Gourd : définition de gourd


Gourd : définition du Wiktionnaire

Adjectif

gourd

  1. Qui est devenu comme perclus par le froid.
    • Avoir les mains gourdes, les articulations gourdes. — Avoir les doigts gourds.
    • Chez un pauvre petit collégien d’un lycée de province qui trottait, son cartable sous le bras, les mains cuisantes d’engelures, les pieds gourds dans ses galoches, par les rues glacées de sa ville de montagnes, l’hiver, ce n’était qu’un obscur et douloureux instinct. — (Paul Bourget, Le Disciple, page 126, 1899)
    • […]; si l’âme était gourde et contuse, l’esprit n’était, ni moins endolori, ni moins recru. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Parfois il s’approchait du piano et, sans s’asseoir, plaquait de ses doigts gourds quelques accords : ma grand-mère disait, avec un sourire fermé : « Charles compose. » — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 52.)
  2. Emprunté ; lourdaud ; maladroit.
    • A petits pas gourds, chaussé de chaussons, un vieux gaga apoplectique, rhumatismal, ataxique et blanc, dont par derrière les kellner se gaussaient, le goguenardant et tournant en bourrique, vint s'attabler à un autre coin; […]. — (William Ritter, Leurs Lys et leurs Roses, Mercure de France, 1903, p. 131)
    • Goodfield s'était emparé d'un mince cahier qu’il feuilletait de ses gros doigts gourds, en marmottant de temps à autre quelques vagues paroles. — (Jean Ray, Harry Dickson, X-4, 1934)
    • J’avais été les retrouver dans une loge, à une répétition des ballets russes à l’Opéra. De ma vie, je ne m’étais senti plus gourd, plus déplacé, plus muet. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 305-306)
    • Le joyeux babil des premières secondes s’en ressent, et les phrases s’espacent. On se quitte un peu gourds, et l’au revoir a des accents de délivrance. — ( Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 13.)

Nom commun

gourd \Prononciation ?\ masculin

  1. (Lyonnais) Variante orthographique de gour. Trou rempli d’eau, gouffre dans une rivière. On le dit particulièrement d’un lieu disposé dans une rivière pour y attirer et prendre les poissons. — (Jean-Baptiste Onofrio, Essai d’un glossaire des patois du Lyonnais, Forez et Beaujolais, Scheuring, 1864, p. 234)

Nom commun

gourd

  1. Plante de la famille des cucurbitacées comme le potiron, la courge ou le melon.
  2. Fruit des plantes de la famille des cucurbitacées.
  3. Calebasse.
  4. Gourde (calebasse, courge séchée et vidée, dont les gens se servent pour porter de l’eau, du vin ou quelque autre boisson).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gourd : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOURD, OURDE. adj.
Qui est devenu comme perclus par le froid. Avoir les mains gourdes, les articulations gourdes. Avoir les doigts gourds.

Gourd : définition du Littré (1872-1877)

GOURD (gour, gour-d') adj.
  • Perclus par le froid. J'ai les mains si gourdes et si pesantes, qu'il m'est impossible d'en écrire, Portrait d'un inconnu, en 1661, dans FR. MICHEL, Argot. …outre l'air méchant, elle a l'air aussi gourde ; Connaissez-vous ce mot ? on l'a depuis un jour, Car il est très nouveau, mis en vogue à la cour, Il veut dire pesant, Hauteroche, Bourg. de qualité, III, 6.

    Fig. N'avoir pas les bras gourds, être prêt à frapper. Il s'en allait… battre sa femme… Et témoigner qu'il n'avait les bras gourds, La Fontaine, Rémois.

    Fig. N'avoir pas les mains gourdes, se dit d'un filou adroit, et aussi d'un homme âpre au gain.

    Blé gourd, celui qui est gonflé par l'humidité.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mains a beles, plaines, non gordes, Nouv. rec. Fabl. et contes, t. I, p. 62.

XVe s. Vieulx barbiers, vieulx phisiciens, Vieulx menestrels qui estes gourt, Vieulx queulx [cuisiniers], vous ne valez plus riens, Deschamps, Poésies mss. f° 449.

XVIe s. Celui qui a des crevasses aux doigts, ou qui les a gourds, Montaigne, II, 319.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GOURD. Ajoutez : Le bras dont elle embrasse sa maîtresse est gourd, Diderot, Œuv. compl. 1821, t. IX, p. 274.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Gourd : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « gourd » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « gourd »

Étymologie de gourd - Littré

Provenç. gord, gras, succulent ; espagn. et portug. gordo ; du latin gurdus, qui, d'après Quintilien, était un mot espagnol ; bourguign. avoir les doigts gôles ; picard, avoir les mains gourmes ou gouges.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de gourd - Wiktionnaire

Du latin gurdus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gourd »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gourd gur play_arrow

Citations contenant le mot « gourd »

  • Parfaites pour emporter de l’eau avec vous ou et quand vous voulez, les gourdes permettent de s’affranchir des bouteilles d’eau couteuses et très peu écologiques. Si leur utilité n’est plus à prouver, on s’appuie ici sur leur design particulièrement attirant ! Marie Claire Belgique, 3 marques de gourdes, l'accessoire écoresponsable dont on ne veut plus se passer - Marie Claire Belgique
  • CONSO - "Si t'utilises des bouteilles en plastique t'es raciste, homophobe sexiste et méchant envers la planète". Roméo Elvis en fait des tonnes mais c'est pour la bonne cause. Sur les réseaux sociaux, le rappeur belge fait depuis le début d'année la promotion des gourdes qui remplacent les bouteilles d'eau en plastique. Le HuffPost, Roméo Elvis veut vous faire boire dans une gourde | Le HuffPost
  • Mais pourtant, gare aux bactéries qui peuvent s’y installer très vite et nous provoquer des dérangements intestinaux. Une étude a été réalisée par le site Treadmillreviews sur 12 gourdes utilisées par des sportifs plusieurs jours de suite sans être lavées. Le constat est sans appel : jusqu’à 900 000 bactéries sont présentes par centimètre carré ! Les gourdes à ouverture coulissante sont d’ailleurs les plus touchées. , Pourquoi il faut nettoyer sa gourde tous les jours ! - DH Les Sports+
  • Avoir de nombreuses charges dans votre gourde de soin va littéralement vous sauver la vie, découvrez la position de toutes les graines de gourde dans Sekiro Shadows Die Twice avec de guide. Millenium, Guide Sekiro : Graines de gourde, gourd seed, position, gourde médicinale - Millenium
  • 89 milliards de bouteilles en plastique à usage unique sont vendues dans le monde chaque année, et pourtant ce ne sont pas les alternatives qui manquent: en inox, en verre, en bioplastique, avec ou sans filtre... Voici quelques gourdes nomades et réutilisables adaptées selon ses besoins. Le HuffPost, Plus écolo que les bouteilles en plastique consignées, voici 7 gourdes nomades à emporter partout | Le HuffPost
  • Pour réduire leurs déchets plastiques, de nombreux Français optent pour la gourde. Le Point, La gourde, jusqu'à plus soif - Le Point
  • Je bois à la gourde vide de sens de la vie. De Jean-Louis Trintignant / Le Figaro du 6 février 2017
  • Mon coeur est lourd... mon corps est sourd mes doigts sont gourds... De Anonyme / Paroles de détenus

Images d'illustration du mot « gourd »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gourd »

Langue Traduction
Corse zucca
Basque kalabaza
Japonais ひょうたん
Russe тыква
Portugais cabaça
Arabe القرع
Chinois 葫芦
Allemand kürbis
Italien zucca
Espagnol calabaza
Anglais gourd
Source : Google Translate API

Synonymes de « gourd »

Source : synonymes de gourd sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gourd »


Mots similaires