Saillant : définition de saillant


Saillant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SAILLANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I. − Part. prés. de saillir*.
II. − Adjectif
A. − HÉRALD. [En parlant d'un animal] Qui se dresse sur les pattes de derrière comme pour sauter. Synon. effaré.Bélier saillant, licorne saillante. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. Qui forme une saillie, qui est en relief. Synon. proéminent; anton. rentrant.Balcon saillant; corniche, poutre, solive, tourelle saillante; front, menton, muscle, os, ventre saillant; yeux saillants; mâchoire, poitrine, pomme d'Adam saillante; pommettes, veines saillantes. La double arcade [de la fenêtre] avait pour enjolivement trois rangées de briques qui s'avançaient l'une sur l'autre, et dont chaque brique était alternativement saillante ou retirée d'un pouce environ, de manière à dessiner une grecque (Balzac,Rech. absolu, 1834, p. 119).Ses joues se creusèrent, ses yeux brûlaient sous l'arcade des sourcils, plus saillante (Mauriac,Myst. Frontenac, 1933, p. 226).
Angle* saillant.
P. méton. Qui présente des saillies. Visages (...) ridés, anguleux, contournés, saillants (Balzac,MeCornélius, 1831, p. 225).V. exhausser B 2 en partic. ex. de Châteaubriant.
2. Au fig. Qui apparaît nettement, dont les caractéristiques sont mises en relief, en valeur. Synon. frappant, notable, remarquable.Caractère, événement, fait, mot, personnage, trait saillant; pensée saillante. Retenu encore par la timidité de la première jeunesse, il [Rossini] n'ose pas écrire tout ce que son âme lui inspire (...) ou il choisit pour l'exprimer les formes les plus modestes et les moins saillantes (Stendhal,Notes dilett., 1823, p. 322).Le duc d'Orléans, le cardinal Dubois, personnages saillants de l'époque, qui devaient ressortir le plus dans le tableau (E. de Guérin,Journal, 1839, p. 252).V. anthropométrique ex. 1.
III. − Subst. masc. Synon. plus cour. saillie.
A. − Partie qui dépasse, qui s'avance, qui s'élève. À présent le corps est sec et les saillants semblent s'en être résorbés, une unité moelleuse les fond les uns dans les autres (Montherl.,Olymp., 1924, p. 255).Le saillant de la rive esquissant (...) un tracé en parabole (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 213).
Loc. adj. En saillant. Qui dépasse, qui avance, qui s'élève. Ces maisons (...) où les latrines (...) sont logées en saillant sur une paroi (Faral,Vie temps st Louis, 1942, p. 156).
spécialement
ART MILIT. Partie du front formant une avancée, une saillie. Réduire un saillant. Attaquer (...) avec deux armées (...) agissant par convergence sur les deux flancs du saillant allemand de Bapaume (Joffre,Mém., t. 2, 1931, p. 366).
FORTIF. Angle saillant d'une fortification. Le saillant d'un bastion, d'une demi-lune (Ac. 1878-1935). Portion de la courtine comprise entre le saillant faisant angle sur l'embouchure de la Mercy, et une ligne perpendiculairement tracée (Verne,Île myst., 1874, p. 172).
P. méton. Ce qui est saillant dans une composition picturale, géométrique. Anton. fuyant.V. fuyant II, A, 2, a ex. de Ch. Blanc.
B. − Rare. Ensemble de traits caractéristiques qui mettent en relief, en valeur. Ce trop de saillant des images, M. de Chateaubriand le corrigera bien souvent, notons-le d'avance, par l'harmonie des sons, par les effets merveilleux et vagues qu'il excelle à en tirer (Sainte-Beuve,Chateaubr., t. 1, 1860, p. 208).
Prononc. et Orth.: [sajɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 754. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 873, b) 1 024; xxes.: a) 664, b) 659. Bbg. Gohin 1903, p. 347.

Saillant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

saillant \sa.jɑ̃\

  1. Qui avance, qui sort en dehors.
    • Nu, il regarde sa carcasse longiligne, ses muscles secs, tendus sur ses os saillants. Rassuré que ça tienne encore debout. — (Hervé Le Corre, Après la guerre, Éditions Rivages, 2014)
    • Les parties saillantes d’un bâtiment.
    • Angle saillant d’une figure, d’une fortification, Celui dont le sommet est dirigé en dehors, et dont l’ouverture regarde le dedans.
  2. (Mathématiques) (Géométrie) Qualifie un angle plus petit qu’un angle plat.
  3. (Figuré) Qualifie ce qui est vif, frappant ou de ce qui ressort, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • La civilisation mégalithique, qui succède à celle des cavernes, a surtout pour caractère saillant les grands monuments connus sous le nom de dolmens, allées couvertes, menhirs. — (Revue critique d’histoire et de littérature, vol. 17, n°8 (18 février), Librairie A. Franck, 1884, p. 142)
    • Cet état, où l’esprit résiste encore aux bizarres combinaisons du songe, permet souvent de voir se presser en quelques minutes les tableaux les plus saillants d’une longue période de la vie. — (Gérard de Nerval, « Sylvie », in Les Filles du feu, 1854)
  4. (Héraldique) Se dit d’un caprin (chèvre, bouquetin, chamois, isard, bouc…) représenté rampant. Pour les ovins on utilisera plutôt sautant.
    • De gueules au bouc saillant d’argent lampassé du champ, qui est d’Irmstett → voir illustration « bouc saillant »

