Bague : définition de bague


Bague : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BAGUE, subst. fém.

A.− BIJOUT. Anneau, souvent en métal précieux, parfois orné de pierres précieuses, que l'on porte au doigt et qui exprime symboliquement un engagement, un lien affectif, conjugal, une alliance durable :
1. Ils étaient fiancés; il arrivait de Paris, l'écrin dans la poche; il avait trouvé Cécile seule; et il s'était agenouillé de tout son être devant elle, pour lui mettre au doigt cette bague, l'anneau, la chaîne... Tout un passé de jeunesse, de tendresse... Ah, ce désir sincère et fou qu'il avait, de donner et de prendre le bonheur!... R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 309.
2. ... Euryanthe, fiancée d'Adolar, a reçu confidence d'un secret : Emma, sœur d'Adolar, ayant perdu son fiancé Udo, s'est donné la mort en absorbant le poison contenu dans le chaton d'une bague. R. Dumesnil, Hist. illustrée du th. lyrique,1953, p. 118.
Rem. V. aussi sous anneau* les ex. 5 et 6; on dit anneau épiscopal plutôt que bague d'évêque.
SYNT. Bague d'or, d'argent (Ac. 1835-1932); bague garnie de diamants (Ac. 1835-1932); bague de mariage, de fiançailles, d'évêque (ce dernier rare; cf. E. et J. de Goncourt, Journal, 1885, p. 501); bague à cachet (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 286).
Au fig., fam., loc. proverbiale. C'est une bague au doigt; porter une bague au doigt. C'est une chose dont on peut tirer avantage ou qui est d'un emploi lucratif et peu fatigant. Votre place vous laisse du loisir, c'est une bague au doigt :
3. « ... J'ai triomphé partout dans les conditions données (...) L'Article-Paris va son petit bonhomme de chemin. C'est une bague au doigt » (Lettre de Gaudissart à Jenney). Balzac, L'Illustre Gaudissart,1834, p. 18.
4. J'ai promis à Sinda votre secours absolu. − À propos : il trouve fort sensée votre idée sur le sous-secrétariat des Beaux-Arts; cela vous irait comme une bague au doigt. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 160.
DR. Bagues et joyaux. Bijoux, objets de valeur, présents mobiliers qui appartiennent à une femme mariée et que le contrat de mariage lui donne le droit de reprendre à la mort de son mari. Les bagues et joyaux de cette femme ont été estimés à cinquante mille francs (Ac. 1798-1932, Guérin 1892);allouer tant à une veuve pour ses bagues et joyaux (Ac. 1878-1932, Guérin 1892).
B.− Emplois techn. [P. anal. de forme]
1. ARCHIT. ,,Membre de moulure qui divise horizontalement les colonnes dans leur hauteur`` (Viollet 1875) :
5. La première Renaissance connaît aussi les colonnes à cannelures ou à bagues mais le pilastre a généralement tous les suffrages. Enfin la mouluration fait de notables progrès grâce au perfectionnement de l'outillage; les oves, les raies de cœur, les perles qu'on retrouvera jusque dans le style Louis XVI commencent à être utilisés. J. Viaux, Le Meuble en France,1962, p. 48.
2. ART DENT. ,,Anneau métallique scellé sur les dents et servant de moyen d'ancrage aux appareils fixes d'orthodontie`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
3. ÉLECTR. ,,Anneau métallique, isolé, monté sur l'arbre du rotor d'un alternateur`` (Siz. 1968).
SYNT. Bague de déphasage. ,,Spire conductrice en court-circuit`` (Siz. 1968). Bague d'amortissement, de calibrage (Lar. encyclop.), palier à bague (A. Soulier, Les Gdes applications de l'électr., 1916, p. 93), bague de fixation (A. Leclerc, Manuel de télégraphie et téléphonie, 1924, p. 170).
4. HORTIC. Disposition en bague. ,,Disposition en anneau ou en bague des œufs d'une espèce particulière de chenille qui pour cette raison a reçu le nom de chenille bagueuse`` (É.-A. Carrière, Encyclop. hortic., 1862, p. 48).
5. JEUX. Jeu de bagues.
a) Jeu d'adresse qui consistait à enlever à l'aide d'une lance, sur un cheval au galop, un ou plusieurs anneaux suspendus à un poteau; p. ext. les anneaux que les cavaliers devaient enlever. Courir la bague, emporter la bague (Ac. 1798-1932) :
6. Les habitants de l'Orénoque, les Mexicains et les Péruviens aiment passionnément les jeux qui exercent le corps, entre autres le jeu de balle; les Maures d'Afrique, les exercices de l'adresse, de la force et du courage, tels que les courses de bague et les combats de tauraux, dont ils introduisirent le goût en Espagne, lorsqu'ils en firent la conquête; ... Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 297.
Au fig. :
7. Les progrès sont encore permis aux sciences physiques, parce qu'on ne peut les leur nier; mais dans la carrière philosophique et littéraire on voudroit obliger l'esprit humain à courir sans cesse la bague de la vanité autour du même cercle. Mmede Staël, De l'Allemagne,t. 4, 1810, p. 167.
b) Jeu dans lequel les joueurs montés sur les chevaux de bois d'un carrousel, doivent enlever à l'aide d'une baguette les anneaux suspendus à leur portée :
8. − Gavarni, habitant pour dettes chez un pêcheur de l'île Saint-Denis, reçoit une lettre de Morère, qui lui dit : « Viens à la campagne. J'ai un parc, où il y a des balançoires et des jeux de bague ». E. et J. de Goncourt, Journal,1854, p. 153.
6. MAR. Anneau en fer, en bois, en cordage, ayant de multiples usages :
9. Les voiles latines de forme triangulaire sont enverguées au moyen d'anneaux métalliques appelés bagues sur les drailles ou étais, le long desquels elles peuvent monter et descendre. J. Galopin, Cours de lang. mar.,Matelotage et technol., 1925, p. 65.
