La langue française

Fantasque

Sommaire

  • Définitions du mot fantasque
  • Étymologie de « fantasque »
  • Phonétique de « fantasque »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fantasque »
  • Citations contenant le mot « fantasque »
  • Traductions du mot « fantasque »
  • Synonymes de « fantasque »
  • Antonymes de « fantasque »

Définitions du mot fantasque

Trésor de la Langue Française informatisé

FANTASQUE, adj. et subst.

A.− [En parlant d'une pers. ou de son comportement]
1. Qui suit sa fantaisie. Esprit fantasque. Synon. fantaisiste, farfelu, original.C'était un être d'apparence très libre, fantasque, plein d'humour et de gaieté (Gide, Si le grain,1924, p. 400).Fantasque, primesautière, indisciplinée, elle s'entendait mal avec ses professeurs (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 75).
P. méton. Qui traduit la fantaisie. Certain art de présenter sous l'aspect le plus fantasque et le plus déconcertant son opinion (Gide, Si le grain,1924, p. 536).Des idées fantasques et des rêves insensés (Durry, Nerval,1956, p. 59).
2. Péj. Qui manifeste une humeur inégale, qui est imprévisible. Caractère, homme, humeur fantasque. Synon. capricieux, lunatique.Théophile rappelait avec désespoir sa douceur languissante de jeune fille, tandis que maintenant elle le torturait, fantasque, changeant d'humeur vingt fois en un jour (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 52).C'est la faute de mon caractère violent, exagéré, fantasque! Je passe du plus sombre découragement aux plus futiles espérances (Martin du G., Thib.,Cah. gr., 1922, p. 622).Cf. autoritaire ex. 5 :
1. Tu avais un caractère égal... Je me souviens combien ton calme et ta douceur me plaisaient (...). Berthe écoutait cette voix sage, d'une belle sonorité. Elle ne songeait pas à se défendre. Elle connaissait bien cette étrange susceptibilité, qui lui paraissait maintenant redoutable parce qu'il s'en apercevait. Si ce mal allait grandir; si elle était vraiment faible, irritable, fantasque... Chardonne, Épithal.,1921, p. 188.
Emploi subst. Elle devinait la fantasque et la violente qu'elle aurait pu devenir, tandis qu'il ne lui avait donné que de la passion et du courage (Zola, Dr Pascal,1893, p. 332).Cf. ceci ex. 13.
P. anal. [En parlant d'un animal] La mule est un animal fantasque (Ac.1798-1878).La ruse et la patience, avec lesquelles les oiseleurs finissent par saisir les oiseaux les plus défiants, les plus agiles, les plus fantasques et les plus rares (Balzac, Honorine,1843, p. 353).
Rem. La docum. atteste fantasquerie, subst. fém., rare. Caractère fantasque. La comtesse plaisait à sa fille par son animation, sa vivacité et ce qu'elle appelait elle-même « sa fantasquerie » (La Varende, Am. Bonneville, 1955, p. 116). P. méton., au plur. Manifestations de ce caractère. Comme elle [la régente] était veuve depuis longtemps et que ses fantasqueries cérébrales tenaient beaucoup à un grand manque, elle avait pensé à des folies (L. Daudet, Astre noir, 1893, p. 55).
3. En partic. [En parlant d'un auteur, d'un artiste ou p. méton. de son œuvre] Qui donne libre cours à sa fantaisie, qui s'écarte du classicisme par l'originalité, la liberté de son inspiration. Synon. baroque.Les deux novateurs [Paolo Ucello et Cézanne] apparaissent comme des visionnaires aussi fantasques l'un que l'autre (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 132):
2. ... le vieillard choisissait toujours ses cadeaux parmi les œuvres dont les ornements appartenaient à ce genre fantasque nommé arabesque, et qui ne parlant ni aux sens ni à l'âme, s'adressent seulement à l'esprit par les créations de la fantaisie pure. Balzac, Enf. maudit,1831-36, p. 410.
B.− [En parlant d'un inanimé concr.] Qui s'écarte de l'ordre commun, se distingue par l'étrangeté de son aspect. Synon. bizarre, étrange, extravagant, insolite.J'allais, sous les plus fantasques travestissements, me poster à certain coin de rue obscur (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 189).Un monument fantasque, le Triunfo, que j'aime parce qu'il réalise l'extravagance dans le mauvais goût (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 175):
3. Oh! ces étranges plantes du Mexique! Ces plantes grasses, géantes (...), ces plantes toutes hérissées de piquants, de poils, et dont quelques-unes présentent l'aspect d'une fourrure. Et parmi ces plantes fantasques, le Pelocereus senilis, qui a l'air d'une colonne d'un temple de treillage du xviiiesiècle, (...) qu'on dirait surmontée de la flamme en faïence violette d'un vieux poêle rocaille. Goncourt, Journal,1889, p. 1059.
Prononc. et Orth. : [fɑ ̃task]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [xves. « qui est capricieux, bizarre » (Gerson ds le dict. de Dochez ds Littré)]; 1575 « (d'une chose) extraordinaire » (Thevet, Cosmogr., XI, 16 ds Hug.); 1580 « fantastique, imaginaire » (Montaigne, Essais, éd. Thibaudet, CI, VIII, p. 53); 1606 « sujet à des inégalités d'humeur » (Crespin ds FEW t. 3, p. 365b). Réfection d'apr. fantastique*, de fantaste « fantasque » (Ronsard, Poemes, L. V, La Lyre (V, 47) ds Hug.), lui-même forme abrégée de fantastique*. Fréq. abs. littér. : 347. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 498, b) 643; xxes. : a) 621, b) 331.
DÉR.
Fantasquement, adv.D'une manière fantasque. Synon. bizarrement, étrangement, insolitement.Cet ensemble de matras, de cornues, de métaux, de cristallisations fantasquement colorées (Balzac, Rech. absolu,1834, p. 260).Il commença d'une voix glapissante, dont il variait fantasquement les intonations, cette harangue emphatique et burlesque (Gautier, Fracasse,1863, p. 176). [fɑ ̃taskəmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1878. 1reattest. 1602 « d'une manière fantasque » (Du Bartas, 1resemaine, 2ejour, 132 ds Gdf. Compl.); de fantasque, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Adjectif

