La langue française

Roulé, roulée

Définitions du mot « roulé, roulée »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROULÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de rouler* et empl. adj.
A. − [Corresp. à rouler II A 1; en parlant de débris de roches] Qui a été usé, émoussé en étant roulé par les eaux. Le Gave (...) nous offrit sur ses bords et dans son lit évasé, des monceaux de pierres schisteuses, des marbres, des granits roulés plus ou moins dégrossis, espèces de galets (Dusaulx,Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 48).La surface du plateau supérieur est également recouverte de cailloux roulés, et il est clair que ce plateau (...) a été autrefois un fond de vallée (Boule,Conf. géol., 1907, p. 21).V. gravier A 2 ex. de Fourmarier.
B. − [Corresp. à rouler II D] Qui est replié sur lui-même et forme ainsi un rouleau, une masse arrondie. Corde, couverture roulée; parapluie roulé; chapeau à bord roulé; pull-over à col roulé; veston à revers roulés; papier roulé en boule. Deux petites tablettes portent une douzaine de volumes roulés. « Voici les livres que tu aimes, dit Chrysis (...) » (Louÿs,Aphrodite, 1896, p. 175).Le thé est la feuille roulée et légèrement torréfiée d'un arbuste originaire de Chine (Macaigne,Précis hyg., 1911, p. 256).
En partic.
[En parlant des cheveux, des poils] Disposés en rouleaux ou en boucles plus ou moins serrées ou avec des mèches enroulées sur le crâne. Mèches, nattes roulées; cheveux roulés en macarons, en coques sur les oreilles. Le singulier gentilhomme au teint de couperose, aux cheveux roulés et poudrés! (Adam,Enf. Aust., 1902, p. 257).Le caniche à poils roulés en ficelle (Colette,Fanal, 1949, p. 209).
[En parlant d'une pers., d'un animal] Ramassé sur lui-même. Mon chien (...) soupirait de plaisir, roulé devant l'âtre clair (Maupass.,Contes et nouv., t. 2, Mis. hum., 1886, p. 651).Ses hommes (...) étaient là, à deux pas, roulés, tête à genoux, dans la couverture de campement (Psichari,Voy. centur., 1914, p. 50).
CUIS., PÂTISS. [En parlant de certains mets présentés repliés sur eux-mêmes] Crêpe roulée, filets de harengs roulés (v. rollmops). Les sardines de Nantes sur des lits de feuilles, la morue roulée, s'étalant devant de grosses marchandes fades (Zola,Ventre Paris, 1873, p. 729).Épaule roulée. Épaule désossée et repliée en rouleau. Marie, de temps à autre, courait à la cuisine, où elle soignait une épaule de mouton roulée (Zola,Pot-Bouille, 1882, p. 112).
Gâteau roulé ou, subst. masc., roulé. ,,Le roulé est une abaisse de biscuit nappé avant roulage de confiture ou de marmelade`` (Ac. Gastr. 1962).
COUT. Ourlet roulé. Synon. ourlet roulotté*.Ourlets roulés main (Catal. jouets (Trois-Quartiers), 1936).
TECHNOL. Qui est formé par roulage. Les vis roulées emploient un fil de métal avec tête emboutie et il n'y a aucune perte de matière (Champly,Nouv. encyclop. prat., t. 16, 1927, p. 95).
P. anal.
[En parlant des nuages, de poussière] En forme de rouleau. Une faible brise d'ouest emportait d'un mouvement lent une caravane de nuages roulés et gris (Peisson,Parti Liverpool, 1932, p. 63).Le vent soufflait, glacial, qui enlevait toute la poussière du chemin en vagues roulées et sifflantes (La Varende,Pays d'Ouche, 1934, p. 51).
Lèvre roulée. Lèvre assez épaisse qui semble retroussée. Synon. lèvre ourlée*.Sa lèvre roulée et rouge, un peu courte sur ses dents, lui donna un air d'impudence naïve (Toulet,Tendres mén., 1904, p. 141).
P. ext. Bois roulé. Bois atteint de roulure. Les bois roulés sont souvent ceux des forêts humides (Collinet,Région. hte-montagne, 1925).Empl. subst. masc. [Les charpentiers normands] connaissaient les trois défauts [du bois]: le gélif, le roulé et le roussi (La Varende,Tourville, 1943, p. 80).
C. − [En parlant d'un son] Qui est sourd avec des vibrations, des modulations. Les petites Slaves, qui ont un accent tout pareil au bruit roulé que fait le ruisseau de chez nous (Larbaud,Enfantines, 1918, p. 56).Le gazouillis roulé des chauves-souris (Genevoix,Fatou Cissé, 1954, p. 99).
PHONÉT. R roulé. Cette vibration peut être produite de deux façons: avec la pointe de la langue appliquée en avant sur les alvéoles (R dit « roulé » du français), ou en arrière, avec la partie postérieure de la langue (R grasseyé) (Sauss.1916, p. 74).
