1. [Avec un verbe exprimant un acte de l'intelligence] Largement, longuement. Expliquer, développer amplement :
7. ... les grandes parties positives d'administration, de guerre, sont si amplement et si largement traitées [par M. Thiers], si lumineusement rapportées et déduites et la marche générale des choses de l'État si bien suivie, que cela suffit pour lui constituer entre les historiens modernes un mérite unique, et pour faire de son livre un monument. Ch.-A. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 12, 1851-1862, p. 172.
8. J'ai fait et je ferai encore de la physiologie, parce qu'elle est la base de la médecine scientifique expérimentale, ainsi que j'espère le démontrer amplement. C. Bernard, Principes de médecine expérimentale,1878, p. 26.
2. Largement, de façon plus que suffisante. Dédommager amplement, fournir amplement :
9. Il est doux de penser que la sympathie poétique nous fait ainsi rencontrer des amis inattendus, dans les lieux mêmes où les antipathies politiques nous font trouver tant d'adversaires! L'un compense amplement l'autre; c'est une goutte de miel dans une coupe d'amertume. A. de Lamartine, Correspondance,1831, p. 169.
10. Un jeune élégant avait amplement satisfait son brutal appétit sur un jambon qui ne s'attendait guère à être mangé qu'à Pâques; ... A. de Musset, Le Temps,1831, p. 83.
11. Tout ce qui fait qu'on peut vivre de la vie d'un être, sans jamais désirer obtenir de lui plus que ce qu'il donne, qu'il est amplement suffisant de le voir bouger ou se tenir immobile, parler ou se taire, veiller ou dormir, de ma part n'existait pas non plus, n'avait jamais existé... A. Breton, Nadja,1928, p. 126.
Prononc. : [ãpləmã].
Étymol. ET HIST. − Fin xiies. « d'une manière ample (en parlant de la voix : fortement) » (Trad. des Dialogues de Saint Grégoire, 148, 8 ds T.-L. : fors metre voiz plus amplement [voces amplius edere]); 1395 (Le saint voyage de Jherusalem du seigneur d'Anglure, 250, éd. Bonnardot et Longnon, ibid. : Si come il est escript plus amplement ou texte de la saincte escripture). Dér. de ample*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 185.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Dup. 1961. − Laf. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Noter-Léc. 1912.

Amplement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

amplement \ɑ̃.plə.mɑ̃\

  1. D’une manière ample.
    • Puisse Votre Majesté payer toujours ses dettes aussi amplement ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les assaillants, amplement pourvus d’explosifs, causèrent, tant à Berlin qu’en Franconie, des dommages énormes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 411 de l’éd. de 1921)
    • L'attaché militaire allemand, le colonel von Schwarzkoppen, qui disposait amplement de fonds secrets, était en relations constantes avec le commandant Esterhazy et le colonel Henry […]. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Amplement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMPLEMENT. adv.
D'une manière ample. Je lui ai écrit amplement, bien amplement. Je vous en entretiendrai plus amplement. Il m'a amplement satisfait. Il leur donna amplement raison.

Amplement : définition du Littré (1872-1877)

AMPLEMENT (an-ple-man) adv.
  • D'une manière ample. Quand un carrosse fait de superbe manière, Et comblé de laquais et devant et derrière, S'est avec grand fracas devant nous arrêté, D'où sortant un jeune homme amplement ajusté…, Molière, Fâch. I, 1. J'en dirai quelque jour les raisons amplement, La Fontaine, Fab. VII, 18. Vous en serez tantôt instruits plus amplement, Racine, Mithr. II, 2. Elle s'applaudira de cet illustre effet, Et croira Nicomède amplement satisfait, Corneille, Nicom. V, 4.

HISTORIQUE

XVe s. Ainsi que plus amplement ai chargé au dit Chambon vous escripre, Lettre de LOUIS XI, Bibl. des Chartes, 4e série, t. I, p. 21.

XVIe s. Nous en avons plus amplement et plus diligemment escrit ailleurs, Amyot, Cam. 35.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amplement »

Étymologie de amplement - Littré

Ample et ment ; provenç. amplamen ; espagn. ampliamente ; ital. ampiamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de amplement - Wiktionnaire

 Dérivé de ample avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amplement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amplement ɑ̃plǝmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « amplement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amplement »

  • L’attente fut longue, mais les Reds de Liverpool y sont parvenus : ils sont redevenus champions d’Angleterre, 30 ans plus tard. C’est ce jeudi, après la victoire de Chelsea sur le plus proche poursuivant de Liverpool, Manchester City, que les Scousers ont officiellement remporté le titre. Un titre amplement mérité, qui se traduit même dans les chiffres. Afrique Sports, Champions d'Angleterre, Liverpool bat un record historique en Premier League
  • L'une des licences de Square Enix aura bientôt droit à son adaptation en anime. L'annonce attend encore d'être plus amplement détaillée lors de l'Anime Expo Lite. Jeuxvideo.com, The World Ends With You : Le jeu de Square Enix adapté en anime - Actualités - jeuxvideo.com
  • “Je m’en rappelle très bien, parce qu’on avait perdu à chaque fois contre eux. C’était une grosse équipe, avec Ali Benarbia, Micoud, Laslandes, Wiltord. Je m’en rappelle, oui. C’était une grosse équipe, une machine qui était en plus très belle à voir jouer. Au match retour si je me souviens bien, on avait perdu 4-2. On avait pris une correction. Cette saison, c’était un beau duel avec l’Olympique de Marseille, avec ce titre qui se joue à la dernière journée. C’était vraiment un régal et je pense que cette année-là, Bordeaux le méritait vraiment. Même si Marseille avait fait une grosse saison, Bordeaux, par rapport à sa qualité de jeu, était supérieur et méritait amplement son titre de Champion”. Girondins4Ever, Stéphane Dalmat : "Même si Marseille avait fait une grosse saison, Bordeaux, par rapport à sa qualité de jeu, était supérieur, et méritait amplement son titre de Champion" | Girondins4Ever
  • La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent. De Philippe Geluck / Et vous, chat va ?
  • Rien n'est meilleur que l'agriculture, rien n'est plus beau, rien n'est plus digne d'un homme libre. Elle suffit amplement aux besoins de notre vie. De Damase Potvin / Restons chez nous
  • Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. De Albert Einstein / Comment je vois le monde
  • La bière, à l'inverse du vin, n'a pas besoin de soleil pour mûrir: la lune lui suffit amplement... De Jacques Josse / Extrait de "Les buveurs de bière"
  • Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant. De Boris Vian / Jazz Hot
  • Pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants, pour faire mal, un jour suffit amplement. De Proverbe chinois

Traductions du mot « amplement »

Langue Traduction
Portugais amplamente
Allemand ausführlich
Italien ampiamente
Espagnol ampliamente
Anglais amply
Source : Google Translate API

Synonymes de « amplement »

Source : synonymes de amplement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amplement »



mots du mois

Mots similaires