La langue française

Agile

Définitions du mot « agile »

Trésor de la Langue Française informatisé

AGILE, adj.

Qui manifeste de la promptitude et de l'aisance dans ses mouvements.
A.− [En parlant de mouvements physiques] Synon. vif, leste.
1. [D'un être hum.] :
1. Les danseurs avaient ôté leurs souliers pour être plus agiles. E. About, Le Roi des montagnes,1857, p. 117.
2. Jamais il ne se serait cru si jeune ni si agile, tellement il s'allongeait avec des souplesses de couleuvre. É. Zola, La Débâcle,1892, p. 219.
3. Le peraquet [c'est-à-dire le chiffonnier gascon] est un beau drille de haute mine, jeune, musclé, agile, avec des yeux ardents et des dents éclatantes, et, au bout d'un nez droit des narines ouvertes qui hument l'air. J. de Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 217.
4. J'aperçois, de mon lit, comme au temps de ma petite enfance, mon père assis à son travail. Il ne souffre pas du chaud. Il est alerte, il est agile, même dans l'immobilité. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 188.
a) [En parlant du corps ou d'une partie du corps] Qui manifeste de l'agilité. Mains, doigts, jambes agiles :
5. Mais, en revanche, les jolies mines riantes et futées, les fins petits pieds agiles et bondissants comme des pattes d'oiseau! H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 72.
6. Assise devant la glace, baissant la tête sous les mains agiles du coiffeur, elle restait muette et rêveuse, ... É. Zola, Nana,1880, p. 1141.
7. ... elle déroutait son amant par une prodigieuse activité d'attouchements furtifs, qu'il ne pouvait ni prévoir, ni permettre, ni diriger, et qui ne lui laissaient jamais le repos d'une étreinte aimante. Le petit corps agile et ferme se multipliait autour de lui, s'offrait et se refusait, glissait, tournait, luttait. P. Louÿs, Aphrodite,1896, p. 84.
8. Sa taille souple, ses jambes agiles, tout son corps robuste se mouvaient avec des grâces sauvages et délicieuses. A. France, Les Dieux ont soif,1912, p. 30.
9. On le voyait vivre jusqu'au bout des outils d'acier que ses longs doigts, si agiles, si souples dans le gant de caoutchouc, maniaient avec tant d'énergie tour à tour et tant de délicatesse. P. Bourget, Le Sens de la mort,1915, p. 16.
10. Il avait les pupilles agiles au fond des cavernes, des petits yeux toujours inquiets, qui se fixaient soudain, quand il trouvait la malice. L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 410.
11. Les anciens se réunissaient les uns chez les autres dans la journée, mais les langues ne devenaient agiles que le soir, à la lueur de l'âtre, alors que les âmes, délivrées d'une lumière malhabile, contemplaient leurs souvenirs. H. Quéffelec, Le Recteur de l'île de Sein,1944, p. 37.
b) Rare. [En parlant d'une aptitude gén. du corps hum] . :
12. Et que faire, je te prie, avec mon épaule démise, contre cet homme dont je connaissais la force agile. P. Benoit, L'Atlantide,1919, p. 284.
c) [En parlant d'un mouvement, d'un geste hum.] :
13. Petit-à-petit, tout s'adoucit, s'efface, s'assouplit, s'organise, et se lie par des articulations plus variées et plus composées, produites par des mouvemens plus compliqués et plus agiles, résultats d'un exercice plus longtemps prolongé, et plus fréquemment répété. A.-L.-C. Destuit de Tracy, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 343.
14. Quoique Mademoiselle Victorine Taillefer eût une blancheur maladive semblable à celle des jeunes filles attaquées de chlorose, et qu'elle se rattachât à la souffrance générale qui faisait le fond de ce tableau par une tristesse habituelle, par une contenance gênée, par un air pauvre et grêle, néanmoins, son visage n'était pas vieux, ses mouvements et sa voix étaient agiles. H. de Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 20.
15. Votre muse, François, toute jeune, est facile, Son port est gracieux et sa course est agile. Comme une jeune fille innocente à ravir, Elle prend ses ébats à courir, à courir Par les prés émaillés; de ses pieds pleins de grâce Elle effleure le sol sans y laisser de trace, Et s'enfuyant toujours, jeune fille qu'elle est, Se baisse pour cueillir chaque fleur qui lui plaît. M. de Guérin, Poésies,Maurice et François, 1839, p. 69.
16. Vierge aux traces légères, sa foulée agile, merveille de finesse, si perçante que je l'imaginais laissant sur la cendrée une trace pointue comme celle des sabots de chèvre, fit place à une foulée plus énergique, où elle employait jusqu'aux muscles de son cou. H. de Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 286.
17. Avec des gestes agiles, presque joyeux, il commença la recherche. R. Martin du Gard, Les Thibault,La Consultation, 1928, p. 1058.
18. Et selon les tribus qui camperont ici et là plus cruelles, moins cruelles, plus voisines d'esprit ou d'une langue impénétrable, mieux armées ou moins bien armées − tes pas se feront plus agiles ou moins agiles, plus discrets ou plus bruyants. A. de Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 795.
2. Rare. [D'un animal, le plus souvent au contact ou en relation avec l'homme] :
19. À un poteau peint de diverses couleurs étoit attaché par un pied, au bout d'une longue corde, un écureuil, symbole de la vie chez les sauvages. L'animal agile tournoit autour du poteau, descendoit, remontoit, descendoit encore, sautoit, couroit sur le gazon, puis regagnoit le haut du poteau, où il se tenoit planté sur les pieds de derrière, en se couvrant de sa queue de soie : c'étoit le but que la flèche devoit atteindre, et dont la mobilité fatiguoit les regards. F.-R. de Chateaubriand, Les Natchez,1826, p. 469.
20. Le nocturne se fit le chant d'un jour moins chaud. La sonnaille devint le timbre du crapaud. Une flûte de terre agile, c'est la caille, Remplaça le pipeau que dans le buis on taille. F. Jammes, Les Géorgiques chrétiennes,Chants 1-2, 1911, p. 24.
21. Jaume a cent bras. L'air gris et visqueux déforme, sans doute les images. Car, il apparaît énorme, et agile, comme un lézard d'avant le monde. Il est partout à la fois : il tape de la pioche, il court, il gueule des mots qu'on ne comprend pas mais qui sont bons à entendre, quand même. J. Giono, Colline,1929, p. 162.
Rem. Besch. 1845 signale un emploi substantivé. Les agiles sont une ,,famille de mammifères composée de rongeurs qui appartiennent aujourd'hui à la famille des sciuriens et à celle des muriens.``
3. P. anal., littér. [D'une chose]
a) [D'un élément ou phénomène de la nature] :
22. Bientôt sortant des montagnes de la Laconie, sans nuage et dans une simplicité magnifique, le soleil agile et rayonnant monta dans les cieux. F.-R. de Chateaubriand, Les Martyrs,t. 1, 1810, p. 139.
23. ... Matin, fête de l'herbe et des bonnes rosées, Rire du vent agile, œil du jour curieux, Qui regarde les fleurs, par la nuit reposées, Dans les buissons luisants s'ouvrir comme des yeux, ... A. de Noailles, Le Cœur innombrable,1901, p. 41.
24. ... dans l'ombre où dansaient çà et là les petites flammes bleues des creusets, agiles comme des langues, il crut apercevoir le spectre de Michel Nikolaïevitch... G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 125.
25. Au bas de la terre, né d'une source, en un brusque vallon, serpente un ruisselet. Cette onde agile a pour eux une histoire. J. de Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 227.
26. ... non seulement l'eau et le chant de l'eau et le silence de la réserve d'eau et la fraîcheur de l'eau agile dans tes paumes, et non seulement la nuit sur l'eau tremblante d'étoiles... A. de Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 879.
b) [D'une œuvre créée par l'homme] :
27. Qui a tracé en vermillon le plan de mes colonnettes agiles, de mes portes rugissantes? Est-ce un maître de Vienne, ou bien est-ce un maître de Rouen? E. Quinet, Ahasvérus,1833, pp. 259-260.
28. ... les navettes agiles des années tissent des fils entre ceux de nos souvenirs qui semblaient d'abord les plus indépendants, ... M. Proust, À la recherche du temps perdu,Le Temps retrouvé, 1922, p. 848.
29. La chaîne était entre ses doigts raidis à chaque coup plus souple et plus vive, étrangement agile et perfide, avec un bruissement léger. G. Bernanos, Sous le soleil de Satan,1926, p. 150.
30. Une petite auto agile et rapide allait et venait à travers champs. E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 395.
B.− Au fig. [En parlant d'un mouvement de l'intelligence] Vif, prompt à comprendre ou à saisir.
1. [En parlant d'une faculté ou d'une fonction intellectuelles] :
31. Pour lui, la pensée était lente ou prompte, lourde ou agile, claire ou obscure; il lui attribuait toutes les qualités des êtres agissants, la faisait saillir, se reposer, se réveiller, grandir, vieillir, se rétrécir, s'atrophier, s'aviver; il en surprenait la vie en en spécifiant tous les actes par les bizarreries de notre langage; ... H. de Balzac, Louis Lambert,1832, p. 96.
32. Pour peu que mon lecteur ait la mémoire agile, Il reverra, d'un trait, la maison de Staphyle, ... L. Bouilhet, Melaenis,Chant quatrième, 1857, p. 159.
33. ... C'est un intellectuel. Il est affligé, comme moi, d'un esprit trop agile qui fait le tour de trop de pensées et que cela étourdit, inquiète. R. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 113.
2. [En parlant d'une manifestation de l'intelligence, en partic. de la parole] :
34. ... il continuait à développer son thème avec une profusion d'images toujours plus éblouissantes. Il passait tour à tour de l'abstraction à la métaphore, et revenait de la métaphore à l'abstraction avec une aisance et une dextérité inouïes. Je n'avais pas d'idée d'une improvisation aussi agile, aussi svelte, aussi entraînante. Ch.-J. de Chênedollé, Extraits du journal,1822, p. 113.
35. Par-dessus tout, la conversation agile et voyageuse, promenée en un instant sur vingt sujets, composée de portraits, d'anecdotes, sur les hommes publics, sur les coulisses de la politique et du monde, toujours exempte de pédanterie et d'intolérance. H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 28.
36. C'est qu'elle a beau n'être, du point de vue de l'art, que fatras et pot pourri, elle n'en est pas moins le produit d'une verve agile, qui surprend non seulement par la vigueur d'un style énergique jusqu'à l'âpreté, roulant avec impétuosité sur un fond rocailleux des formules dures comme des blocs, mais aussi, quand on tient compte des temps, par la hardiesse inattendue des idées. E. Faral, La Vie quotidienne au temps de saint Louis,1942, p. 245.
Rem. Comparer avec les langues... agiles (ex. 11). Voir aussi agilité styl. 2.
3. P. méton. [En parlant de pers., ou d'organes physiques pris au fig., etc.] :
37. C'est le spectacle de la vie contemporaine vue par un œil vif, transmise à un cerveau agile, rendue par une main nerveuse et sûre. A. Thibaudet, Réflexions sur la littérature,1936, p. 118.
38. Les intelligences lentes, comme celles du paysan ou de certains peuples (flamands, nordiques), passent fréquemment et bien à tort dans des groupes ou chez des peuples plus agiles − et plus légers − pour des intelligences obtuses. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 626.
C. − [Rem. gén. Agile s'emploie le plus souvent en constr. abs. S'il est suivi d'un compl., celui-ci est introduit par prép. ou par comme de compar.] :
1. Suivi d'un compl. introduit par une prép :
a) [Prép. à, pour indiquer le point d'application de l'agilité]
Agile à + inf.Habile à faire quelque chose :
39. Il en a fait une lionne riche à faire pâlir Rothschild, une gymnaste agile à décourager les Hanlon-Lee. J. Lemaître, Les Contemporains,1885, p. 10.
Agile à + subst.Habile à :
40. ... ces mains bienfaisantes, si agiles au travail, ont fabriqué de jolies petites choses, ... P. Loti, Le Roman d'un enfant,1890, p. 219.
41. C'était, nous dit Guillaume de Tyr, un enfant charmant et remarquablement doué, beau, vif, ouvert, agile aux exercices du corps, déjà parfait cavalier. R. Grousset, L'Épopée des croisades,1939, p. 209.
b) [Prép. de, pour indiquer la nature de l'agent] :
42. ... il n'avait pas voulu s'exposer à manquer de la précieuse provision pour le moment même où il voulait être le plus dispos, le plus calme, le plus agile de corps et d'esprit, ... F. de Miomandre, Écrit sur de l'eau,1908, p. 251.
2. Suivi d'un compl. introduit par comme de compar. (supra ex. 5, 21, 24).
Stylistique − Au sens fig., agile se dit gén. des mouvements de l'esprit. Appliqué au cœur, il qualifie celui-ci comme l'organe de l'attention passionnée avec laquelle on s'adonne à ce qu'on fait : 43. Le cœur est comme la main, d'abord tendre, rose, délicat, puis moins faible, mais faible encore, agile, souple et propre à tout, au jeu et à l'étude;... G. Flaubert, La Première éducation sentimentale, 1845, p. 105. Malgré ou en raison d'une signif. parfois vague, le mot, gén. situé à un niveau de lang. élevé, est affectionné des poètes (ex. 15, 23, 32); noter dans la versification class., la rime agile/facile devenue cliché (ex. 15) : 44. Je les verrai, déesse, avec leurs doigts faciles, Dételer de ton char tes cerfs aux flancs agiles, Détacher le frein d'or trempé de leurs sueurs, Caresser leur poitrine et les nourrir de fleurs. A. Chénier, Bucoliques, Diane, 1794, p. 19.
Prononc. − 1. Forme phon. : [aʒil]. Enq. : /aʒil/. 2. Dér. et composés : agilement, agilité.
Étymol. ET HIST. − Ca 1327 « qui a les mouvements souples, prompts » (J. de Vignay, Mir. hist., 25, 15 [éd. 1531], Delb. ds Quem. t. 1 1959 : Roland qui estoit plus agile que luy fut hastif et la frappa au bras). Empr. au lat. agilis (attesté dep. Sis., Hist., 14 ds TLL s.v., 1325, 9 au sens fig. de « facile, rapide » : agilem victoriam), dep. Sénèque en parlant du corps ou d'une partie du corps humain, (Phaedr., 234, ibid., 1324, 60 : agili saxa calcantem pede Hippolytum).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 525. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 637, b) 873; xxes. : a) 728, b) 782.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Dup. 1961. − Fér. 1768. − Laf. Suppl. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Adjectif