7. MILIT. (ART). Bague de baïonnette. ,,Sorte d'anneau qui sert à fixer la douille de la baïonnette au canon du fusil`` (Lar. 19e). Synon. virole.
8. MUS. Bague de l'archet. ,,La hausse [de l'archet] est en ébène (...) elle porte un recouvrement à sa partie inférieure (...). Le recouvrement lui-même est assujetti à l'extrémité de la hausse, vers la tête de l'archet, par une bague en argent`` (J. Lallement, La Dynamique des instruments à archet, 1925, p. 11).
9. ORNITH. Anneau de métal, de celluloïd ou de plastique fixé à la patte des oiseaux migrateurs pour servir à des observations scientifiques sur les sujets ainsi marqués.
10. TABAC (INDUSTR. DU). Cigare à bague. Muni d'un anneau de papier souvent doré :
10. J'ai retrouvé des poteaux qui gagnent vingt francs par jour... Tiens, un gars qui avait une petite taule où il faisait la réparation de bicyclettes, il est millionnaire, maintenant, il fume des cigares à bagues, que t'oserais pas y toucher. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 274.
11. TECHNOLOGIE
a) Synon. de manchon.,,... le joint [dans les tuyaux à bagues] est constitué par une bague ou manchon (...) qui laisse entre sa paroi intérieure et la paroi extérieure du tuyau un espace annulaire destiné à être rempli de plomb`` (E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment, t. 4, 1928, p. 103).
b) Bague de poêle. ,,... [Le poêle français Geneste] se compose d'une série de bagues ou cylindres en fonte à emboîtements mâle et femelle, qu'on superpose (...) et dont la surface extérieure est munie de nervures...`` (L. Ser., Traité de phys. industr., t. 2, 1890, p. 793).
c) Plus gén. Anneau métallique remplissant des fonctions diverses :
11. ... comme l'usure se produit presque toujours sur l'arbre lui-même et non sur la bague de roulement, ce qui est à vérifier, il faut envisager, soit l'adjonction d'une bague emmanchée à chaud ou à la presse sur l'arbre à l'emplacement du roulement si cela est possible, soit le rechargement de la portée de l'arbre par soudure ou avec un support de métal par le procédé dit de « schoopage ». E. Ambroise, Pour le monteur mécanicien,1949, p. 36.
En menuis.,,Petite pièce de cuivre, qui, placée au pied d'un siège, maintient la roulette et empêche le bois de se fendre`` (Lar. 20e).
En verrerie.,,Moulure au goulot d'une bouteille`` (Littré) :
12. Tenues par la bague, elles [les bouteilles] ne blessaient pas à l'éclatement normal du bas du col, mais des goulots se fendaient en longueur et entraient leur biseau dans la main de l'homme. Sur les tas refaits on laissait s'accomplir l'œuvre du temps irremplaçable pour velouter le vin. Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 155.
PRONONC. : [bag]. Passy 1914, plus précis, note [baˑg ou ba:g]. Enq. : /bag/ (v. dans l'introd. la règle 3, qui correspond à la précision de Passy).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1360 wage « anneau » (J. Froissart, Poésies, B.N. 830, fo275 vods Gdf. Compl. : Bien cognois une panetiere, Un jupel ou une aloicre, Unes wages, un aguillier); 1432 vaghe « id. » (Reg. aux test., A. Douai, ibid. : Une vaghe de saffir, une vaghe d'or a veronicle); b) 1416 techn. mar. (P. Le Cacheux, Livre des comptes de Thomas du Marest, p. 80, Paris, 1905 : pour la forgerie que il apartenoit [faire] au mostier, tant à l'engin que es pollies et bagues et pour servir es bataux des sains); 1514 courir la bague « jeu d'adresse qui consiste à atteindre un anneau suspendu avec le bout de la lance » (Bull. du Comité des Travaux Hist., 1898, p. 65 : deux aneaulx [...] pour courir la bague; 2. ca 1450 bague sert à désigner toutes sortes de joyaux, d'objets précieux, spéc. dans l'expr. bagues et joyaux « pierreries, joyaux appartenant à une femme mariée », qui subsiste comme terme de dr. et est notée comme ,,n'étant plus guère employée dans les contrats de mariage`` par Ac. 1835 (Mistere du Viel Testament, XXXIII, 29357, éd. Rothschild, t. 4, p. 99 : Car j'ay voz bagues et joyaulx Conquestés par divers assaulx); 1576 (Registres et minutes des notaires du Comté de Dunois, Chartres, 1886, p. 162 : une bague à pendre à l'oreille), considéré comme vieilli par Ac. 1762. Peut-être empr. au m. néerl. bagge, bage, de même sens (Verdam); à rapprocher du fris. oriental bâge qui se rattacherait à l'all. biegen « courber » (Valkh., p. 52; EWFS3; Bl.-W.5); à l'appui de cette hyp. la localisation et la forme du mot dans ses premières attest. L'hyp. d'un étymon lat. baca (baie [d'un fruit]*), attesté comme synon. de gemma (Horace, Epod., ds TLL s.v., 1658, 33) puis au sens de « olive servant de fermeture à une chaine » d'où au plur. comme synon. de catenae (Prudence, Psych., ibid., 1658, 44) est acceptable du point de vue sém., mais fait difficulté étant donné qu'elle suppose l'intermédiaire d'un prov. baga « bague » (1462, Pansier), ce qui semble incompatible avec la localisation et la forme du mot dans ses premières attest., v. aussi Th. Braune ds Z. rom. Philol., t. 18, p. 515.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 878. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 021, b) 1 611; xxes. : a) 1 364, b) 1 178.
BBG. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 47, p. 295. − De Gorog 1958, p. 109. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 248. − Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, pp. 32-45.