fantasque \fɑ̃.task\ masculin et féminin identiques

  1. Qui suit librement et joyeusement sa fantaisie, original, imaginatif, non-conformiste.
    • C’était un être d’apparence très libre, fantasque, plein d'humour et de gaieté. — (André Gide, Si le grain ne meurt, Gallimard, 1926, partie 1, chapitre III)
    • Là, Byron vécut des jours d’ivresse; alors, dans l’ardeur des passions, le poëte fantasque prodiguait son génie et sa vie. — (Octave Pirmez, Jours de solitude, Hetzel, 1869, page 91)
    • Unissez ces deux inspirations différentes, [...] faites une nature complète de ce libre penseur si vaillamment armé et de ce capricieux poète enivré de sa folie : vous aurez [...] le brillant, le fantasque, l’insaisissable Henri Heine. — (Saint-René Taillandier, Poètes contemporains de l’Allemagne - Henri Heine, Revue des Deux Mondes, nouvelle période, tome 14, 1852, page 7)
  2. Qui est capricieux, sujet à des fantaisies, à des sautes d’humeur, imprévisible.
    • Mon Dieu, mon oncle, que cela ne vous inquiète pas, je suis comme toutes les jeunes filles, un peu folle et fantasque ; […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Oh ! qu’il le connaît peu, ce cœur, se dit-elle, s’il croit que la lâcheté ou la bassesse d’âme doivent nécessairement l’habiter, parce que j’ai blâmé la chevalerie fantasque des Nazaréens ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le Frisé, un jouvenceau d’un an, capricieux et fantasque en diable, lui donnait surtout du fil à retordre, cherchant à profiter de tous les passages frayés dans l’une ou l’autre haie pour s’éclipser subitement. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. Extravagant, insolite, étrange, qui suscite une impression de cocasserie.
    • Pour la première fois de sa vie, M. Sube observa la fantasque diversité d’époques et de styles qui bigarrait son mobilier. — (Paul Arène, La gueuse parfumée : Le clos des Âmes, 1876, chapitre VI)
    • Au milieu d'une enveloppe teintée, les mots: « Pour Papa », se détachaient irréguliers, fantasques et nets. — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FANTASQUE. adj. des deux genres
. Qui est capricieux, sujet à des fantaisies, à des inégalités d'humeur. Homme fantasque. Humeur fantasque.

Littré (1872-1877)

FANTASQUE (fan-ta-sk') adj.
  • 1Sujet à des fantaisies. [Charon] Pousse les uns, frappe les autres, Et ne passe que qui lui plaît, Le fantasque animal qu'il est, Scarron, Virg. VI. Vive, étourdie, capricieuse folle par la tête, sage par le cœur, bonne par tempérament, méchante par caprice ; voilà en quatre mots le portrait de la reine ; Fantasque était son nom : nom célèbre qu'elle avait reçu de ses ancêtres en ligne féminine et dont elle soutenait dignement l'honneur, Rousseau, Reine Fantasque. L'enfant, sans la communication des pensées d'autrui, ne serait que stupide ou fantasque, selon le degré d'inaction ou d'activité de son sens intérieur matériel, Buffon, Nature des anim.