Nom commun

saillant \sa.jɑ̃\ masculin

  1. Partie saillante.
    1. (En particulier) Partie saillante d’une fortification.
      • Les courtines qui font partie du saillant bâti par Philippe le Hardi, sont munies de belles meurtrières […] — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    2. (Militaire) Avancée d’une ligne de front dans le territoire occupé par les forces opposantes.
      • Le saillant de Saint-Mihiel constituait une avancée des lignes allemandes de plus de 20 kilomètres de profondeur dans le dispositif français. — (Joël Huret, Le saillant de Saint-Mihiel 1914-1918, Éditions Serpenoise, 1997)

Forme de verbe 1

saillant \sa.jɑ̃\

  1. Participe présent de saillir (3e groupe).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Saillant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAILLANT, ANTE. adj.
Qui avance, qui sort en dehors. Corniche saillante. Les parties saillantes d'un bâtiment. Angle saillant d'une figure, d'une fortification, Celui dont le sommet est dirigé en dehors, et dont l'ouverture regarde le dedans. Les angles saillants d'un polygone. Il est opposé à Angle rentrant. Dans ce sens, Saillant s'emploie aussi comme nom masculin. Le saillant d'un bastion, d'une demi-lune.

SAILLANT, en parlant des Ouvrages de l'esprit, se dit figurément de Ce qui est vif, frappant, de ce qui ressort. Une pensée, une idée saillante. Un trait saillant. Cet ouvrage est bien écrit, mais on n'y trouve rien de saillant. En termes de Blason, il se dit d'une Chèvre, d'un mouton ou d'un bélier qui se dresse comme pour s'élancer. Bélier saillant.

Saillant : définition du Littré (1872-1877)

SAILLANT (sa-llan, llan-t', ll mouillées, et non sa-yan) adj.
  • 1Qui saute ; sens propre conservé seulement dans le langage du blason : Qui est en pieds, en parlant d'une chèvre, d'un mouton, d'un bélier.
  • 2Qui avance, qui sort en dehors. Une corniche saillante. La taille libre et les jeunes trésors S'arrondissant, saillants sur un beau corps, du temps d'aimer annoncent la naissance, Malfilâtre, Narcisse, ch. I.

    Angles saillants, dans un polygone, ceux dont la pointe est en dehors, par opposition aux angles rentrants dont la pointe est en dedans. Les angles saillants d'une montagne à l'occident répondent aux angles rentrants d'une montagne à l'orient, Voltaire, Singul. 11.

    Terme de fortification. Angle saillant, celui dont la pointe est tournée vers la campagne, par opposition à l'angle rentrant qui est celui dont la pointe regarde la place.

    S. m. En termes de fortification, un saillant, le sommet d'un angle saillant. Le saillant d'un bastion, d'une demi-lune.

  • 3 Fig. Qui est en évidence, qui attire l'attention. Rendre la vertu aimable et le vice odieux, le ridicule saillant, voilà le projet de tout honnête homme qui prend la plume, le pinceau ou le ciseau, Diderot, Essai sur la peint. 5. Qui est-ce qui a plus de pensées remarquables, qui est-ce qui a plus écrit par lignes saillantes que la Bruyère et la Rochefoucauld ? Diderot, Claude et Nér. II, 10.
  • 4 Fig. Vif, brillant, remarquable. Rien ne s'oppose plus à la chaleur que le désir de mettre partout des traits saillants, Buffon, Disc. de récep. M. l'abbé le Batteux, directeur [de l'Académie française], a ouvert la séance par une harangue à ce monarque [le roi de Danemark]… le fond ni la forme n'avaient rien de saillant, Bachaumont, Mém. secrets, t. IV, p. 160.

    S. m. Cet homme a du saillant dans l'esprit, Disc. fam. du café, dans DESFONTAINES.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Saillant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAILLANT, adj. ou part. (Gram.) qui s’avance en-dehors ; la partie saillante de cette façade ; enfoncé est le correlatif & le contraire de saillant. Il s’emploie au figuré : voilà un morceau de poésie bien saillant ; voilà une pensée saillante.

