Contempler : définition de contempler


Contempler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTEMPLER, verbe trans.

Considérer avec une assiduité qui engage les sens (visuel, auditif) ou l'intelligence un objet qui est ou peut être digne d'admiration.
A.− [Par le sens de la vue; l'action porte sur une pers. physique, un objet matériel, une réalité physique] Contempler le ciel. (Quasi-) synon. admirer, examiner, observer :
1. C'est encore chez vous, Hommes francs et généreux, que j'ai contemplé, Pour la première fois la nature, notre mère Commune, dans toute sa majesté. Dusaulx, Voyage à Barège,t. 1, 1796, p. V.
2. Il perdit la tête : sans comprendre ce qui arrivait, ni ce qu'il faisait, il tomba sur les genoux, et contempla avec ravissement l'apparition adorable qui se penchait sur lui. Gobineau, Nouvelles asiatiques,Les Amants de Kandahar, 1876, p. 249.
3. Elle restait là, immobile, arrachant de ses souvenirs tant d'agonies contemplées avec résignation, toute tendue de passivité dans le vain accueil qu'elle offrait sauvagement au néant. Malraux, La Condition humaine,1933, p. 413.
Rem. On relève ds la docum. les part. prés. et passé substantivés au masc. contemplant « celui qui contemple » et contemplé « ce qui est contemplé ». Les œuvres [en peinture] qui se laissent contempler, sans commentaires extérieurs, et qui, par un échange sans fin, enrichissent à la fois le contemplé et le contemplant, de telles œuvres sont rares, et communément tenues pour plus précieuses pue toutes les autres choses (Alain, Système des beaux-arts, 1920, p. 262).
Emploi pronom.
Réfl. Se contempler dans un miroir.
Réciproque. Tous deux [MmeJuzeur et l'architecte] se contemplèrent d'un air accablé (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 294).
Au sens passif. Le ciel étoilé se contemple avec admiration (Lar. 20e).
B.− [Par la pensée, par l'esprit; l'action porte sur des sujets intellectuels, moraux ou religieux]
1. [Sujets intellectuels ou moraux] :
4. ... je contemplai avec émerveillement l'exemple que me donnait Garric. Enfin je rencontrais un homme qui au lieu de subir un destin avait choisi sa vie. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 181.
Emploi abs. (Quasi-)synon. méditer.Un homme qui passe sa vie à contempler (Ac.1835, 1878).
Emploi pronom. réfl. Fixer son attention sur soi-même. L'intelligence comme la beauté se plaît à se contempler (J. de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg,t. 2, 1821, p. 127).
PHILOS. (sens dérivé de Platon). Se livrer à la considération théorétique des principes intelligibles au terme d'une analyse discursive :
5. Il [Platon] entend que cette république étant l'idée divine, ou étant conforme à l'idée divine (puisque, suivant lui, elle est fondée sur la nature humaine contemplée dans son essence métaphysique, c'est-à-dire sur l'archétype que Dieu a eu en vue en créant l'homme), existe par conséquent en Dieu, dans la céleste lumière. P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 869.
6. Imagine-t-on quelqu'un qui dirait à un voyageur : « Ne regardez donc pas le fuyant paysage, contemplez plutôt la paroi du wagon, qui elle, du moins, ne change pas. » Eh parbleu! lui répondrais-je, j'aurai tout le temps de contempler l'immuable, puisque vous m'affirmez que mon âme est immortelle. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 699.
2. [Sujets religieux] S'adonner avec ferveur à la considération des mystères divins. Contempler l'Incarnation (par allusion à la Vulgate) :
7. Mais enfin, par déficience, par carence nous ne pouvons peut-être pas demander aux païens, (aux juifs), de considérer, de contempler l'Incarnation. Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo,1910, p. 733.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tɑ ̃ple], (je) contemple [kɔ ̃tɑ ̃:pl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xiiies. « regarder en s'absorbant dans la vue de l'objet » (J. de Meun, Testament ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 97 : Sans cesser le [leur Créateur] contemplent [les anges] et loent et esgardent); ca 1450 p. ext. « considérer par la pensée » (Mystère du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 34089 : Quant je contemple Mon cas et ma meschante vie). Empr. au lat. class. contemplari « regarder attentivement; considérer par la pensée ». Fréq. abs. littér. Contempler : 3 789. Contemplant : 408. Contemplé : 339. Fréq. rel. littér. : Contempler : xixes. : a) 5 805, b) 5 874; xxes. : a) 5 301, b) 4 824. Contemplant : xixes. : a) 777, b) 793; xxes. : a) 537, b) 323. Contemplé : xixes. : a) 523, b) 611; xxes. : a) 332, b) 467.

Contempler : définition du Wiktionnaire

Verbe

contempler \kɔ̃.tɑ̃.ple\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Considérer avec toute la force de son attention, soit avec les yeux, soit par la pensée.
    • Mais venez, au déclin du jour, contempler notre flotte joyeuse, groupée autour du vaisseau amiral qui porte les pères de la patrie et les héros de la fête. — (Guillaume Fatio, La campagne genevoise d’après nature, Société des arts, 1899, p. 98)
    • Vers l’est, l’océan nuageux s’étendait bleu sombre à perte de vue, et Bert crut qu’il contemplait l’hémisphère entier du monde. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 95 de l’éd. de 1921)
    • Je vais m’étendre dans la prairie, sous un pommier aux pommes vertes et dures. Je peux dormir au-dessous d’elles, je peux les contempler sans crainte, et même sans l’appréhension d’avoir à inventer, l’une tombant, les lois du monde. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Il contempla son verre où la lumière de la lampe se réfractait et soupira :
      — Nul n’y peut rien!
      — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 90)
    • Helmy buvait ses paroles, contemplait ses yeux alternativement enflammés et tendres, et caressait lentement la main qu’elle lui abandonnait. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », Édition Corrêa, 1940)
    • Il contemplait les pousses des palmiers arrosées par de petit canaux d’eau boueuse, les scarabées qui couraient sur le sable chaud et s’arrêtaient tout net à l’approche de son pas. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », Édition Corrêa, 1940)
    • Inquiets, certains clients quittent le café mais, à peine sortis, s'arrêtent derrière la vitre pour contempler une dernière fois le soulographe. — (Jean-Michel Olivier, Les Innocents, L'Âge d'Homme, 1996, p.42)
    • Tout en enveloppant la petite dans une serviette, Marnie éprouva une bouffée d’amour en contemplant son minois auréolé de boucles dorées. — (Chantelle Shaw, Amoureuse de son amant, traduit de l'anglais par Anne Busnel, Éditions Harlequin, 2017, épilogue)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contempler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTEMPLER. v. tr.
Considérer avec toute la force de son attention, soit avec les yeux, soit par la pensée. Contempler un édifice, un tableau, etc. Contempler une belle femme. Contempler les astres. Contempler les merveilles de la nature.

Contempler : définition du Littré (1872-1877)

CONTEMPLER (kon-tan-plé) v. a.
  • 1Considérer attentivement, avec amour ou admiration. Le peuple qui vous voit, la cour qui vous contemple, Vous désobéiraient sur votre propre exemple, Corneille, Nicom. II, 2. Il tremblera dans la vue de ces merveilles, et je crois que, sa curiosité se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence qu'à les rechercher avec présomption, Pascal, Pensées, part. 1, art. 4. [Moi] Qui, des faibles mortels déplorant les naufrages, Pensais toujours du bord contempler les orages, Racine, Phèd. II, 2. Quel plaisir de vous voir et de vous contempler Dans ce nouvel éclat dont je vous vois briller ! Racine, Iphig. II, 2. Seigneur, je n'ai jamais contemplé qu'avec crainte L'auguste majesté sur votre front empreinte, Racine, Esth. II, 7. Chacun veut contempler son auguste visage, Voltaire, Mérope, V, 8. Plus philosophe que Démocrite, il se contentait de voir le ridicule de ses contemporains, et ne daignait pas en rire : on eût dit qu'il contemplait de la planète de Saturne cette terre que nous habitons, D'Alembert, Éloges, Terrasson. Et que ses yeux mourants contemplaient son vainqueur, Delille, Énéide, X.
  • 2Examiner par la pensée. Contempler les choses divines. Plus je vois mes défauts et plus je vous contemple, Plus j'admire…, Corneille, Poly. II, 4. J'ai peine à contempler son grand cœur dans ces dernières épreuves, Bossuet, Reine d'Anglet. Dieu veut-il qu'à toute heure on prie, on le contemple ? Racine, Athal. II, 7. D'un œil plus recueilli contemplant ma fortune, Voltaire, Zaïre, IV, 2.

    Absolument. Passer sa vie à contempler, à méditer. Souvent vous raisonnez, lorsque nous contemplons, Delille, Parad. perdu, V.

  • 3Se contempler, v. réfl. Tourner la contemplation sur soi-même. Pour vous mieux contempler, demeurez au désert ; Ainsi parla le solitaire ; Il fut cru, l'on suivit ce conseil salutaire, La Fontaine, Fabl. XII, 27.

    Se contempler l'un l'autre. Ils se contemplaient en silence.

HISTORIQUE

XVIe s. Après qu'il eut le tout bien contemplé, il ne se laissa eschapper de la bouche pas une parole insolente, Amyot, Marcel. 50. Ce qu'il faisoit aux champs n'estoit plus que pour plaisir, et pour contempler et apprendre tousjours quelque chose de la nature, Amyot, Caton, 52. Plusieurs ont eu ceste opinion, que le contempler estoit seulement propre aux philosophes, Lanoue, 527. Et entre ceux-ci s'en trouve aucuns, qui ordinairement ne contemplent que dans leurs coffres, Lanoue, 532. Après que les deux troupes se furent contemplées demi heure, chacun desireux de voir l'un son frere…, Lanoue, 557.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contempler »

Étymologie de contempler - Littré

Provenç. et espagn. contemplar ; ital. contemplare ; du latin contemplari, contempler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de contempler - Wiktionnaire

