Regimber : définition de regimber


Regimber : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REGIMBER, verbe intrans.

A. − [Le suj. désigne un animal, une monture] Ruer en refusant d'avancer. Une bonne bourrade. Le cheval regimbait. « C'est comme ça? Sale carne. Attends tes côtes!... » (Dabit, Hôtel Nord, 1929, p. 98).
Regimber contre/sous l'aiguillon, contre/sous l'éperon. Se laisser conduire comme un cheval et un mulet (...) ou plutôt, afin que l'obéissance soit encore plus parfaite, parce que ces animaux regimbent sous l'éperon, il faut être, entre les mains du supérieur, comme une bûche (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 188).Au fig., fam., vieilli. [Le suj. désigne une pers.] Résister inutilement, refuser d'obéir. Ne regimbe pas contre l'aiguillon, de peur que mal ne t'en arrive (Claudel, Agamemnon, 1896, p. 910).
B. − Au fig. Se montrer récalcitrant. Synon. protester, résister.Cessez de regimber. Tu demandes, en rentrant du bal, ta chandelle à ton portier, et il regimbe quand il n'a pas eu ses étrennes (Musset, Il ne faut jurer, 1840, I, 1, p. 97).Mary, voulez-vous signer ceci? Je vous tiens dans ma main, vous le sentez. Il est inutile de regimber (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 304).
Regimber contre qqc.Je ne consens pas à m'abandonner à la tristesse, voyant dans cet abandon même une sorte de complaisance que je réprouve, contre laquelle je proteste, je regimbe (Gide, Journal, 1929, p. 940).
Empl. pronom. Synon. se rebiffer (fam.), s'insurger.Mais, lorsque Madame Gérard voulut semoncer Aristide, l'amant de Madame Vieuxnoir se regimba fièrement et dit: « Je ferai ce qui me plaira (...) » (Duranty, Malh. H. Gérard, 1860, p. 283).Se regimber devant qqc. Sautant ce qu'il ne comprenait point, à cause du jargon, et de toutes sortes d'histoires dont il ignorait le point de départ, Armand se regimbait devant ce qu'il trouvait sommaire dans tout cela (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 110).
REM. 1.
Regimbade, subst. fém.,rare. Action de regimber, de se regimber. Sauf quelques regimbades à huis-clos, les portes fermées, et qu'il n'osera jamais émettre, parce que la vocation de cet esprit est de ne point se compromettre (Goncourt, Journal, 1860, p. 803).
2.
Regimbeur, -euse, adj.,rare. [En parlant d'un animal ou d'une pers.] Qui regimbe. Cheval regimbeur; mule regimbeuse; enfant regimbeur. Ce géant intègre, regimbeur, communiste, et assez génial (Le Nouvel Observateur, 13 juill. 1966, p. 41, col. 3).
Prononc. et Orth.: [ʀ ə ʒ ε ̃be], (il) regimbe [-ʒ ε ̃:b]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. « résister en ruant » (Raoul de Cambrai, 6437 ds T.-L.); 2. 1450 fig. (J. Chartier, Chron. de Charl. VII, C. CCLXXIII ds Gdf. Compl.); 1671 regimber contre (Pomey). Var. nasalisée de l'a. fr. regiber (1176-81, Chrétien de Troyes, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 7041), dér. avec préf. re-* de l'a. fr. giber att. seulement au xives. (1381, Arch. JJ 119, pièce 246 ds Gdf.), dér. du rad. expr. gib- (d'orig. inc.), qui traduit l'action de ruer avec les pieds (v. FEW t. 4, p. 132b). Fréq. abs. littér.: 135.
DÉR.
Regimbement, subst. masc.,rare. Action de regimber. a) Action d'un animal qui rue au lieu d'avancer. Regimbement d'un cheval (Rob.). b) Action d'une personne qui résiste ou se rebiffe. Sans cette formation chrétienne (...) je n'eusse écrit ni André Walter, ni L'Immoraliste, ni La Porte étroite, ni La Symphonie, etc... ni même, peut-être, Les Caves et Les Faux-monnayeurs par regimbement et protestation (Gide, Journal, 1931, p. 1052). [ʀ ə ʒ ε ̃bmɑ ̃]. 1reattest. 1538 (Est., s.v. calcitratus); de regimber, suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 10.

Regimber : définition du Wiktionnaire

Verbe

regimber \ʁə.ʒɛ̃.be\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Hippologie) Refuser d’avancer en ruant, en parlant d’un cheval ou de toute monture, lorsqu’on les touche de l’éperon, de la houssine ou du fouet.
    • Les chevaux de Forcalquier seuls regimbent, trouvant la gare plus loin encore que d’habitude et prêts à prétendre que le train l’a emportée. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Figuré) (Familier) Résister en refusant d’obéir.
    • Il n’y a pas à dire, mais quand les dieux ou les destins, comme vous voudrez, ont décidé qu’ils vous feraient trébucher sur la route de la gloire ou de la fortune, il est inutile de regimber. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les mots tirés du grec et les doubles lettres, […] ; c’est contre quoi la langue a regimbé constamment depuis Ronsard. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Acceptez-en l’image qui, en soi, n’est pas désagréable, et progressez sans trop regimber ; de toute façon, il s’agit d’un livre d’aventures. Comment pourrait-on d’ailleurs dénommer autrement tout livre qui prétend traiter de l’homme et du langage ? — (Alfred Tomatis, L'oreille et le langage, 1991, page 12, édition du Seuil)
    • Comme beaucoup de ceux qui ont vécu au contact de la douce foule végétale, je connais sa bienveillance, et je regimbe devant un rythme artificiel qui transforme la germination et la lente croissance en ruées, les éclosions en bâillements de fauves, le gloxinia en trappe, le lys en crocodile et les haricots en hydres. — (Colette, Gigi, page 191, 1945, Hachette)
  3. (Pronominal) S’insurger, se révolter.
    • Berthe ne se regimba pas lorsqu’un soir Maurice fut amené à lui dire : « Ma petite femme, si quelqu’un te fait des propositions quand tu sortiras de l’atelier, vas-y, ça nous fera toujours un peu d’argent. » — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 81)
    • Comment se faisait-il que M. Dupont (de l’Aube) s’occupât désormais des articles à faire ? Et puis Fandor se regimbait, il était en vacances après tout ! — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 950)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Regimber : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REGIMBER. v. intr.
Il ne se dit au propre que des Bêtes de monture, comme chevaux, mulets, etc., qui ruent au lieu d'avancer, lorsqu'on les touche de l'éperon, de la houssine ou du fouet. Quand on donne de l'éperon à ce cheval, il regimbe. Fig. et fam., Regimber sous l'éperon, sous l'aiguillon ou simplement Regimber se dit de Quelqu'un qui refuse d'obéir.

Regimber : définition du Littré (1872-1877)

REGIMBER (re-jin-bé) v. n.
  • 1Ruer au lieu d'avancer, en parlant des bêtes de monture, quand on les touche de l'éperon, de la houssine, de l'aiguillon. Oza, qui vit qu'un des bœufs avait fait un peu pencher l'arche en regimbant, étendit la main pour la soutenir, Sacy, Bible, Paralip. I, XIII, 9.

    Fig. Regimber contre l'éperon, résister inutilement. Il vous est dur de regimber contre l'aiguillon, Sacy, Bible, Act. des apôt. XXVI, 14.

  • 2 Fig. Se montrer récalcitrant, résister. Auguste, qui ne s'accommodait pas de louanges ordinaires et qui regimbait comme un cheval chatouilleux contre ceux qui le flattaient grossièrement, J. Bruslé, Lucien en belle humeur, t. I, p. 448, dans POUGENS. Lorsque vous ne faites que secouer le mors et regimber contre toutes les lois, sans vouloir souffrir ni qu'on vous retienne, ni qu'on vous enseigne, ni qu'on vous conduise, Bossuet, 2e sermon, Purification, 1. Non que tu sois pourtant de ces rudes esprits Qui regimbent toujours, quelque main qui les flatte, Boileau, à Seignelay, Ép. IX. Platon ne peut s'empêcher de se plaindre que son disciple [Aristote] avait regimbé contre lui, Fénelon, Arist. Le corps contre l'esprit regimbe à tout moment, Regnard, Démocr. I, 2. Nous avons quatorze éditions de ce livre [de Henri Estienne, Apol. pour Hérodote] ; car nous aimons les injures qu'on nous dit en commun, autant que nous regimbons contre celles qui s'adressent à nos personnes en notre propre et privé nom, Voltaire, Dict. phil. Diodore. Messieurs les critiques, j'en appelle au parterre, adieu ; laissez-moi le droit de regimber, mais donnez-moi toujours cent coups d'aiguillon, Voltaire, Lett. Thiriot, 1er déc. 1738.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIe s. Estroitement font les chevax tenir, Que il ne puissent regimber ne hennir, Raoul de C. 251.

XIIIe s. Cui ge porré bien asener N'aura talent de regiber, Ren. 7588.

XIVe s. Quant le cheval senti qu'il estoit formenez, Dessouz le chevalier a si fort regibé, Que li chevaliers est à la terre versez, Guesclin. 2549.

XVe s. Tu fais que fol et que felon De regiber contre aguillon, Mart. de St Paul. Le suppliant dist à icelle Jehanne que si feroit, ou elle en seroit courrouciée, et ladite Jehanne lui dit qu'elle le feroit si bien courroucier, qu'elle le garderoit bien de regipper, Du Cange, repedare.

