La langue française

Prompt, prompte

Définitions du mot « prompt, prompte »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROMPT, PROMPTE, adj.

A. − [En parlant d'un animé]
1. Qui agit ou réagit sans tarder, avec vivacité. Synon. diligent, rapide, vif.Voyant le dieu faire son butin, Une prompte abeille accourt et le pique (Leconte de Lisle, Poèmes ant., 1852, p.169).Il me trouvait très-adroite, très-prompte et sachant vaincre la douleur et le dégoût quand il le fallait (Sand, Hist. vie, t.3, 1855, p.331).
En partic. D'humeur ou de caractère vif. Synon. bouillant, impétueux:
1. Suzanne avait le caractère hardi; elle était prompte, irréfléchie; le moindre jeu près d'elle aussitôt s'animait. C'est avec elle que je jouais le plus volontiers, et avec Louise lorsque celle-ci ne boudait point, car elle était de caractère plus inégal et inquiet que ses deux soeurs. Gide, Si le grain, 1924, p.411.
a) Prompt à + subst.
Rapide à. Prompt à l'attaque, à la course. Et elle était si prompte à la riposte, qu'il ne pouvait même plus arriver jusqu'à son vêtement (Zola, E. Rougon, 1876, p.118).
Qui se laisse aller rapidement à. Prompt à la colère, au découragement. Vous la sentez là, fantasque, spontanée (...) et prompte à l'enthousiasme et à la haine (Adam, Enf. Aust., 1902, p.218).
b) Prompt à + inf.Être prompt à s'alarmer, à se décourager, à s'émouvoir, à se mettre en colère. Il est prompt à servir ses amis (Ac.1835-1935).Colères et prompts à s'irriter, je les ai vus sans cesse le poignard à la main (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.193).Vous êtes prompte à sentir, prompte à pleurer, prompte à me consoler (E. de Guérin, Lettres, 1835, p.95).
c) Prompt en ou dans.Là! là! doucement! Vous êtes prompt en paroles, bon ermite (Flaub., Tentation, 1849, p.282).Le sportif vit dans l'action, ce qui le rend efficace, dynamique et aussi prompt dans ses réflexes que dans ses jugements et ses décisions (Éduc. phys., 1941, p.105).
d) [Suivi d'une compar.] Prompt comme l'éclair, comme une flèche. Le petit homme, prompt comme le tonnerre, s'élança sur le montagnard (Hugo, Han d'Isl., 1823, p.512).Chevaux prompts comme la foudre (Grousset, Croisades, 1939, p.271).
2. [P. méton.; l'adj. est gén. postposé]
a) [En parlant du comportement d'une pers.] Synon. leste.Allure, démarche prompte; mouvement prompt. Il observe curieusement les détails, et son coup-d'oeil est prompt, sûr et délié (Chateaubr., Génie, t.2, 1803, p.86).Elle m'agace, avec ses cils baissés, qu'elle relève par instants, laissant échapper un regard prompt, comme une ablette qui se faufile entre les roseaux (H. Bazin, Vipère, 1948, p.204):
2. M. de Loménie de Méjouls aimait à se déculotter en public. (...) d'un geste prompt de la main droite, il lâchait ses bretelles, tandis que la gauche relevait le pan de sa chemise. Aragon, Beaux quart., 1936, p.30.
Prompt à + inf.[Alexis] avait le regard agile, la main prompte à saisir les belles occasions (Aymé, Jument, 1933, p.149).
Avoir la main prompte (à frapper). Être vif, s'emporter au point de frapper facilement. Colère et bon, plein d'orgueil impérial, il [le général Montcornet] a la causticité du soldat, la répartie prompte et la main plus prompte encore (Balzac, Paysans, 1844, p.18).
b) [En parlant des facultés d'une pers.] Attention prompte et soutenue; intelligence prompte. Génie facile et prompt qui devinait tout, à la fois, sans étude (Vigny, Serv. et grand. milit., 1835, p.165).
Esprit prompt. Esprit qui comprend et saisit aisément, rapidement. Il avait l'esprit prompt et comprenait à demi-mot (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p.353).
[P. allus. à Matth. XXVI, 41 et Marc XIV, 38] L'esprit est prompt mais la chair est faible*.
B. − [En parlant d'un inanimé; l'adj. est souvent antéposé]
1. Qui se produit sans tarder, qui survient rapidement. Prompt départ, retour, secours, succès; prompte exécution, guérison, réponse; mort prompte; changement prompt et radical. Le ministre de la guerre est chargé de prendre toutes les mesures nécessaires pour la prompte exécution du présent décret (Décret convention nationale, 1793ds Rec. textes hist., p.72).Croyez aux voeux sincères que je fais pour votre prompt rétablissement (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p.282).
En partic.
a) Qui a un caractère de rapidité. Tu as souffert, non pas plus que moi sans doute, mais de manière plus prompte et plus brutale. Et, très vite, plus vite que moi, tu as trouvé délivrance et consolation (Duhamel, Maîtres, 1937, p.25).
b) Vieilli. Qui fait effet en peu de temps. Remède prompt. Par ce traitement prompt et actif on prévient la paralysie (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.188).
2. Littér. Qui passe, se passe très vite. Synon. bref, court, rapide.Joie prompte; un prompt printemps. J'accepte le défi: nous combattons; l'éclair Est moins prompt dans les cieux qu'en mes mains n'est le fer (Baour-Lormian, Ossian, 1827, p.106).
Vin prompt à boire (vieilli). ,,Vin qui se boit dans la primeur`` (Ac. 1835, 1878).
REM.
Prompt-bourgeon, subst. masc.,bot. Rameau secondaire qui se développe de manière prématurée sur un bourgeon de l'année. Les pluies, les vents d'automne dépouillent enfin la vigne de ses feuilles. Les prompts-bourgeons qui n'ont pas eu le temps de mûrir leur bois sont détruits (Levadoux, Vigne, 1961, p.17).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔ ̃], fém. [pʀ ɔ ̃:t]. Martinet-Walter 1973: [pʀ ɔ ̃:t], [pʀ ɔ ̃pt]. V. promptement. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1174 prons en pechié «enclin au péché» (Guernes de Pont-Ste-Maxence, S. Thomas, 977 ds T.-L.); 2. a) ca 1485 «qui met peu de temps à ce qu'il fait» (Myst. du V. Testament, éd. J. de Rothschild, 6209); b) 1616 «qui se met facilement en colère» (A. d'Aubigné, Tragiques, Princes, 37 ds OEuvres, éd. H. Weber, p.55); c) 1690 avoir la main prompte (Fur.); 3. 1540 «(chose) qui survient rapidement» (N. Herberay des Essarts, Amadis, éd. H. Vaganay, p.48); 4. 1580 «qui saisit, qui comprend vite» (Montaigne, Essais, II, 12, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p.564); 5. 1662 «(chose) qui passe vite» (Pascal, Pensées, éd. L. Lafuma, 1963, § 47, p.506). Empr. au lat. promptus «visible, manifeste; prêt, disponible, disposé à, résolu à». Fréq. abs. littér.: 1561. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3363, b) 2056; xxes.: a) 1689, b) 1650.

