La langue française

Offert

Sommaire

  • Définitions du mot offert
  • Phonétique de « offert »
  • Citations contenant le mot « offert »
  • Images d'illustration du mot « offert »
  • Traductions du mot « offert »
  • Synonymes de « offert »
  • Antonymes de « offert »

Définitions du mot « offert »

Trésor de la Langue Française informatisé

OFFRIR, verbe trans.

A. − [Le suj. désigne une pers.]
1. Offrir qqc. (à qqn).
a) Faire don de quelque chose, donner quelque chose en cadeau (à quelqu'un). Offrir un bijou, un cadeau, un dîner, un livre, des fleurs, un présent; offrir qqc. en cadeau, en dot, en présent, en remerciement. Il tenait entre ses bras une petite hermine toute blanche, qu'il avait apprivoisée, et qu'il offrit en rougissant à Ida (Krüdener,Valérie, 1803, p.57).En grand seigneur, Mimar offrait une tournée (Dabit,Hôtel Nord,1929, p.57).
Emploi pronom. réfl. indir. Tout juste de quoi s'offrir un plat de spaghettis (Fargue,Piéton Paris,1939, p.44):
1. Doué d'instincts de petite maîtresse, qui contrastaient singulièrement, d'ailleurs, avec sa laideur de chenille, il usait de savons parfumés à l'héliotrope le plus pur et mettait de côté sur ses prêts pour s'offrir des flacons de Lubin, qu'il dissimulait soigneusement dans les coins obscurs de sa charge. Courteline,Train 8 h 47,1888, 1repart., 1, p.11.
S'offrir le luxe*, le plaisir* de + inf.
RELIG. Offrir qqc./qqn à Dieu, à une divinité. Présenter quelque chose/quelqu'un en offrande à Dieu, à une divinité. Offrir à Dieu sa douleur, ses efforts, ses maux. C'est aux ancêtres de son mari qu'elle offre les sacrifices (Fustel de Coul.,Cité antique,1864, p.86).Tous les soirs, disait-il, [Arnoux] faisait son examen de conscience, avant d'offrir son âme à Dieu (Flaub.,Éduc. sent.,t.2, 1869, p.147).
Offrir le Saint Sacrifice de la messe. ,,Dire la messe`` (Littré).
Emploi pronom. réfl. S'offrir à Dieu, à une divinité. Il faut parer aux yeux des hommes les victimes qui s'offrent à Dieu (Joubert,Pensées, t.1, 1824, p.127).
b) Mettre quelque chose à la disposition (de quelqu'un), proposer quelque chose (à quelqu'un). Offrir l'apéritif, des cigarettes, sa place, un verre. La Maheude s'était précipitée pour offrir des chaises. Ces dames refusèrent (Zola,Germinal,1885, p.1123).Elle longea les wagons, offrant du café au lait à quelques voyageurs réveillés (Proust,J. filles en fleurs,1918, p.655).
[Le compl. d'obj. dir. désigne une partie du corps, une composante de la pers.] Offrir son corps, sa bouche. Offrir sa vie, toute sa vie, oui, oui, toute la vie de Suzanne à des ombres, à des fumées (Duhamel,Suzanne,1941, p.295).Comme une victime offre son cou à l'égorgeur (Queffélec,Recteur,1944, p.12).
Offrir son bras (à qqn) (v. aussi bras I C 1). Présenter son bras à quelqu'un pour le conduire. Je lui offris mon bras pour s'en retourner, car elle s'était levée (Krüdener,op.cit., p.19).Proposer à quelqu'un de le secourir. D'un trône à l'autre ils vont offrir leurs bras (Béranger,Chans., t.3, 1829, p.112).
Offrir sa main (à qqn). V. main 1resection I F 2 et 3 a.
Emploi adj. du part. passé. Il écrasait sa bouche contre la joue offerte (Adam,Enf. Aust.,1902, p.43).Entre la Mexicaine. Brune, vêtements légers, gorge très offerte (Audiberti,Quoat,1946, 2etabl., p.55).
[En constr. dans des loc.]
Offrir le combat à qqn. Proposer à quelqu'un de combattre contre lui. Si la mort ne vous effraie pas, je vous offre le combat et la mort (Cottin,Mathilde,t.2, 1805, p.134).
