La langue française

Nécessairement

Définitions du mot « nécessairement »

Trésor de la Langue Française informatisé

NÉCESSAIREMENT, adv.

A. − [Correspond à nécessaire I A] Sans que l'on puisse faire autrement; en vertu d'une obligation, d'une contrainte imposée (pour parvenir à une fin, obtenir un résultat). Synon. forcément, obligatoirement; absolument (après il faut, on doit).Pour parvenir à la science, il faut nécessairement traverser l'empirisme et ne pas y croupir, sous prétexte qu'on a des lois empiriques qui suffisent (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p.74).Les Allemands devant nécessairement occuper la péninsule pour agir contre les Anglais, il ne pourrait y avoir de «zone libre» en Bretagne (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.55).
B. − [Correspond à nécessaire I B] Sans qu'il puisse en être autrement.
1. [P.oppos. à accidentellement, fortuitement, par hasard]
a) Suivant un mode nécessaire, rigoureusement déterminé (en raison de la nature des choses ou des lois de la logique). Nous avons à nous demander si, oui ou non, le jansénisme de l'histoire se rattache naturellement, étroitement, nécessairement à la vie intérieure des personnages qu'on lui donne communément pour fondateurs (Bremond, Hist. sent. relig., t.4, 1920, p.130):
1. La caravane se meut ainsi nécessairement dans une direction qui la domine, elle est pierre pesante sur une pente invisible. Saint-Exup., Citad., 1944, p.512.
En partic.
[Souvent en rapport avec une proposition à valeur hypothétique ou causale et déterminant le verbe d'une prop. énonçant la conséquence d'un fait ou d'un principe] D'une manière inévitable; par une conséquence inéluctable, assurée. Synon. fatalement, forcément, immanquablement, infailliblement.Amener, déterminer, entraîner, produire nécessairement qqc.; découler nécessairement de qqc.; conduire nécessairement à qqc.; il s'ensuit nécessairement que. La mort de tout corps vivant est un phénomène naturel qui résulte nécessairement des suites de l'existence de la vie dans ce corps (Lamarck, Philos. zool., t.2, 1809, p.165).Lorsque les hommes politiques interviennent, il y a, presque nécessairement (...) un abaissement notable de la moralité, parce que ceux-ci ne font rien pour rien (Sorel, Réflex. violence, 1908, p.324):
2. Si le christianisme a fait faire tant de progrès aux idées philosophiques, il doit être nécessairement favorable au génie de l'histoire, puisque celle-ci n'est qu'une branche de la philosophie morale et politique. Chateaubr., Génie, t.2, 1803, p.73.
PHILOS., THÉOL. Sans intervention possible de la volonté, du libre arbitre. Il résulterait de l'explication [d'une proposition de Jansénius], que la volonté humaine dans l'état déchu, bien qu'elle soit toujours déterminée nécessairement à chaque moment donné, reste libre en ce sens qu'elle peut être déterminée autrement dans le moment prochain (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.2, 1842, p.105).Les hérétiques disent que les hommes s'imaginent agir librement, et que cependant ils agissent nécessairement (Besch.1845-46).La raison pratique ne peut déterminer le vouloir que si la sensibilité ne le détermine pas nécessairement (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.125).
b) PHILOS., LOG. [Déterminant des verbes comme être ou exister] Sans contradiction possible dans l'absolu; indépendamment de toute cause ou condition et antérieurement à elles. Hors de Dieu, tout est contingent; hors de lui, rien n'existe que par sa volonté; lui seul est nécessairement; lui seul donc possède en lui-même la certitude (Lamennais, Indifférence, t.2, 1817-23, p.208).L'expérience peut bien montrer que tel changement a telle cause, mais nulle expérience ne peut enseigner qu'il en est ainsi nécessairement, nulle idée nécessaire ne pouvant venir de l'expérience (Cousin, Philos. Kant, 1857, p.41).
2. [Pour énoncer ou pour renforcer une prop. affirmative ou négative; souvent placé en tête de phrase ou en incise] Assurément, à coup sûr, cela va de soi, forcément, indubitablement. Elle peut le reconnaître, le regarder pendant qu'elle fait ses exercices, et nécessairement, tu ne peux pas être présente à cette reconnaissance (Champfl., Bourgeois Molinch., 1855, p.169).On ne supprime point la vérité en ne la disant point, celle-ci, nécessairement, finira bien par se faire jour (Gide, Journal, 1931, p.1087).
Prononc. et Orth.: [nesesε ʀmɑ ̃], [nesε-]. Ac. 1694, 1718: necessairement; dep.1740 né-. Étymol. et Hist. 1. 1150 «selon les besoins» (Roman des Romans, éd. F. J. Tanquerey, 754); 2. 1435 «par besoin absolu» (Arch. Nord, B. 17652, Dossier Haemstede ds IGLF); 3. début xvies. «d'une manière inévitable, inéluctable» (Fossetier, Chron. marg., ms. Bruxelles, 10510, fo115a ds Gdf. Compl.); 4. 1559 «conformément aux lois naturelles ou à un enchaînement logique» (Amyot, Arist. et Caton, 6 ds Littré); 5. 1657-62 log. «d'une manière qui interdit le libre arbitre» (Pascal, Pensées, éd. Brunschvicg, section VII, 345). Dér. de nécessaire*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 3123. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 6279, b) 3016; xxes.: a) 3215, b) 4373. Bbg. Hansén (I.). Les Adv. prédicatifs fr. en -ment... Göteborg, 1982, pp.155-159.

Wiktionnaire

Adverbe

nécessairement \ne.se.sɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une façon nécessaire ; par un besoin absolu.
    • Il faut nécessairement manger pour vivre.
  2. Infailliblement ; forcément ; inévitablement.
    • Sur une exoplanète, même avec les mêmes éléments de base, l’environnement (atmosphère, eau, température, etc.) diffère nécessairement de celui de notre planète. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, n° 70, page 33, automne 2009)
    • Si je ne suis le temps, je me perds, parce que ma vie demeure arrêtée ; et d’autre part, si je suis le temps, qui se perd et coule toujours, je me perds nécessairement avec lui. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Yolande de Monterby. — cité par Littré)
    • A mesure que l’élasticité des vapeurs diminue, les matières sont projetées à une moindre distance, et les rapilli noirs qui sortent les premiers, lorsque la lave a cessé de couler, doivent nécessairement parvenir plus loin que les rapilli blancs. — (Alexander von Humboldt, Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent, F. Schoell, 1814, volume 1, page 165)
    • Mais il y a une grande différence entre se représenter une chose comme existant nécessairement, et se la représenter nécessairement comme existante. — (Louis Auguste Gruyer, Métaphysique de Descartes, 1829)
  3. (Théologie) (Philosophie) Il s’emploie par opposition à librement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉCESSAIREMENT. adv.
Par un besoin absolu. Je devrai nécessairement partir cette semaine. Il signifie aussi Inévitablement. La nuit succède nécessairement au jour. Les causes étant ainsi disposées, il faut nécessairement que tel effet ait lieu. En termes de Philosophie, il est opposé à Librement.

Littré (1872-1877)

NÉCESSAIREMENT (né-sè-sê-re-man) adv.
  • 1D'une façon nécessaire, par un besoin absolu. Il faut nécessairement manger pour vivre.
  • 2Infailliblement. L'effet suit nécessairement la cause. Si je ne suis le temps, je me perds, parce que ma vie demeure arrêtée ; et d'autre part, si je suis le temps, qui se perd et coule toujours, je me perds nécessairement avec lui, Bossuet, Yolande de Monterby. Ce secret principe de toutes nos actions qui, étant capable de s'unir à Dieu, doit nécessairement y retourner, Bossuet, Duch. d'Orl. Je m'en vais voir si je serai éternellement ou parmi les dons ou sous les coups de ses mains puissantes [de Dieu] ; voilà ce qu'il faudra dire nécessairement avec la princesse Anne, Bossuet, Anne de Gonz.
  • 3En théologie et en philosophie, il s'emploie par opposition à librement.

HISTORIQUE

XVIe s. Le priant de luy donner quelque argent dont il avoit necessairement affaire, Amyot, Anton. 1. Ce sont deux choses relatives, necessairement enchainées l'une avec l'autre, Amyot, Arist. et Caton, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nécessairement »

Nécessaire, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1150) Dérivé de nécessaire avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nécessairement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nécessairement nesɛsɛrœmɑ̃

Citations contenant le mot « nécessairement »

  • Où il y a un avantage, il y a nécessairement un inconvénient. De Proverbe chinois
  • Il doit nécessairement craindre beaucoup, celui qui est craint de beaucoup. De Sénèque
  • Quand cette thématique a été retenue, nous étions à mille lieux d’imaginer le coronavirus et ses conséquences. D’une certaine manière, ce sujet tombe relativement bien, compte tenu du bouleversement complémentaire qu’a entraîné cette crise. Le Covid sera nécessairement un élément fort du Congrès. Nous avons réorienté l’ensemble des travaux pour le prendre en compte. , Frédérique Goigoux : « Le Covid sera nécessairement un élément fort du Congrès » - LE MONDE DU CHIFFRE : le magazine de la profession comptable
  • Cependant, pour une grande organisation, chaque petite expérience ne doit pas nécessairement avoir un retour sur investissement positif. Ce qui importe, c’est que le retour sur investissement d’un ensemble de projets soit maximisé. Cela équivaut à une stratégie de diversification des risques. Tech Talks, Urs Bergmann, Zalando : "Chaque petite expérience en IA ne doit pas nécessairement avoir un retour sur investissement positif" | Tech Talks
  • «L’infection par ce coronavirus ne génère pas nécessairement une immunité à vie», mais les anticorps ne sont qu’une partie de l’histoire, a déclaré le Dr Buddy Creech, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université Vanderbilt. Il n’a joué aucun rôle dans le travail, publié mardi dans le New England Journal of Medicine. News 24, Les anticorps viraux s'estompent rapidement mais pas nécessairement pour protéger - News 24
  • Cette nouvelle enveloppe financera des travaux d’entretien et de rénovation, mis en œuvre dès à présent, afin de soutenir le secteur du bâtiment et des travaux publics, avec une volonté toute particulière de soutenir les TPE et PME, très petites entreprises et petites et moyennes entreprises locales. "La crise sanitaire du Covid 19 est historique et la crise économique et sociale qu’elle entraîne le saura tout autant. Les mesures de soutien, que la Ville a très rapidement mises en œuvre dès le début de la crise, doivent nécessairement être complétées par un vaste Plan de relance pour l’économie. Malgré les incertitudes sur l’avenir, les décisions que nous prenons actuellement seront déterminantes pour les secteurs du bâtiment et des travaux publics, qui nous le savons constituent une réelle source d’entraînement de l’activité pour de nombreux autres acteurs économiques", explique Jean-Paul Fournier. midilibre.fr, Nîmes : un plan de relance de l'activité économique de 17,6 millions d'euros - midilibre.fr

Traductions du mot « nécessairement »

Langue Traduction
Anglais necessarily
Espagnol necesariamente
Italien necessariamente
Allemand notwendig
Chinois 一定
Arabe بالضرورة
Portugais necessariamente
Russe обязательно
Japonais 必ずしも
Basque nahitaez
Corse necessariamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « nécessairement »

Source : synonymes de nécessairement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « nécessairement »

Nécessairement

Retour au sommaire ➦

Partager