Wiktionnaire

Adjectif

prompt \pʁɔ̃\ ou \pʁɔ̃pt\ masculin

  1. Qui est rapide ; qui ne tarde pas ; qui va vite.
    • Partout elle avait trouvé bon accueil, prompt assentiment, mais elle se propose d'aller plus outre. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je vous souhaite un heureux voyage et un prompt retour.
    • Rendre une prompte réponse.
    • Il a obtenu un prompt succès.
    • Jamais conquête ne fut plus prompte.
    • Il faut apporter un prompt remède à ce mal.
    • Le succès de l’entreprise dépend d’une prompte exécution.
    • Cet homme a la repartie prompte.
    • À cet âge-là, on a la langue un peu prompte — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 108.)
    • L'hiver arrivait visiblement, mais il n'était ni prompt, ni rigoureux. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Qui se passe vite, en un moment.
    • Henri, d'une investigation prompte, examinait les tablées. Pas un visage connu. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 11)
    • Son mouvement fut si prompt qu’on n’eut pas le temps de l’apercevoir.
    • Cela fut prompt comme un éclair, comme l’éclair, comme la foudre.
  3. Qui est vif, actif, diligent, qui ne perd pas de temps à ce qu’il fait, en parlant des personnes.
    • C’est un homme prompt dans tout ce qu’il fait.
    • Il est prompt à servir ses amis.
    • être prompt à juger, à se décider.
  4. Qui va vite.
    • Un cheval prompt à la course.
  5. Qui éprouve, ressent vite.
    • Cet homme est prompt à se décourager, à s’enthousiasmer, à se mettre en colère.
  6. (Canada) Facile à se mettre en colère, susceptible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROMPT, OMPTE. (On prononce Pron, pronte.) adj.
Qui est rapide, qui ne tarde pas. Je vous souhaite un heureux voyage et un prompt retour. Rendre une prompte réponse. Il a obtenu un prompt succès. Jamais conquête ne fut plus prompte. Il faut apporter un prompt remède à ce mal. Le succès de l'entreprise dépend d'une prompte exécution. Cet homme a la repartie prompte. Avoir l'esprit prompt, la conception vive et prompte, Avoir un esprit qui conçoit, qui comprend aisément. Avoir la main prompte, Être vif, emporté, au point de frapper pour le moindre sujet.