Bague : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bague \baɡ\ féminin

  1. (Bijouterie) Anneau de métal précieux qui se porte à un doigt.
    • […], l’inconnu avait dans toute sa personne quelque chose d’efféminé ; […]; il portait un jabot et des manchettes du plus beau point d’Angleterre, des bagues à plusieurs de ses doigts, et de petites boucles d’or à ses oreilles. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Il avait tiré la bague d'opale de son doigt. Elle chatoyait, dans la fin du jour, comme un reflet de beauté, de jeunesse, de plaisir ; […]. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.331, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Et vous, Mr Bolden, fit-il encore en brandissant la bague, ça vous tenterait, une jolie broquille comme ça ? — (Alain Gerber, Louie, Fayard, 2002)
  2. (Tournoi) Anneau que l’on suspendait à un poteau vers le bout d’une carrière où se font des courses et que ceux qui courent tâchent d’enlever au passage avec le bout de la lance.
    • C’étoit tous les jours [Dans les dernières années du règne d’Henri II.] des parties de chaſſe & de paulme, des balets, des courſes de bagues, ou de ſemblables divertiſſemens. — (Mme de La Fayette, La Princesse de Clèves, 1678)
    • Des tas de faubouriens endimanchés, parfois même fleurdelysés comme les bourgeois, épars dans le grand carré et dans le carré Marigny, jouaient aux bagues et tournaient sur les chevaux de bois. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  3. (Architecture) Moulure coupant la hauteur d’une colonne.
  4. (Mécanique) Tout dispositif rappelant la forme d’un anneau.
    • Une bague de frottement. - La baïonnette se fixe au canon du fusil à l'aide d'une bague.
  5. (En particulier) (Marine) Anneau fixé sur une voile et coulissant sur la draille.
  6. (Ornithologie) Anneau que l'on place à la patte des oiseaux pour les identifier.
  7. (Spécialement) Anneau de papier qui entoure un cigare et en porte la marque.
    • Une indéniable sérénité se reflétait sur ses traits. Peut-être était-ce l’apaisante influence du cigare dont la bague rouge, ornée d’un somptueux écu gaufré d’or, indiquait sans discrétion le prix. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Forme de verbe

bague \baɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baguer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baguer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe baguer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe baguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe baguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bague : définition du Littré (1872-1877)