    Il est fantasque comme une mule, se dit d'une personne très fantasque.

    Terme de manége. Cheval fantasque, cheval qui a des caprices.

  • 2Bizarre, extraordinaire en son genre. Habit fantasque. Le gascon approuvant fort ses raisons, ils prirent quelque fantasque sujet de se quereller dans les Tuileries, Francion, liv. VII, p. 286. Sur les fantasques airs d'un rêveur de musique, Corneille, Excuse à Ariste. Quoi ! mes pères, on ne pourra se moquer des passages d'Escobar et des décisions si fantasques et si peu chrétiennes de vos autres auteurs, sans qu'on soit accusé de rire de la religion ! Pascal, Prov. X.
  • 3 S. m. et f. …La fantasque inégale, Qui, m'aimant le matin, souvent me hait le soir, Boileau, Sat. X. Il y a des nuances entre avoir des fantaisies et être fantasque : le fantasque approche beaucoup plus du bizarre, Voltaire, Dict. phil. Fantaisie.

    PROVERBE

    Il y a de quoi contenter les fantasques, se dit quand on donne à choisir entre plusieurs choses différentes.

HISTORIQUE

XVe s. Tu monstres bien, o cueur seulet, que tu es tout fantasque, Gerson, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Il m'enfante tant de chimeres et monstres fantasques, que…, Montaigne, I, 33. Plusieurs mesprisent ce mesnage, comme fantasque [incertain], penible, despensier, De Serres, 460. … Et tenus pour fantasques et philosophes, Charron, Sagesse, I, 45.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fantasque »

Abréviation de fantastique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le latin fantasticus, avec l'accent sur ta, aurait donné, dans l'ancienne langue, fantasche ; c'est probablement ce mot qui est devenu fantasque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fantasque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fantasque fɑ̃task

Évolution historique de l’usage du mot « fantasque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fantasque »

  • La fortune est une créature fantasque, toujours ivre, et aveugle par-dessus le marché : aussi, ne voit-elle point ce qu’elle fait et ne sait-elle ni qui elle abat, ni qui elle élève. De Miguel de Cervantès / Don Quichotte
  • Ma mémoire est fantasque - et parfois il m'arrive de parler très fort à l'oreille d'un myope. De Sacha Guitry / Toutes réflexions faites
  • L'amour ne se conclut pas, comme un marché. L'amour, c'est un oiseau. Imprévisible, fantasque. Fragile aussi, et périssable. Et cet oiseau, pourtant, d'un seul battement d'ailes, allège nos existences de tout le poids de l'absurdité. De Louise Maheux-Forcier / Paroles et musique
  • Le fantasque Elon Musk, patron de Tesla, a beau promettre un véhicule 100% autonome pour cette année, le chemin est encore long avant de pouvoir lire son journal au volant sans regarder la route. La voiture qui se déplace seule, vient chercher ses passagers et les emmène à destination, tout en leur permettant de dormir ou de lire, serait donc pour 2020?  SudOuest.fr, Automobile : Tesla promet la voiture autonome pour demain, mais la route est encore longue
  • Une cité accrochée aux vagues, à l’urbanisme incertain et aux habitants rebelles : Marseille la fantasque est une boule à facettes. Elle emballe, elle dérange, elle brouille les pistes et a pris depuis quelques années un virage vertueux, révélant une nouvelle façade maritime et une incroyable énergie qui donne envie d’aller respirer son iode ! IDEAT, Tourisme : Marseille, le mouvement perpétuel - IDEAT
  • La semaine dernière, le fantasque collectionneur Pierre-Jean Chalençon (qui a failli être père à 19 ans) annonçait son départ de l’émission « Affaire conclue » après que des photos de lui aux côtés de Dieudonné, prises lors de l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen, furent partagées sur les réseaux sociaux. Un dérapage de trop pour celui qui, quelques jours plus tôt, avait également laissé sous-entendre qu’il souhaitait la mort de Line Renaud. sudinfo.be, «Affaire conclue»: qui remplacera Pierre-Jean Chalençon?

Traductions du mot « fantasque »

Langue Traduction
Anglais whimsical
Espagnol caprichoso
Italien capriccioso
Allemand wunderlich
Chinois 异想天开
Arabe مرح
Portugais caprichoso
Russe капризный
Japonais 気まぐれな
Basque whimsical
Corse capricciusu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fantasque »

Source : synonymes de fantasque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fantasque »

Partager