La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rose »

Rose

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin rose roses

Définitions de « rose »

Wiktionnaire

Adjectif - français

rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ masculin et féminin identiques

  1. De la couleur du même nom. — Note : Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.
    • On ne pouvait voir de fille plus fraîche, plus riante ; elle était blonde, avec de beaux yeux bleus, des joues roses et des dents blanches comme du lait ; elle approchait de ses dix-huit ans ; […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Quand le globe de flamme parut à l’horizon, toutes les cimes devinrent roses comme des jeunes filles à l’aspect d’un amant, et semblèrent témoigner un embarras pudique d’être vues dans leur déshabillé du matin. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • […] et, allongé sur un lit d’ordures humides, un cochon tout rose, assoupi, grognait en rêvant. — (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Une seule boutique restait fermée. On avait enlevé simplement le volet de la porte et écarté à l'intérieur le rideau de satinette rose. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 158)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d’un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l’extérieur des Folies. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Nous vîmes la Caravelle, crachant deux filets gris, se cabrer sur la piste et monter vivement dans un ciel rose jambon bordé à l'horizon d'une épaisse couenne de nuages. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 134)
    • Des bégonias rose thé étaient massés sous la fenêtre de la façade et des pensées formaient un tapis circulaire au pied d’un acacia. — (Raymond Chandler, L’homme qui aimait les chiens, traduction de Michel Philip et Andrew Poirier, dans Les Ennuis, c’est mon problème, 2009)
  2. Joyeux ; optimiste.
    • Il y a un an, nous exposions une face sombre des champs magnétiques en biologie. A présent, nous présentons une face plus rose. — (David Larousserie, Le champ magnétique stimule la repousse neuronale, Le Monde. Mis en ligne le 12 novembre 2019)
  3. (Politique) (Familier) Socialiste.
    • Que voulez-vous ? la Bourse allait mal ; on craignait
      La république rouge, et même un peu la rose ; […].

      — (Victor Hugo, Un bon bourgeois dans sa maison, novembre 1852, dans Les Châtiments, 1953)
  4. Empreint de douceur, gentil, parfaitement inoffensif.
    • Il faut pourtant constater que la langue n'est pas rose. Toute langue possède un bassin de mots parmi lesquels certains sont connotés négativement d'un point de vue social. — (Argument, vol. xxiv, n° 1, automne-hiver 2021-2022, p. 85)
  5. Qui se rapporte à la sexualité, souvent à son commerce vénal.
    • Messagerie rose, téléphone, minitel rose.

Nom commun 2 - français

rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ masculin[2]

  1. Couleur entre rouge et blanc. #FEC3AC #FEBFD2 #FF7FCF #FD3F92 #C4698F
    • À Venta de Trigueros, l’on attela à notre galère un cheval rose d’une singulière beauté (l’on avait renoncé aux mules), qui justifiait pleinement le cheval tant critiqué du Triomphe de Trajan, d’Eugène Delacroix. Le génie a toujours raison ; ce qu’il invente existe, et la nature l’imite presque dans ses plus excentriques fantaisies. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Tout y était : […], des Marie peintes avec le vert glacé des angéliques et les roses acidulés des bonbons anglais ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Au même moment le soleil se couchait derrière les hautes montagnes pour se lever presque aussitôt, il incendia la côte Nord du Sund et colora d’un rose tendre et féerique la splendide ligne des glaciers de la rive Sud. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […] rayon de lune, pluie d’étoiles, brume, brise légère, le tout dans les roses bonbon. — (Barthélemy Amengual, Dossiers du cinéma, 1971)
    • J’adore le rose, je trouve que c’est une couleur injustement traitée, on en fait un truc de bébé ou de femme trop maquillée alors que le rose est une couleur très subtile et délicate, qu’on trouve beaucoup dans la poésie japonaise. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 191)
    • Elle a une assiette à la main, couverte de petits choux à la crème roses et violets, avec des billes de sucre en argent pour les décorer. — (Silène Edgar, Adèle et les noces de la reine Margot, Castelmore, 2016, chapitre 15)
  2. (Cosmétologie) Poudre de couleur rose.
    • Le rose à joues.
  3. (France) Carburant détaxé, coloré en rose car d’utilisation légalement restreinte.
    • La hausse du pétrole, je ne la sens pas beaucoup, vu que je roule au rose. Mais motus, hein ! Je ne tiens pas à me faire toper.

Nom commun 1 - français

rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ féminin

  1. (Botanique) Fleur du rosier.
    • […] ; Joseph offre un bouquet de roses à son amoureuse, qui étend la main pour le prendre. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Simple et rustique, elle est située, ma chaumière, […], à l’orée d’un joli bois de hêtres, […]. Une vigne l’encadre joyeusement ; des jasmins, parmi lesquels se mêlent quelques roses grimpantes, tapissent sa façade de briques sombres. — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Un ravissant cimetière, tout gai, tout ensoleillé, tout fleuri de clématites et de roses entoure l’église. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • Dans la région de Paris notamment la rose est cultivée avec succès, en particulier du côté de Fontenay-aux-Roses et de l’Haÿ. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p. 42)
    • Rouges sont les roses,
      Bleues les violettes,
      C’est grâce a tes dents qu’on identifiera ta tête.
      — (Mortelle Saint-Valentin, 2001)
  2. (Botanique) Fleur ressemblant à celle du rosier : odoriférante qui croît sur un arbuste épineux et dont la sorte la plus courante est d’un rouge très pâle.
    • Une rose d’Inde est une tagète.
    • Rose simple, sauvage, d’églantier, double, des quatre saisons, du Bengale, panachée, veloutée, blanche, jaune, thé, rouge, mousseuse, pompon, épanouie, lande.
    • Bouton, essence, confiture, sachet de roses.
  3. (Par analogie) Objet, rappelant par sa forme ou sa couleur, la fleur du rosier.
    1. (En particulier) (Architecture) Grande baie circulaire, ornée de vitraux, des églises et des cathédrales gothiques. Souvent appelé rosace. Ordinairement placé, dans les églises gothiques, aux extrémités de la grande nef ou du transept.
    2. (En particulier) (Architecture) Petit ornement circulaire et à feuilles, qu’on place dans les plafonds des corniches ou dans le milieu de l’abaque du chapiteau corinthien.
  4. (En particulier) (Par ellipse) Rose de compartiment.
  5. (Bijouterie) Assemblage et monture de pierres précieuses en forme de rose.
    • Rose de diamants, de rubis, etc.
  6. (Bijouterie) Diamant taillé par-dessus en facettes pointue, et plat en dessous : à culasse plane.
    • Ce n’est pas un brillant, c’est une rose.
  7. (Lutherie) Ouverture ronde qui est au milieu de la table d’un luth ou d’une guitare.
    • Rose de luth, rose de guitare.
  8. (Héraldique) Représentation de la fleur, normalement avec cinq pétales, les pointes des sépales, et un bouton au centre.
  9. (Cartes à jouer) Une des quatre enseignes d’un jeu de cartes suisse, ainsi nommée parce que les cartes de cette couleur sont marquées de roses stylisées.
  10. (Cartographie) Graphique de déclinaison, sur la plupart des cartes marines, constitué d’un cercle gradué en azimuts géographiques, éventuellement d’un second cercle concentrique gradué en azimuts magnétiques, et comportant l’indication de la déclinaison avec sa date et sa variation annuelle[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « rose »

Bourg. reuse ; wallon, rôz ; provenç. espagn. et ital. rosa ; du lat. rosa ; anc. persan, vrada, sanscr. vrad, se courber, être flexible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin rosa (« rose »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rose roz

Citations contenant le mot « rose »

  • La notion de péché est en complet désaccord avec la rose des vents. Jean Giono, Ennemonde, Gallimard
  • Le rossignol, à chaque instant, chante sur une rose différente. De Mocharrafoddin Saadi , 
  • La rose est un jardin où se cachent des arbres. De Djalal-Eddine Roumi , 
  • Pour connaître la rose, quelqu'un emploie la géométrie et un autre emploie le papillon. Paul Claudel, L'Oiseau noir dans le soleil levant, Gallimard
  • Et, rose, elle a vécu ce que vivent les roses, L'espace d'un matin. François de Malherbe, Stances
  • Le temps aux plus belles choses Se plaît à faire un affront, Et saura faner vos roses Comme il a ridé mon front. Pierre Corneille, Poésies diverses, LVIII, Stances à Marquise Du Parc
  • Je suis un homme mort depuis plusieurs années ; Mes os sont recouverts par les roses fanées. Charles Cros, Le Collier de griffes, Fantaisies tragiques
  • Le pré qui donne aux bœufs sa riante verdure, D'une grasse litière attend la fange impure, Et des sels du fumier se forment en secret Le parfum de la rose et le teint de l'œillet. abbé Jacques Delille, Poème des Trois Règnes
  • Le cèdre ne sent pas une rose à sa base, Et lui ne sentait pas une femme à ses pieds. Victor Hugo, La Légende des siècles, Booz endormi
  • J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ; Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes Que les nœuds trop serrés n'ont pu les contenir […] Respires-en sur moi l'odorant souvenir. Marceline Desbordes-Valmore, Poésies posthumes
  • Les roses […] ne savent pas, elles, qu'elles se faneront. Henri Duvernois, Beauté, Flammarion
  • Si les roses, qui ne durent qu'un jour, faisaient des histoires* […], elles diraient : Nous avons toujours vu le même jardinier ; de mémoire de rose on n'a vu que lui […], assurément il ne meurt point comme nous, il ne change seulement pas. Bernard Le Bovier de Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes
  • Mon cœur s'ébat en odorant la rose Et s'éjouit en regardant ma dame. Trop mieux me vaut l'une que l'autre chose. Mon cœur s'ébat en odorant la rose. Jean Froissart, Poésies
  • La rose naît du mal qu'a le rosier. Mais elle est la rose. Louis Aragon, Le Roman inachevé, Gallimard
  • Une rose d'automne est plus qu'une autre exquise. Théodore Agrippa d'Aubigné, Les Tragiques
  • Cherchez les effets et les causes, Nous disent les rêveurs moroses. Des mots ! des mots ! cueillons les roses ! Théodore de Banville, Les Cariatides
  • La rose, c'est les dents de lait du soleil. Malcolm de Chazal, Sens plastique, Gallimard
  • À peine ouverte au jour, ma rose s'est fanée. André de Chénier, Élégies
  • Shakespeare : rendez-vous d'une rose et d'une hache […]. Émile Michel Cioran, Syllogismes de l'amertume, Gallimard
  • La rose est sans pourquoi. De Angelus Silesius / Le Pèlerin chérubinique , 
  • Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose. De Albert Samain , 
  • La rose a l’épine comme amie. De Proverbe afghan , 
  • De l’épine pousse la rose et de la rose pousse de nouveau l’épine. De Proverbe grec , 
  • La jeune fille est une rose que les années effeuillent. De Xavier Forneret , 
  • L’amour est aveugle et sa canne est rose. De Serge Gainsbourg , 
  • La richesse de la rose, c'est sa fragilité. De Roland Delisle , 
  • Celui qui baise la rose épouse l’épine. De Jean Dypréau / Chemin des proverbes , 
  • Toute rose est proie de l'hiver. De Djalal al-dîn Rûmi / Diwan , 
  • Une rose ne saurait naître d'un oignon. De Théognis de Mégare , 
  • Une fille sans ami est un printemps sans rose. De Adrien de Montluc / La Comédie de proverbes , 
  • Une rose pour l'amante, un sonnet pour l'ami […]. Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz, dit O. V. de L. Milosz, Les Sept Solitudes, Une rose pour , Jouve
  • Vous êtes comme les roses du Bengale, Marianne, sans épines et sans parfum. Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne, II, 1, Octave
  • Les destins sont jaloux de nos prospérités, Et laissent plus durer les chardons que les roses. Honorat de Bueil, seigneur de Racan, Sonnet, À Mgr le duc de Guise
  • Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait déclose Sa robe de pourpre au soleil, A point perdu cette vesprée Les plis de sa robe pourprée Et son teint au vôtre pareil. Pierre de Ronsard, Odes, À Cassandre, I, 17
  • Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain. Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie. Pierre de Ronsard, Sonnets pour Hélène
  • Ah, quand refleuriront les roses de septembre ! Paul Verlaine, Sagesse, III, 3 , Messein
  • Ils ne voient pas la rose, mais ils scrutent attentivement les épines de la tige. Lucien, de Samosate, Comment il faut écrire l'histoire, 28
  • La rose est belle, et le temps la flétrit. Théocrite, Idylles, XXIII, 28 (traduction Legrand)
  • Un idéaliste est quelqu'un qui, remarquant qu'une rose sent meilleur qu'un chou, conclut qu'elle fera une meilleure soupe. Henry Louis Mencken, Chrestomathy, 617
  • Qu'y a-t-il en un nom ? Ce que nous nommons rose, sous un autre nom, sentirait aussi bon. William Shakespeare, Roméo et Juliette, II, 2, Juliette Romeo and Juliet, II, 2, Juliet
  • Même dans une poubelle, une rose reste une rose. De Jean Chalon / Journal d'Espagne , 
  • L'hydrolat de rose est connu depuis des milliers d'années. Il présente des bénéfices non seulement pour la peau et les cheveux, mais peut également être utilisé dans la préparation de boissons et de desserts. Nous vous présentons toutes ses vertus.  Futura, Hydrolat de rose : quelles sont ses vertus ?
  • Le maillot extérieur du Real Madrid sera, lui, entièrement rose. Des nuances de bleu foncé complètent le graphisme de la tenue. L'Équipe, Le rose à l'honneur sur les nouveaux maillots du Real Madrid pour la saison 2020-2021 - Foot - ESP - Real - L'Équipe
  • C’est une grande première. Le titre prestigieux de la rose de l’année, décerné en Angleterre, le pays des jardins, revient à la rose française baptisée "Château de Cheverny".  Franceinfo, Fleurs : la rose de l’année est française
  • Jeudi 13 août, à 21heures, en l’église Saint Roch de La Vinzelle aura lieu un concert médiéval avec Dominique Metzlé intitulé "Blanche de Castille, une rose parmi les lys". centrepresseaveyron.fr, Concert médiéval : "Blanche de Castille, une rose parmi les lys" - centrepresseaveyron.fr
  • Dans une robe rose pâle brillante, ce Baux de Provence rosé s’ouvre au nez sur des arômes de fruits du verger et des agrumes, associés à une pointe de fraise. La bouche est complexe, élégante et minérale. Le caractère iodé ressort de ce vin remarquable où la tension se prolonge sur une finale saline, typique des vins de Château Romanin. Forbes France, Buvons La Vie En Rosé Pour L'Eté ! | Forbes France
  • Dans le verre, la couleur du vin est soutenue, tuilée, orangée. En bouche, le nectar reste, malgré son âge, tendu, minéral, puissant et délicat avec ses notes d’agrumes, de fruits exotiques et de rose ancienne, et la finale légèrement saline achève de convaincre le dégustateur. Oui, un vin rosé, puisqu’il s’agit de cela, peut attendre quelques années. Et l’étiquette de ce bandol du domaine de Terrebrune affiche son année 2014 sans complexe. Soit six ans d’âge pour un vin dont la couleur est souvent synonyme de consommation immédiate. Le vin de l’été et de l’année, dit-on du rosé. Le Monde.fr, Le rosé, un vin de garde qui s’ignore
  • Et en ce moment, c'est le rosé type Provence qui fait fureur, avec sa couleur pétale de rose, et son côté "crispy", très vif en bouche, dont le degré titre au-dessous de 12 degrés. "Il faut une bonne acidité, avec une finesse et une belle netteté, un bel équilibre aromatique". Côté blanc, le consommateur privilégie les arômes expressifs, de type agrume sur le sauvignon et beurré sur le chardonnay, avec un côté fruit mûr, pêche ou abricot. "Et un peu d'élevage, légèrement toasté, vanille... " précise l'œnologue.  lindependant.fr, Cet été, le rosé roi de l'apéro sur les tables audoises - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « rose »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rose »

Langue Traduction
Anglais pink
Espagnol rosado
Italien rosa
Allemand rosa
Chinois
Arabe زهري
Portugais rosa
Russe розовый
Japonais ピンク
Basque arrosa
Corse rosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « rose »

Source : synonymes de rose sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rose »

Rose

Retour au sommaire ➦

Partager