BAGUE (ba-gh') s. f.
  • 1Anneau que l'on met au doigt. En cette bague au moins reçois de mon honneur Et de ma passion un véritable gage, Rotrou, Bélis. II, 16. J'ai rencontré un orfévre qui, sur le bruit que vous cherchiez quelque beau diamant en bague…, Molière, Mar. forcé, 5.

    Familièrement, c'est une bague au doigt, se dit de toute chose dont on peut tirer facilement avantage.

  • 2Anneau qu'on suspend à un poteau, au bout d'une carrière où l'on court la bague. On courait souvent la bague devant leurs fenêtres, Scarron, Rom. com. II, ch. 9. [Il] Court le faquin, la bague, escrime des fleurets, Régnier, Sat. v. À faire des vers, à courir la bague, Pascal, Grand. 13. Vous faisiez [Henri III] mille grimaces, courir la bague en femme, faire des repas avec vos mignons, puis faire le dévot, Fénelon, XIX, 398.

    Fig. Courir la bague, faire rapidement une excursion. Nous sommes venus courant la bague depuis la dînée, Sévigné, 349.

    Jeu de bague, machine à pivot, où sont adaptés ordinairement des chevaux de bois, sur lesquels montent les joueurs qui cherchent à enlever la bague.

  • 3Anneau soudé sur le corps d'un tuyau d'orgue.
  • 4 Terme d'architecture. Membre de moulure qui divise horizontalement les colonnes dans leur hauteur.
  • 5 Terme d'horticulture. Cercle d'œufs de papillon qui entoure une branche d'arbre fruitier.
  • 6 Terme de marine. Petit cercle en fer ou en cordage servant à fixer les focs et voiles d'étai.

HISTORIQUE

XVe s. De là alla le roy à Turin, et y emprunta les bagues de madame de Savoye, et les mit en gage pour douze mille ducats, Commines, VII, 5.

XVIe s. Il passa dix jours à la bague, aux fleurets et au jeu, D'Aubigné, Hist. II, 259. Il y fust couru en six jours unze bagues, que plusieurs dames et demoyselles donnèrent, Carloix, III, 16. Les sergents lui voulans oster des bagues d'or qu'il avoit pendues aux oreilles, lui arracherent quand et quand le bout de l'oreille, Amyot, Mar. 21.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BAGUE. Ajoutez :
7 Terme de mécanique. Bague d'excentrique, cercle métallique qui enveloppe l'excentrique circulaire.
8Moulure au goulot d'une bouteille. Litres, forme française à deux bagues, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 510.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bague : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BAGUE, s. f. (Hist. anc. & mod.) c’est un petit ornement circulaire d’or, d’argent, & de quelques autres matieres, qu’on porte à un des doigts. L’usage ne paroît pas en avoir été fort commun en Grece du tems d’Homere. Ce poëte, qui a mis en œuvre presque tous les objets connus de son tems, ne parle des bagues ni dans l’Iliade, ni dans l’Odyssée : mais les Egyptiens s’en servoient déjà ; car nous lisons que Pharaon donna à Joseph sa bague à cacheter. Les plus anciens Romains appelloient la bague ungulum ; & les Grecs & les Romains, symbolum. La Mythologie nous explique à sa maniere l’origine des bagues à pierre : elle dit que Jupiter instruit par Prométhée que l’enfant qu’il auroit de Thétis le déthroneroit, permit à Hercule de le détacher du Caucase, mais à condition que Prométhée porteroit toûjours au doigt une bague avec un petit morceau de rocher, afin qu’il fût vrai qu’il y étoit toûjours resté attaché, ainsi que Jupiter l’avoit juré.

On faisoit des bagues de fer, d’acier, d’or, d’argent, de bronze, &c. & on les portoit au petit doigt de la main gauche, ou au doigt que nous nommons l’annulaire. Il y en avoit de creuses & de solides. On les chargeoit de pierres précieuses. Elles servoient de sceaux ; & leur figure ne varioit pas moins que leur matiere. Nous en avons représenté quelques-unes dans nos Planches d’antiquités. Voyez Pl. 7. fig. 12.

