La langue française

Vu, vue

Sommaire

  • Définitions du mot vu, vue
  • Étymologie de « vu »
  • Phonétique de « vu »
  • Citations contenant le mot « vu »
  • Images d'illustration du mot « vu »
  • Traductions du mot « vu »
  • Synonymes de « vu »
  • Antonymes de « vu »

Définitions du mot « vu, vue »

Trésor de la Langue Française informatisé

VU, VUE, part. passé, adj., subst. masc. sing. et prép.

I. − Part. passé de voir*.
A. − [Souvent en empl. adj.] Loc. et expr. div., souvent fam.
Bien vu et, p. ell., vu. Bien compris; compris! Devant vous, à douze cent mètres une meule de paille... à deux doigts à gauche, un arbre en boule... Et militairement, les pieds en équerre, la jeune fille me répond en saluant:Vu... (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 98).Nous les prévenons que vous êtes là, nous vous conduisons à leurs envoyés, ils vous bandent les yeux et vous mènent dans le bureau du colonel Moscardo qui commande l'Alcazar. Là, vous vous débrouillez.Dans le bureau du colonel Moscardo?Oui, dans le bureau de Moscardo. « Bien vu, bien entendu (...) » (Malraux, Espoir, 1937, p. 590).
C'est bien vu. C'est juste; c'est bien pensé. Chacun comprenait que pour une surprise c'était bien la meilleure; que les espions, s'il en existait à Landau, n'auraient pas le temps d'aller prévenir l'ennemi d'évacuer ses magasins; que nous arriverions aussi vite qu'eux. Oui, c'était bien vu (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 26).C'est bien vu et mal dit. L'amour? Symbole de la connaissance suprême. Et tout ce par quoi je le nommais amour, justement, n'était en lui qu'image. C'est bien vu et mal dit (J. Bousquet, Trad. du sil., 1935, p. 18).
C'est tout vu. C'est décidé une fois pour toute; il n'y a pas à y revenir. − (...) Je ne veux pas que vous lui fassiez des avances. Nous verrons, nous verrons.C'est tout vu; je veux m'en faire aimer (Restif de La Bret., M. Nicolas, 1796, p. 30).Écoutez, laissez-moi deux jours, dit Dubreuilh. Si dans deux jours je n'ai rien obtenu, vous verrez ce que vous déciderez.Soit. Mais c'est tout vu, dit Henri (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 241).
Ni vu, ni connu. V. connu II C.Var. Ni vu ni connu, je t'embrouille! V. embrouiller C 2.
Pas vu, pas pris. Il n'y a pas de témoin, donc pas de culpabilité. Tous les Français ont fini par prendre conscience de l'ampleur du scandale du sang. Mais tous savent-ils que, sans l'obstination de notre consœur de « L'Événement du jeudi » Anne-Marie Casteret, ils n'auraient rien su? En vertu du vieil adage: pas vu, pas pris. Ou, si l'on préfère: ni coupables ni responsables (L'Express, 29 oct. 1992, p. 11).
En partic. Vu. [Formule apposée au bas d'un texte dont on approuve le contenu] Synon. lu et approuvé*.Pendant toute la durée de la période électorale, les affiches sont dispensées du timbre loi du 11 mai 1868, même si elles n'émanent pas du candidat, à condition d'être visées par lui à l'aide de la mention: vu le candidat (nom) (Bacquias, Cons. gén. et cons. arrondiss., 1934, p. 5).