PROMPT signifie encore Qui se passe vite, en un moment. Son mouvement fut si prompt qu'on n'eut pas le temps de l'apercevoir. Cela fut prompt comme un éclair, comme l'éclair, comme la foudre. Il signifie, en parlant des Personnes, Qui est vif, actif, diligent, qui ne perd point de temps à ce qu'il fait. C'est un homme prompt dans tout ce qu'il fait. Il est prompt à servir ses amis. Être prompt à juger, à se décider. Il signifie encore Qui va vite. Un cheval prompt à la course. Il signifie encore Qui éprouve, ressent vite. Cet homme est prompt à se décourager, à s'enthousiasmer, à se mettre en colère.

Littré (1872-1877)

PROMPT (pron, pron-t' ; au masculin, le t se lie : pron-t à…) adj.
  • 1Qui ne tarde pas, soudain. Leur abord fut bien prompt, leur fuite encor plus prompte, Corneille, Cid, IV, 1. Par un prompt désespoir souvent on se marie, Qu'on s'en repent après tout le temps de sa vie, Molière, Femm. sav. V, 1. Que d'années elle [la mort] va ravir à cette jeunesse !… d'ailleurs peut-elle venir ou plus prompte ou plus cruelle ? Bossuet, Duch. d'Orl. Puisque la mort, qui égale tout, les domine [les princes] de tous côtés avec tant d'empire, et que, d'une main si prompte et si souveraine, elle renverse les têtes les plus respectées, Bossuet, ib. J'arrêtai de sa mort [de Claude] la nouvelle trop prompte, Racine, Brit IV, 2. Leur prompte servitude [des Romains] a fatigué Tibère, Racine, ib. IV, 4.
  • 2Qui va vite. Cet homme est prompt à la course. Une course prompte. Un coursier aussi prompt que les vents. Iris, la prompte messagère des dieux, Fénelon, Tél. XVI. La prompte renommée en répand la nouvelle, Voltaire, Tancr. V, 4.

    Fig. En parlant des choses. Et le fer est moins prompt pour trancher une vie, Racine, Brit. IV, 4.

  • 3Qui se passe vite, en un moment. Sa joie fut prompte. Mais plus prompt que l'éclair, le passé nous échappe, Racine, Esth. II, 2.

    Vin prompt à boire, vin qui demande à être bu promptement.

  • 4Prompt à, en parlant des personnes qui agissent vite. Ne soyez point prompt à parler, et en même temps lâche et négligent dans vos œuvres, Sacy, Bible, Ecclésiastiq. IV, 34. Ces rois et ces princes anéantis, parmi lesquels à peine peut-on les placer [dans les caveaux de Saint-Denis] ; tant les rangs y sont pressés, tant la mort est prompte à remplir ces places ! Bossuet, Duch. d'Orl. C'est une chose qui m'étonne toujours, que les Français, qui sont aujourd'hui si peu capables de commettre de grands crimes, soient si prompts à les croire, Voltaire, Fragm. sur l'hist. XXVIII. Je prie ces juges si prompts à la censure, de considérer que ce qu'ils disent là, je le sais tout aussi bien qu'eux, Rousseau, Ém. IV.
  • 5Qui éprouve, ressent vite. Certes, je ne sais pas quelle chaleur vous monte ; Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte, Molière, Tart. III, 2. Un jeune homme, toujours bouillant dans ses caprices, Est prompt à recevoir l'impression des vices, Boileau, Art p. III.

    Il se dit des choses dans un sens analogue. Ma jeunesse revit en cette ardeur si prompte, Corneille, Cid, I, 5. Iphigénie en vain s'offre à me protéger, Et me tend une main prompte à me soulager, Racine, Iph. II, 1.

    Absolument. Actif, diligent. Qui est plus prompte que Mme de Brinon et moi ? Maintenon, Lett. à Mme du Peron, 25 oct. 1686.

    Avoir l'esprit prompt, la conception vive et prompte, concevoir aisément.

  • 6Qui s'emporte aisément. S'il est prompt et bouillant, le roi ne l'est pas moins, Corneille, Nicom. I, 5. Si j'étais aussi prompt que vous, Nous ferions de belles affaires, Molière, Amph. I, 2. Qui savent ajuster leur zèle avec leurs vices, Sont prompts, vindicatifs, sans foi, pleins d'artifices, Molière, Tart. I, 6. Théodose était d'un tempérament prompt et ardent, et se laissait aisément emporter à la colère contre ceux qui l'avaient offensé, Fléchier, Hist. de Théodose, IV, 3. Achille déplairait moins bouillant et moins prompt, Boileau, Art p. III. Il [Philoctète] était prompt, et, si peu qu'on excitât sa vivacité, on lui faisait dire ce qu'il avait résolu de taire, Fénelon, Tél. XVI.

    Avoir la main prompte, être vif, emporté, au point de frapper pour le moindre sujet. Je l'avoue entre nous, quand je lui fis l'affront, J'eus le sang un peu chaud et le bras un peu prompt, Corneille, Cid, II, 1.

    Fig. Quelques gens trop prompts à la main à juger mal de leur prochain, Le P. du Cerceau, dans DESFONTAINES.

REMARQUE

On a dit au commencement du XVIIe siècle prompt de… Et si le souvenir, trop prompt de m'outrager…, Régnier, Élég. IV.

HISTORIQUE

XIVe s. En deniers prompts et comptans, Bouteillier, Somme rural, titre LXX, p. 415, dans LACURNE.

XVIe s. Le François est prompt à apprendre les arts et les sciences, Lanoue, 130. La noblesse ayant tousjours esté prompte de sacrifier sa vie pour son service [du roi], Lanoue, 132. Et pourquoy les reprouvez-vous ainsi ? à cause, disent-ils, qu'ils tiennent une religion contraire à la nostre. Vrayement ceste promptitude est trop prompte, Lanoue, 70. Il n'estoit point de mauvaise nature, sinon qu'il estoit un peu prompt à la main et cholere, Amyot, Lyc. 16. Et tousjours depuis se monstra prompt à Sylla et affectionné en toutes ses affaires, Amyot, Crass. 10. Prince nai avec un esprit vif, prompt à tout…, D'Aubigné, Hist. II, 129. Je n'avois jamais faict babiller à mes vers Que les folles ardeurs d'une prompte jeunesse, D'Aubigné, Tragiques, édit. LALANNE, p. 76. La plus prompte courtoisie, c'est la meilleure, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROMPT, adj. PROMPTITUDE, s. f. (Gram.) termes relatifs au mouvement ; ils se disent de tout ce qui agit ou se meut avec vitesse. Il est prompt à obéir. J’admire la promptitude avec laquelle il saisit les choses les plus difficiles. Il est prompt de caractere. Il est prompt à se fâcher, mais plus prompt encore à s’appaiser. Sa promptitude me surprend toujours. Il écrit, il marche, il parle, il va avec une promptitude étonnante. Il est prompt comme le salpêtre. Il a des promptitudes fâcheuses ; mais je les aime encore mieux que les lenteurs de son compagnon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prompt »

Du latin promptus (« visible »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. pronto, prêt ; du lat. promptus, prompt, au propre tiré, de promere, tirer : mis au dehors, tout prêt à l'action.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prompt »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prompt prɒmpt

Citations contenant le mot « prompt »

  • Le conseil le plus prompt est le plus salutaire. De Jean Racine / Bajazet
  • Sois prompt à écouter, et lent à donner une réponse. De Ben Sira
  • Un jugement trop prompt est souvent sans justice. De Voltaire / Catalina
  • Plus le châtiment sera prompt et suivra de près le délit commis, plus il sera juste et utile. De Cesare Beccaria / Des Délits et des peines
  • On est prompt à connaître ses plus petits avantages et lent à pénétrer ses défauts. De Jean de La Bruyère
  • Veillez et priez, afin que vous n’entriez point en tentation : car l’esprit est prompt, mais la chair est faible. De Saint Matthieu / L’Evangile
  • Calomnier un grand homme est, pour beaucoup de gens médiocres, le moyen le plus prompt de parvenir à leur tour à la grandeur. De Edgar Allan Poe / Marginalia
  • Le coeur est prompt à retourner aux vieux chagrins. Tant qu'il souffre, il ne s'ouvre pas devant la cause de sa douleur première. De Emile Asselin / La Petite Aurore
  • Un beau titre est le vrai proxénète d'un livre, et ce que en fait faire le plus prompt débit. De Antoine Furetière / Le roman bourgeois
  • Le théâtre est le moyen le plus actif et le plus prompt d'armer invinciblement les forces de la raison humaine, et de jeter tout à coup sur un peuple une grande masse de lumière. De Louis-Sébastien Mercier
  • Nombreux sont ceux qui vivent et méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. De J. R. R. Tolkien / Le Seigneur des anneaux
  • C'est obliger deux fois qu'obliger promptement. De Proverbe français
  • La guérison n’est jamais si prompte que la blessure. De Proverbe français
  • L’opportunité est prompte à s’enfuir, mais longue à revenir. De Hazrat Ali
  • Faites-vous des amis prompts à vous censurer. De Nicolas Boileau / L’Art poétique
  • Les différends politiques mis de côté. Arvin Boolell ainsi que des députés de l’opposition ont publié des messages sur leur page Facebook ce lundi 27 juillet pour souhaiter un prompt rétablissement à Bobby Hurreeram, ministre des Infrastructures publiques. Ce dernier a été admis à l’hôpital Victoria dans la matinée du dimanche 26 juillet. Le Defi Media Group, L’opposition souhaite un prompt rétablissement à Bobby Hurreeram | Defimedia
  • Cavusoglu a souhaité un prompt rétablissement à Solana. , Cavusoglu a souhaité un prompt rétablissement à Javier Solana atteint du coronavirus | TRT Français
  • Le président américain Donald Trump a souhaité lundi un prompt rétablissement à son «ami» Boris Johnson, après l'admission en soins intensifs du Premier ministre britannique, atteint du coronavirus. «Nous avons été très tristes d'apprendre qu'il avait été placé en soins intensifs il y a peu de temps. Tous les Américains prient pour son rétablissement», a déclaré Donald Trump depuis la Maison Blanche. Le Figaro.fr, Trump souhaite un prompt rétablissement à son «ami» Boris Johnson
  • Les professionnels ne peuvent plus s’en passer. Le ciment prompt est un produit multi-usage qui permet d’obtenir des travaux résistants et rapides. Aujourd’hui, il tente de conquérir le cœur des bricoleurs du dimanche. Zoom sur les caractéristiques de ce produit très utile. Bricoleur Pro, Qu'est-ce que le ciment prompt, à quoi vous servira-t-il pour votre bricolage ?
  • 12 pompiers lotois ont participé du 22 au 27 juin à Lacapelle-Marival à une formation d’équipier prompt secours. Le programme de ces 6 jours de stage concernait notamment les mesures conservatoires de secouriste isolé et les techniques de premiers secours, la sécurité immédiate ainsi que les moyens radios et leurs procédures. Les stagiaires étaient issus des rangs des centres d’incendie et de secours de Limogne-en-Quercy, Gramat, Castelnau-Montratier, Figeac, Labastide-Murat, Livernon, Souillac, Prayssac, Cahors, Montcuq et Cazals. Medialot, Pompiers du Lot : Formation équipier prompt secours à Lacapelle-Marival – Medialot

Images d'illustration du mot « prompt »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prompt »

Langue Traduction
Anglais prompt
Espagnol rápido
Italien richiesta
Allemand prompt
Chinois 提示
Arabe مستعجل
Portugais pronto
Russe подсказка
Japonais 促す
Basque gonbita
Corse pronta
Source : Google Translate API

Synonymes de « prompt »

Source : synonymes de prompt sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prompt »

Prompt

Retour au sommaire ➦

Partager