La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « modestement »

Modestement

Définitions de « modestement »

Trésor de la Langue Française informatisé

MODESTEMENT, adv.

D'une manière modeste.
A. − Vx. Avec modération. Synon. discrètement, modérément; anton. indiscrètement, immodérément.De temps en temps quelqu'un bâillait (...) et chacun, à tour de rôle (...) ouvrait la bouche avec fracas ou modestement en portant vite sa main devant le trou béant (Maupass.,Contes et nouv.,t.2, Boule de suif, 1880, p.124).
B. −
1. Avec simplicité, sans recherche, sans faste. Synon. médiocrement, pauvrement, petitement, simplement, sobrement; anton. coûteusement, fastueusement, luxueusement.Être logé, vêtu, s'habiller, vivre modestement. Son père lui ayant dit de voyager seul et modestement, il était venu dans le coupé de la diligence (Balzac,E. Grandet,1834, p.53).Une vieille maison vaste et humide, modestement meublée, et qui sentait la lessive (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.208):
. La table était modestement servie − plus de quarts que de verres − mais ces assiettes blanches, cette lampe, ce plat qui fumait, cela leur parut d'un luxe inouï... Dorgelès,Croix de bois,1919, p.291.
En partic.
[Correspond à condition, origine modeste] Synon. humblement, petitement.Pris de honte et de répugnance pour le quartier noir, où il était né modestement (Zola,Bonh. dames,1883, p.763).Il s'était marié modestement, dans son monde, en choisissant une fille d'employé aussi (Zola,Fécondité,1899, p.24).
[Dans un récit] Ou plus modestement. Ou plus simplement. La sainteté ou, plus modestement, la vertu peuvent aussi bien naître de l'ordure que des lambris dorés et des astragales (Arnoux,Zulma,1960, p.26).
2. Avec modestie; dans une attitude modeste. Synon. discrètement, humblement, simplement; anton. fièrement, orgueilleusement.Saluer, s'effacer modestement; parler modestement de soi; se tenir modestement devant qqn. Elle priait avec ferveur, les mains modestement jointes et cachées sous son manteau (Montalembert,Ste Élisabeth,1836, p.67).Je n'ai aucun mérite à connaître les fleurs, j'ai toujours vécu aux champs, répondit modestement Mmede Villeparisis (Proust,Guermantes 1,1920, p.275).Il se mit près du feu, modestement, en homme qui se sait intrus (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.326).
3. Avec pudeur, avec décence. Synon. décemment, honnêtement, pudiquement.Marcher, se tenir, rougir, baisser les yeux modestement. Je vis alors Belkiss (...) s'avancer modestement, enveloppée dans ses voiles comme une jeune mariée, et appuyer sur mon lit ses mains pudiques et son genou de lis (Nodier,Fée Miettes,1831, p.162).
Prononc. et Orth.: [mɔdεstəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1352-56 «avec modération» (Bersuire, Titus Livius, ms. Ste Gen., fol.329 bis, col.2 ds Gdf.); 2. 1673 «avec modestie, en toute modestie» (Chapelain, Lettres, éd. Ph. Tamisey de Larroque, t.2, p.827, note 2, à Ferrari, 10 juil.); 3. 1771 «sans luxe, sans éclat» s'habiller modestement (Trév.); 1845 vivre modestement (Besch.). Dér. de modeste*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 341. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 383, b) 904; xxes.: a) 310, b) 450. Bbg. Hansén (I.). Les Adv. prédicatifs fr. en -ment: usage et emploi au xxes. Göteborg, 1982, pp.212-213.

Wiktionnaire

Adverbe - français

modestement \mɔ.dɛs.tə.mɑ̃\

  1. D’une manière modeste.
    • Il s’ensuit que vous commanderez modestement et humblement, et qu’on vous obéira fidèlement et promptement. — (Louis Bourdaloue, 2e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 50. — cité par Littré)
    • En 1815, le père et la mère de Jeanne-Etiennette vivaient plus que modestement dans ce vieux quartier de Salins. Leur fille paraissait simple, intelligente et bonne. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 10)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MODESTEMENT. adv.
D'une manière modeste, avec modestie. Parler, s'habiller, vivre modestement.