Saillant, en terme de Fortification, signifie ce qui avance. Voyez Angle saillant.

On dit le saillant du chemin couvert, pour l’angle saillant formé par les branches qui se rencontrent vis-à-vis l’angle flanqué des bastions, des demi-lunes, &c. (Q)

Saillant, en termes de Blason, se dit d’une chevre, d’un mouton ou d’un bélier représenté avec les pattes de devant élevées comme pour sauter.

Un lion saillant est celui qui est placé en bande, ayant la patte droite de devant à droite de l’écusson, & à gauche la patte gauche de derriere. C’est ce qui le distingue du lion rampant. Voyez Rampant.

De Cupis à Rome, d’argent au bout saillant d’azur, onglé & acorné d’or.

Saillans, (Géog. mod.) petite ville de France au bas Dauphiné, dans le Diois, sur la Drôme, entre Die & Crest. On croit voir dans son nom un reste de celui de Sangalauni, anciens peuples de cette contrée. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « saillant »

Étymologie de saillant - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin saliēns, le participe présent du verbe saliō (« sauter »). Apparenté à salient en anglais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saillant sajɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « saillant »

  • Autre point saillant dans le discours du chef de l'Etat marocain, la généralisation de la couverture sociale à tous les Marocains : « Nous considérons que le moment est venu de lancer au cours des cinq prochaines années, le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains », a-t-il annoncé. Le déploiement progressif de cette opération devra être entamé à partir de 2021. Un programme précis devra porter, en premier lieu, « la généralisation de l'Assurance maladie obligatoire [AMO] et des allocations familiales. Il sera ensuite étendu aux autres couvertures sociales que sont la retraire et les indemnités pour perte d'emploi ». La Tribune, Au Maroc, le roi Mohammed VI appelle à la création d'un fonds d'investissement stratégique
  • Tout simplement phénoménal, voilà ce que nous dirons de l’apparence de ce smartphone. Fait d’un alliage de métal, le RedMagic 5S est assez saillant et agressif au dos, ce qui renforce son effet gaming. En outre, l’appareil est doté d’un caduque creusé à l’arrière à même le châssis et qui abrite au sommet le triple capteur photo : Newsly, ZTE dévoile le Nubia RedMagic 5S, le premier smartphone doté de 16 Go de RAM au monde - Newsly
  • À l'image d'un Dungeon Keeper, Necronator : Dead Wrong vous demande d'incarner les méchants afin de terrasser les gentils. Pas question de mener un saillant chevalier en armure à la victoire, votre but est de réveiller les morts afin de vaincre les "insupportables nunuches de l'Alliance Livmore". Jeuxvideo.com, Bande-annonce Necronator : Dead Wrong fait ses débuts sur Steam - jeuxvideo.com
  • À peine Jean Castex était-il nommé que les Parisiens relevaient déjà le trait le plus saillant de leur nouveau Premier ministre : son accent régional. Né dans la ville gasconne de Vic-Fezensac, Castex parle en effet avec l’accent du Sud-Ouest. Les habitants sont fiers de leur “accent chantant”, qui vient de l’occitan, une langue régionale. Pourtant, les Parisiens ont à peine caché leur mépris. Un journaliste [le rédacteur en chef] de Paris Match a évoqué son “accent rocailleux genre 3e mi-temps de rugby”. Un présentateur télé a déclaré que son accent était d’ordinaire réservé aux commentateurs de rugby ou aux présentateurs météo. Courrier international, Le snobisme parisien envers les accents régionaux
  • Le saillant de Saint-Mihiel était une avancée des lignes allemandes de plus de 20 km dans le paysage français. Grâce à ce dispositif, ils deviennent maîtres de la plaine de la Woëvre, des côtes de Meuse et de la ville de Saint-Mihiel. Cette ligne s’étend de Pont-à-Mousson, à l’Est, jusqu’aux Éparges, au Nord, en passant par Saint-Mihiel. La localité restera occupée, tout comme de nombreux villages, durant quatre ans. , Culture - Loisirs | Revivre l’avancée allemande par le saillant de Saint-Mihiel
  • La vanité et la crainte du ridicule sont les traits les plus saillants du caractère français. C'est étrange, à coup sûr, la vanité étant neuf fois sur dix la source du ridicule. De Elie Faure / Découverte de l'archipel

Images d'illustration du mot « saillant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « saillant »

Langue Traduction
Corse prughjettendu
Basque proiektatuz
Japonais 写す
Russe выступающий
Portugais projetando
Arabe إسقاط
Chinois 投射
Allemand projektion
Italien sporgente
Espagnol saliente
Anglais projecting
Source : Google Translate API

Synonymes de « saillant »

Source : synonymes de saillant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « saillant »



mots du mois

Mots similaires