L’usage des bagues s’est transmis jusqu’à nous. Nous en portons de fort riches. Voyez sur leur usage, tant ancien que moderne, l’article Anneau.

Bagues & Joyaux, terme de Droit, se dit des ornemens précieux des femmes, ou de l’argent même qui leur est accordé par contrat de mariage pour leur en tenir lieu.

La stipulation des bagues & joyaux est sur-tout usitée en pays de Droit écrit, où elle tient lieu de la stipulation de préciput, & fait partie des gains de survie, aussi-bien que l’augment de dot. V. Préciput, Augment de dot, & Gain de survie. (H)

Bague, c’est, en Marine, une petite corde mise en rond, dont on se sert pour faire la bordure d’un œil de pié ou œillet de voile. Voyez Œil de pié, & Œillet de voile. (Z)

Bague, s. f. (Manége.) c’est un anneau de cuivre qui pend au bout d’une espece de potence, & qui s’en détache facilement quand on est assez adroit pour l’enfiler avec une lance en courant à cheval de toute sa vîtesse ; c’est un exercice d’académie. Courir la bague, Voyez Courir. Avoir deux dedans, Voyez Dedans. (V)

Bagues ; on appelle ainsi, dans les jeux d’anches de l’Orgue, une frette ou un anneau de plomb D, (fig. 44. Pl. d’Orgue) soudé sur le corps du tuyau. Cette bague a un trou pour passer la rasette ab, au moyen de laquelle on accorde les jeux d’anches. Voyez Trompette. Lorsque le tuyau est placé dans sa boîte AB, la bague D doit porter sur la partie supérieure de cette boite, dans laquelle elle entre en partie, & doit y être ajustée de façon que l’air contenu dans cette boite, ne puisse trouver d’issue pour sortir que par l’anche du tuyau. Voyez Orgue.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bague »

Étymologie de bague - Littré

Bas-lat. bacæ, baccæ, anneaux de chaînes ; baga, fers qu'on met aux prisonniers ; boja et baga unum sunt, dans les gloses de maître Ison (voy. DU CANGE, boia). Ces citations ne permettent guère de ne pas rattacher bague par ces mots au latin bacca, qui veut dire une baie, sorte de fruit, et, par assimilation, un anneau. On trouve aussi, dans le bas-latin, bauga et bauca, bracelet, qui vient probablement de l'allemand : goth. baug ; island. baugr, anneau, mots auxquels il faut rattacher l'ancien français bou, bracelet : le bou de sun braz, Rois, 121.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bague - Wiktionnaire

Emprunté au néerlandais classique bagge « bague » (1468-1497) (d’où l’actuel bag « bijou »), du moyen néerlandais bagghe, baghe « anneau, bague », lui-même emprunté au vieux frison bāg, du germanique commun *baugaz.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bague »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bague bag play_arrow

Citations contenant le mot « bague »