B. −
1. [Dans des comp. empl. comme adj.; en parlant d'une œuvre littér., artist., d'un spectacle] Déjà vu, archi-vu. Dont les thèmes ont été maintes fois repris. Circonstances atténuantes. Comédie désuète archi-vue, sauvée du néant par Michel Simon et Arletty (Le Point, 19 avr. 1976, p. 29, col. 2).V. banal ex. 10.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre
Déjà(-)vu. C'est du déjà-vu. Tout miroir est magique. Il éveille, à quelque degré que ce soit, l'émerveillement ravi et inquiet de l'éternel retour, du sentiment du déjà vu, de la « fausse reconnaissance » (Hist. spect., 1965, p. 4).V. déjà ex. 11.
Jamais(-)vu. V. jamais-vu rem. s.v. jamais.
2.
a) [Dans des comp. empl. comme subst.] M'as-tu-vu*.
b) [Dans des comp. empl. comme subst. masc. sing. à valeur de neutre] Toute la théorie de la relativité a consisté à abandonner la croyance à un « maintenant » universel et abstrait, pour ne plus croire qu'au « vu-ici-maintenant » concret et psycho-physique (Ruyer, Cybern., 1954, p. 201).
II. − Adjectif
A. − Qui est vu, qui est perçu par l'œil. Il faut que l'œil se rende pareil et semblable à l'objet vu pour s'appliquer à le contempler (Du Bos, Journal, 1927, p. 169).
[P. oppos. à imaginé] Réel. Les dessins (...) approximatifs qu'on peut obtenir de la réalité sont au moins aussi différents du monde vu que celui-ci l'était du monde imaginé (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 548).
[P. oppos. à vécu] Extérieur, objectif. Le psychologue ne fait crédit qu'à la donnée morte de l'objectivation, au caractère vu, abstraction faite du caractère vécu (Mounier, Traité caract., 1946, p. 52).
Chose vue. Synon. de réalité.Ces journées du 10 au 14 mai 1907 c'est une des « choses vues » les plus significatives (Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 105).
B. − [Constr. avec adv.] Bien vu, mal vu
[En parlant d'une pers.] Qui jouit ou non de l'estime d'autrui; qui est estimé, apprécié ou non. Malgré son âge et son oisiveté, il était bien vu par des aînés de mérite (Radiguet, Bal, 1923, p. 25).Pour être bien vus et considérés, il a fallu se dépêcher dare-dare de devenir bien copains avec les civils parce qu'eux, à l'arrière, ils devenaient à mesure que la guerre avançait, de plus en plus vicieux (Céline, Voyage, 1932, p. 61).Var. Ce Boulatruelle était un homme vu de travers par les gens de l'endroit, trop respectueux, trop humble (...), suspect d'embuscade au coin des taillis à la nuit tombante (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 440).
[Constr. avec un suj. impers.] Il était mal vu. Il était mal considéré. Dans la société nantaise, il était mal vu d'aller au théâtre (Gyp, Souv. pte fille, 1928, p. 54).
Rem. À ce type de constr. passive ne corresp. pas de forme active. On aurait donc affaire à un adj. qui cependant garde la possibilité, propre au part. passé dont il est issu, d'être accompagné d'un compl. d'agent (d'apr. Grev. 1986 § 312, p. 522).
III. − Subst. masc. sing. [Dans les loc. prép. au vu de, sur le vu de]
A. − Au vu de qqn. Loc. prep. Sous le regard de..., sans se cacher de quelqu'un. Le roi des lépreux (...) à qui l'on mène toutes les vierges captées en chemin et qu'il viole sur un tapis rouge pour guérir, au vu de tous ses suiveurs fanatisés qui crient au miracle (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 153).
Var. Au vu et au su* de.
B. − [L'agent du procès est une chose, souvent un document] Au vu de/sur le vu de qqc. Après examen, après consultation de quelque chose. Il demanda son billet à la gare Montparnasse. Au vu de sa permission, l'employé dit:En retard? Vous allez être foutu dedans (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 126).Sur le vu de l'appréciation du général Legentilhomme, le général de Gaulle et le général Wavell doivent se réserver de prendre la décision elle-même (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 350).
IV. − Prép. Vu
Dans la langue du droit et de l'admin. Étant donné, considérant. Vu la constitution; vu l'arrêt rendu le. Nous, André Gide, maire de La Roque-Baignard, vu la loi du 7 prairial an VIII, etc. avons arrêté et arrêtons ce qui suit (Valéry, Corresp. [avec Gide], 1896, p. 267).V. attendu ex. 10, loi1ex. 6.
Cour. Étant donné, eu égard à, en raison de. Le proviseur avait envoyé une lettre à ses parents, leur donnant le conseil, vu le désordre dont il était la cause, de retirer leur fils du lycée (Lacretelle, Silbermann, 1922, p. 145).Personne vu l'heure avancée pour accueillir les voyageurs (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 48).V. naissance I A 2 α ex. de Flaubert.
V. − Loc. conj. Vu que. Étant donné que. Je veux rester étranger à la politique: je tiens à ma tête, vu que c'est la seule dont je puisse disposer (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 401).Nicolas, qui m'avait rejointe, me dit avec autorité:Que Mademoiselle se dépêche un peu d'rentrer, vu qu' nous sommes en retard! (Gyp, Souv. pte fille, 1928, p. 353).
Prononc. et Orth.: [vy]. Ac. 1694: veu, veüe; 1718: veu, veuë; 1740: vû, vûe; dep. 1762: vu, vue. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. 1316-28 au veü dou monde (Ovide Moralisé, XIV, 4117, éd. C. de Boer, t. 5, p. 114); 2. 1510 au veu et sceu de (Coutume de Chauny d'apr. K. Baldinger ds Z. rom. Philol. t. 67, p. 48); 3. 1690 dr. « énumération des pièces produites dans un procès » (Fur.). B. Loc. conj. 1421, 19 janv. veyut que « considérant que » (Ordon. contre les brigues, ap. Bormans, Gloss. des tanneurs liégeois, Doc. inéd., V ds Gdf. Compl.). C. Prép. 1. 1480 « eu égard à, en considérant » (G. Coquillart, Les Droitz nouveaulx, 1608, éd. M. J. Freeman, p. 210); 2. 1690 dr. « après avoir examiné » (Fur.). Du part. passé de voir*. Fréq. abs. littér: 36 410. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 55 684, b) 55 784; xxes.: a) 50 762, b) 46 916. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 564. − Quem. DDL t. 6, 9, 12, 28, 32, 38.

Wiktionnaire

Nom commun

vu \vy\ masculin

  1. (Au singulier) (Droit) Ce qui est exposé sur les productions respectives, les pièces, les raisons qui sont énoncées avant le dispositif.
    • Le vu d’un arrêt, le vu d’une sentence.
  2. (Au singulier) (Administration) Examen des pièces.
    • Sur le vu des pièces, nous décidons.

Adjectif

vu

  1. Qui a été vu, qui a été remarqué.
    • Choses vues.

Nom commun

vue \vy\ féminin

  1. Faculté de voir. Celui des cinq sens par lequel on perçoit la lumière, les couleurs et l’apparence extérieure des objets.
    • Le sens de la vue.
    • Avoir la vue perçante, subtile, la vue faible, courte, basse, trouble.
    • Avoir bonne vue, mauvaise vue.
    • Cela blesse, éblouit, réjouit la vue.
    • Il perd la vue.
    • Il est privé de la vue.
    • Il a recouvré la vue.
  2. Jusqu’où les yeux peuvent apercevoir.
    • La Girafe, excitée à fuir, se presse, s’emporte, et est bientôt hors de vue ; mais elle ne soutient point longtemps cet effort, qu’elle ressent comme une fatigue : […]. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • […], il se remit en route et parvint à un autre escalier qui grimpait contre un rocher surplombant, d’où la vue s’étendait en enfilade sur l’immense majesté verte de la Chute du Fer à cheval. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 339 de l’éd. de 1921)
    • Quand on remonte de Toul vers le Nord-Ouest, le paysage n'est pas sans grandeur. Ce sont de larges creux boisés ; et la vue découvre à vingt ou trente kilomètres quelque crête plus sévère. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 9, Hartmann, 1937)
  3. Organe des yeux et du regard.
    • En général, la vue se heurte à des rochers serrés, à des amoncellements de prisons. — (Carl Einstein, Gravures d’Hercules Seghers (1585-1645), Revue Documents n°4, septembre 1929).
    • Détourner la vue.
  4. Action de voir, perception de ce qui est à la portée du regard.
    • Je suis incapable de rassembler deux idées ; votre vue m’a ébloui. Je ne pense plus, j’admire. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Jimmy n'y avait pas pris garde au départ, mais la vue de ces galeries exerçaient sur lui une espèce de fascination. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  5. (Commerce) Moment de la présentation d’un document.
    • Une lettre de change payable à vue : Au moment de sa présentation.
    • Une lettre de change payable à tant de jours de vue : Tant de jours après sa présentation.
  6. (Par extension) Toute l’étendue de ce qu’on peut voir d’un certain lieu.
    • La vue de ce château est très variée.
    • Cette terrasse n’a qu’une vue bornée.
    • Grande étendue de vue.
    • Son appartement a vue sur la rue, sur les jardins.
    • Une vue plongeante, rasante.
    • Une vue de côté.
  7. (Architecture) Fenêtre, ouverture d’une maison par laquelle on voit sur les lieux voisins.
    • Faire boucher, faire condamner des vues.
    • Pourquoi avez-vous ouvert une vue sur mon jardin ?
    • Servitude de vue.
  8. Ensemble d'ouvertures dans un casque par lesquelles le guerrier peut voir.
    • L’armet est le casque le plus perfectionné; il est composé du timbre surmonté de la crête, de la vue, du nasal et du ventail, dont l'ensemble se nommait mézail, et du gorgerin. — (Auguste Demmin, Guide des amateurs d'armes et armures anciennes, Paris : Veuve Jules Renouard, 1869, page 297)
  9. (Peinture) Tableau, dessin, estampe, etc., qui représente un site, une ville, un monument.
    • Vue de Rome.
    • Il a acheté un recueil de vues de Grèce, d’Italie, de Suisse.
    • La vue d’un pont, d’une ruine.
    • Prendre, dessiner une vue.
    • Vue cavalière, vue à vol d’oiseau : Vue conventionnelle qui représente un monument, une ville, un site tels qu’on pourrait les voir si on les considérait d’un point beaucoup plus élevé.
  10. (Figuré) Action par laquelle l’esprit connaît, découvre; manière d’envisager les choses.
    • Rien n’est caché à la vue de Dieu.
    • Il porte sa vue bien loin dans l’avenir.
    • Les vues de l’esprit.
    • Vues générales.
    • Vues fines, ingénieuses.
    • Vue confuse, bornée.
    • Vues saines.
    • Vues profondes.
  11. Dessein qu’on a ; le but ou la fin que l’on se propose dans une affaire.
    • Cette supposition n’a rien d’improbable, car les vues ambitieuses des rois franks n’allaient guère au-delà de la perspective d’un gain immédiat et personnel ; […]. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • S'il est un domaine où les pays occidentaux doivent aussi se serrer les coudes, c'est celui de la lutte contre le terrorisme. Forme de guerre moderne, ce dernier joue de la peur pour imposer ses vues. — (Alain Redslob, La traversée de la Seine : De Matignon à l’Élysée ?, Éditions France-Empire, 1987, chap. 4 , §. 3)
    • Dans quelle vue a-t-il fait cela ?
    • Faire toutes choses dans la vue de Dieu, dans la vue de son salut.
    • Entrer dans les vues de quelqu’un.
    • Avoir une chose en vue : Se la proposer pour objet.
    • Il n’a que son intérêt en vue.
    • Borner ses vues à telle chose : N’avoir pour objet que telle chose.
  12. (Au pluriel) Desseins.
    • Refuser de discuter était impolitique : […]. Le mieux était de paraître entrer dans les vues de l’adversaire, d’avoir l’air d’hésiter entre les deux solutions proposées, […]. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ainsi, nous serons débarrassés du petit Cinq-Mars, qui gêne nos vues sur Mlle Marion... — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  13. (Bases de données) Synthèse d'une requête d'interrogation de la base.
  14. (Canada) (Populaire) (Désuet) Film.
    • Aller aux vues. — Aller au cinéma.
    • C'est arrangé avec le gars des vues.
  15. (Informatique), Catégorie de fonctions du patron MVC (modèle-vue-contrôleur). Elle regroupe toutes les fonctions utiles à l'affichage client, elle est généralement retourné par le contrôleur.
  16. (Internet) Pour une vidéo, visionnage, visionnement de celle-ci, souvent dans une optique statistique.
    • Les sites de partage de vidéos calculent le nombre de vues de chacune d’entre elles.
  17. (Chasse) Moment de la chasse où l’on voit la bête chassée.
    • Ce qu'on entend par vue est voir passer la bête que l'on chasse, et, pour marquer aux chiens et aux chasseurs qu'on la vient de voir, on sonne le ton qui suit et qu'on appelle vue; mais il faut être bien sûr, avant de le sonner, que c'est elle même et qu'il n'y a point de change.— (Jean-Baptiste-Jacques Le Verrier de La Conterie, L'école de la chasse aux chiens courants; ou; Vénerie normande, 1763.)
  18. (Chasse)(Musique) Ton de chasse que l’on sonne pour indiquer qu’on a vu l’animal chassé.
    • Celui d’entre eux qui le verra passer et qui sera sûr de lui sonnera une vue pour tranquilliser le piqueux qui est aux chiens, et lui indiquer la route que prend son cerf : les autres, entendant cette vue ou crier taïaut, rompront ceux des chiens qui seraient dans le désordre du change, et les feront rallier à ceux qui chassent le droit.— (Jean-Baptiste-Jacques Le Verrier de La Conterie, L’école de la chasse aux chiens courants; ou; Vénerie normande, 1763.)
    • Chaque fois qu’un chasseur voit la bête de meute, il doit sonner la vue; mais il faut être certain que c'est bien la bête de meute; s’il s’avisait de sonner la vue sur le change il embrouillerait singulièrement la question.— (Elzéar Blaze, La musique de chasse, La France musicale, 1842.)
    • Lorsque l’on voit le cerf par corps, on crie: tayau, hau, tayau et l'on sonne la vue; mais si l'on ne revoyoit que du pied, on crie: vaulcelets, vauleci-fuyant, il-dit-vrai, vaulcelets et l’on sonne la vue du vaulcelets.— (Charles J. Goury de Champgrand, Traité de vénerie, et de chasses, 1769.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VU (vu, vue) part. passé de voir
  • 1Perçu par l'œil. Un spectacle vu de loin.

    Familièrement. Ni vu ni connu, se dit d'une chose dont on ne sait rien. Les juges au prévenu Disent : ni vu ni connu, Béranger, Trestaillon.

    Fig. À boule vue, voy. BOULE.

  • 2 Fig. Examiné. Une affaire vue par d'habiles gens. Un fait bien vu est une connaissance précieuse ; il y en a peu qui soient connus dans tous leurs détails, Sennebier, Ess. art d'observ. t. I, p. 278, dans POUGENS.

    Tout est vu, la chose est examinée. Que faut-il donc voir ? est-ce que tout n'est pas vu ? Marivaux, Marianne, 8° part. Le commandeur : Allons, nous verrons. - Saint-Albin : Tout est vu, Diderot, Père de famille, II, 13.

    On dit aussi : c'est tout vu, comme réponse à ceci : il faudra voir, examiner avant de se déterminer.

  • 3 Terme de banque. Cette lettre de change est payable à lettre vue, celui sur qui elle est tirée doit la payer dès qu'elle lui sera présentée.

    On dit plus ordinairement : payable à vue.

  • 4 Fig. Bien vu, se dit de quelque chose qui est conçu avec justesse. Rien n'est mieux vu ; ce grand chimiste a ici constaté la simplicité de la nature, il a senti qu'il n'y avait qu'un seul principe salin, Buffon, Min. t. III, p. 209.
  • 5Bien vu, mal vu, reçu avec approbation, désapprobation. Il est bien vu de ses chefs. Au reste, mon amour, quand je l'ai fait paraître, N'a point été mal vu des yeux qui l'ont fait naître, Molière, l'Ét. I, 2.
  • 6Vu s'emploie d'une manière invariable dans certaines formules de pratique, de chancellerie et d'administration. Vu par la cour les pièces mentionnées, les pièces mentionnées ayant été vues par la cour. Vu les ordonnances précitées. Vu les raisons et allégations de part et d'autre.
  • 7Eu égard à. Et qui m'empêchera de mettre en notre étable, Vu le prix dont il [porc] est, une vache et son veau ? La Fontaine, Fabl. VII, 10.
  • 8Vu que, loc. conj. Attendu que, puisque. Ce discours me surprend, vu que, depuis le temps Qu'on a contre son peuple [d'Albe] armé nos combattants, Je vous ai vu pour elle autant d'indifférence Que si d'un sang romain vous aviez pris naissance, Corneille, Hor. I, 1. Glocester : Vous auriez mis, dit-on, seigneur de haut lignage, Pour cent livres sterling tous vos aïeux en gage. - Tyrrel : C'est pure calomnie, et milord le sent bien, Vu que sur des aïeux un juif ne prête rien, Delavigne, Enfants d'Édouard, II, 3.
  • 9Vu, en termes de pratique, est quelquefois substantif. Le vu d'un arrêt, le vu d'une sentence, ce qui est exposé dans un arrêt, dans une sentence rendus sur les productions respectives ; les pièces, les raisons qui y sont énoncées avant le dispositif.

    Terme d'administration. Sur le vu des pièces, sur l'examen des pièces.

  • 10Au vu de tout le monde, à la connaissance de tout le monde. Cette chose s'est faite au vu de tout le monde.

    Au vu et au su de tout le monde, au grand jour, ostensiblement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VU, participe. (Gram.) Voyez l’article Voir, Visibilité, Vision.

Vu ou Veu, (Jurisprud.) est un terme usité dans les jugemens, pour indiquer que les juges ont vu & examiné telles & telles pieces. Les jugemens d’audience n’ont que deux parties, les qualités & le dispositif. Les jugemens sur procès par écrit ou sur pieces vues, ont trois parties ; les qualités, le vu & le dispositif. La seconde partie que l’on appelle le vu, a été ainsi nommée, parce qu’elle commence par ces mots, vu par la cour, &c. ou vu par nous si ce ne sont pas des juges souverains.

Au conseil du roi, on appelle requête en vû d’arrêt celle qui est rédigée dans la forme d’un vu d’arrêt, de maniere que pour en faire un arrêt, il n’y a que le le dispositif à ajouter. Voyez Arrêt, Cassation, Jugement, Dispositif, Sentence, Qualités, Requête. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vu »

De voir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vu vy

Citations contenant le mot « vu »

  • Qui n'a pas vu Dieu n'a rien vu. De Jules Renard / Journal
  • On aime toujours être vu parmi les gens importants. De André Duval / Le mercenaire
  • A-t-on jamais vu une ronce donner des roses ? De Sahar Khalifa / L'Impasse de Bab Essaha
  • La ville permet de voir sans être vu et d’être vu sans voir. De Serge Daney / Cités Cinés
  • Tu as vu des femmes qui aiment les pauvres ? De Marcel Pagnol
  • On n'a jamais vu chèvre morte de faim. De Proverbe français
  • On n’a jamais vu une chèvre morte de faim. De Proverbe français
  • L’offre de logements disposant d’une vue sur mer peine à répondre à la très forte demande à Cagnes-sur-Mer et ses alentours. Ludovic Salvini, président de l’agence de la Plage à Cagnes-sur-Mer, nous livre un état de ce marché immobilier très recherché. Seloger, «  A Cagnes-sur-Mer, les biens avec vue sur mer se vendent à des prix élevés  » | Alpes-Maritimes Seloger
  • On a tendance à ne plus les remarquer. Ces endroits depuis lesquels la vue sur la ville est plus belle, surtout lorsqu’on prend le temps de s’y arrêter.  www.lyonne.fr, À Auxerre, cinq arrêts pour profiter d'une belle vue sur la ville - Auxerre (89000)
  • Une femme de 29 ans est en garde à vue depuis ce dimanche soir au commissariat de Nîmes pour délaissement de mineurs. Ses deux enfants de 3 et 5 ans ont passé la journée de dimanche seuls dans son appartement, route de Beaucaire. France Bleu, Une femme de 29 ans en garde à vue à Nîmes après avoir laissé ses deux enfants seuls toute la journée
  • Tout homme a vu le mur qui borne son esprit. De Alfred de Vigny / Poèmes philosophiques
  • Quiconque a vu Dieu et a compris ce qu'il a vu, n'a pas vu. De Saint Maxime le Confesseur / Epître Dionys
  • J’ai souvent vu des techniciens avoir des avis contraires, je n’en ai jamais vu avoir tort. De Auguste Detoeuf
  • On n'a pas vu vieillir ses parents. On les a vu vieux tout à coup. De Jovette-Alice Bernier / Non, monsieur
  • Les Français n'ont jamais rien vu en vrai, mais ils ont toujours tout vu dans les livres. De Pierre Bourgeade / Warum
  • Il y a trois sortes de témoins. Celui qui a bien vu mais doute de ce qu'il a vu. Celui qui a mal vu et croit avoir bien vu. Celui qui n'a rien vu et jure avoir tout vu. De André Prévot
  • 200 salariés et élus locaux mobilisés pour Hop! Morlaix, manifestation à Nokia Lannion ce samedi, un homme en garde à vue pour l'incendie de Plancoët (22), l'ancien groupe Doux demande une annulation de sa dette et le festival Astropolis sur vos écrans ce week-end : en deux minutes Le Telegramme, [Vu de Bruxelles] Ce Philinte nommé Barnier - Débats - Le Télégramme
  • Lewis Hamilton n'a «pas senti d'usure anormale», n'a «pas vu la crevaison venir» dans le dernier tour mais a fini à «l'adrénaline» pour remporter dimanche le Grand Prix de Grande Bretagne de Formule 1, sur trois roues, devant le Néerlandais Max Verstappen, alors qu'il gérait une avance confortable de plus de 20 secondes avant l'incident. , Formule 1 : "Je n'ai pas vu la crevaison venir", Hamilton l'emporte à Silverstone en finissant sur trois roues
  • Le Monde utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux et vous proposer des publicités personnalisées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Le Monde.fr, Dominique Issermann : « Quand j’ai vu le premier blessé, je n’ai pas eu envie de continuer à photographier, mais d’aider »
  • Car si les images du sinistre vu de Tarnos, juste de l’autre côté de l’Adour, donc à quelques centaines de mètres, ne manquent pas, les fumées, et même parfois les flammes, étaient visibles à des dizaines de kilomètres de là, sur les plages landaises, au moins jusqu’à Seignosse. SudOuest.fr, Incendie à Anglet : les images du sinistre vu des Landes
  • Magazine L’Art-vues La Serre, Immeuble Arbre Blanc 1, Place Christophe Colomb 34000 Montpellier L'Art-vues, Critique : l’Art-vues a vu au festival Nava – « Odette libre » et "Marie des Poules" | L'Art-vues
  • Aimerez-vous cette vue depuis votre propre appartement dans l'un des plus b[...] lindependant.fr, "Déclic !" Port-Vendres vu par Michel Goday - lindependant.fr
  • Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Le principal suspect, un homme de 31 ans, s'est laissé arrêter sans opposer de résistance. Les deux autres gardés à vue sont le père de celui-ci, âgé de 66 ans, et sa sœur de 44 ans. L'origine de l'altercation n'est pas encore confirmée, mais il pourrait s'agir d'un différend lié à un retard de paiement de loyer. Une autopsie de la victime va être réalisée dans les jours qui viennent. ladepeche.fr, Béziers : un homme tué par balle lors d'une rixe, trois personnes en garde à vue - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « vu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vu »

Langue Traduction
Anglais seen
Espagnol visto
Italien visto
Allemand gesehen
Chinois 看过
Arabe رأيت
Portugais visto
Russe видели
Japonais 見た
Basque ikusi
Corse vistu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vu »

Source : synonymes de vu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vu »

Partager