agile \a.ʒil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a des facilités pour agir ou se mouvoir, dispos, léger, souple.
    • Un homme robuste, agile. Un pas, une main une langue agile.
    • Le tigre, le singe, le chat sont des animaux fort agiles.
    • Prenez vos plumes sacrées, vous qui composez les annales de l'Église : agiles instruments d'un prompt écrivain et d'une main diligente, hâtez-vous de mettre Louis avec les Constantin et les Théodose. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Le Tellier.)
    • Il [l'amour] rend agile à tout l'âme la plus pesante. — (Molière, Éc. des f. III, 4.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AGILE. adj. des deux genres
. Qui a une grande facilité à agir, à se mouvoir. Un homme extrêmement agile. Le tigre, le singe, le chat sont des animaux fort agiles.

Littré (1872-1877)

AGILE (a-ji-l') adj.
  • Qui a facilité à agir, à se mouvoir, dispos, léger, souple. Un homme robuste, agile. Un pas agile. Une main agile. Une langue agile. Prenez vos plumes sacrées, vous qui composez les annales de l'Église : agiles instruments d'un prompt écrivain et d'une main diligente, hâtez-vous de mettre Louis avec les Constantin et les Théodose, Bossuet, Le Tellier. Il [l'amour] rend agile à tout l'âme la plus pesante, Molière, Éc. des f. III, 4.

HISTORIQUE

XIVe s. Agonie [exercice], agonization, agonizement sont une chose la quelle est exercitation pour faire les corps agiles et fors, Oresme, Thèse de Meunier.

XVe s. Or ça, Jehanne, ma doulce fille, Vollez vous donques estre armée ? Vous sentez vous assez agille Que vous n'en soyez pas grevée ? Bibl. des Ch. 4e série, t. V, p. 362.

XVIe s. La beaulté des vaisseaux de Demetrius n'empeschoit point qu'ilz ne fussent bons et agiles pour combatre, Amyot, Démétr. 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « agile »

Agilis, de agere, agir (voy. AGIR). Agile est un mot introduit dans la langue au XIVe siècle, peut-être par Oresme ; s'il y était entré d'origine, agilis, ayant l'accent sur ag, aurait donné aile ou ele, comme fragilis a donné freile ou frele.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle)[1] Du latin agilis dérivé de agere (« agir »). C’est un emprunt savant ; s'il y était entré « par voies naturelles », agilis ayant l'accent sur ag, aurait donné *aile ou *èle, comme fragilis a donné frêle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « agile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agile aʒil

Évolution historique de l’usage du mot « agile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agile »

  • L'amour rend agile à tout l'âme la plus pesante. De Molière / L'école des femmes
  • Plus l'homme est agile d'esprit plus il a besoin de Dieu pour le protéger de penser qu'il sait tout. De George Webb
  • La méthode agile ne se limite plus aux équipes de développement, elle touche désormais tous les services de l’entreprise. QENVI, entreprise dédiée au conseil en qualité, environnement, informatique et performance, a ainsi innové en adoptant la méthode Kanban au sein de ses équipes commerciales. Pour en savoir plus, nous avons demandé à leur CEO, Laurent Van Den Reysen, de nous livrer son retour d’expérience sur le sujet. BDM, Retour d’expérience : comment QENVI utilise la méthode agile pour sa gestion commerciale - BDM
  • Pour faire face à la baisse brutale d’activité, les entreprises ont lancé des plans de réduction des coûts massifs avec une contraction drastique des périmètres des projets IT. Nous avons constaté que les projets agiles s’adaptaient mieux à cette baisse de la demande. IT for Business, L’Agile, un levier pour surmonter la crise
  • PublicitéL'agilité globale de la DSI permet à celle-ci de répondre aux attentes du métier avec toute la souplesse requise. Mais, selon l'étude « Comment bâtir une organisation IT agile ? » réalisée par CIO, cette agilité reste encore fragmentaire et loin d'être « à l'échelle ». Les principaux résultats de cette étude ont été présentés lors de la CIO.expériences « Adaptive IT : Comment l'agilité de l'IT sert celle du business ». Réalisée en partenariat avec Check Point, Citrix, Fortinet, Klee Group, Intel / Lenovo, Micro Focus, Nginx / F5 et Silver Peak, cette webconférence a été diffusée le 23 juin 2020. Au cours de cette matinée plusieurs intervenants ont partagé leur témoignage : Hélène Brisset, Directrice du Numérique des Ministères Sociaux ; Philippe Rouaud, DSI groupe de France Télévisions ; Jacques Bouldoires, Directeur général de iMSA ; Michel Levaslot, Adjoint de direction à la DSI de Pôle Emploi et animateur du Club SAFe Francophone, ainsi qu'Olivier Robin, DSI du GIE Comutitres. Le Grand Témoin de la matinée a été Nicolas Siegler, Directeur Général Adjoint de la MAIF en charge des Solutions et Systèmes d'information. En tant que Grand Témoin, celui-ci est intervenu à plusieurs reprises au fil de la matinée afin de commenter les interventions. L'enregistrement intégral est disponible ici. « Une sécurité qui s'intègre à chaque étape du développement » a été décrite par Xavier Duros, Directeur Technique France de Check Point. « La grande transformation aujourd'hui est dans la manière dont les applications, mais aussi les infrastructures sont développées », lance Xavier Duros, Directeur Technique France de Check Point. On parle désormais de conteneurs, de microservices, d'infrastructure -as -code, de multicloud ou encore d'architectures hybrides. En effet, les infrastructures doivent être agiles pour s'adapter aux nouvelles approches type DevOps. Dans ce contexte, comment intégrer la sécurité dans les cycles sans en faire un frein ? Xavier Duros a rappelé l'importance d'intégrer la sécurité dès le début, « au plus près des développeurs » comme préconisé par DevSecOps. Le vrai défi est donc de réussir à mettre en oeuvre une sécurité en continu, dans un environnement IT qui change sans cesse. Pour cela, Xavier Duros suggère de s'appuyer sur trois piliers : d'abord, établir une gouvernance globale, de la conception au déploiement en qualification et à l'opérationnel ; ensuite, disposer d'une visibilité sur l'ensemble des composants (des conteneurs aux applications elles-mêmes, sans oublier les APIs), des flux et des droits (utilisateurs et administrateurs), et enfin déployer une logique préventive à toutes les étapes, pour être en capacité d'analyser les menaces quand elles se présentent.Publicité« Au-delà du développement Agile, vous devez mettre en place une réelle stratégie DevSecOps » a plaidé Gérard Daniele, Software Enterprise Architect, Strategic Accounts chez Micro Focus. Gérard Daniele, Software Enterprise Architect, Strategic Accounts de Micro Focus, a insisté sur le changement de référentiel en cours dans les entreprises. Celles-ci investissent de plus en plus dans leur transformation digitale, automatisent leurs processus et se tournent vers l'intelligence artificielle pour optimiser encore davantage les outils en place. Il recommande quatre bonnes pratiques pour s'adapter à ce nouveau paradigme. La première est l'adoption de DevOps, afin de développer les applications bien plus rapidement, avec le niveau de qualité attendu par les utilisateurs. Le deuxième axe est l'intégration de la sécurité dans ce processus, à la fois au niveau des applications, mais aussi des identités et des données, à l'aide d'approches comme DevSecOps. Le troisième aspect porte sur le déploiement d'une IT hybride, qu'il faut pouvoir superviser. Enfin, le dernier volet est le Big Data, pour être en mesure d'exploiter les informations produites par ces systèmes et infrastructures afin de prédire par exemple le risque d'incident sur une application. Gérard Daniele a ensuite détaillé les aspects liés à la mise en oeuvre de DevSecOps. « Il s'agit d'un processus de bout en bout, qui commence dès le développement, avec les approches agiles très populaires, et se poursuit par la mise en place de pratiques comme l'intégration continue ou les tests automatisés. » Pour lui, il faut aborder la qualité de façon globale, et mettre en place des indicateurs pour détecter le plus en amont possible d'éventuelles anomalies. Hélène Brisset, Directrice du Numérique des Ministères Sociaux, a expliqué comment mettre le numérique au service des métiers, de la création de la DNUM au Code du Travail Numérique. Hélène Brisset, Directrice du Numérique des Ministères Sociaux, lui a succédé pour témoigner en particulier sur le Code du travail numérique, un portail ouvert depuis le 16 janvier 2020. « L'objectif était de rendre le droit du travail accessible à tous, employés comme employeurs ». Ce projet, qui a nécessité environ deux ans de travail, a été mené en mode startup avec la Direction générale du travail, dans la fabrique numérique des Ministères Sociaux. « Nous avons choisi de démarrer sur le coeur du besoin, avec quelques sujets précis, pour aboutir à un MVP (Minimum Viable Product) », explique Hélène Brisset. L'équipe a ensuite élargi progressivement le périmètre, en privilégiant l'intérêt des utilisateurs à chaque étape. « Une démarche très riche, largement pratiquée sur des sujets plus simples, mais qui a montré son intérêt sur le sujet complexe et à fort enjeu qu'est le code du travail ». Pour Hélène Brisset, cette expérience a confirmé des intuitions présentes depuis longtemps. « Ce qui fonctionne bien, ce sont les partenariats étroits, où l'on réfléchit et trouve des solutions ensemble. Cela marche d'autant mieux quand le sujet est compliqué. » Le projet a également démontré l'intérêt d'avancer par petites étapes, sans passer trop de temps en phase de cadrage mais en allant rapidement vers la réalisation. « Un SD-WAN autonome : la promesse d'un réseau orienté métier » a explicité Pierre Langlois, Regional Sales Director chez Silver Peak. Silver Peak a démarré son intervention par la présentation d'un cas client, celui de Nufflied Health, prestataire de soins de santé à but non lucratif au Royaume-Uni. Implantée sur près de 300 sites, l'entreprise s'orientait de plus en plus vers le Cloud et les services de santé connectés. Dans ce contexte, elle a choisi de remplacer une unique liaison MPLS entre son datacenter et ces sites par le SD-WAN de Silver Peak, installant en parallèle de nouveaux liens réseau sur 190 sites. L'entreprise dispose désormais d'une infrastructure réseau résiliente et optimisée, qui peut être segmentée de façon fine en fonction des besoins. Pierre Langlois, Regional Sales Director de Silver Peak, a rebondi sur ce témoignage en soulignant que de nombreux DSI, malgré des investissements massifs entrepris dans le Cloud, n'ont pas l'impression de tirer pleinement parti de ces derniers, souvent pour des enjeux de connectivité. « Les DSI font face à plusieurs défis : trouver la meilleure connectivité, mais aussi connecter de manière sécurisée les utilisateurs et sites distants aux applications, qu'elles soient dans le cloud ou en interne. » Réagissant au contexte sanitaire actuel, il a aussi illustré en quoi la flexibilité apportée par le SD-WAN et le Cloud était un atout pour s'adapter rapidement et mettre en place le télétravail sécurisé à grande échelle, en s'appuyant sur un autre cas client, celui de TrialCard (société américaine dans le domaine des recherches cliniques). Enfin, il a présenté les évolutions technologiques à venir autour des « self-driving WAN », des réseaux autonomes, « capables de s'adapter sans intervention humaine pour traiter les charges de travail ». Philippe Rouaud, DSI groupe de France Télévisions, a détaillé comme réussir l'agilité en arbitrant les choix d'infrastructures, de l'interne on premise au cloud public. Philippe Rouaud, Directeur des Systèmes d'Information et Innovations - Développements de France Télévisions, a quant à lui évoqué l'impact des choix d'infrastructures, en revenant notamment sur le vécu de la crise sanitaire au sein du groupe. Le Covid-19 a en effet accéléré une migration en cours vers le Cloud. « Côté développement, en télétravail nous avons beaucoup utilisé Klaxoon et Teams pour les phases d'idéation, et la productivité a plutôt augmenté. » Le DSI souligne néanmoins qu'il faut conserver une capacité à faire les choses en interne lors du passage au Cloud, afin de pouvoir challenger les fournisseurs. « La promesse de scalabilité totale du Cloud n'est pas véritablement là au niveau tarifaire, il faut généralement s'engager sur trois ans pour bénéficier de taux de remise intéressants. » « Il ne faut pas avoir de dogme sur les approches cloud et on-premises. Il s'agit plutôt d'adopter une vision raisonnée du Cloud, pour accélérer le time-to-market, augmenter la scalabilité et la résilience, ou mettre en place de nouveaux processus », conseille Philippe Rouaud, insistant également sur la nécessité d'avoir un socle d'outillage et de gestion du Cloud très solide, « pour ne pas être totalement dépendant face à un acteur ». « Quelle infrastructure réseau multicloud pour une entreprise agile ? » a interrogé Patrick Lalanne, Director Cloud Networking de Citrix. Patrick Lalanne, Director Cloud Networking chez Citrix, a adopté le point de vue des utilisateurs pour son intervention. Comment faire pour que ceux-ci continuent à bénéficier du même niveau de service alors que les environnements applicatifs ont profondément changé et continuent de se transformer ? « Il faut d'abord mettre l'utilisateur au milieu. Il doit pouvoir se connecter à ses applications et avoir le même niveau de performance où qu'elles soient. » Pour éviter les dépendances accrues à un fournisseur cloud, il suggère aussi de mettre en place une plateforme de livraison des applications indépendante, capable de prendre en compte « le monde d'hier, celui d'aujourd'hui et les évolutions futures ». Enfin, il préconise de choisir des solutions capables de s'adapter, insistant sur l'importance de l'agilité au niveau du réseau. « Le SD-WAN prend toute sa valeur dans le contexte actuel de travail à distance. Sans un réseau qui fonctionne bien et un accès sécurisé aux applications, c'est bien plus compliqué », observe Patrick Lalanne. Celui-ci a ensuite présenté le cas d'un client dans l'assurance, qui a étendu sa plateforme de livraison au moment où les équipes ont commencé à développer des microservices. « Malgré cette nouvelle complexité, les utilisateurs sont satisfaits et l'IT arrive à gérer la plateforme, avec la sécurisation et la visibilité correspondant à leurs attentes. » « Modernisez vos applications pour accélérer votre croissance » a suggéré Georges Carbonnel, Sales Director chez NGNINX / F5. « Avec la transformation digitale qui bat son plein, toutes les entreprises ont des défis à relever », lance Georges Carbonnel, Sales Director de NGNINX/F5. Comment faire en sorte que l'expérience client soit optimisée, voire s'améliore ? Comment rester agile ou le devenir ? Comment obtenir un ROI digital ? Alors que le paysage applicatif se transforme, les entreprises doivent se montrer vigilantes sur un certain nombre de points : les architectures très monolithiques, qui posent des difficultés pour la transformation ; les goulets d'étranglement qui peuvent surgir au niveau de la sécurité ou des réseaux, ou encore la démultiplication des outils, qui complique la gestion et impacte les coûts. Pour passer de ces environnements monolithiques à l'agile, « il faut pouvoir porter une application très facilement sur l'environnement qui a un sens. La gestion de ce processus de livraison du code peut faire la différence d'un point de vue compétitif », estime Georges Carbonnel. Pour lui, le maître mot est d'apporter la performance, la fiabilité et la sécurité de façon agile, au plus près des applications, quelles que soit les plateformes et technologies utilisées. Fournir une seule console d'administration, capable de remonter des métriques sur une multitude d'applications, facilite également la vie de ceux qui ont une multitude d'instances à gérer. Grand Témoin de la matinée, Nicolas Siegler, DSI et DGA de la MAIF, a expliqué comment la MAIF cultive son agilité à l'échelle. Grand témoin de cette matinée, Nicolas Siegler, Directeur Général Adjoint de la MAIF en charge des Solutions et Systèmes d'information, a expliqué pourquoi ses équipes ont adopté l'agile. « Nous savons que des disruptions fortes sont possibles sur nos marchés, mais nous ne savons pas quand. L'agilité a pour but de nous permettre de pivoter quand nous en aurons besoin. » Pour lui, l'agilité est avant tout une question de culture. « Nous prenons des notions comme le Servant Leadership, sur le positionnement du manager, le « juste nécessaire » où l'accent est mis sur l'écoute du client et une certaine frugalité, et nous les intégrons à notre culture d'entreprise. » Il a aussi abordé les impacts de ce nouveau fonctionnement sur la relation entre métiers et IT. « Les utilisateurs apprécient, car ils peuvent s'exprimer assez vite et avoir un produit qui correspond mieux à leurs attentes. C'est plus compliqué pour les managers, qui doivent trouver le juste équilibre entre leur rôle historique et celui de servant leaders. » Nicolas Siegler a ensuite illustré la mise en oeuvre de l'agilité en détaillant différents projets menés par ses équipes, comme la refonte de l'outil des gestionnaires, ou un projet exploitant l'intelligence artificielle pour router les mails de façon pertinente et automatisée. Il a souligné les bénéfices de cette culture agile durant la crise sanitaire, et il a conclu sur trois enseignements : « l'agile ne s'achète pas, c'est vraiment une question culturelle. La première chose à faire est de poser les fondamentaux, avec le passage d'une logique de pouvoir à une logique de succès collectif ». L'agile, c'est aussi l'implication du client dans les interactions, avec une vraie proximité. Enfin, il faut mesurer pour pouvoir faire de l'amélioration continue. « L'indispensable révolution des constructeurs face aux nouveaux usages informatiques » a expliqué Nicolas Mahé, Solutions Specialist chez Lenovo DCG France. Nicolas Mahé, Solutions Specialist chez Lenovo France, a décrit comment la transformation en cours changeait profondément la place et le rôle des constructeurs. « Nous sommes passés d'un monde où la totalité de ce que cherchait un client pouvait être entre les mains d'un constructeur à un monde d'écosystèmes, où la valeur perçue a quitté le hardware pour aller sur le logiciel. » Les discussions ne sont plus centrées sur la disponibilité et sur la robustesse, mais sur l'agilité et l'élasticité, et les entreprises veulent gérer leurs infrastructures en adoptant un point de vue applicatif. Du côté des éditeurs, offrir cette souplesse et cette automatisation implique de connaître le hardware sous-jacent, ce qui a conduit les grands fournisseurs à développer des programmes de certification. Inversement, cela amène les constructeurs à savoir quels middlewares sont déployés sur leurs environnements. « Nous cherchons à protéger les investissements des clients, en leur garantissant que leur infrastructure sera capable de supporter les évolutions logicielles et de profiter de toutes les automatisations », précise Nicolas Mahé. Celui-ci a également expliqué l'intérêt de pouvoir gérer dans un même environnement différentes approches : machines virtuelles et conteneurs, approches multicloud ou hybrides... Jacques Bouldoires, DG de iMSA, a révélé comment l'iMSA a déployé la méthodologie SAFe pour l'agilité à l'échelle. Jacques Bouldoires, Directeur général du GIE iMSA, la DSI de la Mutualité Sociale Agricole, a partagé son expérience autour du cadre SAFe. « Nous avons constaté les limites de la méthode en V, avec la distance entre informaticiens et utilisateurs, et SAFe nous est apparu comme une approche adaptée à notre culture interne ». Les premiers trains (des programmes agiles sur grande échelle) ont