La langue française

Symétrie

Définitions du mot « symétrie »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYMÉTRIE, subst. fém.

I. − Vieilli. [À propos le plus souvent d'un inanimé]
A. − [À propos de ce qui est perçu par l'oeil] Rapport harmonieux de grandeur, de forme, de position que les différentes parties d'un ensemble ont entre elles et avec leur tout. Synon. équilibre.Les lois harmoniques qui semblent présider à l'apparente symétrie du temple grec (...) aux proportions mesurées des édifices des XVIIeet XVIIIesiècles français (Faure, Espr. formes, 1927, p. 169):
Les Grecs accordaient la qualité de symétrie par excellence au corps de l'homme, non parce que ses deux moitiés longitudinales sont semblables, mais parce que les diverses parties qui les constituent sont dans des rapports de dimensions excellents. Viollet1875.
B. − [À propos de ce qui est perçu par l'oreille, par l'esprit] Rapport de durée, d'intonation que les parties d'un air ont entre elles et avec leur tout; correspondance que les mots et les membres d'une phrase entretiennent entre eux, que plusieurs phrases entretiennent entre elles. Ce sont les symétries du style de Sénèque qui le font citer (Joubert, Pensées, t. 2, 1824, p. 161).Cette mesure intérieure tout à coup se traduisit (...) par la symétrie des mesures, (...) par la répétition double ou multiple de certaines syllabes sourdes ou sonores se correspondant et se faisant écho (Fromentin, Dominique, 1863, p. 79).
II. − [À propos d'un animé ou d'un inanimé] Correspondance exacte de forme, de grandeur, de position que les éléments d'un même ensemble, que deux ou plusieurs ensembles entretiennent entre eux, lorsqu'ils sont de part et d'autre d'un axe, d'un plan, d'un point ou autour d'un centre. Anton. asymétrie, dissymétrie.Symétrie parfaite; belle symétrie. V. asymétrique ex. 6.
Faire symétrie à.Synon. faire pendant à (v. pendant2).V. royal I C 2 ex. de Gautier.
A. − [À propos d'un animé] On dirait que ce visage a été modelé par un esprit aveugle dont les mains (...) n'ont pas su cependant établir la symétrie ordinaire au visage humain (Green, Journal, 1941, p. 143).
B. − [À propos d'un inanimé] Défaut de symétrie.
1. [À propos d'une chose naturelle] Symétrie cristalline, cubique, pentagonale, sphérique; la symétrie d'un cristal; loi de symétrie. La symétrie d'une texture, même imparfaite, se traduirait par une symétrie analogue du diagramme correspondant, pourvu qu'on ait pris soin d'orienter les éléments de symétrie de la roche (plans) parallèlement au rayon incident (Brajnikov, Pétrogr. et rayons X, 1936, p. 34).V. asymétrie ex. 3.
BOT. Symétrie axiale. V. axial ex. 2.
BOT., ZOOL. Symétrie bilatérale. V. bilatéral ex. 3.
2. [À propos d'un objet fabriqué] Deux cabinets d'une curieuse architecture (...) se faisaient symétrie de chaque côté d'une toilette devant laquelle Mmede Bruyères était assise (Gautier, Fracasse, 1863, p. 103).V. asymétrie ex. 5 et asymétrique ex. 3.
Similitude que présentent les deux moitiés d'un ensemble. Deux chandeliers, deux flacons, et deux tasses de vermeil, tirés du nécessaire de l'Empereur, achèvent l'ornement et la symétrie de la cheminée (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 456).
3. [À propos d'une chose abstr.] Œuvre rigoureuse [Sertorius], qui risque parfois la froideur, et où la symétrie de la construction finit par avoir quelque chose de mécanique (Brasillach, Corneille, 1938, p. 379).
a) GÉOM. ,,Correspondance entre deux éléments d'une figure par rapport à un point, une droite, un plan, quand la droite qui les joint est coupée en son milieu par le point, la droite ou le plan en question`` (Sc. 1962).
Axe de symétrie. V. axe II B 2.Centre, plan de symétrie. V. centre I A 2.
P. anal., LING. ,,Disposition parallèle d'éléments connexes, dont l'inversion constitue le chiasme`` (Mar. Lex. 1951). ,,Propriété de l'égalité des ensembles qui permet d'inverser la proposition A = B en B = A`` (Ling. 1972).
b) Correspondance existant entre deux comportements, deux situations, deux phénomènes. Synon. analogie.Si ce doute n'avait d'autre base que ce manque de symétrie entre l'individu et la société, il ne mériterait pas d'arrêter l'attention (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 197).C'est à ce niveau aussi que s'institue la véritable symétrie du plaisir et de la douleur, qui est une symétrie de valeur et non d'épreuve vécue (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 104).
LOG., MATH. Principe de symétrie (de Curie). ,,Principe très général (...) selon lequel une dissymétrie d'effet décèle une dissymétrie de cause sans que, d'ailleurs, l'inverse soit nécessairement vrai`` (Duval 1959). Songeons (...) au principe de symétrie de Curie, dont l'utilisation ne peut être qu'une application directe de la logique (Gds cour. pensée math., 1948, p. 351).
Prononc. et Orth.: [simetʀi]. Ac. 1694, 1718: symmetrie, 1740: symmétrie, dep. 1762: symétrie. Étymol. et Hist. 1529 symmetrie (G. Tory, Champfleury, fo20 vo), forme att. jusqu'à la fin du xviiies.; 1545 symetrie (Serlio, Reigles generales de l'Architecture, IV, 71r ds Cah. Lexicol. t. 19, p. 105). Empr. au lat.symmetria « id. », du gr. σ υ μ μ ε τ ρ ι ́ α « juste proportion », comp. de σ υ ́ ν « ensemble » et μ ε ́ τ ρ ο ν « juste mesure », v. mètre1. Fréq. abs. littér.: 314. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 333, b) 611; xxes.: a) 318, b) 531. Bbg. Szambien (W.). Symétrie, goût, caractère... Paris, 1986, pp. 61-78.