  • Selon son créateur, le bijoutier californien Jason Arasheben, la bague est la plus chère de l’histoire en NBA, avec un prix estimé à 100.000 dollars l’unité (82.000 euros) selon les médias américains. RMC SPORT, NBA: les Lakers reçoivent la bague de champion la plus chère de l'histoire
  • Ce n’est que rendu chez lui que Sébastien Allain s'est intéressé au contenu de la mystérieuse bouteille, dans laquelle il y avait une note sur trois pages et une bague à diamant. Radio-Canada, Un surfeur trouve une bouteille à la mer avec une bague à l'intérieur | Le réveil / Nouvelle-Écosse et T.-N.-L.
  • Les joueuses de l'Olympique Lyonnais ont reçu mercredi des bagues pour célébrer leur septième victoire en Ligue des champions. France Football, Foot - WTF - Les Lyonnaises ont reçu leur bague de championnes - France Football
  • à cette bague d’entrer dans le livre le Guinness Book des records. L’anneau, appelé le "Marigold" ou "The ring of Prosperity" ("L'anneau de la prospérité") a été designé par Harshit Bansal, le fondateur de la joaillerie Renani à Meerut en Inde, rapporte CNN. Un record qui n'est pas vraiment une surprise dans le pays dans la mesure où le précédent était déjà détenu par le joaillier indien Hallmark. Il y avait alors sur la bague un peu plus de 7.800 diamants. Capital.fr, Une bague en diamants exceptionnelle fait son entrée au Guinness Book - Capital.fr
  • 13 bagues au vert intense pour se dire oui. Vogue Paris, Les 13 plus belles bagues de fiançailles en émeraude | Vogue Paris
  • Gwen Stefani a partagé un autre regard sur la bague de fiançailles massive que Blake Shelton a utilisée pour poser la question dans un nouveau post Instagram vendredi. L’ancienne chanteuse No Doubt a comparé sa bague à celle que portait Grace Kelly dans la comédie musicale High Society de 1956. Stefani et Shelton se sont fiancés en octobre et sont restés ensemble au ranch de Shelton dans l’Oklahoma pendant la pandémie de coronavirus. , Gwen Stefani montre la bague de fiançailles de Blake Shelton tout en se comparant à Grace Kelly | Marseille News .net
  • Également dans notre collimateur, cette petite (grande) bague en relief by Mango, disponible à moins de 16 euros. Il y en aura forcément une pour vous passer la bague au doigt… Grazia.fr, Bagues dorées : tous ces bijoux ultra tendances pour lesquels on va forcément craquer en 2021 - Grazia
  • Nos joueuses ont reçu leurs bagues de championnes après leur 7ème titre en @UWCL et le 5ème consécutif ! 🔥🔥BRAVO ! 😍 pic.twitter.com/Ghknw4xlOL RMC SPORT, OL: Aulas offre une bague personnalisée aux joueuses championnes d'Europe
  • Baptisé « The Marigold - l’anneau de la prospérité », cette bague pèse un peu plus de 165 grammes et compte 12 638 diamants. De quoi lui permettre de faire son entrée dans le Guinness mondial des records. Le précédent record, également homologué par Guinness en Inde concernait une bague sertie de 7 801 diamants. « J’ai toujours visé les plus de 10 000 diamants » a assuré Harshit Bansal, 25 ans, joaillier de l’État de l’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde. Le jeune homme a déjà reçu nombre de propositions pour l’acquisition de sa création, mais il n’a « pas l’intention de la vendre pour le moment. C’est une question de fierté pour nous. Elle est inestimable. » , Une bague sertie de 12 638 diamants entre au Guinness des records
  • Bella Hadid, Clara Berry, Dua Lipa et même Miley Cyrus, elles ont toutes succombé à ces bagues en plastique coloré. Follement inspirés des nineties, ces nouveaux bijoux tendance sont l’accessoire à adopter pour la nouvelle année.  Cosmopolitan.fr, La Manso : la bague tendance en plastique - Cosmopolitan.fr
  • La bague d’anniversaire en or et en diamant confectionnée pour Neymar avait déjà boosté la notoriété de l’entreprise héraultaise de joaillerie, rebaptisée depuis Unknown Brand. Un peu moins de deux ans après ce coup marketing planétaire, Florian de Launay, le directeur artistique, évoque fièrement ses nouveaux prestigieux clients et l’envol espéré de sa marque : Ronaldinho, Benzema, Hanouna, le rappeur Hatik… Avec un côté "bling- bling" assumé dans le design qui avait plus à l’ex-joueur et DJ Djibril Cissé, un temps ambassadeur de la marque : "Beaucoup de gens s’intéressent de plus en plus à la culture américaine, indique-t-il. On s’est rapproché de ça, du luxe et la tendance street, l’univers de la rue." midilibre.fr, Benzema, Neymar, Hanouna : il crée les bagues des stars - midilibre.fr
  • Et d'envoyer ailleurs valser les bagues et les coeurs en collier car quand on s'aime très fort c'est comme un trésor et ça et ça vaut de l'or. De Zazie / J’envoie valser
  • Les ampoules aux mains sont plus honorables que les bagues. De Proverbe estonien
  • Parfois, dans certains cas gravement atteints, la belle-famille vérifie que son futur gendre figure dans le Bottin mondain, soupèse sa bague de fiançailles pour en vérifier le nombre de carats et insiste pour avoir un reportage dans Point de Vue-Images du De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • N'ouvre ta porte, ma belle, Que la bague au doigt ! Jules BarbierMichel Carré, Livret de Faust (opéra de Gounod)

Traductions du mot « bague »

Langue Traduction
Corse anellu
Basque eraztuna
Japonais リング
Russe кольцо
Portugais anel
Arabe حلقة
Chinois
Allemand ring
Italien squillare
Espagnol anillo
Anglais ring
Source : Google Translate API

Synonymes de « bague »

Source : synonymes de bague sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires