Percevoir : définition de percevoir


Percevoir : définition du Wiktionnaire

Verbe

percevoir \pɛʁ.sə.vwaʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Finance) Recevoir, recueillir certaines choses, comme les revenus d’une propriété, des droits, des impôts, etc.
    • J'entends bien, encore une fois, qu'on me dénonce les grands magnats du vin, les féodaux du vignoble, ceux qui, séjournant à Paris ou dans les villes d'eaux se contentent de percevoir ici des revenus annuels se chiffrant par millions. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Une surtaxe de consommation est perçue sur les « produits de luxe » depuis 1986; sur les importations, la surtaxe est ad valorem et comporte huit taux compris entre 5 % et 70 %. — (Études de l'OCDE sur la politique commerciale Au-delà des tarifs Le rôle des obstacles non tarifaires dans le commerce mondial, Editions de l'OCDE, 2005, p. 176)
  2. (Philosophie) Prendre connaissance des objets qui ont fait impression sur les sens et en concevoir l’idée.
    • Son ouïe, très fine ainsi que la conservent certains vieillards, lui laissa percevoir, à l’instant même où la Julie pénétrait dans la cuisine, le bruit particulier, sorte de grincement aigu […]. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Parfois on côtoie le danger sans le percevoir, parce qu'on n'y réfléchit pas, ou que l'on ne croit pas à sa menace. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Je percevais au tremblement de leur voix, au miel de leurs paroles, cette terrible servitude qui les liait à ce qu'on nomme l'amour, d'un mot trop doux parce qu'on ne veut pas lui donner son véritable visage de bestialité et d'animalité. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 32)
    • Mais à cause des évangélistes radicaux, l'influence du christianisme était maintenant perçue par les ultranationalistes hindous comme une ingérence étrangère et une menace pour la nature hindoue de leur pays. — (Serge Russo, L'Horloger de St Jean, Publibook, 2014, p.539)
    • La capacité à ne pas se percevoir uniquement comme une junkie, une looser ou une prostituée, mais d'imaginer d'autres identités, semble contribuer de manière déterminante à engager, avec une chance de succès, un processus de sortie de la drogue […]. — (Marie-Louise Ernst, « Approche et rencontre des femmes enceintes toxicomanes », dans Grossesse et toxicomanies: état des lieux en l'an 2000, actes du séminaire de Strasbourg du Groupe de coopération en matière de lutte contre l'abus et le trafic illicite des stupéfiants des 29 & 30 mai 2000, Srasbourg : Editions du Conseil de l'Europe, 2001, p. 107)

Verbe

percevoir

  1. Remarquer, prendre note de.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Percevoir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERCEVOIR. (Il se conjugue comme RECEVOIR.) v. tr.
Recevoir, recueillir. Il ne se dit qu'en parlant de Certaines choses, comme les revenus d'une propriété, des droits, des impôts, etc. C'est lui qui perçoit les revenus de cette propriété. Il fut obligé de rendre cet héritage avec tous les fruits qu'il en avait perçus. Percevoir les contributions. Percevoir l'impôt des patentes. Droits perçus. En termes de Philosophie, il signifie Prendre connaissance des objets qui ont fait impression sur les sens et en concevoir l'idée. Percevoir une sensation. Percevoir les sons.

Percevoir : définition du Littré (1872-1877)

PERCEVOIR (per-ce-voir), je perçois, tu perçois, il perçoit, nous percevons, vous percevez, ils perçoivent ; je percevais ; je perçus ; je percevrai ; je percevrais ; perçois, qu'il perçoive, percevons, percevez ; que je perçoive, que nous percevions, que vous perceviez, qu'ils perçoivent ; que je perçusse ; percevant ; perçu v. a.
  • 1Recueillir un produit, des revenus. Solon distribua les citoyens de l'Attique en quatre classes : on était inscrit dans la première, dans la seconde, dans la troisième, suivant qu'on percevait de son héritage cinq cents, trois cents, deux cents mesures de blé ou d'huile, Barthélemy, Anach. Introd. part. 2e, sect. 1.

    Fig. La mort d'un ennemi ne fut pas le seul avantage que Tarquin perçut de son crime, Le P. Catrou, dans DESFONTAINES.

  • 2Recevoir, recueillir les impôts. Les tailles et les aides, dans lesquelles je comprends les douanes provinciales, étant ainsi converties en dîme du vingtième des fruits de la terre à percevoir en espèces…, Vauban, Dîme, p. 66. La manière tyrannique dont le revenu public est perçu, Raynal, Hist. phil. XIII, 57.
  • 3 Terme de philosophie. Recevoir l'impression des objets, éprouver une sensation ; concevoir l'idée qu'elle éveille. Lorsque nous avons eu souvent la perception d'un rapport quelconque, nous percevons le même rapport avec une facilité inconcevable, toutes les fois qu'il se représente à nous, Destutt-Tracy, Instit. Mém. scienc. mor. et polit. t. I, p. 440.

HISTORIQUE

XIIe s. Qu'on ne s'en [de mon amour] puist percevoir, Couci, XI. Tost [ils] auront perçeü l'engin de felonie, Sax. X.

XIIIe s. Uns chevaliers de Helmes qui Lyenars avoit nom… perchut l'orgueil et le beubant qui iert [était] en eulx, H. de Valenciennes, 11.

XVe s. Le chevalier perçut bien l'affection qu'ils avoient aux Anglois…, Froissart, I, I, 234.

XVIe s. La volupté mesme et le bonheur ne se perçoivent point sans vigueur et sans esprit, Montaigne, I, 329.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Percevoir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « percevoir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « percevoir »

Étymologie de percevoir - Littré

Provenç. percebre ; espagn. percebir ; portug. perceber ; du lat. percipere, de per, et cipere pour capere, prendre. Le provençal percebre représente exactement le latin percipere, avec l'accent sur ci ; le français percevoir représente une forme allongée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de percevoir - Wiktionnaire

Du latin percipere, infinitif présent actif de percipio (« percevoir, saisir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « percevoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
percevoir pɛrsœvwar play_arrow

Conjugaison du verbe « percevoir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe percevoir

Citations contenant le mot « percevoir »

  • En contrepartie d’une vingtaine d’heures de travail en plus, les aiguilleurs d’aéroports tels que Roissy, Reims, Bordeaux, Brest, Aix-en-Provence et Lyon pouvaient percevoir une prime oscillant entre 255 euros et 550 euros par mois. Déplacements Pros, Covid-19 - Les contrôleurs aériens continuent de percevoir une "prime de suractivité" - Déplacements Pros
  • Le roman sert à entendre et percevoir une possible relation au monde qui n’est pas la plus communément identifiée et répandue. De Éric Reinhardt / Interview aux Inrockuptibles, 22 août 2014
  • La mission des femmes est d’être dans la société actuelle témoin des valeurs essentielles qui ne peuvent se percevoir qu'avec les yeux du coeur. De Jean-Paul II / Lourdes - 15 août 2004
  • Il faut aimer les gens, les objets, les traces de l’émotion pour percevoir ce monde plein d’ingéniosité et d’émotion.
  • Nous ne savons plus appréhender certains événements car nous avons été parfaitement conditionnés à percevoir les choses uniquement d'une certaine manière. De Bernard Werber / La Révolution des Fourmis
  • Si un humain n'est pas capable de percevoir la douleur d'un autre, il serait justifié de lui retirer sa qualité d'homme. De Bernard Werber / La révolution des fourmis
  • C'est dans les conditions toujours plus ou moins défavorables à la perfection que l'homme a la chance de percevoir l'essence. De Karlfried Graf Dürckheim
  • L'instinct paysan ? Un don qui permet à ceux qui le possèdent de percevoir les obscures machinations de la nature. De Frédéric Pottecher
  • un enfant peut épidermiquement percevoir, sans se tromper, le malheur et le bonheur des adultes. De Yukio Mishima / Pavillon
  • Réaliser la représentation de l'irreprésentable, voir l'invisible, toucher et percevoir l'impalpable. De Novalis / La mission du peintre
  • L’univers est plein de choses magiques qui attendent patiemment que nous soyons assez intelligents pour les percevoir. De Eden Philpotts
  • Ce n'est pas la perfection qui est inexistante mais les capacités de l'homme à la percevoir. De Grégory Compère / Essais
  • Le génie, en définitive, n'est guère plus que la faculté de percevoir sur un mode inhabituel. De William James / Précis de psychologie
  • Nous créons notre propre réalité par la manière dont nous choisissons de percevoir le monde extérieur. De Elliot Perlman / Ambiguïtés
  • On ne perçoit du monde que ce qu'on est préparé à en percevoir. De Bernard Werber / La révolution des fourmis
  • Comment peut-on percevoir sans concevoir ? De Emmanuel Kant

Images d'illustration du mot « percevoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « percevoir »

Langue Traduction
Corse perceive
Basque hauteman
Japonais 知覚する
Russe perceive
Portugais perceber
Arabe تصور شعور
Chinois 感知
Allemand wahrnehmen
Italien percepire
Espagnol percibir
Anglais perceive
Source : Google Translate API

Synonymes de « percevoir »

Source : synonymes de percevoir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « percevoir »


Mots similaires