Littré (1872-1877)

MODESTEMENT (mo-dè-ste-man) adv.
  • D'une manière modeste. Il s'ensuit que vous commanderez modestement et humblement, et qu'on vous obéira fidèlement et promptement, Bourdaloue, 2e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 50.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « modestement »

Modeste, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de modeste avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « modestement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
modestement mɔdɛstœmɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « modestement » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « modestement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « modestement »

  • Si j'abandonnais le cinéma je vivrais assez modestement. Je suis quelqu'un de manuel, j'apprendrais la sculpture, le paysagisme. Voir pousser mes plantes... et mes enfants
    Sophie Marceau — Le Journal du Dimanche 24 juin 2012
  • Danièle Mouton aimerait davantage faire briller un plan topographique de la ville de 1780, discret en mairie annexe de Brienon-sur-Armançon. La présidente de la Société historique et culturelle du Brienonnais est une passionnée, très modestement, de toponymie. Ses lieux-dits, ses tènements, ses documents. "Nous avons un cadastre napoléonien de 1808." Des références remonteraient même "au Moyen Âge".
    www.lyonne.fr — Pilate, L'Enfer, Fontaine aux biques... Les drôles de parcelles de Brienon-sur-Armançon - Brienon-sur-Armançon (89210)
  • Je vis modestement, on ne peut pas manger sept poulets par jour.
    Marcel Dassault — Le Nouvel Observateur - 12 Février 1973
  • Selon une synthèse de Santé publique France, la chaleur ne réduirait que modestement la transmission de la maladie. Passage en revue des moyens pour profiter de l'été sans souffrir de la canicule ou du coronavirus.
    lejdd.fr — Climatiseur, ventilateur ou brumisateur : voici comment résister aux fortes chaleurs sans propager le Covid-19
  • GTT recule modestement de 0,4% à 78 euros ce mercredi, après avoir reçu fin juin une commande de la part de la société EPC China Petroleum Engineering and Construction Corp North China Company (CPECCNC), pour la conception d'un réservoir terrestre de stockage membrane de GNL à intégrité totale d'une capacité de 29.000 m3, destiné au projet Heijan LNG Peak shaving.GTT concevra le réservoir à membrane, qui intégrera sa technologie GST. Ce réservoir de stockage terrestre sera situé à Hejian, dans la province chinoise de Hebei, et devrait être mis en service au cours du deuxième semestre 2021...
    Bourse Direct — GTT : confirmation
  • Tous ceux qui débutent modestement ne finissent pas par arriver.
    Naguib Mahfouz — Impasse des deux palais
  • Avouer qu’on a eu tort, c’est prouver modestement qu’on est devenu plus raisonnable.
    Jonathan Swift
  • Un commerce, deux enfants de plus à l’école communale, nous avons envie de contribuer à l’essor de la vallée. En souhaitant simplement et modestement que notre expérience ne reste pas un épiphénomène et soit suivie de beaucoup d’autres.
    ladepeche.fr — Ustou. Fany et Thierry, nouveaux propriétaires du camping - ladepeche.fr
  • L'inconnu resta impassible. Il se mit à regarder modestement autour de lui, comme un chien qui, en se glissant dans une cuisine étrangère, craint d'y recevoir des coups. Par une grâce de leur état, les clercs n'ont jamais peur des voleurs ils ne soupçonnèrent donc point l'homme au carrick et lui laissèrent observer le local, où il cherchait vainement un siège pour se reposer, car il était visiblement fatigué. Par système, les avoués laissent peu de chaises dans leurs études. Le client vulgaire, lassé d'attendre sur ses jambes, s'en va grognant, mais il ne prend pas un temps qui, suivant le mot d'un vieux procureur, n'est pas admis en taxe.