Offrir l'hospitalité à qqn; offrir le gîte et le couvert. Inviter quelqu'un à se loger et à se restaurer dans sa maison. L'évêque, averti par le bruit de notre caravane, arriva bientôt, et, s'inclinant sur la porte, m'offrit l'hospitalité (Lamart.,Voy. Orient,t.2, 1835, p.187).
Offrir le pain et le sel. Offrir l'hospitalité. C'était le moment où le marquis offrait à ses hôtes le pain et le sel. (La Revanche des poires tapées, inLa vie pop., 13 août 1882, p.387 ds Quem. DDL t.25).
Offrir ses services (à qqn). Proposer son aide, son concours. Son héroïsme fut modeste: il offrit ses services à un hôpital auxiliaire de Paris (Montherl.,Célibataires,1934, p.764).
Vieilli. [Dans une formule de politesse] Synon. de présenter.Offrir ses hommages*, ses respects, ses voeux. H. de Balzac, qui vous offre ses hommages et vieilles amitiés (Balzac,Corresp.,1838, p.374).Offrez mes voeux et mes hommages à toutes vos femmes, grandes et petites (Hugo,Corresp.,1863, p.432).
Offrir son nom. Proposer le mariage. Le seigneur Marcelli, que voilà, était passionnément épris de vous, il allait jusqu'à promettre de vous offrir son nom si vous vouliez quitter le théâtre (Nerval,Filles feu,Corilla, 1854, p.674).
[Suivi d'un inf. compl.]
Offrir à + inf.Une femme, sur la scène, offrait à boire à un guerrier, exténué de fatigue et de soif (Bourges,Crépusc. dieux,1884, p.16).
Offrir de + inf.Un de mes gardiens eut pitié de mon embarras, et offrit de me faire la courte échelle (About,Roi mont.,1857, p.205).Quand Cyril me quitta, il m'offrit de m'apprendre la navigation à voile (Sagan,Bonjour tristesse,1954, p.17).
c) Proposer quelque chose en contre-partie d'une autre. L'évêque de Coutances offrit une forte rançon et n'en fut pas écouté davantage (Barante,Hist. ducs Bourg.,t.4, 1821-24, p.180).Les Folies offraient trois cents francs par soirée à Rose pendant cent représentations (Zola,Nana,1880, p.1343).Le journal l'Époque offrait une honnête récompense à qui lui rapporterait le débris humain qui manquait à la femme coupée en morceaux de la rue Oberkampf (G. Leroux,Parfum,1908, p.25):
2. −Vous n'êtes pas riche; j'ai à vous offrir une place de trois mille florins à Baden. Si vous n'acceptez pas, nous nous battrons demain et je vous tuerai. Karr,Sous tilleuls,1832, p.276.
Offrir qqc. contre/de/pour/... qqc.Il offrait les larmes de son coeur comme rançon des mauvais jours qu'il avait vécus (Ozanam,Philos. Dante,1838, p.77).Le marchand de meubles lui offrit cinq cents francs du mobilier et du linge de la défunte (Zola,Ventre Paris,1873, p.641).Elle crut que M. de Seigneulles s'était mis en tête de lui offrir une compensation pécuniaire pour prix de son départ de Juvigny (Theuriet,Mariage Gérard,1875, p.211).
2. Offrir qqn (à qqn).Faire don d'une personne (à quelqu'un). Dieu t'offre un ami; sois heureux (Béranger,Chans.,t.3, 1829, p.123).
Emploi pronom. réfl.
S'offrir qqn (fam. ou trivial).Avoir des rapports sexuels avec quelqu'un. Quand un homme leur plaît, elles [les femmes] se l'offrent (Maupass.,Contes et nouv.,t.2, Masque, 1889, p.1164).Il avait remarqué cette blondinette et, résolu de se l'offrir, de gré ou de force (L. Daudet,Entremett.,1921, p.203).
S'offrir à qqn.Offrir sa personne, se donner à quelqu'un. Thérésa, ne voulant pas se déshabiller, s'était assise sur le pied de son lit et, les deux pieds sur deux chaises, s'était offerte à lui, de la façon des femmes à cinq francs (Goncourt,Journal,1865, p.163).
S'offrir en/comme + subst. à/pour qqn.Celles qui n'avaient pas d'amies s'offraient comme esclaves volontaires chez leurs camarades plus recherchées (Louys,Aphrodite,1896, p.73).Jésus, qui s'est donné à nous depuis l'origine du monde et qui ne cesse pas de s'offrir en victime pour nos péchés (Psichari,Voy. centur., 1914, p.229).
Emploi adj. du part. passé. Qui se donne à quelqu'un. Il passait et repassait devant elle, offert, blanc, entraînant sa zone de parfum (Colette,Fin Chéri,1926, p.77).C'était le même silence complice qu'au temps où il rencontrait ici une Josette tacitement offerte (Beauvoir,Mandarins,1954, p.470).
S'offrir à/de/pour + inf.Lisa s'offrit d'elle-même pour être la cousine (Zola,Ventre Paris,1873, p.659).Elle s'offrit de lui servir de guide, mais elle l'égara délibérément pour le conserver tout à elle (Louys,op.cit., p.186).Je me suis offert à être l'historien (Barrès,Cahiers,t.11, 1915, p.130).
3. Offrir qqc. (à qqc.).Présenter. On hissa la voile de misaine, qu'on offrit au vent, et on gouverna vers la plage (Renan,St-Paul,1869, p.555).Il était content, pourvu qu'il pût offrir son visage à l'air vif (Genevoix,Raboliot,1925, p.73):
3. Comme tous les matins, le soleil baignait mon lit; je repoussai mes draps, ôtai ma veste de pyjama et offris mon dos nu au soleil. Sagan,Bonjour tristesse,1954, p.151.
B. − [Le suj. désigne une chose]
1. Procurer; être susceptible de procurer. À défaut d'instruments capables de venir à bout des arbres, le feu offrait le moyen d'extirper la végétation parasite (Vidal de La Bl.,Princ. géogr. hum.,1921, p.31):
4. Le sol, pour ainsi dire, manquait sous le pied. Les pentes présentaient souvent un angle tellement ouvert, que l'on glissait sur les coulées de laves, quand les stries, usées par l'air, n'offraient pas un point d'appui suffisant. Verne,Île myst.,1874, p.87.
Emploi pronom. à sens passif
Qqc. s'offre à/pour qqn.Se présenter. Un riche mariage s'offrait pour elle, et elle m'avait trahi pour de l'argent (Bourget,Disciple,1889, p.136).Entre deux routes offertes, il eut cette impression vague d'avoir choisi la mauvaise (Bernanos,Soleil Satan,1926, p.66).
Qqc. s'offre à qqc.Se prêter à, être propice à. Une vaste campagne offerte aux courses, aux découvertes, à la chasse, à la liberté (Senancour,Obermann,t.2, 1840, p.44).
2. En partic. Présenter (à l'un des sens ou à l'esprit). Offrir une analogie, une diversité, un intérêt, des lacunes, une ressemblance; offrir à la vue, aux regards. Un beau torrent, qui (...) offre en ce lieu une cataracte (Maine de Biran,Journal,1816, p.191).Les roses épanouies en coupe offraient leur parfum comme dans un cristal précieux (Zola,Faute Abbé Mouret,1875, p.1341).Le ruisseau et les arbres du bord offraient une teinte pâle et verdâtre que reflétait le visage de la jeune fille (A. France,Vie fleur,1922, p.378):
5. Un son, surtout d'instrument, est toujours une espèce de bruit par une multitude de sons accessoires, souvent criards toujours tumultueux, qui l'accompagnent; et, autant que ces sons sont dominés et négligés, le son offre un timbre qui est propre à l'instrument et quelquefois à l'artiste, par où le son tient à la nature. Alain,Beaux-arts,1920, p.127.
Emploi pronom. à sens passif. Qqc. s'offre (à qqn).Se présenter à quelqu'un ou p.méton. à l'intelligence ou à l'un des sens. S'offrir à l'imagination, au(x) regard(s), à la vue. Une foule de pensées s'offrit à mon esprit (Restif de La Bret.,M. Nicolas,1796, p.186):
6. Il se servit encor du trajet des abeilles Il dévida si long de rayons et de fil Qu'il fit captive enfin cette rose merveille: Un visage d'enfant qui s'offrait de profil. Genet,Poèmes,1948, p.42.
REM.
Offreur, -euse, subst.a) Celui, celle qui offre quelque chose. Méfiez-vous des offreurs d'avis, qui, sous un air de sollicitude, ne songent qu'à satisfaire leur curiosité (Hugo,Corresp.,1862, p.373).b) Écon. [P. oppos. au demandeur] Celui, celle qui offre sur un marché un produit ou un service. Nous repérons la surenchère ou concurrence des offreurs et des demandeurs quand le prix est supposé s'écarter de sa position d'équilibre (Perroux, Écon. XXes.,1964, p.104).c) En emploi adj. Marché reliant les banques offreuses ou demandeuses de liquidités et la banque centrale (Univers écon. et soc.,1960, p.28-15).
Prononc. et Orth.: [ɔfʀi:ʀ], (il) offre [ɔfʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) α) Déb. du xiies. «proposer ou présenter une chose à quelqu'un en la mettant à sa disposition» (S. Brendan, éd. I. Short et B. Merrilees, 1295); β) ca 1165 pronom. «se proposer» (Benoît de Ste-Maure, Troie, 13584 ds T.-L.); b) α) ca 1160 offrir à + inf. «se déclarer prêt à» (Enéas, 7738, ibid.); β) fin du xiies. s'offrir à + inf. «se proposer pour» (Béroul, Tristan, éd. E. Muret4, 3419); γ) 1534 s'offrir de + inf. «id.» (Rabelais, Gargantua, XX, éd. R. Calder et M. A. Screech, p.130); c) α) 1561 pronom. [le sujet désigne une femme] «déclarer son amour» (J. Grévin, Les Esbahis ds Théâtre complet, éd. L. Pinvert, p.210); β) 1865 «être prête à se donner» (Goncourt, Journal, p.163); d) 1690 offrir le combat «donner à l'ennemi l'occasion d'engager le combat» (Fur.); e) 1690 offrir sa fille à qqn (ibid.); f) 1854 offrir son nom à une femme (Nerval, loc. cit.); 2. a) ca 1140 trans. «donner quelque chose à Dieu en offrande» (Voyage Charlemagne, éd. G. Favati, 112); b) ca 1140 absol. «faire un sacrifice, une offrande» (ibid., 829); c) ca 1145 offrir qqn à Dieu «vouer quelqu'un à Dieu» (Wace, Conception Notre-Dame, éd. W. R. Ashford, 572); d) ca 1656 offrir le sacrifice «dire la messe» ([Nicole], Réfutation de la réponse à la 12elettre ds Littré); 3. ca 1170 «donner en cadeau» (Marie de France, Lais, éd. J. Rychner, Eliduc, 628); 4. a) 1225-30 «exposer (à quelque chose de pénible, de dangereux)» (Guillaume de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, 2609); b) ca 1240 pronom. «s'exposer (à quelque chose de pénible, de dangereux)» (S. François, 3122 ds T.-L.); 5. a) ca 1340 pronom. passif «se présenter» (Le Bâtard de Bouillon, éd. R. F. Cook, 523: quant li cas s'i offre); b) 1694 trans. «mettre à la portée de quelqu'un» (Ac.: offrir l'usage d'une chose); 6. 1306 «proposer quelque chose en contrepartie de quelque chose» (Joinville, Saint Louis, éd. N. L. Corbett, § 708); 7. a) 1552 s'offrir à la vue (Rabelais, Quart Livre, XLVIII, éd. R. Marichal, p.197); b) 1670 trans. «exposer quelque chose à la vue» (Racine, Britannicus, V, 6). Du b. lat. offerre, altération du lat. offerre «porter devant; exposer (à quelque chose de désagréable); fournir, procurer». Fréq. abs. littér.: 13049. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 23162, b) 17821; xxes.: a) 15471, b)16872. Bbg. Gohin 1903, p.242 (s.v. offreur).

Wiktionnaire

Forme de verbe

offert \ɔ.fɛʁ\

  1. Participe passé masculin singulier de offrir.
    • C’est encore ce qui nous est offert sous cette image si belle et si forte de la régénération. — (Athanase Coquerel, Sermon d’adieu prêché dans l’église de l’oratoire le 26 février 1864, 1864)

Nom commun

offert \Prononciation ?\ masculin

  1. Offre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OFFRIR. (J'offre; nous offrons. J'offrais. J'offris. J'offrirai. J'offrirais. Que j'offre. Que j'offrisse. Offert.) v. tr.
Présenter ou proposer quelque chose à quelqu'un, en souhaitant qu'il l'accepte. Offrir un présent. Offrir de l'argent. Il m'offre sa maison, sa protection, son crédit, son secours, ses services. Il m'a offert de venir me chercher. Il s'emploie aussi avec une personne comme complément direct. Il a offert son fils pour les guider. Il s'est offert de lui-même à me servir. Offrir le bras, la main à quelqu'un, Lui présenter le bras, la main pour l'aider à marcher, ou par civilité. Fig., Offrir sa main, Proposer à un homme de l'épouser. Fig., Offrir son nom, Proposer à une femme de l'épouser. Offrir l'hommage de son respect, de ses respects à quelqu'un, est une Formule de civilité dont on se sert à l'égard de personnes pour lesquelles on a beaucoup de considération. Offrir le combat, Présenter la bataille, défier l'ennemi.

OFFRIR signifie, en matière de Religion, Faire une offrande, un don en hommage à Dieu. Offrir un sacrifice. Offrir en sacrifice. Offrir de l'encens. Offrir les prémices des fruits de la terre. JÉSUS-CHRIST s'est offert en sacrifice pour nous sauver. Fig., Offrir à Dieu ses maux, ses douleurs, Les présenter à Dieu, en expiation de ses péchés.

OFFRIR se dit aussi en parlant de Ce qu'on propose de donner ou de faire à telle ou telle condition. Il offre un gros prix de cette étude de notaire, de cette charge d'agent de change. Il offre de prendre ma maison à telle ou telle condition.

OFFRIR signifie aussi figurément Présenter à la vue ou à l'esprit. Cette campagne offre aux yeux, aux regards des aspects agréables, n'offre qu'une triste solitude. Le premier objet qui s'est offert à mes yeux. Il ne s'offrira jamais d'occasion plus favorable. Il a pris le premier emploi qui s'est offert. Ce pays offre beaucoup de singularités remarquables. Ce poème offre de grandes beautés.

Littré (1872-1877)

OFFERT (o-fêr, fèr-t') part. passé d'offrir
  • Proposé pour être accepté. Les peines qui sont attachées à la tendresse que j'ai pour vous, étant offertes à Dieu, font la pénitence d'un attachement qui ne devrait être que pour lui, Sévigné, 416. Mais quand tu récitais des faits moins glorieux [de Thésée], Sa foi partout offerte et reçue en cent lieux, Hélène à ses parents dans Sparte dérobée, Racine, Phèdre, I, 1. Je n'oublierai pas qu'une chose offerte est une chose due, quand il n'y a que l'impuissance de rendre qui empêche d'accepter, Rousseau, Lett. à M. de Sauttershaim, Corresp. t. VI, p. 116, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « offert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
offert ɔfɛr

Citations contenant le mot « offert »

  • Dieu t’a offert 86.400 secondes aujourd’hui. En as-tu utilisée une pour dire merci ? De William Arthur Ward
  • Aux dernières étrennes, j'ai offert une chaise à ma belle-mère. Aux prochaines, je la ferai électrifier. De Pierre Doris
  • Une femme est un spectacle offert par les dieux. De Bernard Maris
  • Un conseil a plus de valeur quand il est demandé que quand il est offert. De Anonyme
  • On accepte une coupe de poison de celui qui vous a offert cent coupes de nectar. De Proverbe indien
  • Ce qu'on achète coûte moins cher que ce qui vous est offert. De Proverbe anglais
  • Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert. De Mère Teresa
  • Le destin est souvent cruel, mais l'espoir est là, offert à toutes les âmes, relevant l'énergie perdue et le courage faibli ! De Lyse Longpré / Le Destin s'amuse
  • Le dévouement a cela d'affreux dans ses suites, qu'il ne sert ordinairement ni à celui qui l'a offert, ni à celui qui l'a reçu. De Laure d’Abrantès / Mémoires
  • Le moi est donné, livré, offert et trahi à la fois. Et cette vérité est affaire d'amour et de police, de jouissance et de loi à la fois. De Jacques Derrida / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. De Jean Boccace / Le décaméron
  • La bonne qualité des choses offertes en réduit le prix à une insignifiante formalité. De Pierre Daninos
  • Marchandise offerte est à demi vendue. De Noël du Fail / Contes et discours d'Eutrapel
  • Toute oeuvre d'art est une possibilité permanente de métamorphose, offerte à tous les hommes. De Octavio Paz
  • Le tabac est l'herbe la plus souveraine et la plus précieuse que la terre ait jamais offerte à l'homme. De Ben Jonson / Chaque Homme a son humeur
  • Si vous vous abonnez à CANAL+, vous avez un mois offert en choisissant la formule à 19,90 euros par mois. Cette offre est sans engagement, ce qui vous offre la liberté de gérer facilement votre souscription. Cet abonnement 100% digital vous donnera accès à CANAL+ et CANAL+ Décalé dans une formule entièrement digitale. Ainsi, visionnez vos émissions préférées sur smartphone, ordinateur et tablette. Et si vous avez le matériel de cast, vous pouvez même les diffuser directement sur votre téléviseur. Grâce à l'application myCANAL, en plus d'avoir cette portabilité, vous avez la possibilité de voir ou revoir de nombreux programmes en direct ou en replay dans un streaming de grande qualité. Des sports mécaniques, du football, du rugby, des films, des séries et de nombreuses productions CANAL+ : le choix est large et varié sur la chaîne cryptée. leparisien.fr, Moto GP : profitez du 1er mois offert à CANAL+ pour voir le Grand Prix d’Andalousie - Le Parisien
  • Cela devient une habitude chez Free et son partenaire Veepee ! Tous les 15 jours ou presque nous avons depuis quelques mois l'annonce d'une nouvelle opération en vente privée avec un forfait illimité et un smartphone offert ! Cette fois quel sera le smartphone mis à disposition gratuitement ? Nous avons une piste alors suivez nous ! Edcom, Nouvelle vente privée Free (avec Nokia 5.3 offert ?) dès jeudi 23 juillet !

Images d'illustration du mot « offert »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « offert »

Langue Traduction
Anglais free
Espagnol gratis
Italien gratuito
Allemand frei
Chinois 自由
Arabe مجانا
Portugais livre
Russe свободно
Japonais 自由
Basque free
Corse libera
Source : Google Translate API

Synonymes de « offert »

Source : synonymes de offert sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « offert »

Partager