La langue française

Fringant

Définitions du mot « fringant »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRINGANT, ANTE, adj.

A.− [En parlant d'un cheval] Vif, alerte, plein de vigueur; qui se plaît à gambader. Et au premier détour j'aperçus Yvonne De Galais, montée en amazone sur son vieux cheval blanc si fringant ce matin-là qu'elle était obligée de tirer sur les rênes pour l'empêcher de trotter (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 261).Ils sont très habiles maquignons, ils arrivent à faire d'un vieux roussin une bête fringante, au moins pendant les heures du marché (T'Serstevens, Itinér. espagnol,1963, p. 95).
P. anal. Je voyais des biches et un fringant broquart dresser l'oreille en me regardant, prêt à détaler, une patte en l'air (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 394).
P. méton. [En parlant d'une voiture attelée] Je reconduis la charmante rosse, qu'attend à la porte une fringante voiture découverte, attelée de deux chevaux aux floquets de rubans et conduits par un cocher aux bottes à revers (Goncourt, Journal,1893, p. 394).
P. anal. La fringante locomotive du « Pittsburg-Fort-Wayne-Chicago-rail-road » partit à toute vitesse, comme si elle eût compris que l'honorable gentleman n'avait pas de temps à perdre (Verne, Tour monde,1873, p. 188).
B.− [En parlant d'une pers., de sa manière d'être] Vif, alerte, élégant, plein d'allant et de vigueur. Synon. pétulant, sémillant.Andréa, tenant sous son bras un des plus fringants dandys de l'Opéra, lui expliquait assez impertinemment (...) ses projets de vie à venir (Dumas père, Comte Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 510).En juillet, si le soleil brille, Avec tout un peuple fringant, Je vais reprendre la Bastille... (Ponchon, Muse cabaret,1920, p. 75):
Sa souplesse était provocante; mais il restait toujours, sous ses gestes fringants, quelque chose d'un peu sec, où se trahissait une violente opiniâtreté, corrigée, assouplie par une longue habitude de séduire, et de séduire par la douceur. Martin du G., Thib.,Consult., 1928, p. 1077.
Emploi subst. Le café de Djeridi est le cercle le mieux fréquenté d'El-Aghouat, ou, si tu veux, celui des jeunes, des parfumés et des fringants (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 178).Ce que nous en disons est, espérons-nous, pour dissuader de nous répondre les spécialistes du « plaisir », les collectionneurs d'aventures, les fringants de la volupté (Breton, Manif. Surréal.,2eManif., 1930, p. 173).
Faire le fringant. Faire preuve de vitalité, d'élégance, de pétulance. Aujourd'hui que personne ne veut être vieillard, que personne ne l'est et que l'on fait le fringant à 70 ans, est-il encore de tels pères [que ceux de l'antique Rome]? (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 9, 1864, p. 196).
P. ext. Qui manifeste, évoque la vivacité, l'élégance.
[En parlant d'un attribut de la pers.] Ce terrible garçon (...) qui s'en allait dans la vie le nez en l'air, la moustache hérissée, portant avec crânerie (...) son nom bizarre et fringant de Heurtebise (A. Daudet, Femmes d'artistes,1874, p. 25).Oui, j'avais su préserver en moi (...) jusqu'aux approches de ma quatre-vingtième année, une sorte de curiosité, d'allégresse presque fringante, que j'ai peinte du mieux que j'ai pu dans mes livres (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1168).
[En parlant d'un produit, d'une œuvre] M'ennuyant de ne pouvoir avaler ce clair et fringant vin de Sauterne avec lequel cette abeille au corsage coupé, la vicomtesse de Saint-M., aimait à envoyer promener son rouge de toilette (Barb. d'Aurev., Memor. 2,1838, p. 297).Un allegro fringant (...) permet (...) d'introduire pour l'entrée de la reine du bal un pas de mazurka (Levinson, Visages danse,1933, p. 113).
Prononc. et Orth. : [fʀ ε ̃gɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. V. fringuer. Fréq. abs. littér. : 100. Bbg. Duch. Beauté. 1960, p. 175. − Lew. 1960, p. 13, 157, 252.

Wiktionnaire

Adjectif

fringant \fʁɛ̃.ɡɑ̃\

  1. (Hippologie) Alerte, éveillé, d’allure vive et élégante, en parlant d’un cheval.
    • Durant ces quelques minutes de préparation, le maquignon a le soin d’énumérer toutes ses qualités : son ardeur, si l’on veut une bête fringante ; sa docilité, si l’on désire un cheval de dame ou de famille. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Le Prince les inspecta, comme s’il eût passé une revue, à cheval sur un fringant coursier. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 262 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) Pétulant, vif, à la présentation avantageuse.
    • Elle est encore fringante pour son âge !
    • Je ne suis pas très fringant ce matin, j’ai eu des insomnies.
    • Il comprendra tout de suite que vous n’hésitiez pas entre un Parisien fringant et Eugène Duthoit ! — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 360.)

Adjectif

fringant \frĩn.ɡãnt\

  1. Brillant.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRINGANT, ANTE. adj.
Qui sautille, qui gambade, en parlant d'un Cheval. Cheval fringant. Il signifie, par extension, Qui est alerte, éveillé, d'allure vive et élégante. Une femme jeune et fringante. Il a l'air fringant. Il a la mine fringante. Substantivement, Ce jeune homme fait bien le fringant, Il se donne des airs pétulants, avantageux.

Littré (1872-1877)

FRINGANT (frin-gan, gan-t') adj.
  • Qui a quelque chose de vif et comme de dansant. La dame était jeune, fringante et belle, La Fontaine, Magn. Ici l'on vous attend avec impatience, Plus sain, plus vigoureux, plus fringant que jamais, Chaulieu, Ép. au duc de Nevers. Ces chevaux fringants qui éclaboussent les gens de pied, Dancourt, Chev. à la mode, II, 2. Il aperçut la fringante Marthon Dont un ruban nouait la blonde tresse, Voltaire, Ce qui plaît aux dames.

    Substantivement. Témoin une jeune fringante En mantelet, robe volante, Vadé, Pipe cassée, III.

    Faire le fringant, se donner des airs pétulants. Ce jeune homme fait le fringant.

HISTORIQUE

XVe s. Apprennez nos modes fringantes Et nos paroles elegantes, Coquillart, les Droits nouveaux. Pour mieulx la fringande parfaire, Coquillart, p. 174, dans LACURNE. Et venez cy exemple prendre ; Le plus fringant deviendra cendre ; Il n'y aura nul excepté, Rec. de farces, p. 452.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fringant »

Fringuer 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Participe présent adjectivé de l’ancien français fringuer (« gambader, danser la fringue »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De fringuer (« rincer (des verres) »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé de fringar. Du gaulois *sring- qui a évolué en *fring-. Le mot se retrouve dans les langues germaniques, par exemple dans l’anglais spring « sauter ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fringant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fringant frɛ̃gɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fringant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fringant »

  • Il est fringant dans son costume de chevalier de la renaissance, le jeune Jacquot. L’aîné des enfants Gayant est un jeune homme qui porte l’épée à la ceinture et la moustache au visage. C’est aussi le premier des Gayant « français » : il est apparu après l’annexion de Douai par le royaume de France alors que ses parents sont nés à l’époque espagnole. Avec son frère et sa sœur, Jacquot compose le trio des petites figures qui mène le défilé dans les rues de Douai, le dimanche des Fêtes de Gayant, alors que leurs parents regardent passer le cortège depuis la place d’Armes ou la rue de Paris.... La Voix du Nord, En attendant Gayant: l’aîné de des petites figures qui mènent le cortège
  • Toujours aussi fringant, l'ancien batteur des Beatles Ringo Starr a fêté ses 80 printemps dans la nuit de mardi 7 à mercredi 8 juillet (heure française), avec des reprises de classiques des Fab Four par ses amis Dave Grohl, Sheryl Crow, Ben Harper, Gary Clark Jr, Sheila E. et Joe Walsh. Mais pandémie de coronavirus oblige, le concert se déroulait sans public, à distance et en ligne. Un show à revoir en intégralité ci-dessous. Franceinfo, VIDEO. Ringo Starr a fêté ses 80 printemps en ligne avec des reprises des Beatles par ses amis

Images d'illustration du mot « fringant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fringant »

Langue Traduction
Anglais dashing
Espagnol apuesto
Italien focoso
Allemand schneidig
Chinois 破折号
Arabe محطما
Portugais arrojado
Russe лихой
Japonais ダッシュ
Basque dashing
Corse dashing
Source : Google Translate API

Synonymes de « fringant »

Source : synonymes de fringant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fringant »

Fringant

Retour au sommaire ➦

Partager