La langue française

Naturellement

Sommaire

  • Définitions du mot naturellement
  • Étymologie de « naturellement »
  • Phonétique de « naturellement »
  • Citations contenant le mot « naturellement »
  • Images d'illustration du mot « naturellement »
  • Traductions du mot « naturellement »
  • Synonymes de « naturellement »
  • Antonymes de « naturellement »

Définitions du mot « naturellement »

Trésor de la Langue Française informatisé

NATURELLEMENT, adv.

A. −
1. Par un processus naturel, sans intervention humaine. Anton. artificiellement.Elle a des traits réguliers, de jolis cheveux naturellement blonds, et une belle peau (Mirbeau,Journal femme ch.,1900, p.27).Tout arbre [vient] moins bien multiplié par la main de l'homme que naturellement ensemencé au sein des bois (Pesquidoux,Livre raison,1928, p.29).
2. D'une manière innée, sans apprentissage. L'homme est de tous les mammifères (...) à peu près le seul qui ne sache pas nager naturellement (Cuvier,Anat. comp.,t.1, 1805, p.509).
3. En suivant la nature. Mais mon affaire est de me développer naturellement, et non de me dévier aussi peu que ce soit (Montherl.,Pte Inf. Castille,1929, p.650).
Synon. de de nature.Dans ce moment où elle sortait de mes bras, où son teint, naturellement brillant, était encore plus animé, elle avait un éclat éblouissant (Restif de La Bret.,M.Nicolas,1796, p.61).
B. −
1. D'une manière directe, sans éprouver de gêne, sans se contraindre. Synon. franchement, spontanément, simplement.Vous descendez là-dessus en cornette, et demandez pourquoi on fait du bruit, le plus naturellement du monde (Musset,Chandelier,1840, 3, 1, p.70).Même dans nos milieux [communistes], dit soudain Marat, on ne parle pas franchement, simplement, naturellement, des questions d'argent (Vailland,Drôle de jeu,1945, p.183).
2. Par tempérament. Cette jeune marquise n'avait rien du gourmé de son rang, elle était naturellement coquette, folle et gaie (Stendhal,L. Leuwen,t.1, 1836, p.204).Ils sont naturellement prodigues et insouciants, fastueux à leur manière lorsqu'il s'agit de fêter un hôte (T'Serstevens,Itinér. esp.,1933, p.51).
C. −
1. [Conformément à la nature de ce que désigne le suj. de la prop.] Synon. par nature, de par (sa) nature.L'esprit est un feu dont la pensée est la flamme. Comme la flamme, il tend naturellement à s'élever (Joubert,Pensées,t.1, 1824, p.151).Il est vrai de dire que ces meubles étaient en fer et, par ainsi, naturellement assurés contre l'incendie (Murger,Scènes vie boh.,1851, p.104).La première loi, découverte par Kepler, consiste en ce que tout mouvement est naturellement rectiligne et uniforme (Comte,Catéch. posit.,1852, p.115).Maintenant qu'après cette oscillation, Odette était naturellement revenue à la place d'où la jalousie de Swann l'avait un moment écartée (Proust,Swann,1913, p.302).
[En parlant d'une pers.] M. Hugo était naturellement académicien avant que de naître (Baudel.,Salon,1846, p.116).Ainsi prenait-il la figure d'un homme d'état novateur et résolu, naturellement désigné pour exercer le pouvoir en cas de difficultés graves (De Gaulle,Mém. guerre,1954, p.13).
2. Pour une raison liée à la nature d'un fait, d'un événement, à la nature des choses. Synon. logiquement, normalement.Ces observations trouveront d'autant plus naturellement leur place à la tête de ce mémoire, qu'elles tiennent à la cosmographie, et ont par-là même un rapport plus direct avec l'objet principal du voyage ordonné par sa majesté (Voy. La Pérouse,t.1, 1797, p.158).L'invention du baromètre a suivi naturellement la découverte de la pesanteur de l'air (Bonald,Législ. primit.,t.1, 1802, p.330).À vingt et un ans, je devais naturellement entrer en possession de la fortune de ma mère et de celle que mon père m'avait laissée (Staël,Corinne,t.2, 1807, p.393):
1. Puisque Sorel n'est pas ravi et comblé de ma proposition, comme naturellement il devrait l'être, il est clair, se dit-il, qu'on lui a fait des offres d'un autre côté... Stendhal,Rouge et Noir,1830, p.16.
Adv. d'énonciation. [Marque que le locuteur juge que ce qu'il rapporte est dans la norme] Synon. bien sûr, bien entendu, évidemment, c'est évident, cela va de soi.Les rois, qu'étaient habitués aux douceurs de leurs trônes, se font naturellement tirer l'oreille; et alors, en avant, nous autres (Balzac, Méd. camp.,1833, p.179).−Merci... des bêtes sauvages, naturellement? −Sauvages, bien sûr (Bernanos,M. Ouine,1943, p.1442):
2. On l'a apportée avec sa robe rouge de mariée, toute pleine de sang. La mère derrière, une petite ombre rabougrie qui sanglotait, naturellement... Malraux,Cond. hum.,1933, p.212.
[Dans un dialogue, en appui d'une réponse ou constituant la réponse] −La mère, ou la fille? demanda ingénument Hyacinthe, un peu effaré. −La mère est un peu mûre, répondit Germain en faisant la grimace; non, je parle de la fille, naturellement (Theuriet,Mais. deux barbeaux,1879, p.54):
3. le gouverneur: Si je vous cède la place, moi, les miens et les alcades aurons-nous la vie sauve? l'homme: Mais naturellement, voyons, c'est l'usage! Camus,État de siège,1948, 1repart., p.220.
[Annonçant une prop. adversative] C'était une auberge comme on en rencontre dans les montagnes. Naturellement il y manquait beaucoup de choses, mais j'y trouvai des soins dont j'avais besoin (Senancour,Obermann,t.2, 1840, p.241).Par le fait, Ivich avait beaucoup vieilli et enlaidi depuis sa fausse couche. Naturellement Boris était toujours fier d'elle, mais d'une autre façon (Sartre,Mort ds âme,1949, p.55).
Prononc. et Orth.: [natyʀ εlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1130-40 «selon les principes de la nature» (Wace, Vie de Sainte Marguerite, ms. A, éd. E. A. Francis, 644: Li enfes sain et entier soit Naturalment si con il doit); 2. ca 1160 «conformément au caractère propre de quelque chose» (Enéas, 3151 ds T.-L.); 3. ca 1216 «d'une manière à imiter exactement la nature» (Robert de Clari, La Conquête de Constantinople, éd. Ph. Lauer, 90, p.88); 4. ca 1480 «d'une manière spontanée» (Mistère du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 31210, IV, 181); 1798 naturellement parlant (Ac.); 5. id. «par l'effet direct de la naissance» (Mistère du Viel Testament, éd. cit., 2079); 6. 1681 «comme il est normal» (Mmede Sévigné, Lettres, éd. La Pléiade, III, p.72); 7. 1694 «sans artifice» cheveux frisez naturellement (Ac.). Dér. de naturel*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 5698. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5372, b) 6668; xxes.: a) 8396, b) 11027.

Wiktionnaire

Adverbe

naturellement \na.ty.ʁɛl.mɑ̃\ invariable

  1. Par une propriété naturelle.
    • Les Liméniennes ont toutes de belles couleurs, les lèvres d’un rouge vif, de beaux cheveux noirs et bouclés naturellement, […]. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • L’esprit croit naturellement, et la volonté aime naturellement. — (Blaise Pascal, Pensées, t. I, p. 287, édit. LAHURE.)
    • Comme une source envoie ses eaux naturellement, comme le soleil naturellement répand ses rayons, ainsi Dieu naturellement fait du bien. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Sermons, Bonté, I.)
    • Il est évident que des sons et des paroles n’ont point et ne peuvent avoir naturellement de rapport aux choses qu’elles signifient, quoi qu’en disent le divin Platon et le mystérieux Pythagore. — (Nicolas Malebranche, Rech. vér. Éclairciss. liv I, t. IV, p. 101, dans POUGENS.)
    • Dion avait naturellement beaucoup de noblesse, d’élévation et de grandeur d’âme. — (Charles Rollin, Historique ancien Œuv. t. V, p. 191, dans POUGENS.)
    • Naturellement l’homme ne pense guère ; penser est un art qu’il apprend comme tous les autres et même plus difficilement. — (Jean-Jacques Rousseau, Ém. V.)
  2. Par le seul secours, par les seules forces de la nature, par opposition à surnaturellement.
    • Naturellement parlant, un mort ne peut revivre.
  3. Comme on doit s’y attendre par une conséquence naturelle.
    • Je me suis trouvée naturellement dans cette affaire par le plaisir que je pris de lui dire [au maréchal d’Estrées] ce que vous me mandiez de lui sur sa nouvelle dignité. — (Marquise de Sévigné, à Bussy, 24 juin 1681.)
    • Les produits viennent surtout naturellement des grandes régions de l’industrie textile : Mulhouse pour les tissus de coton et la mercerie, le Nord pour les lainages, Troyes pour la bonneterie. — (Jean Pierre Fruit, Vexin normand ou Vexin parisien?: Contribution à l'étude géographique de l'espace rural, Presse Universitaires de France, 1974, p. 158)
    • (Ironique)Il me quitte ; il doit acheter du jambon et du vinaigre, car les officiers l’ont naturellement chargé de leur cuisine, comme ils en chargent immanquablement tout professeur, tout prêtre, tout poète. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  4. De famille, de naissance.
    • Il [le chancelier Pierre Séguier] ne laisse que soixante et dix mille livres de rente : est-ce du bien pour un homme qui a été quarante ans chancelier, et qui était riche naturellement ? — (Marquise de Sévigné, 3 fév. 1672.)
  5. D’une manière naturelle, simple, facile.
    • Voilà le sens qui s’offre naturellement à l’esprit. Cela s’explique naturellement.
    • Une espèce de fatalité veut qu’en tout genre les méthodes ou les idées les plus naturelles ne soient pas celles qui se présentent le plus naturellement. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, l’Hôpitalien)
  6. D’une manière naïve et propre à imiter la nature.
    • Il contrefait les gens très naturellement.
  7. Sans affectation ni recherche.
    • Parler, écrire naturellement.
    • Reconnaissez le héros, qui, toujours égal à lui-même, sans se hausser pour paraître grand, sans s’abaisser pour être civil et obligeant, se trouve naturellement tout ce qu’il doit être envers tous les hommes. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Louis de Bourbon.)
    • Le comble de ma bonne fortune, c’est que vous écrivez naturellement, et que votre esprit n’a pas besoin d’art : on dit que votre figure est comme votre esprit. — (Voltaire, Lett. Mme de Beauharnais, 1772.)
    • Lorsque nous disons que Racine, Despréaux, Bossuet et Mme de Sévigné écrivent naturellement, nous sommes portés à prendre ce mot dans un sens absolu, comme si le naturel était le même dans tous les genres. — (Etienne Bonnot de Condillac, Art d’écr. IV, 5.)
    • Comment faire parler naturellement un villageois, un homme du peuple, sans blesser la délicatesse d’un homme poli, cultivé ? (Jean-François Marmontel, Élém. litt. Œuv. t. VII, p. 91, dans POUGENS.)
  8. Sans déguisement, avec franchise.
    • Cet homme ne va pas naturellement, il dissimule. Répondez-moi naturellement.
    • Pourquoi me faire des excuses de me parler naturellement ? (Marquise de Maintenon, Lett. à Mme de R. 11 octobre 1693.)
    • Dites-moi naturellement comment vous la trouvez. — (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, Théât. d’éduc. Zélie, II, 4.)
  9. (En particulier) Bien sûr. — Note : Il sert alors à renforcer l'assertion de la phrase.
    • Celui-ci promettait naturellement à ses électeurs, comme don de joyeux avènement, la séparation de l’Église et de l’État, l'instruction laïque et la suppression du budget des cultes. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p.161)
    • Dans une prairie, toutes les plantes sont herbacées et on n’y voit en général pas un arbuste ou un arbre isolé. Je parle naturellement des paysages naturels comme la Prairie ou la Pampa. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.101)
    • Roger, le patron, apportait naturellement un soin maniaque à sélectionner les produits qu'il proposait à sa clientèle, qu'il s'agisse de charcutaille, de fromage ou de pichtegorne. — (Maurice Léger, Moi, Antoinette Védrines, thanatopractrice et pilier de rugby, Editions Publibook, 2006, p. 239)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NATURELLEMENT. adv.
Par un principe naturel, par une impulsion, une propriété naturelle. Tous les animaux désirent naturellement la conservation de leur être. Cet homme est naturellement porté à la douceur, naturellement indulgent. Le lièvre est naturellement timide. Il signifie aussi Par le seul secours, par les seules forces de la nature. Cette chose s'explique naturellement. Cela ne peut pas se faire naturellement. Une eau gazeuse naturellement. Il signifie encore Suivant l'ordre des choses, par une conséquence naturelle. On l'a attaqué et naturellement il a riposté. Dans la conversation, Naturellement s'emploie couramment pour Bien entendu.

NATURELLEMENT signifie aussi D'une manière naturelle, simple, facile. Cet orateur est entré fort naturellement dans son sujet. Son éloge est venu, a été amené tout naturellement dans cet endroit du discours. Voilà le sens qui s'offre naturellement à l'esprit. Il signifie encore D'une manière propre à imiter exactement la nature. Virgile a dépeint très naturellement la passion de Didon. Il signifie également Sans affectation, sans recherche, sans effort. Penser, parler, écrire naturellement.

Littré (1872-1877)

NATURELLEMENT (na-tu-rè-le-man) adv.
  • 1Par une propriété naturelle. Le lièvre est naturellement timide. L'esprit croit naturellement, et la volonté aime naturellement, Pascal, Pensées, t. I, p. 287, édit. LAHURE. Comme une source envoie ses eaux naturellement, comme le soleil naturellement répand ses rayons, ainsi Dieu naturellement fait du bien, Bossuet, Sermons, Bonté, I. Il est évident que des sons et des paroles n'ont point et ne peuvent avoir naturellement de rapport aux choses qu'elles signifient, quoi qu'en disent le divin Platon et le mystérieux Pythagore, Malebranche, Rech. vér. Éclairciss. liv I, t. IV, p. 101, dans POUGENS. Dion avait naturellement beaucoup de noblesse, d'élévation et de grandeur d'âme, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 191, dans POUGENS. Naturellement l'homme ne pense guère ; penser est un art qu'il apprend comme tous les autres et même plus difficilement, Rousseau, Ém. V.
  • 2Par le seul secours, par les seules forces de la nature, par opposition à surnaturellement. Naturellement parlant, un mort ne peut revivre.

    Cela ne se fait pas naturellement, cela n'arrive pas d'ordinaire.

    Cela ne se fait pas naturellement, se dit aussi quand on soupçonne quelque supercherie. Il a gagné toutes les parties, cela ne se fait pas naturellement.