Du latin contemplari.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contempler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contempler kɔ̃tɑ̃ple play_arrow

Conjugaison du verbe « contempler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe contempler

Évolution historique de l’usage du mot « contempler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contempler »

  • Pour la réouverture de l’écomusée de Commana, les visiteurs auront la possibilité de découvrir l’exposition « Crêpe ou galette ? » qui a nécessité 18 mois de recherches et une coopération entre cinq musées. Catherine Sparta et Léna Jaouen, les responsables de l’exposition, se sont basées sur des recherches archéologiques à Landévennec, des archives ainsi que sur des ustensiles transmis par la population ou sur des collections privées. L’exposition commence par un travail sur les statistiques agricoles, suivies par une présentation des outils agricoles d’avant-guerre permettant le traitement des céréales avec la projection d’un film remettant la batteuse en situation. Le visiteur peut contempler les différents modèles de billig et constater la transformation du savoir-faire par la mécanisation. L’exposition continue par des mises en situation dans divers bâtiments. Pour la première fois, et grâce aux fonds Leader, l’écomusée a fait appel à La Volumerie pour la mise en son et lumière de tous ces travaux. Le Telegramme, Écomusée : crêpe ou galette ? - Commana - Le Télégramme
  • Après des mois de confinement à contempler avec enthousiasme les mésanges du jardin, il est bien normal de vouloir retrouver les grands espaces et s’émerveiller devant la nature sauvage en apprenant à mieux la connaître, la respecter, et la préserver.  , Vous restez en France cet été ? - Actualités - LPO
  • La jouabilité à la première personne d’Among Trees permet au joueur de contempler les magnifiques décors enchanteurs de la forêt. Les couleurs de certains endroits me font penser à un décor féerique ou à sa simple vue on devient paisible dans son for intérieur. Il n’y a pas que les graphismes qui contribuent à la zénitude, l’ambiance sonore, la musique et même le mode de jeu y contribuent. Il n’y a rien de plus relaxant que d’entendre le vent souffler dans les feuilles, le bruissement de l’eau qui coule et tous ces petits bruits qui rendent une forêt si vivante. La musique calme qui s’accorde parfaitement avec tous ces petits bruits de la forêt ne fait que renforcer l’ambiance sonore paisible. Même le mode de jeu permet au joueur de choisir le niveau de zénitude qu’il veut. RDS Jeux vidéo, Critique - Among Trees : de la survie en forêt complètement zen
  • Trois heures. C’est le temps que, de son propre aveu, Pierre Hérant a passé à contempler un paysage dénué de grâce. Trois petites heures, sur un périple de soixante-dix jours pendant lequel ce baroudeur niçois, connu pour ses expéditions sur les crêtes de l’Himalaya, a traversé, à pied, la France de part en part. « Cela est arrivé dans la vallée du Rhône, occupée par la grande monoculture et les infrastructures de type voies de chemin de fer. Bon, c’était assez laid. Mais, pour le reste, ce périple a été extraordinaire de bout en bout. On ne connaît pas la beauté de notre pays ! » L'Obs, Cette France qui reste bien plus sauvage que l’on ne croit
  • - Ah ! Seigneur ! Donnez-moi la force et le courage De contempler mon coeur et mon corps sans dégoût ! De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • C'est un art de contempler ce que les ans nous apportent plutôt que ce dont ils nous privent. De André Gide / Les cahiers de la petite dame
  • Rien ne fait voir l’avenir couleur de rose comme de le contempler à travers un verre de chambertin. De Alexandre Dumas
  • Dos. Partie de votre ami que vous avez le privilège de contempler quand vous êtes dans l'ennui. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit. De Hang Yü
  • Il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement. De Saint Thomas d’Aquin / Somme théologique
  • Le destin des montagnes doit être terrible. Elles sont obligées de contempler toujours le même paysage. De Paulo Coelho / Sur le Bord de la rivière Piedra je me suis assise et j’ai pleuré
  • Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler ! De Julien Gracq / Lettrines
  • En vérité l'homme qui veut contempler en face la gloire de Dieu sur la terre doit contempler cette gloire dans la solitude. De Edgar Allan Poe / Nouvelles histoires extraordinaires
  • La pureté est le pouvoir de contempler la souillure. De Simone Weil / La Pesanteur et la grâce
  • Pour vous mieux contempler, demeurez au désert. Jean de La Fontaine, Fables, le Juge arbitre, l'Hospitalier et le Solitaire
  • Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler ! Louis Poirier, dit Julien Gracq, Lettrines, José Corti

Images d'illustration du mot « contempler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contempler »

Langue Traduction
Corse cuntemplazione
Basque behatzeko
Japonais 熟考する
Russe созерцательная
Portugais contemplar
Arabe تفكر
Chinois 沉思
Allemand betrachten
Italien contemplare
Espagnol contemplar
Anglais contemplate
Source : Google Translate API

Synonymes de « contempler »

Source : synonymes de contempler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires