La langue française

Églantine

Définitions du mot « églantine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉGLANTINE, subst. fém.

A.− BOT. Fleur de l'églantier. Bouquet, bouton d'églantine(s). (Quasi-)synon. rose sauvage, rose de(s) chien(s).Le reflet indécis de l'églantine rose (Banville, Exilés,1874, p. 77):
1. Combien naïves et paysannes (...) sembleraient les églantines qui dans quelques semaines, monteraient elles aussi en plein soleil le même chemin rustique, en la soie unie de leur corsage rougissant qu'un souffle défait! Proust,Du côté de chez Swann,1913,p. 137.
P. compar. Rose avait la fraîcheur, la santé en même temps que la fragilité d'une rose sauvage, d'une églantine (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 18).
P. anal. Les mots méchants et les paroles désolées, Sur vos lèvres, bouton d'églantine entr'ouvert, Cessent à mes baisers (Cros, Coffret santal,1873, p. 19).
P. méton. Couleur (d')églantine ou p. ell. églantine, adj. inv. Rose pâle. Le jeune jour, couleur d'églantine et de sang (Noailles, Éblouiss.,1907, p. 353).Quelle tunique portes-tu, sous ta cuirasse? Amphitryon. − L'églantine, avec les galons noirs. Alcmène. − Voilà donc ce que j'aperçois (...) et qui te fait cette chair d'aurore! (Giraudoux, Amphitr. 38,1929, I, 3, p. 35).
Rem. Jammes (Clairières, 1906, p. 137) emploie l'adj. églantière dans un sens approchant : Le ravin rempli d'églantières pâleurs.
B.− Spécialement
1. HIST. LITTÉR. Fleur d'églantier en métal précieux (généralement en or) décernée aux poètes ayant obtenu le prix réservé aux discours, lors du concours des jeux floraux de Toulouse. Rodolphe (...) courut chez le correspondant de l'Académie des Jeux Floraux recevoir une églantine d'or (Murger, Scène vie boh.,1851, p. 68).
2. POL., vieilli. Églantine rouge. Insigne des socialistes et des communistes :
2. ... des ouvriers qui flânaient. Deux ou trois portaient à la boutonnière l'églantine rouge; ils avaient l'air inoffensifs : c'étaient des révolutionnaires qui se forçaient à l'être... Rolland, Jean-Christophe,Le Buisson ardent, 1911, p. 1320.
P. méton., emploi subst. Les églantines rouges. Personnes qui portent l'églantine rouge, les communistes et socialistes. Les « œillets blancs » (...) ont rallié à mon cri. Ils ont chargé les « églantines rouges » sous une pluie de chaises de fer (France, Bergeret,1901, p. 391).
Rem. Barrès (Cahiers, t. 11, 1917-18, p. 214) emploie dans ce sens (avec une nuance péj.) la var. églantinard : Malvy et tous en somme (...) travaillent à organiser de nouveaux églantinards, à dresser l'armée des bas-fonds pour l'opposer à ce qu'ils redoutent constamment, le général vainqueur.
Prononc. et Orth. : [eglɑ ̃tin]. Cf. églantier. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1560 englantine « fleur de l'églantier » spéc. ici « églantine d'or décernée aux Jeux Floraux de Toulouse » (E. Pasquier, Recherches, VII, 5 ds Hug.); 2. 1600 esglantine (O. de Serres, 551 ds Littré). Adaptation 1 de l'a. toulousain englantino (J. Doujat, Dial. de la lang. toulousaine); 2 de l'a. prov. flor aiglentina puis aiglentina (xiies., J. Rudel ds Rayn.), dér. de l'a. prov. aiguilen (xiies., P. D'Auvergne, ibid.), correspondant à aiglant, v. églantier. Fréq. abs. littér. : 65. Bbg. Millepierres (F.). Noms de fleurs. Vie Lang. 1961, p. 286. − Ochs (W.). − Die Bezeichnungen der wilden Rose... Giessen, 1921, passim.

Wiktionnaire

Nom commun

églantine \e.ɡlɑ̃.tin\ féminin

  1. (Botanique) Fleur de l’églantier.
    • Et l’églantine du ménestrel sera fanée, que fleurira toujours la giroflée, chaque printemps […] — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il était Anglais, du comté de Kent, et cela impliquait les houblonnières, les églantines dans les haies, la bière et la clarté du soleil, toutes choses qui n’avaient pas leurs pareilles au monde. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 118 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉGLANTINE. n. f.
T. de Botanique. Fleur de l'églantier.

Littré (1872-1877)

ÉGLANTINE (é-glan-ti-n') s. f.
  • 1La fleur de l'églantier. L'églantine, non la fleur elle-même, mais une reproduction en métal précieux, est une des fleurs qu'on décerne aux jeux floraux. Il tenait un luth d'une main, De l'autre un bouquet d'églantine, Musset, Poés. nouv. Nuit de décembre.
  • 2Un des noms vulgaires de l'ancolie ou sceau de Notre-Dame.

HISTORIQUE

XVIe s. Touchant les roses sauvages appellées canines, de plusieurs especes s'en truve-il par les haies et buissons qui ont de la valeur : sur toutes lesquelles, les esglantines emportent le prix, approchans des damasquines, De Serres, 551.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « églantine »

(Date à préciser) De l’ancien occitan flor aiglentina correspondant à l’ancien français aiglant avec le suffixe -ine → voir églantier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. aiglentina, buisson, églantier ; aiglantin, qui appartient au buisson. La forme primitive est l'ancien français aiglent (voy. l'historique d'ÉGLANTIER), d'où dérivent églentine, aiglentina, aiglantin. Le Héricher, Flore popul. de Norm. p. 49, le tire du latin acanthus, épine ; Diez d'aculeus, aiguillon (le radical acul, avec le suffixe ent qui est latin et roman) ; la présence de l'l donne la prééminence à l'étymologie mise en avant par Diez.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « églantine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
églantine eglɑ̃tin

Évolution historique de l’usage du mot « églantine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « églantine »

  • L'amour est comme l'églantine sauvage, L'amitié est comme le houx, Le houx est sombre lorsque l'églantine est en fleur, Mais lequel fleurit avec le plus de constance ? De Emily Brontë

Traductions du mot « églantine »

Langue Traduction
Anglais eglantine
Espagnol eglantina
Italien eglantina
Allemand eglantine
Chinois 茄子
Arabe اغلانتين
Portugais eglantina
Russe шиповник
Japonais エグランティーヌ
Basque eglantine
Corse eglantina
Source : Google Translate API

Synonymes de « églantine »

Source : synonymes de églantine sur lebonsynonyme.fr

Églantine

Retour au sommaire ➦

Partager