    Honoré de Balzac — Le colonel Chabert
  • Par les journées de juillet très chaudes, le mur d’en face jetait sur la petite cour humide une lumière éclatante et dure.Il y avait un grand vide sous cette chaleur, un silence, tout semblait en suspens ; on entendait seulement, agressif, strident, le grincement d’une chaise traînée sur le carreau, le claquement d’une porte. C’était dans cette chaleur, dans ce silence – un froid soudain, un déchirement.Et elle restait sans bouger sur le bord de son lit, occupant le plus petit espace possible, tendue, comme attendant que quelque chose éclate, s’abatte sur elle dans ce silence menaçant.Quelquefois le cri aigu des cigales, dans la prairie pétrifiée sous le soleil et comme morte, provoque cette sensation de froid, de solitude, d’abandon dans un univers hostile où quelque chose d’angoissant se prépare.Étendu dans l’herbe sous le soleil torride, on reste sans bouger, on épie, on attend.Elle entendait dans le silence, pénétrant jusqu’à elle le long des vieux papiers à raies bleues du couloir, le long des peintures sales, le petit bruit que faisait la clef dans la serrure de la porte d’entrée. Elle entendait se fermer la porte du bureau.Elle restait là, toujours recroquevillée, attendant, sans rien faire. La moindre action, comme d’aller dans la salle de bains se laver les mains, faire couler l’eau du robinet, paraissait une provocation, un saut brusque dans le vide, un acte plein d’audace. Ce bruit soudain de l’eau dans ce silence suspendu, ce serait comme un signal, comme un appel vers eux, ce serait comme un contact horrible, comme de toucher avec la pointe d’une baguette une méduse et puis d’attendre avec dégoût qu’elle tressaille tout à coup, se soulève et se replie.Elle les sentait ainsi, étalés, immobiles, derrière les murs, et prêts à tressaillir, à remuer.Elle ne bougeait pas. Et autour d’elle toute la maison, la rue semblaient l’encourager, semblaient considérer cette immobilité comme naturelle.Il paraissait certain, quand on ouvrait la porte et qu’on voyait l’escalier, plein d’un calme implacable, impersonnel et sans couleur, un escalier qui ne semblait pas avoir gardé la moindre trace des gens qui l’avaient parcouru, pas le moindre souvenir de leur passage, quand on se mettait derrière la fenêtre de la salle à manger et qu’on regardait les façades des maisons, les boutiques, les vieilles femmes et les petits enfants qui marchaient dans la rue, il paraissait certain qu’il fallait le plus longtemps possible – attendre, demeurer ainsi immobile, ne rien faire, ne pas bouger, que la suprême compréhension, que la véritable intelligence, c’était cela, ne rien entreprendre, remuer le moins possible, ne rien faire.Tout au plus pouvait-on, en prenant soin de n’éveiller personne, descendre sans le regarder l’escalier sombre et mort, et avancer modestement le long des trottoirs, le long des murs, juste pour respirer un peu, pour se donner un peu de mouvement, sans savoir où l’on va, sans désirer aller nulle part, et puis revenir chez soi, s’asseoir au bord du lit et de nouveau attendre, replié, immobile.
    Nathalie Sarraute — Tropismes

Traductions du mot « modestement »

Langue Traduction
Anglais modestly
Espagnol modestamente
Italien modestamente
Allemand bescheiden
Chinois 谦虚地
Arabe متواضع
Portugais modestamente
Russe умеренно
Japonais 適度に
Basque apaltasunez
Corse modestamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « modestement »

Source : synonymes de modestement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « modestement »

Combien de points fait le mot modestement au Scrabble ?

Nombre de points du mot modestement au scrabble : 16 points

Modestement

Retour au sommaire ➦