Réussir : définition de réussir


Réussir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉUSSIR, verbe

I. − Empl. intrans.
A. − [Le suj. désigne une chose]
1. Qqc. réussit
a) [Avec un adv. précisant le sens] Aboutir à un résultat (bon ou mauvais). Entreprise, projet, qui réussit bien, mal. Le castoreum réussit mal, augmenta les battements de cœur (Michelet,Journal, 1858, p. 394).Cette pièce (...) excellemment jouée (...) réussit brillamment (L. Schneider,Maîtres opérette fr., 1924, p. 201).
b) [Sans adv.] Aboutir à un heureux résultat. Opération, tentative qui réussit. J'étais sûr que l'expérience réussirait (Bloy,Journal, 1895, p. 195).Si l'affaire réussit, voilà de grands moyens français qui rentrent dans la guerre (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p. 97).
2. Qqc. réussit à qqn
a) [Avec un adv. précisant le sens] Apporter un résultat (bon ou mauvais) à quelqu'un. Ce travail lui a bien, mal réussi. Le lait réussit mieux, en général, aux personnes qui font un grand exercice (Cabanis,Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 60).C'est un remède (...) qui réussit parfaitement à son père (Goncourt,Journal, 1894, p. 595).
b) [Sans adv.] Apporter de bons résultats; être bénéfique. Synon. convenir.Ce climat, ce régime, ce voyage lui a réussi. Un remède qui leur réussit à tous, est le quinquina (Geoffroy,Méd. prat., 1800, p. 326).Je lui ai dit: « Ce métier ne te réussit pas. En as-tu un autre en tête? » (Bourget,Actes suivent, 1926, p. 139).
Tout (rien ne) lui réussit. Il a toujours de bons (mauvais) résultats. Toi, tu as toutes les chances. Oh! ne dis pas le contraire. Tout te réussit, même tes erreurs, même tes fautes (Duhamel,Combat ombres, 1939, p. 101).
P. iron. [Le suj. désigne une chose plutôt nég.] Bien convenir (à quelqu'un). Ça vous réussit de faire la guerre, dites donc. Vous avez une mine de prospérité! (Bourget,Sens mort, 1915, p. 41).
3. En partic. [Le suj. désigne une plante]
a) [Avec un adv. précisant le sens] Donner un résultat (bon ou mauvais). Cette terre est aussi d'une fertilité inexprimable; les légumes de toute espèce y réussissent parfaitement (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 255).Si le climat comporte des étés humides et frais, l'avoine réussit bien (Brunhes,Géogr. hum., 1942, p. 138).
b) [Sans adv.] Donner de bons résultats. Synon. bien pousser, bien s'acclimater.Dans mon jardin ont réussi La salade et le céleri (Claudel,Poés. div., 1952, p. 909).
B. − [Le suj. désigne une pers.]
1. Qqn réussit
a) [Avec un adv. précisant le sens] Obtenir un résultat (bon ou mauvais). Réussir bien, mal, dans une affaire. Quelques colons venus de France se sont installés ici, et ils réussissent fort bien dans l'élevage du mouton (Tharaud,Fête arabe, 1912, p. 90).Bien doué pour l'histoire (...) il réussit mal en français (L. Febvre,Et l'homme dans tout cela?[1941] ds Combats, 1953, p. 101).
b) [Sans adv.] Obtenir de bons résultats. Le père est bien malade et recevrait une grande consolation de voir Didier réussir dans ses études (Nodier,Fée Miettes, 1831, p. 76).Si Lolotte réussit là où un membre de l'Institut a échoué, j'en serai charmé pour ma part (Becque,Parisienne, 1885, II, 7, p. 308).
2. Qqn réussit à + (subst. ou inf.)
a) Qqn réussit à + subst.
[Avec un adv. précisant le sens] Obtenir un résultat (bon ou mauvais). Pour bien réussir à ces petits ouvrages (...) il faut dans l'esprit de la finesse et du sentiment (Chateaubr.,Mém., t. 4, 1848, p. 36).
[Sans adv.] Obtenir de bons résultats. Vous avez mille fois plus d'esprit qu'il n'en faut pour réussir à ce projet (Balzac,Physiol. mariage, 1826, p. 112).
Réussir à un examen. Obtenir de bons résultats et être reçu. Je priais (...) pour que papa réussisse à son examen (Duhamel,Terre promise, 1934, p. 153).
b) Qqn réussit à + inf.Parvenir à faire (quelque chose de positif). Réussir à vendre qqc. Oui, la vieille a dit ce qu'il fallait. La merveille est qu'elle ait réussi à lui arracher son secret (Bernanos,Mouchette, 1937, p. 1338).
P. iron. Parvenir à faire (quelque chose de négatif). Réussir à se faire renvoyer. [J'étais] écœuré d'avoir tout fait au monde pour être un bon garçon et d'avoir réussi à n'être qu'une poire (Courteline,Article 330, 1900, p. 261).
3. P. ext. Avoir du succès (dans un milieu social ou professionnel). Synon. percer.Réussir dans les affaires. D'ailleurs, avec du toupet, un homme réussit toujours dans le monde (Flaub.,MmeBovary, t. 1, 1857, p. 6).Tous ces gaillards-là [Sardou, Rostand, Bataille], mon cher, ils ont réussi dans les lettres parce qu'ils avaient de l'argent (Duhamel,Combat ombres, 1939, p. 36).
Absol. Mon but est donc de « réussir », d'avoir une situation, mais c'est surtout, une fois la réussite atteinte, ne pas devenir trop pourri (M.-T. Maschino,Vos enfants ne m'intéressent plus, Paris, Hachette, 1983, p. 105).
En partic. [Le suj. désigne un homme] Réussir auprès des femmes. Avoir du succès. Le plus sûr moyen de réussir auprès des femmes et de tout espérer d'elles est de se poser en homme qui cherche à se soustraire à sa destinée fatale (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 2, 1859, p. 181).
II. − Empl. trans. Qqn réussit qqc.
A. − [Le compl. désigne un inanimé concr.] Exécuter avec succès. Réussir un repas, un devoir, un tour d'adresse, un travail. Cet homme réussit toujours ses tableaux quand il ne s'agit que de bien peindre (Baudel.,Salon, 1845, p. 32).Elle réussissait merveilleusement ce plat [une carpe à l'étuvée] (Rolland,J.-Chr., Révolte, 1907, p. 564).
B. − [Le compl. désigne un inanimé abstr.] Parvenir à un bon résultat. Il n'empêche que c'est le plus souvent d'instinct et sans préméditation qu'un homme réussit sa vie (Mauriac,Bloc-Notes, 1958, p. 124).
Réussir son coup. Parvenir au résultat recherché. Les grandes usines de guerre (...) soudoyaient la grande presse d'Europe, pour réussir leur coup (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 204).
Réussir un examen, un concours. Obtenir de bons résultats et être reçu. Grâce à sa très bonne mémoire, il réussit ses examens (Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 36).Une formation hospitalière (...) est réservée aux étudiants ayant réussi les concours de l'externat puis de l'internat des hôpitaux (Réforme hospit., 1959, p. 4).
P. iron. [Le compl. désigne une chose plutôt nég.] Ça, on peut en être sûr. Les colères, c'est ce que ton mari réussit le mieux (Aymé,Cléramb., 1950, I, 1, p. 12).
Empl. pronom., littér. J'ai dû réapprendre l'égoïsme et me persuader que, sans égoïsme, je ne parviendrais pas à me réussir; et, du reste, de l'égoïsme comme je l'entends, l'héroïsme ni l'abnégation ne sont exclus (Gide,Journal, 1929, p. 923).
REM.
Réussisseur, subst. masc.,hapax. Je ne veux pas fermer ma lettre sans mettre sous ce pli quelques lignes (...) que vous trouverez toutes simples au sujet de la dernière insolence de ce malheureux réussisseur (Hugo,Corresp., 1855, p. 301).
Prononc. et Orth.: [ʀeysi:ʀ], (il) réussit [-si]. Ac. 1694: re-; dep. 1718: ré-. Étymol. et Hist. A. Le suj. désigne une chose 1. 1531 réussir de « résulter de » (doc. avr. ds Papiers d'État du cardinal de Granvelle, éd. Ch. Weiss, t. 1, p. 531) − 1671, Pomey; 2. a) 1537 réussir à « aboutir à, avoir une issue (bonne ou mauvaise) » (G. Du Bellay, Mém., éd. 1569, L. III, f o203 r o: lesquelles [choses] si elles eussent esté précipitées, fussent reuscies au contraire); 1579 (P. Larivey, Le Laquais, IV, 3, éd. Viollet le Duc, Anc. théâtre fr., t. 5, p. 78: tout est reussy à bien); b) id. réussir « aboutir, avoir un résultat » (Id., Les Esprits, V, 5, ibid., p. 284: si ceste-cy [folie] a reussy selon ton intention, c'est par hazard); 3. a) 1540 intrans. « aboutir à un résultat positif » (G. Pellicier, lettre 24 sept. ds Corresp. pol., éd. A. Tausserat-Radel, p. 98); b) 1541 réussir (à qqn) « avoir un bon résultat (pour quelqu'un) » (doc. sept. ds E. Charrière, Négociations de la France dans le Levant, t. 1, p. 514); 1631 id. « être bénéfique (à quelqu'un) » (N. Peiresc, lettre aux frères Du Puy, 26 déc., éd. Ph. Tamizey de Larroque, t. 2, pp. 287-288); 4. 1680 d'une plante « bien pousser » (Rich.). B. Le suj. désigne une pers. 1. 1595 intrans. « parvenir à être » (Montaigne, Essais, I, 25, éd. E. Courbet et Ch. Royer, t. 1, p. 181 ds Hug.) − 1671, Pomey; 2. a) 1624 intrans. « obtenir un bon résultat » (J. Du Laurens, Premières satires, éd. 1881, p. 131); b) 1627 réussir à + inf. « parvenir à » (Ch. Sorel, Le Berger extravagant, L. III, p. 330); c) id. réussir à (une chose) « (y) obtenir un bon résultat » (Id., ibid., 2epart., L. 7, p. 126); d) 1834 réussir (qqc.) « faire, exécuter avec succès (quelque chose) » (Boiste). Empr. à l'ital.riuscire, att. au sens de « aboutir, avoir une issue » dep. le xives. (G. Villani, Boccace ds Tomm.-Bell.), propr. « sortir de nouveau », dér. de uscire « sortir », du lat. exire « id. » (cf. issir). Fréq. abs. littér.: 4 236. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5 401, b) 5 619; xxes.: a) 6 155, b) 6 691. Bbg. Hope 1971, pp. 219-220. − Souvris (P.). Réussir et réussite. Fr. mod. 1959, t. 27, pp. 204-214.

Réussir : définition du Wiktionnaire

Verbe

réussir \ʁe.y.siʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir une bonne ou une mauvaise issue.
    • Il faut voir comment ce projet réussira.
    • Cela lui a mal réussi.
    • Cette affaire a bien réussi.
  2. Avoir une issue heureuse.
    • Fouché, dans ses Mémoires, avoue que ses plans ne réussirent pas; Talleyrand fut plus heureux, il contribua grandement à la restauration des Bourbons ; […]. — (François-Cécile Drujon de Beaulieu, Napoléon jugé par l'histoire, ou précis historique et critique de la vie de cet empereur, Paris : chez Maison, 1844, p. 133)
    • Quelques graveurs, surtout M. Marcellin-Legrand, ont cherché et ont réussi en partie à modifier l’œil des sept chiffres grands devenus pour ainsi dire les plus petits (depuis le 3 jusqu'au 9), afin de pallier leur disparate intolérable ; […].. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part.1, p.98)
    • […]; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n'ont réussi. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les pommiers, les poiriers, etc., réussissent dans ce terrain, Ils y viennent bien.
    • Les vignes, les blés ont bien réussi cette année, La récolte a été bonne.
  3. Arriver à une issue heureuse.
    • Dans la première année, c'est-à-dire immédiatement après l’endiguement, on a l'habitude d’ensemencer le polder en orge. C'est l’ensemencement qui réussit le mieux dans la terre imparfaitement desséchée et dessalée. — (Achille Le Cler, « Mémoire sur l'endiguement et la mise en culture des polders de la baie de Bourneuf (Vendée) », dans les Mémoires et compte-rendu des travaux de la Société des ingénieurs civils de France, année 1867, Paris : chez Eugène Lacroix, 1867, p. 201)
    • On y plante principalement des pins, des bouleaux, des marsaults, et des aulnes ; quelques-unes de ces essences réussissent assez bien. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 159)
    • — Elle m'a chargé de t'apprendre... Elle débute, cette semaine...
      — Elle débute ?
      — Oui...au studio de Castan. Paraît qu'elle est tout ce qu'il y a de photogénique... Ils disent tous qu'elle va réussir.
      — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 170)
    • Enfin, ayant réussi à se mettre sur son séant, le malheureux frotta sa joue contusionnée […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’éd. de 1921)
    • (Familier)T’as perdu la boule ou quoi ? Tu me l’as refilé hier en me demandant de t’appeler ce soir. La picole te réussit pas, p’tit gars. — (Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5)
    • Cet avocat réussit au barreau.
    • Cet auteur réussit mieux dans la prose que dans les vers.
    • Cet homme a du mérite, il réussira.
    • Il est étourdi, il ne réussira à rien.


réussir \ʁe.y.siʁ\ transitif

  1. Accomplir quelque chose avec succès ; mener à bien quelque chose ; venir à bout de quelque chose.
    • A propos, monsieur Vincent, aimez-vous le quatre-quart ? Anne le réussit admirablement. — (Charlotte Nielsen, Anne, ma sœur Anne!!, Presses de la Cité, 1945, p. 48)
    • J'ai réussi mon examen de la Royal Society of Arts. Un beau diplôme calligraphié qui fera sûrement la joie de ma mère. — (Barbara Ogier, Les bals de Douvres, 2010, Éditions Le Manuscrit, page 206)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réussir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉUSSIR. v. intr.
Avoir une bonne ou une mauvaise issue. Il faut voir comment ce projet réussira. Cela lui a mal réussi. Cette affaire a bien réussi. Il se dit surtout pour Avoir une issue heureuse. Ce discours, cette pièce de théâtre a réussi, a peu réussi. Ce projet n'a pas réussi. Ce qui réussit à l'un ne réussit pas à l'autre. Tout ce qu'il entreprend lui réussit. Cela vous a réussi pour cette fois, mais n'y revenez plus, cela ne réussirait pas de même. J'ai réussi à le faire nommer. Les pommiers, les poiriers, etc., réussissent dans ce terrain, Ils y viennent bien. Les vignes, les blés ont bien réussi cette année, La récolte a été bonne.

RÉUSSIR se dit aussi des Personnes et signifie Arriver à une issue heureuse. Il a réussi dans son dessein, dans ce qu'il a entrepris. Il a réussi à souhait. Réussir dans un art, dans une profession, dans une carrière. Cet avocat réussit au barreau. Cet auteur réussit mieux dans la prose que dans les vers. Cet homme a du mérite, il réussira. Il est étourdi, il ne réussira à rien. Le participe passé

RÉUSSI s'emploie adjectivement dans le langage familier. Un portrait réussi. Un plat bien réussi, mal réussi.

Réussir : définition du Littré (1872-1877)

RÉUSSIR (ré-u-sir) v. n.
  • 1Être produit par, sortir de (ce qui est le sens propre). Si M. Chapelain est le conseil du P. Lemoine, le P. Lemoine réussira un des grands personnages du temps, Guez de Balzac, liv. XX, lett. 16. De tous les corps ensemble on ne saurait en faire réussir une petite pensée ; cela est impossible et d'un autre ordre, Pascal, Pens. XVII, I, édit. HAVET. Il en réussira [du châtiment des mauvais anges] cette utilité, que ces esprits malfaisants, malgré la haine qu'ils ont contre nous, profiteront à notre salut, Bossuet, 2e sermon, Démons, Préambule.

    Advenir. Soyez, s'il vous plaît, madame, extrêmement satisfaite de ce que vous avez fait pour moi, sans vous soucier de ce qui en réussira, ni du fruit que me produiront vos lettres, Voiture, Lett. 16. Il faut savoir ce qui réussira de cette conspiration, Corneille, 1er discours. Voyons ce qui pourra de ceci réussir, Molière, Tart. II, 4.

  • 2Avoir un succès bon ou mauvais. Il faut voir comment ce projet réussira. Don Lope : Vous êtes notre juge, il faut vous adoucir. - Carlos : Vous y pourriez peut-être assez mal réussir, Corneille, D. Sanche, I, 4. Il me semble qu'en les joignant ensemble [la lecture d'Épictète et celle de Montaigne], elles ne pourraient réussir fort mal, parce que l'une s'oppose au mal de l'autre, Pascal, Entret. avec M. de Saci.

    Il a mal réussi, il n'a point eu de succès.

    On dit de même : cela lui a mal réussi, lui réussira mal.

  • 3 Particulièrement. Avoir un succès heureux. Par vous-même en ce trouble il pense réussir, Corneille, Héracl. V, 2. Il faut maintenant m'éclaircir Si dans sa perfidie elle a su réussir, Racine, Baj. IV, 4. Vous réussirez toujours quand vous aurez des louanges à donner, Maintenon, Lett. au card. de Noailles, 19 juillet 1698. Vous ne réussirez point auprès de celles qui ne sont point mariées, Hamilton, Gramm. 6. Si par ton artifice Tu ne peux réussir à t'en faire un complice, Voltaire, Catil. II, 4. Je me souviens que, dans la nouveauté de cette tragédie [Brutus], feu Bernard de Fontenelle et compagnie prièrent l'ami Thiriot de m'avertir sérieusement de ne plus faire de tragédies ; ils lui dirent que je ne réussirais jamais à ce métier-là, Voltaire, Lett. Damilaville, 23 mars 1763. Ce fut [Frédéric II] de tous les empereurs celui qui chercha le plus à établir l'empire en Italie, et qui y réussit le moins, ayant tout ce qu'il fallait pour y réussir, Voltaire, Ann. Emp. Frédéric II, 1251. On est assez sûr de réussir quand on parle aux passions des gens plus qu'à leur raison, Voltaire, Zaïre, Lett.

    Absolument. Avoir du succès dans le monde, dans un salon. Elle a fort bien réussi à Versailles [à la cour], Sévigné, 198. On lui dit mille fois… qu'il fallait, pour y réussir [dans les cours], savoir selon les temps ou déguiser ses passions ou flatter celles des autres, Fléchier, Duc de Mont. Le duc de Fronsac va épouser votre cousine ; jamais homme n'a mieux réussi à la cour, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 12 janv. 1711. Il ne faut rien de moins dans les cours qu'une vraie et naïve impudence pour réussir, La Bruyère, VIII. Ils étaient jeunes, bien faits ; ils avaient de l'esprit, et faisaient de la dépense ; dans quel pays du monde ne réussit-on pas avec de tels avantages ? Hamilton, Gramm. 4. Je vis que je réussissais, et cela me fit réussir davantage, Rousseau, Conf. II. Le jeune Valancé n'a point réussi chez Mme de Martigues, on l'a trouvé froid et grave, Mme Riccoboni, Œuv. t. VI, p. 149, dans POUGENS.

  • 4En parlant des choses, avoir une heureuse issue. Seigneur, ma diligence enfin a réussi, Corneille, Héracl. IV, 5. Quand je vois que toutes les entreprises sont inutiles contre sa personne, pendant que tout réussit d'une manière surprenante contre l'État, Bossuet, Reine d'Angleterre. Tout vous a réussi ; que Dieu voie et nous juge, Racine, Ath. II, 7. Lucien dit qu'Alexandre, étonné d'abord de voir la divinité d'Éphestion réussir si bien, la crut enfin vraie lui-même, et se sut bon gré de n'être pas seulement dieu, mais d'avoir encore le pouvoir de faire des dieux, Fontenelle, Oracl. II, 11. On sait qu'au théâtre il faut peu de chose pour faire réussir ce qu'on méprise à la lecture, Voltaire, Vie de Molière.
  • 5Venir bien, en parlant des arbres, des plantes. Les pommiers réussissent dans ce terrain.

    Les blés, les vignes ont bien réussi cette année, la récolte a été bonne.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 6 V. a. Terme de peinture. Exécuter heureusement. Réussir un tableau, une figure.

    PROVERBE

    Rien ne réussit comme le succès.

REMARQUE

Au commencement du XVIIe siècle, on disputait pour savoir si réussir se conjuguait aussi avec l'auxiliaire être. C'est l'auxiliaire avoir qui l'a emporté.

HISTORIQUE

XVIe s. Qu'est-il reusci de tout cela autre chose, sinon un embrasement de convoitises en general ? Lanoue, 468. Les desseins que firent sur icelles [villes] ceux qui prirent la charge de s'en saisir reuscirent vains, Lanoue, 612. …Laquelle intention ne reuscit non plus que l'autre, Lanoue, 617. Il n'en pouvoit reussir que la totale ruine des sujets de Votre Majesté, D'Aubigné, Hist. II, 263. Esperant que le tout reuscira à bien, Carloix, IV, 10. Cependant M. de Gonnor estoit aux escoutes de ce qui reussiroit de ce contraste, Carloix, VI, 35. J'ay usé, de propos deliberé, en ce lieu, de ce mot accort, qui est emprunté de l'italien, aussi bien que reussir ; mais le temps nous les a favorisés, Pasquier, Lettres, t. I, p. 105.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Réussir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉUSSIR, v. act. (Gram.) avoir du succès. Voyez l’article suivant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réussir »

Étymologie de réussir - Littré

Ital. riuscire, de ri ou re, et uscire, sortir, qui correspond au vieux français issir, dérivant comme lui du latin exire (voy. ISSUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réussir - Wiktionnaire

Vient de réussite qui vient de l'italien uscita (« issue, sortie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réussir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réussir reysir play_arrow

Conjugaison du verbe « réussir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réussir

Citations contenant le mot « réussir »

  • Le commerce électronique obéit à plusieurs règles qu’il est nécessaire de connaître pour réussir toute sorte de vente. De ce fait, réussir à vendre en ligne n’est toujours pas une chose aisée. Pour se lancer dans le commerce en ligne, il faut de la détermination et surtout le respect de bon nombre de prescriptions. Nous vous livrons certaines astuces. , E-commerce, comment réussir à vendre ? | lepetitjournal.com
  • Le barbecue fait partie des grandes joies de l'été. Le plaisir de la cuisine d'extérieur, avec ses proches autour de soi et ce magnétisme qu'exerce le brasier sur tous ceux qui l'entourent. Mais il n'y a rien de plus facile… que de rater son barbecue. Alors, pour vous aider à réussir le vôtre, plutôt qu'à un chef, on a demandé conseil à un grand boucher, pour sa connaissance intime des viandes, de toutes les viandes, et de leurs façons de réagir à la cuisson. leparisien.fr, Les conseils d’un boucher pour réussir son barbecue sans trop dépenser - Le Parisien
  • Avec le confinement de nombreux automobilistes ont dû décaler leur controle technique. Aujourd'hui alors que cette période est derrière nous, nous allons vous donner quelques astuces pour réussir votre contrôle technique et éviter la contre-visite. France Bleu, Comment réussir son contrôle technique ?
  • Albert Einstein a quelques conseils importants à vous donner pour réussir. GQ France, Le conseil simple d'Albert Einstein pour réussir | GQ France
  • Quand on a le droit de se tromper impunément, on est toujours sûr de réussir. De Ernest Renan
  • Il n’est pas nécessaire de réussir pour désespérer. De Jacques Sternberg
  • On réussit rarement contre son patron ; on peut en revanche réussir sans lui. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • Ce n’est pas assez que d’avoir de la prudence pour réussir, il faut aussi du bonheur pour réussir. De Chevalier de Méré / Maximes, sentences et réflexions morales et politiques
  • Certains couchent pour réussir, moi j’ai réussi pour coucher. De Samuel Le Bihan / Tout le monde en parle - Janvier 2001
  • Communiqué final. La hantise des diplomates qui doivent réussir à expliquer en trois minutes ce qu'ils n'ont pas réussi à analyser en trois jours. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • Pour tous ceux qui n'ont pas réussi, gâcher le bonheur des autres, c'est réussir un peu. De Robert de Flers
  • Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir. De Antoine de Saint-Exupéry / Terre des hommes
  • Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer. Guillaume Ier de Nassau dit le Taciturne, prince d'Orange,
  • Le plus souvent on réussit non par ce qu'on fait, mais par ce qu'on ne fait pas. Jules Tellier, Œuvres, I
  • J'ai toujours vu que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l'air fou et être sage. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Mes pensées
  • Rien n'est humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises où l'on échoue. Gustave Flaubert, L'Éducation sentimentale
  • Rien ne réussit comme le succès. Alexandre Dumas, Ange Pitou
  • On croit toujours que c'est plus facile de réussir dans ce qu'on n'a pas appris que dans ce qu'on a appris, c'est naturel. Sidonie Gabrielle Colette, Mitsou ou Comment l'esprit vient aux filles, Fayard
  • Sait-on bien juste à quel point il faut peu de talent pour réussir ? Jules Amédée Barbey d'Aurevilly, Disjecta membra

Images d'illustration du mot « réussir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réussir »

Langue Traduction
Corse riesce
Basque arrakasta
Japonais 成功する
Russe добиться успеха
Portugais ter sucesso
Arabe نجاح
Chinois 成功
Allemand gelingen
Italien riuscire
Espagnol lograr
Anglais succeed
Source : Google Translate API

Synonymes de « réussir »

Source : synonymes de réussir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réussir »


Mots similaires