Wiktionnaire

Nom commun

symétrie \si.me.tʁi\ féminin

  1. (Mathématiques) Correspondance de grandeur, de forme et de position que les parties d’un corps naturel ou artificiel ont entre elles et avec leur tout.
    • Les symétries des ordres d’architecture ont été fixées par différents maîtres.
    • La symétrie est bien observée dans cet ouvrage d’architecture.
    • Cela est contre la symétrie.
    • La symétrie du corps humain.
  2. (Figuré) Arrangement des choses suivant un certain ordre.
    • Des tableaux, des vases arrangés avec symétrie.
    • La symétrie d’une plantation.
    • Il faut de la symétrie.
    • Négliger la symétrie.
    • Déranger la symétrie.
    • Garder, observer la symétrie.
    • Pour la symétrie, il faut mettre un tableau en pendant de celui-ci.
    • Pascal parle de ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie.
  3. (En particulier) Ordre, disposition, économie d’un discours, d’un ouvrage de l’esprit.
    • La symétrie d’un discours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYMÉTRIE. n. f.
Correspondance de grandeur, de forme et de position que les parties d'un corps naturel ou artificiel ont entre elles et avec leur tout. Les symétries des ordres d'architecture ont été fixées par différents maîtres. La symétrie est bien observée dans cet ouvrage d'architecture. Cela est contre la symétrie. La symétrie du corps humain. Il se dit aussi en parlant de Toutes les choses arrangées suivant un certain ordre. Des tableaux, des vases arrangés avec symétrie. La symétrie d'une plantation. Il faut de la symétrie. Négliger la symétrie. Déranger la symétrie. Garder, observer la symétrie. Pour la symétrie, il faut mettre un tableau en pendant de celui-ci. Pascal parle de ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie. Il se dit particulièrement de L'Ordre, de la disposition, de l'économie d'un discours, d'un ouvrage de l'esprit. La symétrie d'un discours. Symétrie du style, Correspondance de mots et de membres d'une phrase entre eux, ou même de plusieurs phrases entre elles. Il y a trop de symétrie dans le style de cet écrivain.

Littré (1872-1877)

SYMÉTRIE (si-mé-trie) s. f.
  • 1Rapport de grandeur et de figure que les parties d'un corps ont entre elles et avec le tout. Symétrie est ce qu'on voit d'une vue, fondée sur ce qu'il n'y a pas de raison de faire autrement, et fondée aussi sur la figure de l'homme ; d'où il arrive qu'on ne veut la symétrie qu'en largeur, non en hauteur ni profondeur, Pascal, Pens. XXV, 77, éd. HAVET. Ceux qui font les antithèses en forçant les mots sont comme ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie, Pascal, ib. VII, 22. La raison qui fait que la symétrie plaît à l'âme, c'est qu'elle lui épargne de la peine, qu'elle la soulage, et qu'elle coupe, pour ainsi dire, l'ouvrage par la moitié, Montesquieu, Goût, Symétrie. La symétrie… exige le rapprochement et la juste correspondance de deux parties semblables, quoique inversement disposées, Lévêque, Science du Beau, t. II, p. 340.
  • 2 Terme de botanique. Symétrie florale, la disposition relative des différents verticilles de la fleur.

    Plan de symétrie, tout plan qui partage la fleur en deux moitiés symétriques.

    Axe de symétrie, la droite géométrique suivant laquelle les plans de symétrie multiples se coupent au centre de la fleur.

  • 3 Terme d'anatomie. La régularité de forme que présentent la plupart des organes impairs de l'économie animale, organes dont une des moitiés latérales ressemble presque toujours exactement à l'autre moitié.

    Ressemblance parfaite que présentent entre eux les organes pairs situés, l'un à droite, l'autre à gauche de la ligne médiane.

    En zoologie, la symétrie binaire appartient aux vertébrés et aux articulés ; la symétrie rayonnée aux échinodermes.

  • 4Toute espèce d'arrangement suivant un certain ordre, une certaine proportion. Des vases arrangés avec symétrie. La symétrie d'une plantation. Ils [les enfants dans leurs jeux] sont vifs, appliqués, exacts, amoureux des règles et de la symétrie, La Bruyère, XI. [Une femme mal faite] Pour mettre quelque sorte de symétrie dans sa taille, Hamilton, Gramm. 10.

    Arrangement en ordre des plats qui composent un service. Il faut un nombre impair de plats de dessert pour que la symétrie y soit.

  • 5Ordre, disposition, économie d'un ouvrage d'esprit. La symétrie d'un discours. Le naturel s'est usé sous la lime ; La symétrie a banni le sublime ; Et la clarté, ce flambeau du discours, Pâlit, s'éteint, et fait place aux faux jours, Bernis, Épît. I, Goût. Partout où la symétrie est utile à l'âme et peut aider ses fonctions, elle lui est agréable ; mais, partout où elle est inutile, elle est fade, Montesquieu, Goût, Symétrie.

    Symétrie du style, correspondance qu'ont entre eux les mots et les membres d'une phrase.

  • 6 Terme de musique. Proportion et rapport de durée et d'intonation que les parties d'un air ont entre elles et avec le tout.
  • 7 Terme de géométrie. État des figures qui sont symétriques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « symétrie »

Συμμετρία, de σὺν, avec, et μέτρον, mesure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin symmetria, emprunté au grec ancien συμμετρία, symmetria.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « symétrie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
symétrie simetri

Citations contenant le mot « symétrie »

  • Puis, en 1 712/1713, l’édifice sera transformé en château n’ayant pas de rôle défensif, mais comme un lieu de vie doté d’un certain lustre. Trois tours seront ajoutées ainsi que des pièces de réceptions pour le seigneur et ses invités. La tour a éperon sera alors rehaussée pour assurer la symétrie entre les quatre tours et donner plus d’éclat à l’ensemble. ladepeche.fr, Rouze. Château d’Usson : la tour à éperon accessible au public - ladepeche.fr
  • Le rythme est dans le temps ce que la symétrie est dans l'espace. De Eugène d'Eichtal
  • La symétrie, c'est l'ennui. De Victor Hugo / Les Misérables
  • « Si on tourne des blocs carrés vers la droite et la gauche de manière opposée le long d’un axe de symétrie et selon un angle précis, on crée un canal le long de l’axe dans lequel passent les ondes », explique Vincent Laude, directeur du département MN2S. Journal en direct - Le journal de la recherche et du transfert de l'Arc Jurassien, Symétrie carrée pour canaliser les ondes - Journal en direct - Le journal de la recherche et du transfert de l'Arc Jurassien
  • Antigone, contrôlée, interdite, emmurée vive, dit NON ! Non à un pouvoir de surveillance autoritaire, qui lui interdit d’enterrer son frère. Surgissement tragique d’Antigone il y a 2500 ans. Elle dit NON et elle est emmurée vive. Elle se pend dans son cachot, et son NON continue de hurler à travers le temps, jusqu’à nous…Effroyable symétrie. artsixMic, Antigones 2020 d'après l'Antigone de Sophocle - artsixMic
  • C’est une belle illustration de la symétrie des attentions, et ça marche ! Viuz, Jean-Jacques Gressier (Académie du Service) : L'experience client est la mémoire émotionnelle | Viuz
  • Qu’il génère des formes sphériques, radiales ou bilatérales, le monde du vivant obéit aux lois de la symétrie. Cet article est issu du magazine Sciences et Avenir n°874 daté décembre 2019. Sciences et Avenir, Symétrie : la fascinante organisation de la vie - Sciences et Avenir

Images d'illustration du mot « symétrie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « symétrie »

Langue Traduction
Anglais symmetry
Espagnol simetría
Italien simmetria
Allemand symmetrie
Chinois 对称
Arabe تناظر
Portugais simetria
Russe симметрия
Japonais 対称
Basque simetria
Corse simetria
Source : Google Translate API

Synonymes de « symétrie »

Source : synonymes de symétrie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « symétrie »

Symétrie

Retour au sommaire ➦

Partager