XVIe s. Il n'est plus temps de regimber, quand on s'est laissé entraver, Montaigne, III, 322.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « regimber »

Étymologie de regimber - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Dérivé avec préfixe re-, de l’ancien français giber (attesté postérieurement), d’un radical *gib- d’origine inconnue [1], qui traduit l’action de ruer avec les pieds.
Le verbe est construit comme le latin re-calcitrare, de calx (« talon »), le radical est peut-être celui de guibole, guibolle, dérivé [1] de la forme normande guibon (« cuisse »), attestée à côté de gibon (« jambe ») → voir jambe, jambon, gambette et gambader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de regimber - Littré

Bourguig. regippai ; Berry, regiper, reginguer. Nicot le tire de re, et jambe ; mais Diez élève des doutes, à cause de regiber, la nasale d'ordinaire étant intercalée, non supprimée. Le Poitevin a giber, ruer. Reginguer du Berry vient de gigue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « regimber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
regimber rœʒɛ̃be play_arrow

Conjugaison du verbe « regimber »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe regimber

Citations contenant le mot « regimber »

  • Union européenne. Coordinateur d’un livre cosigné par Attac et la Fondation Copernic, Pierre Khalfa pointe les raisons stratégiques de maintenir une perspective européenne, mais sans regimber devant la nécessité de rupture unilatérale avec les traités. Entretien. L'Humanité, Pierre Khalfa « Pour éviter la sortie, il ne faut pas en avoir peur » | L'Humanité
  • Spartacus, un esclave d'origine thrace, est vendu à Lentulus Batiatus, le richissime propriétaire de l'école de gladiateurs de Capoue. Il y subit le dur entraînement des futurs combattants de l'arène, non sans regimber. Sa noblesse naturelle attire le doux regard d'une autre esclave, Varinia. Un jour où le puissant Marcus Licinius Crassus vient à passer par Capoue, Batiatus organise pour lui un combat à mort. Spartacus et Draba, un géant noir, doivent s'affronter sans merci. Au moment d'achever son ami, Draba se révolte et se jette sur les spectateurs. Il est tué comme une bête. Spartacus ronge son frein, mais en lui une terrible décision mûrit... Leblogtvnews.com, Hommage à Kirk Douglas sur plusieurs chaînes, jeudi et dimanche. - Leblogtvnews.com
  • Un coup d’œil dans le rétroviseur s’impose peut-être. Il se trouve que nous fêtons aujourd’hui saint Attale. Et alors, allez-vous me dire. Et alors, justement, saint Attale (mort en 627), partisan d’une règle monastique stricte et sévère, suivit son maître saint Colomban en Italie pour aller fonder l’abbaye de Bobbio. À la mort de Colomban, il lui succède à la tête de l’abbaye. Et impose une discipline d’enfer (si je puis dire) à ses moines, lesquels finissent par regimber. Du coup, bon prince, il autorise ceux qui le souhaitent à quitter le monastère. Funeste choix : plusieurs d’entre eux meurent misérablement. Les autres, considérant que c’est là le signe d’une punition divine, réintègrent fissa le monastère, préférant la discipline à une mort misérable. Et maintenant, lisez bien. Il se trouve que l’abbaye de Bobbio est située non loin de Piacenza, à la limite de l’Émilie-Romagne et de la Lombardie, pile poil au cœur même de l’épidémie de coronavirus. Si vous vous demandez pourquoi le gouvernement italien impose une aussi stricte discipline, cloîtrant 16 millions de personnes chez elles, vous avez la réponse. La Croix, La preuve par Attale
  • A propos de divergence, la chanteuse Jehnny Beth va d’ailleurs regimber, au détour d’une question à travers laquelle elle croit confondre l’inquisiteur qui se cacherait derrière le masque du plumitif. En 2013, seule Française entourée de trois Anglaises au sein de Savages, groupe londonien a Libération.fr, Jehnny Beth, débridée - Culture / Next
  • Pour une question de principe, ma mère m’a prévenu rapidement au début de mon adolescence que je ne conduirais pas avant l’âge de 18 ans. Bien que cela aura été la source de plusieurs chicanes mère-fils, j’ai fini par obtempérer non sans regimber au diktat de Rolande. Le Guide de l'auto, Ma première fois au volant : Geo Metro 1992 - Guide Auto
  • Tout comme Macron qui a aligné les journalistes, Moretti aligne les juges et, à ses heures perdues, les médias. Si sur ce second point il a sans doute raison, il commet du fait de son acrimonie à l'égard des juges la même erreur que Macron : ce dernier n'est pas vraiment servi par les journalistes qui ne le ratent pas et exploitent ses dérapages. Les juges, quand à eux, pourraient regimber de telle manière que le nouveau Garde des Sceaux devra composer. L'Obs, Dupond-Moretti à la Justice, « une déclaration de guerre » pour l’Union syndicale des Magistrats
  • Spartacus, esclave d'origine thrace, est vendu à Lentulus Batiatus, le richissime propriétaire de l'école de gladiateurs de Capoue. Il y subit le dur entraînement des futurs combattants de l'arène, non sans regimber. Sa noblesse naturelle attire le doux regard d'une autre esclave, Varinia... Télé 7 Jours, Spartacus (Arte) Quelle star française a refusé de jouer dans le film de Kubrick, et l'a regretté amèrement ?

Images d'illustration du mot « regimber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « regimber »

Langue Traduction
Corse ritorna
Basque ostikoa eman
Japonais キックバック
Russe отбросить
Portugais relaxar
Arabe ركلة
Chinois 回踢
Allemand lehne dich zurück
Italien rilassati
Espagnol recular
Anglais kick back
Source : Google Translate API

Synonymes de « regimber »

Source : synonymes de regimber sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « regimber »



mots du mois

Mots similaires