D. − Qui a, qui est produit par un mouvement de balancement, un mouvement circulaire. Un coup d'archet auquel nous donnerons le nom de coup d'archet roulé, la baguette [de l'archet] devant rouler d'un côté et de l'autre entre le pouce et le médius pendant l'étude de ce coup d'archet (Capet,Techn. sup. archet, 1916, p. 23).Le brigadier, passe, son bicorne en bataille (...), au pas roulé de son gros normand bai-brun (La Varende,Homme aux gants, 1943, p. 81).
LUTTE
Bras roulé. ,,Prise de parade à la ceinture arrière qui consiste à saisir le bras gauche de l'adversaire et à tirer en le déséquilibrant d'un coup de reins`` (Petiot 1982). La prise dénommée bras roulé évoque elle aussi un mouvement tournant (Comment parlent les sportifsds Vie Lang.1954, p. 375).
Coup roulé. On appelle coups roulés, ceux durant lesquels l'un des antagonistes tombé passe si rapidement d'une épaule à l'autre, que l'on ne saurait établir si les deux omoplates ont frappé le sol en même temps (Cladel,Ompdrailles, 1879, p. 273).
II. − Adj. [Avec idée de rondeur]
A. − Vieilli. Animal bien roulé. ,,Animal dont les formes sont d'une bonne rondeur`` (Littré).
B. − Pop. Femme, fille (bien) roulée. Femme qui est bien faite, qui a des formes agréables. − (...) D'abord qu'est-ce que vous voulez?... − Mourir (...). − À votre âge et roulée comme vous êtes!... (Vialar,Tournez, 1956, p. 262).Ça me plairait drôlement d'être comme vous. Vzêtes drôlement bien roulée (Queneau,Zazie, 1959, p. 189).
III. − Substantif
A. − Subst. masc.
1. SPORTS
a) BASKET. Synon. rouler (v. rouler rem. 2 b).Essai au panier après roulé au sol (Boucher, Cagnon,Basket-ball, p. 20 ds Grubb Sports 1937, p. 64).
b) LUTTE. Action de rouler à terre, de pivoter. Un roulé de tête à terre, un roulé de hanche. (Ds Petiot 1982).
2. Roulé-boulé*.
3. CUIS. Supra I B gâteau roulé.
B. − Subst. fém.
1. Action de se rouler par terre. Des onagres en gaieté, les quatre pattes en l'air, font de grandes roulées par terre (Goncourt,Man. Salomon, 1867, p. 439).
2. Région. (Centre), vieilli. Cadeau donné aux enfants qui passaient de maison en maison à Pâques, consistant en œufs souvent teints; p. méton. cette tradition. Roulées. C'est l'œuf de Pâques. De porte en porte les enfants de chœur vont chercher leurs roulées (...). Aux gamins, on donne un œuf teint en rouge, en jaune ou en bleu (Renard,Journal, 1898, p. 480).Aux « roulées », les enfants de chœur quêtaient et rapportaient (...) des monceaux d'œufs, dont les paysans se montraient moins avares que de pain bis (Colette,Pays connu, 1949, p. 65).
3. PÊCHE, région. ,,Nappe de filet qui sert dans la Loire à prendre des lamproies`` (Baudr. Pêches 1827; ds Littré).
4. Rare. Agitation, ondulations de l'eau. Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière [la Loire] (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 215).
5. Pop. Volée de coups. Synon. dérouillée, raclée.Administrer, flanquer une roulée. Mon père était donc professeur de septième (...). J'étais dans sa classe (...). Il fallait qu'il prouvât qu'il ne favorisait pas son fils, qu'il n'avait pas de préférence. Il me favorisait de roulées magistrales, et il m'accordait la préférence pour les coups de pied au derrière (Vallès,J. Vingtras, Enf., 1879, p. 110).
C. − Subst. masc. ou fém., fam. Personne qui a été abusée, trompée. Je lui ai dit aussi qu'après tout c'est moi le roulé: « C'est moi le volé, le roulé » (Léautaud,Journal littér., 1, 1903, p. 54).[Je] travaille (...) à la remise à flot de ce pauvre Corcenet et de sa Banque des fonds de roulement, qui pourrait mieux s'appeler banque des fonds de roulés (...) ou floués (L. Daudet,Médée, 1935, p. 121).
Prononc. et Orth.: [ʀule]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1771 pêche « filet en nappe pour la pêche à la lamproie dans la Loire » (Duhamel du Monceau, Traité gén. des pêches mar. ..., Paris); 2. 1800 fam. « correction; rossée » (Réponse Madeleine Bernet femme de Coquet, bandit, janv. ds Disc. et rés. affaire Orgères, 1801, II, 7, p. 218); 3. 1867 « mouvement exécuté en roulant sur soi » (Goncourt, loc. cit.). Part. passé fém. subst. de rouler*. Bbg. Quem. DDL t. 32 (s.v. roulée, s.f.).

Wiktionnaire

Nom commun 1

roulé \ʁu.le\ masculin

  1. Gâteau consistant en une abaisse et une garniture enroulées sur elles-mêmes.
    • Enrouler la pâte et la farce de manière à former un roulé.
    • Les cellules de Schawnn s’incurvent dans un premier temps pour recevoir l’axone, puis elles s’enroulent autour de lui à la façon d’un roulé à la confiture.
    • Répandu dans toute l’Europe centrale, le Strudel désigne un roulé à base de pommes, de noix ou de graines de pavot dans une pâte feuilletée.
  2. (Musique) Doigté de tambour, utilisé en percussions, consistant à alterner deux coups à la main droite puis à la main gauche (ou réciproquement).

Nom commun 2

roulé \ʁu.le\ masculin (pour une femme on dit : roulée)

  1. (Populaire) Celui qui est le dupe d’un autre.
    • Rivaux comme tous bons chasseurs, c’était à qui raserait à l’autre le lièvre indiqué, et le roulé subissait naturellement les quolibets du vainqueur. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Adjectif

roulé \ʁu.le\

  1. En forme de rouleau, de roulé.

Forme de verbe

roulé \ʁu.le\ masculin singulier

  1. Participe passé masculin singulier du verbe rouler.
    • Je ne comprends pas : elle aurait dû se recharger, puisque j’ai déjà roulé. — (Amanda Cross, L’affaire James Joyce, traduction de R.M. Vassallo-Villaneau, 1992, chapitre douze)
    • Dans son sommeil, il s’était roulé jusque-là et avait continué à boire. — (Bénédicte Martin, L’homme nécessaire, 2018)

Nom commun

roulée \ʁu.le\ féminin

  1. (Populaire) Coups donnés à quelqu’un.
    • Je n’aimerais pas à rencontrer ce mauvais homme ; je craindrais de me laisser aller à lui donner une roulée (…). — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Il a reçu une bonne roulée.
  2. (Désuet) (Pêche) Nappe de filets, sur la Loire[1].
  3. (Rare) Agitation, ondulations de l'eau.
    • Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  4. Substantivement, par ellipse, pour une cigarette roulée à la main.
    • Yvon, le bassiste, fume une roulée et finit son café.— (Samy Karar, Histoire d'une folie ordinaire, 2010.)
    • «  La péniche avait toujours tendance à pencher d’un côté, là on peut ajuster », raconte le capitaine Bierten en tirant sur une roulée. — (www.lavoixdunord.fr, Le quai fluvial de Guarbecque, port(e) ouvert(e) sur le monde, 21 mars 2015.)
    • Trois à six fois plus de nicotine et de goudron dans une roulée.— (www.rtl.fr, Pourquoi le tabac à rouler est plus nocif que la cigarette, 23 septembre 2016.)
    • La roulée est la cigarette du déficient bancaire. S'il devait fumer des indus, il serait aussi endetté que la Grèce.— (www.topito.com, Top 10 des manières de reconnaître un fumeur de roulées, les vrais babos savent, 14 juillet 2018.)

Forme d’adjectif

roulée \ʁu.le\

  1. Féminin singulier de roulé.

Forme de verbe

roulée \ʁu.le\

  1. Participe passé féminin singulier de rouler.

Nom commun

roulée \ʁu.le\ féminin

  1. (Populaire) Coups donnés à quelqu’un.
    • Je n’aimerais pas à rencontrer ce mauvais homme ; je craindrais de me laisser aller à lui donner une roulée (…). — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Il a reçu une bonne roulée.
  2. (Désuet) (Pêche) Nappe de filets, sur la Loire[1].
  3. (Rare) Agitation, ondulations de l'eau.
    • Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  4. Substantivement, par ellipse, pour une cigarette roulée à la main.
    • Yvon, le bassiste, fume une roulée et finit son café.— (Samy Karar, Histoire d'une folie ordinaire, 2010.)
    • «  La péniche avait toujours tendance à pencher d’un côté, là on peut ajuster », raconte le capitaine Bierten en tirant sur une roulée. — (www.lavoixdunord.fr, Le quai fluvial de Guarbecque, port(e) ouvert(e) sur le monde, 21 mars 2015.)
    • Trois à six fois plus de nicotine et de goudron dans une roulée.— (www.rtl.fr, Pourquoi le tabac à rouler est plus nocif que la cigarette, 23 septembre 2016.)
    • La roulée est la cigarette du déficient bancaire. S'il devait fumer des indus, il serait aussi endetté que la Grèce.— (www.topito.com, Top 10 des manières de reconnaître un fumeur de roulées, les vrais babos savent, 14 juillet 2018.)

Forme d’adjectif

roulée \ʁu.le\

  1. Féminin singulier de roulé.

Forme de verbe

roulée \ʁu.le\

  1. Participe passé féminin singulier de rouler.

Nom commun

roulée \ʁu.le\ féminin

  1. (Populaire) Coups donnés à quelqu’un.
    • Je n’aimerais pas à rencontrer ce mauvais homme ; je craindrais de me laisser aller à lui donner une roulée (…). — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Il a reçu une bonne roulée.
  2. (Désuet) (Pêche) Nappe de filets, sur la Loire[1].
  3. (Rare) Agitation, ondulations de l'eau.
    • Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  4. Substantivement, par ellipse, pour une cigarette roulée à la main.
    • Yvon, le bassiste, fume une roulée et finit son café.— (Samy Karar, Histoire d'une folie ordinaire, 2010.)
    • «  La péniche avait toujours tendance à pencher d’un côté, là on peut ajuster », raconte le capitaine Bierten en tirant sur une roulée. — (www.lavoixdunord.fr, Le quai fluvial de Guarbecque, port(e) ouvert(e) sur le monde, 21 mars 2015.)
    • Trois à six fois plus de nicotine et de goudron dans une roulée.— (www.rtl.fr, Pourquoi le tabac à rouler est plus nocif que la cigarette, 23 septembre 2016.)
    • La roulée est la cigarette du déficient bancaire. S'il devait fumer des indus, il serait aussi endetté que la Grèce.— (www.topito.com, Top 10 des manières de reconnaître un fumeur de roulées, les vrais babos savent, 14 juillet 2018.)

Forme d’adjectif

roulée \ʁu.le\

  1. Féminin singulier de roulé.

Forme de verbe

roulée \ʁu.le\

  1. Participe passé féminin singulier de rouler.

Nom commun

roulée \ʁu.le\ féminin

  1. (Populaire) Coups donnés à quelqu’un.
    • Je n’aimerais pas à rencontrer ce mauvais homme ; je craindrais de me laisser aller à lui donner une roulée (…). — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Il a reçu une bonne roulée.
  2. (Désuet) (Pêche) Nappe de filets, sur la Loire[1].
  3. (Rare) Agitation, ondulations de l'eau.
    • Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  4. Substantivement, par ellipse, pour une cigarette roulée à la main.
    • Yvon, le bassiste, fume une roulée et finit son café.— (Samy Karar, Histoire d'une folie ordinaire, 2010.)
    • «  La péniche avait toujours tendance à pencher d’un côté, là on peut ajuster », raconte le capitaine Bierten en tirant sur une roulée. — (www.lavoixdunord.fr, Le quai fluvial de Guarbecque, port(e) ouvert(e) sur le monde, 21 mars 2015.)
    • Trois à six fois plus de nicotine et de goudron dans une roulée.— (www.rtl.fr, Pourquoi le tabac à rouler est plus nocif que la cigarette, 23 septembre 2016.)
    • La roulée est la cigarette du déficient bancaire. S'il devait fumer des indus, il serait aussi endetté que la Grèce.— (www.topito.com, Top 10 des manières de reconnaître un fumeur de roulées, les vrais babos savent, 14 juillet 2018.)

Forme d’adjectif

roulée \ʁu.le\

  1. Féminin singulier de roulé.

Forme de verbe

roulée \ʁu.le\

  1. Participe passé féminin singulier de rouler.

Nom commun

roulée \ʁu.le\ féminin

  1. (Populaire) Coups donnés à quelqu’un.
    • Je n’aimerais pas à rencontrer ce mauvais homme ; je craindrais de me laisser aller à lui donner une roulée (…). — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Il a reçu une bonne roulée.
  2. (Désuet) (Pêche) Nappe de filets, sur la Loire[1].
  3. (Rare) Agitation, ondulations de l'eau.
    • Les innombrables facettes de quelques roulées, produites par une brise matinale un peu froide, réfléchissaient les scintillements du soleil sur les vastes nappes que déploie cette majestueuse rivière. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  4. Substantivement, par ellipse, pour une cigarette roulée à la main.
    • Yvon, le bassiste, fume une roulée et finit son café.— (Samy Karar, Histoire d'une folie ordinaire, 2010.)
    • «  La péniche avait toujours tendance à pencher d’un côté, là on peut ajuster », raconte le capitaine Bierten en tirant sur une roulée. — (www.lavoixdunord.fr, Le quai fluvial de Guarbecque, port(e) ouvert(e) sur le monde, 21 mars 2015.)
    • Trois à six fois plus de nicotine et de goudron dans une roulée.— (www.rtl.fr, Pourquoi le tabac à rouler est plus nocif que la cigarette, 23 septembre 2016.)
    • La roulée est la cigarette du déficient bancaire. S'il devait fumer des indus, il serait aussi endetté que la Grèce.— (www.topito.com, Top 10 des manières de reconnaître un fumeur de roulées, les vrais babos savent, 14 juillet 2018.)

Forme d’adjectif

roulée \ʁu.le\

  1. Féminin singulier de roulé.

Forme de verbe

roulée \ʁu.le\

  1. Participe passé féminin singulier de rouler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ROULÉ (rou-lé, lée) part. passé de rouler
  • 1Qui a avancé en tournant sur soi-même. Un tonneau roulé jusqu'à l'entrée de la cave.

    Terme de minéralogie. Se dit de roches, de cailloux qui ont été ballottés et arrondis par l'action des eaux ; se dit aussi des coquilles. Des fragments de granit roulés, Buffon, Min. t. I, p. 183. Ces pierres arrondies, étrangères entre elles et au sol qui les porte, sont bien certainement roulées ; elles sont même accompagnées du sable et du gravier qui complètent la preuve de leur origine, Saussure, Voy. Alpes, t. V, p. 155, dans POUGENS.

  • 2Qui est plié en rond sur soi-même. Et j'ai tout Pelletier Roulé dans mon office en cornets de papier, Boileau, Sat. III.

    En chirurgie, bande roulée, bande pliée sur elle-même en rond, pour les pansements.

    Terme de botanique. Se dit des organes qui sont tourné sur eux-mêmes et quelquefois des feuilles qui se roulent par l'effet de la dessiccation.

    Roulé se dit d'une coquille univalve dont le cône spiral se contourne presque transversalement.

  • 3 Terme de cuisine. Épaule roulée, épaule désossée et roulée en rouleau pour être ainsi bouillie.
  • 4 Terme de forestier. Bois roulé ou roulis, bois d'un arbre dont le cœur se forme comme en rouleau, et qui ne peut guère être employé au travail.
  • 5 S. m. Roulé de charbon, charbon qu'on tire d'un fourneau pour l'éteindre et le mesurer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ROULÉ. Ajoutez :
6 Terme de marchand de bétail. Animal bien roulé, animal dont les formes sont d'une bonne rondeur. Celui de M. R…, bien roulé d'ailleurs, est un taureau croisé des races Durham et du Cotentin, le Nouvelliste de l'arr. d'Avranches, 4 mars 1877.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « roulé »

Participe passé masculin singulier de rouler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roulé rule

Citations contenant le mot « roulé »

  • Ils vont comparaître devant le tribunal de Paris pour "escroquerie sur personne vulnérable". Les frères Bogdanoff ont-ils roulé dans la farine un millionnaire ? C'est ce dont sont accusés Igor et Grichka, rapporte Le Point. L'affaire remonte en fait à 2018. La victime de cette histoire est un ancien hôtelier d'une cinquantaine d'années considéré comme un millionnaire "aux troubles bipolaires". L'homme s'est suicidé le 31 août 2018, rappelle Le Point, au milieu de l'enquête qui mettait en cause les frères Bogdanoff. Dans sa lettre qui faisait office de testament, il écrivait : "Je suis en grande souffrance, trop c'est trop. Ils m'ont fait croire monts et merveilles". Un acte suicidaire qui suivait la mise en examen au mois de juin des deux frères ainsi qu'un autre homme, Tanguy Ifoku, fils d'un diplomate qui aurait aidé les deux célébrités. Capital.fr, Les frères Bogdanoff ont-ils roulé un millionnaire dans la farine ? - Capital.fr
  • Rouler le biscuit en repliant le bord sur la ganache et en s'aidant du papier sulfurisé. Bien serrer le roulé, puis le glisser dans un moule à bûche ou bien dans une bouteille en plastique que coupée en deux. leparisien.fr, Réveillon : la recette de bûche roulée chocolat-noisettes de Nicolas Paciello - Le Parisien
  • Atelier pâtisserie au programme ? Optez pour ce délicieux biscuit roulé, vous pourrez le dévorer aussi bien en dessert que pour le petit-déjeuner. Sa préparation facile vous donnera envie de le reproduire plus d'une fois. N'hésitez pas à choisir la confiture de votre préférence. Parmi nos autres recettes gourmandes, nous vous suggérons le roulé bicolore chocolat et vanille, ainsi que le roulé à la crème de mangue. Si vous êtes adeptes d'une cuisine salée, découvrez le roulé à la raclette. Bon appétit ! Demotivateur, Recette de roulé à la confiture d'abricots
  • Un homme de 53 ans a roulé deux fois sur un enfant de deux ans à Oberentfelden, en Suisse, relate La Libre. L’accident a eu lieu le 8 janvier. , Un automobiliste roule deux fois sur un enfant en Suisse - Sputnik France
  • Ce dimanche, un homme a été présenté à un juge d’instruction en vue d’un placement sous mandat d’arrêt. Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h du matin, il a roulé à vive allure à Liège. L’homme circulait sans permis, dans une voiture qui n’était pas immatriculée correctement, et en état d’imprégnation alcoolique ! sudinfo.be, Il roule à 160km/h dans Liège, sans permis et alcoolisé: il a été interpellé

Traductions du mot « roulé »

Langue Traduction
Anglais rolled
Espagnol arrollado
Italien lanciato
Allemand gerollt
Chinois 卷起
Arabe توالت
Portugais rolou
Russe свернутый
Japonais 転がされた
Basque jaurti
Corse rotulatu
Source : Google Translate API

Roulé

Retour au sommaire ➦

Partager