La langue française

Abracadabrant

Sommaire

  • Définitions du mot abracadabrant
  • Étymologie de « abracadabrant »
  • Phonétique de « abracadabrant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abracadabrant »
  • Citations contenant le mot « abracadabrant »
  • Traductions du mot « abracadabrant »
  • Synonymes de « abracadabrant »
  • Antonymes de « abracadabrant »

Définitions du mot abracadabrant

Trésor de la Langue Française informatisé

ABRACADABRANT, ANTE, adj.

[Gén. en parlant d'une manifestation de l'activité hum.] Étrange et compliqué, jusqu'à l'incohérence ou au délire; totalement incompréhensible :
1. Là, je demandai un pot de vin nouveau, que je mélangeai d'un pot de vin vieux, et j'écrivis à la déesse une lettre de quatre pages d'un style abracadabrant. G. de Nerval, La Pandora,1855, p. 743.
2. Flaubert, en malin qu'il est, a choisi, depuis quelques années, les milieux les plus colorés, les plus excentriques, les plus carthaginois, les plus épatants pour les bourgeois. Mais sous le décor et le costume, son humanité est diantrement poncive. Il n'y a pas chez lui la fantaisie abracadabrante d'un poète « haschiché » ou la retrouvaille psychologique d'un « voyant » dans les humanités mortes. E. et J. de Goncourt, Journal,1871, p. 845.
3. Interpellé de la sorte, le groupe assez éclairci des tranche-montagnes contraires aux trois intimes eut des gestes abracadabrants et se précipita dans l'arène, ... L. Cladel, Ompdrailles, le tombeau des lutteurs,1879, p. 64.
4. Bourget avait passé une soirée musicale inénarrable en compagnie de cette femme à la taie sur l'œil, de ce chien détraqué, et de l'abracadabrant « Macabre ». E. et J. de Goncourt, Journal,1886, p. 551.
5. Il apparaissait comme un abracadabrant écuyer de quelque Pologne fantastique. L. Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 47.
6. Des fantaisies. Des humeurs abracadabrantes. D'abord j'ai vu tout en rouge... comme un nuage tout gonflé de sang... L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 103.
7. ... quand on lui racontait l'histoire la plus abracadabrante, la plus monstrueuse, une évasion aventureuse, les prix du marché noir, ou qu'on lui parlait de l'inexprimable horreur des otages fusillés... c'est normal... E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 21.
Rem. D'orig. cabalistique, empl. d'abord par les initiés, ce mot, dér. de abracadabra, signifie d'abord « incompréhensible » (ce sens est perceptible dans l'ex. 1); mais il en vient à exprimer non seulement la fantaisie la plus débridée (ex. 2, 5) mais aussi la violence, la démesure (ex. 6). Le sens est devenu « qui est en dehors des normes, qui est fou ». Dans l'ex. 4, les Goncourt risquent un jeu de mots avec Macabre (l'abracadabrant « Macabre »). Abracadabrant qualifie gén. un inanimé en rapport avec l'homme : gestes (ex. 3); style (ex. 1); 2 ex. d'emploi avec un animé (ex. 4 et 5) présentent en outre cette particularité que l'adj. précède le subst. : un abracadabrant écuyer.
Prononc. : [abʀakadabʀ ɑ ̃], fém. [ɑ ̃:t]. Enq. : /abʀakadabʀã, -t/.
Étymol. ET HIST. − 1834 « qui jette dans la confusion d'esprit (d'une chose) » (T. Gautier, Grotesques, p. 142 ds Fr. Mod., XV, 129 : les vers abracadabrans); 1860 « id. » (Diogène, 15 déc. ibid., XIII, 289 : ces phrases... forment ensemble l'amalgame le plus abracadabrant). Dér. de abracadabra*; suff. adj. -ant* (Nyrop t. 3, § 176).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 30.

Wiktionnaire

Adjectif

abracadabrant \a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃\

  1. (Familier) Complètement incroyable, qu’une personne sensée ne peut pas croire.
    • M. Viennet veut sans doute que, si l’ennemi paraît, au lieu d’aller faire le coup de fusil pour l’empêcher d’entrer, nos gardes civiques continuent paisiblement de labourer leurs champs, d’ouvrir leurs boutiques, de faire des vers abracadabrans, et d’aller toucher à l’Académie leur jeton de présence. — (Le Charivari, n° 10, 10 décembre 1832, page 1, « Poésies abracadabrantes : deuxième partie ». Note : cet article prenait pour cible Jean-Pons-Guillaume Viennet, élu à l’Académie française le 18 novembre 1830 et reçu sous la Coupole le 5 mai 1831.)
    • […] flétrissez aussi le charlatanisme de ces pseudo-virtuoses qui ont obtenu des succès apocryphes à New-York ou en Californie, et qui, précédés de réputations flambardes, à base de réclame, escortés de notices abracadabrantes, viennent défigurer sur nos grandes scènes lyriques des partitions dont elles ridiculisent la majesté par les exagérations de leur style exotique. — (Stéphen de La Madelaine, Études pratiques de style vocal, t. 1, 1868, p. 18)
    • Jacques et elle continuent de se communiquer les réflexions les plus abracadabrantes qu’ils font sur les uns et sur les autres. Ils ont le même tour d’esprit et plus d’une fois, sur la même personne, le même trait jaillit de leurs lèvres en même temps. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 185.)
    • Tout ce qu’il entendait autour de lui, les tuyaux refilés d’une oreille à l’autre, les vaines discussions d’intérêts sordides, les propositions abracadabrantes, lui occasionnaient parfois des nausées. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Quels ragots couraient la ville ! Pourquoi diantre ne pouvait-on plus mettre le nez dehors sans être assommé d’histoires abracadabrantes ? — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Une avalanche d’opinions absolues - et absolument contradictoires - déferle chaque jour dans la presse ; les images défilent : Nationalisme, Fédéralisme, Séparatisme, Colonialisme, Terrorisme […] ensemble abracadabrant, qui fait songer à trois ou quatre romans de la Série Noire dont un éditeur négligent aurait mélangé les pages avant le brochage. — (Germaine Tillon, L’Algérie en 1957, 1957)

Forme de verbe

abracadabrant \a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃\

  1. Participe présent du verbe abracadabrer.

Adjectif

abracadabrant \ə.bɾə.kə.də.ˈbɾan\, \ə.bɾə.kə.də.ˈbɾant\, \a.bɾa.ka.da.ˈbɾant\

  1. Abracadabrant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABRACADABRANT, ANTE. adj.
Qui est très extraordinaire, très surprenant. Il est familier.

Étymologie de « abracadabrant »

Avant (1832) De abracadabra.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abracadabrant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abracadabrant abrakadabrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abracadabrant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abracadabrant »

  • Maroc Hebdo, lui, dénonce «l’abracadabrant scénario d’espionnage» concernant le journaliste, fait «héros» par de supposés «services de certains pays étrangers». Le magazine dénonce «une campagne de désinformation visant le Maroc», destinée selon lui à «ternir l’image du pays», «quitte à s’attacher les services de pseudos journalistes, enclins à se mettre dans la peau de “stars d’un jour” et prédisposés à dire autant de mal qu’il en faut». France 24, Convocation d'Omar Radi par la justice marocaine : "Des accusations ridicules" - Dans la presse
  • Pour ceux, parce qu’il y en a, qui ne connaissent pas l’histoire de The Outer Worlds, laissez-moi vous faire un petit résumé. Vous incarnez un pionnier qui est sensé colonisé une planète. Laquelle? Cela importe peu puisque les plans initiaux tombent à l’eau assez rapidement. En fait c’est que vous avez dormi quelques 70 années de plus que ce qui était prévu. Et c’est à ce moment que vous êtes réveillé par un parfait inconnu qui vous demande de trouver les complots qui se trament sur une planète. Et pouf! Vous voilà plongé dans un scénario abracadabrant qui n’attend plus que votre contribution. Geeks and Com', The Outer World sur Nintendo Switch – Le Test
  • «Abracadabrantesque». Le 21 septembre 2000, Jacques Chirac prononce ce joli mot-valise à la télévision, sur France 3, devant Élise Lucet qui l’interviewe. «Hier, on faisait circuler une rumeur fantaisiste sur une grave maladie qui m’aurait atteinte - sous-entendu, je ne serais plus capable d’assumer mes fonctions. Aujourd’hui, on rapporte une histoire abracadabrantesque.» A quoi fait-il alors référence? À un scandale. Une «mystérieuse cassette-vidéo, enregistrée quatre ans plus tôt par un promoteur, ancien membre du comité central du RPR décédé depuis un an, et qui accusait Jacques Chirac de malversations financières commises plus de quatorze ans auparavant alors qu’il était maire de Paris…» ainsi que le raconte Jean-Paul Roig dans son ouvrage Citations historiques expliquées, Grands hommes, femmes d’envergure et événements marquants, des origines à nos jours. Ce néologisme, plus vieux qu’il n’y paraît, fit couler beaucoup d’encre à l’époque. Mais d’où vient-il? Le Figaro revient sur son histoire. Le Figaro.fr, «Abracadabrantesque»: d’où vient le célèbre néologisme prononcé par Jacques Chirac?
  • "On rapporte une histoire abracadabrantesque". Jacques Chirac est décédé, ce jeudi 26 septembre, à l'âge de 86 ans. Douze ans à la tête de l'État, l'ancien président de la République a marqué la culture populaire par sa voix souvent imitée et ses expressions entrées dans la culture populaire. "Abracadabrantesque" en fait partie et il est difficile d'évoquer le parcours de Jacques Chirac sans entendre résonner ce mot.  RTL.fr, VIDÉO - Jacques Chirac : l'histoire autour du mot "abracadabrantesque"

Traductions du mot « abracadabrant »

Langue Traduction
Anglais farfetched
Source : Google Translate API

Synonymes de « abracadabrant »

Source : synonymes de abracadabrant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « abracadabrant »

Partager