été lancés, avec l'ambition de basculer tout le système d'information sur SAFe d'ici 2025. « Le passage des cycles traditionnels aux trains a beaucoup d'impacts culturels. Le volet formation est important », souligne Jacques Bouldoires, qui indique mener en parallèle un vaste changement organisationnel, avec des équipes réparties par clients plutôt que par compétences. L'épidémie de Covid-19 a conduit les équipes à réduire encore les cycles, en se rapprochant d'une démarche DevOps pour livrer en quelques jours au lieu de trois semaines. « Nous avons pu développer très vite des services liés à la crise, pour gérer les arrêts de travail et les indemnités journalières décidées au niveau politique. C'était une véritable mise à l'épreuve de nos capacités agiles, et les solutions sont venues directement des équipes, parfois en une journée », témoigne Jacques Bouldoires. Ce dernier observe un effet très positif sur la motivation et d'un rapprochement avec les clients, mais soulève toutefois un enjeu délicat pour mettre en oeuvre l'agilité à l'échelle de l'entreprise, à savoir l'acculturation des métiers. « La sécurité, clé d'une agilité réussie : l'agilité n'est pertinente que si le SI demeure sécurisé » a rappelé Christophe Auberger, Evangéliste Cybersécurité chez Fortinet France. Pour Christophe Auberger, Evangéliste Cybersécurité chez Fortinet France, « la sécurité peut devenir un vrai moteur au niveau de l'agilité. » Il explique que ce qu'on cherche à protéger, c'est la donnée car c'est là qu'est la valeur. Cette donnée est répartie dans le Cloud, les applications SaaS, les data centers ou les postes de travail et terminaux. « Les entreprises souhaitent la protéger de la même manière où qu'elle soit, ce qui suppose d'intégrer la sécurité de bout en bout, d'en faire une partie intrinsèque de l'infrastructure, et également de l'automatiser pour limiter la complexité. » Citant le CESIN, Christophe Auberger indique qu'une entreprise utilise en moyenne 12 outils de sécurité différents. Masquer cette complexité augmente le niveau de sécurité global, en libérant des ressources et en apportant de la cohérence. Les équipes de sécurité peuvent ainsi se concentrer sur la définition des politiques de sécurité en fonction des risques analysés, au lieu de faire de l'intégration et de la configuration de produits. Permettre le dialogue entre les différents éléments (firewall, sandbox, EDR, SIEM) facilite la mise en place de mécanismes automatisés en cas de menace, des scénarios pouvant encore être enrichis grâce à l'intelligence artificielle. Michel Levaslot, adjoint de direction à la DSI de Pôle Emploi et animateur du Club SAFe Francophone, a révélé comment Pôle Emploi a tiré parti de SAFe. Michel Levaslot, Adjoint de direction à la DSI de Pôle Emploi et animateur du Club SAFe Francophone, a détaillé l'adoption de SAFe au sein de Pôle Emploi et ses bénéfices. Ce parcours démarre en 2015, même si l'organisme avait depuis très longtemps une culture agile. « Nous avons commencé à regarder comment réaliser de grands programmes en agile. Le cadre SAFe répondait à cet enjeu, en permettant d'associer jusqu'à une dizaine d'équipes sur un programme agile. Il aidait aussi à raccourcir le time-to-market, à promouvoir l'innovation et à maintenir la qualité de service au quotidien. » Aujourd'hui, environ 60 à 70% des développements sont faits en SAFe. Onze trains sont en cours, dont l'un dédié à la transformation et l'autre à l'architecture. « Nous pouvons directement corréler des programmes SAFe avec la satisfaction client », souligne Michel Levaslot à travers plusieurs exemples. En interne, ce cadre génère également de l'alignement, de la transparence de la collaboration. Pour finir, Michel Levaslot a mentionné un impact de la crise sanitaire, qui les a conduits à mener en distanciel la cérémonie de PI (Program Increment) Planning, centrale dans le framework SAFe. « Nous n'avions jamais envisagé de la faire autrement qu'en physique. Nous avons dû nous adapter et être agiles dans notre agilité ». Olivier Robin, DSI de Comutitres, a témoigné au côté de Christophe Pincemaille, Scrum Master chez Klee Group, sur « Agilité et DevOps au service de l'expérience client et des nouveaux usages des 4 millions d'abonnés « pass Navigo ».Pour conclure cette matinée, Olivier Robin, DSI de Comutitres, est intervenu avec son partenaire Klee Group, représenté par Christophe Pincemaille, Scrum Master. « Nous sommes une petite structure, mais nous devons servir 4 millions de clients », explique le DSI de ce GIE créé par les trois grands transporteurs d'Île-de-France. Comutitres développe de plus en plus de nouveaux services pour répondre aux demandes de la région ou dans le cadre de circonstances particulières, comme les dédommagements durant les grèves et la crise sanitaire. « Tout le défi est d'être agile pour intégrer des services en fonction de l'actualité, tout en tenant les engagements sur des produits communiqués largement au grand public. » Historiquement, le système d'information s'est construit par briques, en fonction des commandes. La forte hétérogénéité résultant de ce modèle s'est avérée « un vrai frein pour la livraison continue et la mise à disposition régulière de services aux usagers », selon Olivier Robin. Alors qu'Île-de-France Mobilités s'oriente de plus en plus vers une vision multimodale des transports dans la région, Comutitre a souhaité agir sur deux axes pour être mieux en mesure de répondre aux besoins à venir : la mise en place de méthodes agiles et d'outils partagés auprès des équipes d'une part, et l'automatisation, notamment au niveau des tests et du déploiement. Klee Group a accompagné le GIE sur ces deux aspects, à la fois sur le développement de nouvelles briques et sur la transition de l'existant vers davantage d'agilité. Actuellement, Comutitre travaille sur la mise en place d'un cockpit de pilotage des sprints, des versions et des projets, offrant différentes modalités de suivi et d'analyse. « Cette grosse plateforme sera basée sur Jira Confluence et supportée par Klee, à la fois sur l'implémentation et le run, afin de faire monter en compétences nos équipes », indique Olivier Robin. , Adaptive IT : Comment l'agilité de l'IT sert celle du business
  • https://www.revuegestion.ca/Quel-mod-le-choisirez-vous-pour-rendre-votre-organisation-agile- , Quel modèle choisirez-vous pour rendre votre organisation agile?
  • Malgré ses dimensions réduites, le robot HAMR-Jr est très agile. En effet, ce dernier est capable d’avancer, de reculer, de tourner et même d’utiliser différents types de démarches. Par ailleurs, sa vitesse est impressionnante avec 13,9  fois sa longueur par seconde ! Cette performance fait donc de HAMR-Jr l’un des microrobots les plus rapides du monde. Sciencepost, Voici HAMR-Jr, un microrobot rapide et agile inspiré du cafard !
  • Design thinking, méthodes agiles, incubateur… L’Oréal adopte les méthodes de travail de la high-tech lsa-conso.fr, Alkemics lève 21 millions d’euros pour...
  • La force de paix de l’ONU au Liban, critiquée par les Etats-Unis et Israël, devrait être « plus agile et plus mobile », préconise son secrétaire général Antonio Guterres dans un rapport publié mardi dans la perspective du renouvellement de sa mission en août. The Times of Israël, Liban : le chef de l'ONU préconise une FINUL "plus agile et plus mobile" | The Times of Israël
  • Bio Express Depuis 20 ans, Raphaël de Castilla accompagne les entreprises dans leur digitalisation et la réduction de leurs coûts logistiques. Expert IT passionné d’innovations technologiques, il dédie son expertise à la résolution de problèmes complexes afin de construire une Supply Chain plus agile, en ligne avec les problématiques environnementales actuelles. Diplômé d’une école de commerce, Raphaël de CASTILLA a débuté sa carrière chez LOXANE, éditeur de logiciel de cartographie et calcul d’itinéraires, avec la création et le développement du réseau de ventes indirectes. Il prendra quelques années plus tard la direction commerciale de la société devenue PTV GROUP, puis sa direction générale. Début 2020, il prend les rênes de la Direction des Opérations chez Kardinal, éditeur de solutions innovantes dédiées à l’optimisation du dernier kilomètre. Site Internet de Kardinal : https://kardinal.ai/fr/ Portail Logistique, Transport et Supply Chain, "Optimisation et Machine Learning pour une logistique plus agile"
  • « Petit à petit, nous avons même réussi à augmenter notre portefeuille clients et à rentrer de grands comptes comme Suez », se félicite le dirigeant du n° 1 girondin de l’enseigne. Selon lui, ce qui a sauvé l’entreprise, c’est d’avoir investi, il y a 5 ans, dans les machines. « Les entreprises qui disposent de leur outil de production sont plus agiles et en mesure de rebondir de manière plus aisée. Elles sont beaucoup moins dépendantes de sous-traitants extérieurs. Tout cela pose la question de la réindustrialisation de la France, c’est un vrai sujet aujourd’hui », estime-t-il. L’intégralité de la trentaine de salariés qui avaient été mis au chômage partiel en mars est aujourd’hui sur le pont, avec des horaires adaptés dans les ateliers, passés au 2-8, et de nouvelles manières de travailler. Échos Judiciaires Girondins, ADP Enseignes, l'industrie agile | Échos Judiciaires Girondins
  • L’activité commerciale de ce spécialiste de l’investissement locatif destiné à la défiscalisation sur Internet se redresse rapidement depuis l’assouplissement des règles sanitaires. Le modèle agile du groupe, basé sur de faibles coûts fixes, est un gage de résilience en cette période exceptionnelle de crise économique. La Lettre de la Bourse, Adomos entrevoit déjà la reprise
  • L’étude donnée sur le rapport sur le marché de la gestion du cycle de vie des applications mondiales Agile explique les taux de croissance et la valeur de marché de la gestion du cycle de vie des applications agiles sur la base de la dynamique du marché de la gestion du cycle de vie des applications agiles, de la production, du taux de consommation et bien plus encore. Le rapport global sur le marché de la gestion du cycle de vie des applications agiles a été analysé à l’aide de facteurs primitifs tels que les différentes opportunités, les tendances futures, l’analyse SWOT, les aspects conventionnels et élémentaires de l’industrie, etc. Instant Interview, Recherche sur le marché de la gestion du cycle de vie des applications agiles (impact de COVID-19) 2020-2026: CA Technologies, Microsoft Corporation, VersionOne – Instant Interview
  • Membre d’une équipe agile de développeurs informatiques, le « mob programming » – ce mode de programmation collaboratif où un membre de l’équipe est au clavier et note les instructions données par les autres – tourne vite au cauchemar pour Sylvain. The Conversation, Témoignage : comment la généralisation du télétravail pénalise les malvoyants
  • Beaucoup d’encre a déjà coulé sur les atouts commerciaux d’une organisation agile. Devenir agile n’est pas seulement une question technologique. Pour obtenir les progrès escomptés en efficacité et en innovation, les entreprises doivent se poser les questions suivantes: quel chemin allons-nous prendre ? Qui devra être impliqué ? L’approche agile apportera-t-elle les bénéfices quantitatifs et qualitatifs que nous recherchons ? Silicon, Devenir Agile en 5 étapes : vers un nouveau modèle de livraison des applications - Silicon
  • SGS, le leader mondial de l’inspection du contrôle, de l’analyse et de la certification, a récemment lancé un projet de transformation digitale et agile : reveal l’active acteur qui sommeil en toi ! Ce projet a été mis en place à la suite d’une demande du président directeur général en Avril 2018 après la révision stratégique du groupe SGS France. Le vrai challenge et l’enjeu est de l’appliquer sur les 10 lignes de business notamment dans les laboratoires. Change the work, Déployer la transformation digitale et agile chez SGS - Change the work
  • Depuis plusieurs années les entreprises tentent de se détourner de leurs pratiques ancestrales de développement et de conduite de projets en adoptant les méthodes au travers de projets bien déterminés et généralement nouveaux.  En règle générale, ces essais sont souvent très concluants. Mais comment ensuite passer à l’échelle et répandre les principes agiles à l’ensemble des équipes et des projets ? IT for Business, Convertir son entreprise à l’Agile… en douceur
  • Les puristes de la méthode Agile sont opposés à la présence d’un chef de projet au sein de l’équipe, arguant que ce rôle est contraire aux valeurs de décision collective. Néanmoins, nos retours d’expérience des projets agiles dans les DSI en cours de transformation montrent que la présence d’un chef de projet s’avère au contraire indispensable. Ceci, à condition que ce rôle évolue pour concilier les principes de l’Agile avec les modes de travail d’une organisation encore traditionnelle (modèle hiérarchique, matriciel…). IT for Business, L’Agile a-t-il besoin d’un chef de projet ?
  • Dans le domaine de la gestion de projet, les méthodes agiles ont le vent en poupe. Mais qu’est-ce que l’agilité et quel est son intérêt ? Pour mieux comprendre ses vertus et caractéristiques, penchons-nous sur Scrum et Kanban, les deux approches agiles les plus répandues. Silicon, Scrum ou Kanban : quelles différences ? - Silicon methodes agiles
  • Dans la quête d’un système d’information qui évolue constamment pour répondre aux besoins changeants des entreprises, les méthodes agiles sont de plus en plus mobilisées dans des projets multiéquipes. On parle dans ce cas d’un mode de fonctionnement agile à l’échelle puisqu’il y a nécessité de coordonner plusieurs équipes travaillant en mode agile autour du même projet ou produit à délivrer. The Conversation, Management : trois leviers pour déployer les méthodes agiles à plus grande échelle
  • Tuleap réunit des outils de gestion de projet agile adaptés aux différents profils d’utilisateurs (débutant ou confirmé en Scrum, tableau Kanban, workflow agile ou waterfall), de suivi de tickets pour gérer les bugs ou les tâches et des workflows pour le développement logiciel continu (revue de code, intégration continue avec Jenkins…). La solution inclut aussi un outil pour gérer les tests automatisés et manuels, une gestion centralisée des exigences, ainsi que du partage de documentation intégrant MediaWiki pour créer des espaces publics ou privés. Enalean cherche à apporter dans une même solution des fonctionnalités répondant aux besoins de différentes équipes pour limiter le recours des utilisateurs à des outils externes, parfois en shadow IT. Parmi les cas d’utilisation, outre la transition vers l’agile et la mise en place d'un environnement collaboratif DevOps, Tuleap permet d’organiser un déploiement agile à l’échelle (SAFe), de gérer l’assurance qualité logicielle (traçabilité complète) ou le helpdesk (avec le suivi de tickets et les workflows). Il fournit aussi des tableaux de bord pour le suivi de projets. LeMondeInformatique, Tuleap gère le cycle de vie des logiciels en mode agile et devops - Le Monde Informatique
  • Dans le domaine des méthodes dites agiles, Kanban est souvent mis en concurrence avec Scrum. Nos confrères de CIO nous en disent un peu plus sur ce système visuel de gestion de projet agile. LeMondeInformatique, Méthode Agile : Focus sur Kanban - Le Monde Informatique
  • Latifa est scrum master et coach agile pour Objectware. Crédit : A. Vinot BDM, Témoignage : le métier de scrum master et de coach agile - BDM
  • «Il arrive peut-être d’une ligue plus faible que la nôtre, mais je peux vous garantir que Malcolm sera un très bon joueur chez nous. Il ne faut pas comparer les ligues. Il faut identifier le talent et Malcolm a plusieurs atouts. Il est très puissant, rapide, habile, surtout en fond de zone, et il est agile avec les deux pieds. Je pense que nous avons pris une très bonne décision de l’amener ici.» Le Droit, Un premier centre pour l’Atlético | Atlético | Sports | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Pour développer cette solution, la DSI et l’équipe Agro Nord Picardie ont privilégié une méthode différente des projets classiques : la méthode agile. Ses avantages : embarquer tous les métiers dans le développement et travailler en étroit partenariat tout au long du projet pour répondre ainsi à 100% des attentes. , AgroPilot: une appli agile de gestion des récoltes 
  • Après le taylorisme et le fordisme, l'agile est la prochaine grande révolution du travail. Créée dans les entreprises de la tech dans les années 2000, l'agile est aujourd'hui appliqué dans toutes les industries et ne se résume plus au digital. Son succès peut se résumer en trois principes : il crée de la valeur en remettant le client au centre, il favorise la coopération grâce à des équipes pluridisciplinaires et autonomes, il réconcilie engagement des collaborateurs et productivité. Les Echos Executives, Vinciane Beauchene : « Avec l'agile, pas de big bang mais de l'expérimentation », Transformation - Les Echos Executives
  • La méthode agile a d'abord séduit  les entreprises du web et les start-up dans les années 2000, puis s'est développée avec succès au sein d'entreprises traditionnelles , des grandes banques comme ING ou bien des acteurs de l'industrie automobile ou aéronautique, comme Stelia Aerospace. Elle a pour effet de faire coopérer plus efficacement les équipes  « et cela tombe bien puisque la coopération est un multiplicateur d'énergie et d'intelligence », observe Yves Morieux. Pour preuve, il suffit de se remémorer les Championnats du monde d'athlétisme de 2003 : le passage de relais entre Christine Arron, quatrième relayeuse,  avec Sylviane Félix était loin d'être parfait ; les deux athlètes, proches, ont même manqué de se percuter. Mais la coopération a opéré et  la médaille d'or du 4x 100 mètres a été remportée. » La coopération dégrade certes la performance individuelle mesurable, mais elle le fait au profit de  la réussite d'un collectif .  Les Echos Executives, L'agile, la méthode qui redonne le pêche aux managers, Transformation - Les Echos Executives
  • La crise sanitaire va-t-elle accoucher d’un urbanisme plus agile ? Peut-être, à condition de continuer à avancer vers des modes de décision concertés, au plus près des besoins des usagers et des habitants. Et de ne pas s’en tenir à des mesures d’urgence… France Culture, Mobilités, transports : demain, un urbanisme plus agile ?
  • Comme s’il fallait s’accorder autour d’un manifeste agile détourné : Silicon, Méthodes agiles : tiraillements entre clients et fournisseurs de services - Silicon
  • Le modèle agile a des vertus en matière d’efficacité du travail et de gain en autonomie pour les équipes, mais pour les managers, il est déroutant. « La culture managériale est chamboulée, car il faut accepter une certaine autonomie chez les équipes dans la gestion opérationnelle des projets, avec une organisation plus horizontale », reconnaît Luc Barnaud, chief digital and technology officer de Natixis, où le nombre de niveaux hiérarchiques a récemment été réduit, avec trois nouveaux intitulés pour les managers (les leaders managers, les leaders experts et les project leaders). « Avec le plan stratégique en cours, 2.000 collaborateurs dans l’IT et les métiers sont concernés par le travail en mode agile et nous en avons déjà formés la moitié », précise le chief digital and technology officer de Natixis. Dans le management agile, les chefs doivent à apprendre à déléguer et à exprimer leur leadership autrement que par le contrôle. Un nouvel état d’esprit qui n’est pas simple à accepter dans des grandes institutions financières où les dispositifs managériaux n’ont jamais été, ou peu, remis en cause. « En ce qui concerne le changement de culture chez les managers, qui est indispensable mais moins simple à mesurer, nous continuons de progresser, déclare Rabia Lamsouber de BNPP. Nous les accompagnons sur leurs ‘soft skills’, en particulier ‘Trust, Empowerment and Accountability’, ce qui permet un fonctionnement plus agile. Par ailleurs, nous constatons une adhésion plus forte des managers grâce aux étapes visibles tout au long du projet, qui leur offrent de la souplesse à l’égard des changements. » Le besoin de formation est criant pour les managers qui doivent « s’agiliser ». Ainsi, l’Ecole des Ponts Business School vient de lancer, avec le cabinet Wemanity, un « executive MBA for business agility » entièrement dédié à la méthode agile. « C’est aussi la responsabilité des écoles. On ne forme pas les managers, on ne leur donne pas les moyens de s’adapter, regrette Martin Calnan, director au sein de l’école. Nous avons donc créé un programme totalement nouveau, sur 18 mois, qui a pour objectif de faire pour apprendre au lieu d’apprendre pour faire. Cette formation sera animée par des ‘coaches’ et des personnalités légitimes autour de l’agile et de la capacité à s’adapter. » Chez Allianz France, les 18 coaches agiles ont aussi pour mission d’aider les managers à se positionner différemment. « Il est vrai que, pour eux, leur nouveau rôle dans un environnement agile constitue un grand changement. On attend d’eux qu’ils deviennent des managers ‘coaches’, des ‘servant leaders’. Il faut donc leur expliquer ce que sera le manager de demain et les accompagner par des formations et des suivis sur le terrain », conclut Jean-François Haar.   L'AGEFI, Tous agiles ! | L'AGEFI
  • Les tendances des méthodes agiles en 2020 vues par les professionnels. Crédit : Tetiana Lazunova / Getty. BDM, 7 tendances de l'agilité en 2020 - BDM
  • Incertitude est le mot clef du moment pour les groupes les plus exposés à la crise actuelle. Comment faire fonctionner efficacement un conseil d’administration sans lignes directrices claires ? Comment évaluer le management ? Autant de questions qui incitent à revoir les pratiques de gouvernance et à les passer en mode agile. (Par Marc Verspyck, spécialiste de finance d'entreprise) Les Echos, Opinion | Gouvernance des entreprises : passer en mode agile | Les Echos
  • L’intelligence au cœur de l’expérience utilisateurs pour une aide à la prise de décision optimale et le pilotage agile des actions ; Père la Fouine, Iremos Crisis : une nouvelle plateforme agile 100% digitale, qui s'adapte à toutes les formes de cris - Père la Fouine
  • Isagri revient sur le passage aux méthodes agiles. Crédits : MicrovOne / Getty Images. BDM, Développement : comment passer du cycle en V aux méthodes agiles, le retour d’expérience d’Isagri - BDM
  • Elle figure au catalogue de la plupart des grands cabinets de stratégie. C’est même leur cheval de bataille alors que ce concept sème la révolution dans des banques, des compagnies d’assurances, chez Renault, Spotify ou France Télévision Numérique. "L'Agile" est actuellement le levier de transformation radical des entreprises. Minées par une bureaucratie ankylosante et démotivante pour les managers et salariées, elles ont vu empirer le phénomène de désengagement. Sans oublier les pertes de réactivité pour relever tous les défis de l’époque – concurrence des start-up, transformation digitale, etc. Radicale, la solution “agile” impose de jouer collectif en ayant auparavant démoli les structures traditionnelles, verticales, hiérarchique, avec un process d’innovations en continu. Changement de paradigme. Une révolution copernicienne autant que systémique qui transforme bien évidemment le rôle des managers. Considérablement. Le nouvel Economiste, La révolution de l'organisation des entreprises par l'Agile
  • Nicolas Siegler, Directeur Général Adjoint Maif en charge des Solutions et Systèmes d'information, explique comment ses équipes et lui ont réagi face à la crise du Covid-19. De la mise en place du télétravail à la réorganisation du portefeuille de projets, en passant par la livraison d'un nouveau système pour gérer la redistribution de 100 millions d'euros à ses sociétaires, la société d'assurance a dû mener de front de nombreux chantiers IT. L'adoption d'un fonctionnement agile au sein de la DSI et plus largement de la Maif a joué un rôle clef pour relever tous ces défis. , Nicolas Siegler (MAIF) : « notre fonctionnement agile nous a aidé à réagir rapidement. »
  • Le management agile est basé sur quatre piliers : des services qui apportent de la valeur aux utilisateurs, une amélioration continue, la collaboration entre les métiers, l’adaptation au changement. Il repose sur un principe de responsabilité claire et distribuée, dans le cadre d’une coordination permanente avec le réseau de l’entreprise. Romain insiste sur la nécessaire transparence de l’information et préconise un fonctionnement en push et pull, c’est à dire un point directionnel fixé par la direction générale, l’objectif (push), et une démarche organisationnelle pour l’atteindre, basée sur la remontée des retours utilisateur qui la façonnent (pull). Forbes France, MAIF, Une Dynamique Au Service D'un Management Agile | Forbes France
  • Le travail en mode agile , Le travail en mode agile - Cahiers Techniques du Bâtiment (CTB)
  • Les politiciens sont souvent déçus du temps qu’il faut pour mettre en œuvre les politiques et de la mesure dans laquelle le résultat final peut différer de ce qu’eux-mêmes ou leurs parties prenantes attendent. Pendant ce temps, les citoyens qui veulent des services de qualité sont souvent déçus par des solutions numériques de second ordre et la complexe qui ne tient pas compte de leurs expériences d’utilisateur. L’écart se creusant entre les attentes et les résultats, les gouvernements doivent transformer fondamentalement leur fonctionnement. La clé pour y parvenir pourrait être les pratiques collectivement appelées agiles. Servicesmobiles.fr, Coronavirus : Quand un développeur agile rencontre le gouvernement Français
  • Qui veut se transformer doit d'abord savoir qui il est et où il veut aller. La transformation agile est un tout, avec en toile de fond une profonde transformation culturelle. Devenir une entreprise agile, c'est composer avec la complexité du monde, estime Jean-Claude Grosjean dans son ouvrage publié aux éditions Publishroom. Les Echos Executives, Méthodes agiles : 3 livres pour vraiment s'y mettre, Organisation des entreprises - Les Echos Executives
  • Au niveau des "hard skills", c'est le sacro-saint "operating model" qui doit changer et s'adapter au digital, ce qui va demander un effort important de conduite des changements pour ne pas revenir en arrière à chaque progrès fait. Prenons trois exemples parmi les 11 ou 12 piliers, selon les modèles, qui structurent l'action de la DSI, pour illustrer les changements fondamentaux et opérer des organisations vraiment agiles, de bout en bout et adaptées au digital. ZDNet France, Le modèle opérationnel agile de la DSI - ZDNet
  • Non, je ne le crois pas. Les entreprises, qui sont obligées de recruter, devront le faire. J’ai le cas en tête d’un groupe sous le coup d’une menace financière de l’AFA (Agence française anticorruption). Pour éviter d’être saisi au portefeuille, l’entreprise doit impérativement recruter. Je peux vous garantir qu elles le feront. De manière différente mais ils elles le feront. Un de mes clients cherche également un nouveau directeur juridique dans le cadre d’un départ à la retraite prévu cet été. Nous allons lancer les phases de recrutement. Nous passerons par des séances en visioconférences avant de mener deux ou trois entretiens individuels physiques. Mais quoiqu’il arrive, il faudra s’adapter. C’est le moment ou jamais d’être agile et d’utiliser enfin ce concept que l’on entend à tour de bras depuis quelques années. , Coronavirus : “C’est le moment ou jamais d’être agile” - Courrier Cadres
  • L’agilité est dans toutes les bouches. “Notre organisation doit gagner en agilité”, “nous devons travailler de manière plus agile” sont autant d’injonctions qui rythment notre quotidien… Pourtant, au risque de décevoir nombre de chefs de projets, beaucoup d’entreprises aujourd’hui ne sont pas agiles. C’est ce d’aucun pourrait appeler le syndrome de “l’agilité Canada Dry”. On retrouve la couleur, le goût et la forme de l’agilité, mais ça n’en est pas. Par souci d’agilité, les process sont souvent précipités, les définitions mal posées, entraînant dès le début de la conduite de projet des incompréhensions et des amalgames. La situation court le risque de rapidement se dégrader, alimentée par l’agacement croissant des collaborateurs noyés sous les ateliers mal organisés ou mal cadrés, les informations sans intérêt pour leur métier ou un périmètre de réflexion beaucoup trop élargi. Les équipes ne se comprennent plus alors que l’agilité vise à créer un référentiel commun autour de la conduite de projets. Le fossé financier quant à lui ne cesse de se creuser au fur et à mesure de l’implication des équipes sur des tâches mal coordonnées et donc chronophages. Siècle Digital, Attention à la gueule de bois agile !
  • Placer le client au centre des projets, gagner en efficacité, partager le pouvoir, baigner dans un nouvel état d’esprit organisationnel, se libérer des vieux dictats managériaux. La gestion agile tend à promettre un environnement de travail meilleur à qui sait adapter et façonner ses principes à la réalité de son organisation. , Gestion agile | LesAffaires.com
  • Selon des chiffres de Gartner, le CRM représente désormais près d’un quart du marché logiciel mondial, après une progression de 15,6% en 2018. Aujourd’hui, presque trois quarts des dépenses du secteur vont vers le SaaS, les entreprises ayant davantage besoin de solutions agiles et flexibles. FrenchWeb.fr, Comment Innso veut rendre la relation client plus agile - FrenchWeb.fr
  • Parmi les changements structurels proposés aux entreprises pour gagner en efficacité, la méthode de marketing agile gagne en popularité. Cette dernière, qui repose notamment sur l’autonomie, la collaboration et la transparence, promet d’alléger la charge de travail des employés tout en réduisant les coûts. Explications avec Derek Derouin, directeur services-conseils marketing, et Chloé Gascon, consultante en stratégie numérique à Deloitte. Infopresse, Marketing agile: une solution à la surcharge des employés - Infopresse
  • Les méthodes agiles sont supposées aider à réduire le risque et le coût des projets, mais leur application à des projets de taille et de complexité importante pose des difficultés particulières. Par exemple, les secteurs gérant des projets très complexes sont soumis au respect de normes spécifiques, voir au respect de procédures imposées par des régulateurs externes à l’entreprise, et rarement organisés en mode "agile". Ces secteurs sont également souvent organisés d’une façon relativement centralisée, à l’inverse des exigences du mode agile (qui doit notamment laisser aux équipes une certaines latitude pour adapter les spécifications). Par ailleurs, les formateurs de méthodes agiles sont souvent spécialisés dans le "cœur de cible" de l’agile, c'est-à-dire les petites équipes localisées sur un même lieu, travaillant sur des projets non critiques et dans un environnement stable. usinenouvelle.com/, L’agile dans les mégaprojets - Vincent Champain
  • Contrairement à beaucoup de grosses entreprises qui n’ont pas de grandes marges de manœuvre d’adaptation rapides,  comme par exemple Transdev ou encore Keolis… je n’ai eu avec mes managers d’autres choix  que de m’ajuster rapidement aux évolutions du marché du transport et aux besoins des clients car une start-up est fragile et sa survie est en jeu. Une start-up ne dispose pas de la même trésorerie et solidité financière qu’un grand groupe. , Covid-19 : Face à la crise, les start-up sont (fr)agiles, leur management aussi ! - Courrier Cadres
  • Nous comptons reconduire à l’identique la durée du festival... mais avec une articulation des dates qui nous permette de saisir les meilleures opportunités. Maintenir les mêmes dates pour une telle manifestation n’a pas de sens. On se doit montrer agile, être en capacité d’organiser cette manifestation en fonction des opportunités que nous saisissons. Marciac compte parmi les plus grands événements nationaux et internationaux dans le domaine du jazz. Nous proposerons donc à nouveau : un socle de 16 soirées dédiées à la musique de jazz et aux musiques cousines ; deux ou trois soirées dans le registre des grands événements musicaux. Avec la volonté également de faire évoluer nos partenariats, car nous ne pouvons pas compter ni souhaiter une fréquentation exponentielle de notre site ; nous ne pouvons pas non plus attendre d’aides publiques supplémentaires. Partenariats et mécénats d’un bon niveau doivent donc être mobilisés. Deux de nos outils pour cela : la mise en œuvre d’un nouveau site internet et un investissement plus fort dans la communication numérique. ladepeche.fr, Marciac. JIM : "Durée du festival identique mais se montrer agile sur les dates" - ladepeche.fr
  • Le Lean peut apporter à un environnement de production une réduction de la variabilité sur le délai de production et la qualité d'un produit. Ainsi, de nombreux outils du LEAN sont des outils qui permettent de lisser la production (Heijunka, lissage de la production ; Kanban ; First In First Out) et d'identifier au plus tôt les défauts de qualité (Andon : détecteur lumineux ou sonore ; bac rouges ; Poka Yoke : outil de contrôle). Par ailleurs, le Lean management est plus adapté que les méthodes agiles pour des équipes peu expérimentées : le Lean cherche à capitaliser l'expérience et à apprendre les méthodes de production les plus efficaces. Sur le fond, le Lean Management se compose de nombreux outils d'apprentissage qui permettent aux collaborateurs de s'améliorer au fur et à mesure. La Tribune, Agile, Lean Management, quelle méthode pour l'innovation ?
  • Manuel Jacquinet : Pourquoi et comment s’est fait le choix d’un nouvel outil multicanal de relation client ? Pascal Béchu : Le média téléphone demeure le canal essentiel de dialogue avec les débiteurs, qu’il faut contacter et relancer. Nos 1400 gestionnaires sont de véritables spécialistes de ce mode de contact et pratiquent un métier qui requiert un véritable savoir-faire. Il doit faire preuve d’empathie et de directivité en même temps : il n’est pas rare que des clients créent une véritable relation avec leur gestionnaire à qui ils ont expliqué leur situation. Même à l’époque du tout digital, c’est au téléphone et ensuite par SMS notamment, pour d’autres actions, que tout se passe. Pour notre appel d’offres, compte tenu de nos projets de croissance et des spécificités de notre métier, nous avons désiré consulter des éditeurs réunissant les 3 critères suivants : une offre multicanale (efficace sur le canal voix, le SMS mais évolutive sur de prochains médias de contact), disponible en Saas ; nous savions aussi qu’il nous fallait être accompagnés de manière agile. Environ 7 éditeurs répondaient à ces critères et ont été sollicités, à la suite de quoi une deuxième liste est sortie de ce 1er round. La finale qui opposait deux éditeurs a vu Diabolocom virer en tête, assez vite. En-Contact, « Nous recherchions un partenaire agile » | En-Contact
  • Cette acculturation peut commencer avec l’aide d’un allié de poids : les communautés agiles. En effet, celles-ci ont progressivement investi les entreprises, notamment via les projets IT et digitaux qui ont adopté ce type d’organisation depuis déjà une quinzaine d’années. Or le Design Thinking peut s’exercer plus aisément avec un certain nombre de valeurs communes : démarche itérative, amélioration continue de la valeur pour la réalisation d’un produit adapté au client, et redéfinition des rôles des collaborateurs dans le souci d’appuyer l’efficacité de la mise en œuvre. Les Echos, Opinion | Innovation : mieux déployer le design thinking avec l’agile | Les Echos

Images d'illustration du mot « agile »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « agile »

Langue Traduction
Anglais agile
Espagnol ágil
Italien agile
Allemand agil
Chinois 敏捷
Arabe نشاط
Portugais ágil
Russe проворный
Japonais アジャイル
Basque arin
Corse agile
Source : Google Translate API

Synonymes de « agile »

Source : synonymes de agile sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « agile »

Agile

Retour au sommaire ➦

Partager