  • 3Comme on doit s'y attendre par une conséquence naturelle. On l'attaqua ; naturellement, il se défendit. Je me suis trouvée naturellement dans cette affaire par le plaisir que je pris de lui dire [au maréchal d'Estrées] ce que vous me mandiez de lui sur sa nouvelle dignité, Sévigné, à Bussy, 24 juin 1681.
  • 4De famille, de naissance. Il [le chancelier Pierre Séguier] ne laisse que soixante et dix mille livres de rente : est-ce du bien pour un homme qui a été quarante ans chancelier, et qui était riche naturellement ? Sévigné, 3 fév. 1672.
  • 5D'une manière naturelle, simple, facile. Voilà le sens qui s'offre naturellement à l'esprit. Cela s'explique naturellement. Une espèce de fatalité veut qu'en tout genre les méthodes ou les idées les plus naturelles ne soient pas celles qui se présentent le plus naturellement, Fontenelle, l'Hôpital.
  • 6D'une manière naïve et propre à imiter la nature. Il contrefait les gens très naturellement.
  • 7Sans affectation ni recherche. Parler, écrire naturellement. Reconnaissez le héros, qui, toujours égal à lui-même, sans se hausser pour paraître grand, sans s'abaisser pour être civil et obligeant, se trouve naturellement tout ce qu'il doit être envers tous les hommes, Bossuet, Louis de Bourbon. Le comble de ma bonne fortune, c'est que vous écrivez naturellement, et que votre esprit n'a pas besoin d'art : on dit que votre figure est comme votre esprit, Voltaire, Lett. Mme de Beauharnais, 1772. Lorsque nous disons que Racine, Despréaux, Bossuet et Mme de Sévigné écrivent naturellement, nous sommes portés à prendre ce mot dans un sens absolu, comme si le naturel était le même dans tous les genres, Condillac, Art d'écr. IV, 5. Comment faire parler naturellement un villageois, un homme du peuple, sans blesser la délicatesse d'un homme poli, cultivé ? Marmontel, Élém. litt. Œuv. t. VII, p. 91, dans POUGENS.
  • 8Sans déguisement, avec franchise. Cet homme ne va pas naturellement, il dissimule. Répondez-moi naturellement. Pourquoi me faire des excuses de me parler naturellement ? Maintenon, Lett. à Mme de R. 11 oct. 1693. Dites-moi naturellement comment vous la trouvez, Genlis, Théât. d'éduc. Zélie, II, 4.

    Naturellement parlant, en parlant sans figure.

HISTORIQUE

XIIIe s. Naturaument, Latini, Trés. p. 259. Naturelment, Latini, ib. p. 260.

XVe s. Et aujourd'hui [les enfants] se seulent encliner Natuselment à vie dolereuse, Deschamps, Femme et enfants.

XVIe s. Naturellement il avoit le cueur grand et con voiteux d'honneur, Amyot, Fabius, 5. Le naturel de l'homme est bien d'estre franc et de le vouloir estre ; mais aussi sa nature est telle que naturellement il tient le ply que la nourriture luy donne, La Boétie, Servit. volont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naturellement »

Dérivé de naturel, par son féminin naturelle, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Naturelle, et le suffixe ment ; prov. naturalment, naturalmens ; esp. et ital. naturalmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « naturellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naturellement natyrɛlmɑ̃

Citations contenant le mot « naturellement »

  • Tous les hommes se haïssent naturellement l'un l'autre. De Blaise Pascal / Pensées
  • Il n’y a point naturellement pour l’homme de médecin plus sûr que son propre appétit. De Jean-Jacques Rousseau
  • Il est impossible de faire concevoir à un homme naturellement aveugle qu'il ne voit pas. De Michel de Montaigne / Essais
  • Le chemin qui mène tout naturellement à la scène passe par le scénario De Ettore Scola / Le cinéma italien parle, Aldo Tassone - 1982
  • Toute philosophie pourrait se réduire à rechercher laborieusement cela même que l'on sait naturellement. De Paul Valéry / Mauvaises pensées et autres
  • Personne n'a jamais vu un 14 juillet raté. Sauf le premier, naturellement... De Claire Gallois / Libération - 15 Juillet 2000
  • La femme a naturellement l'instinct de mystère. De François René de Chateaubriand
  • L'homme est naturellement un animal politique. De Aristote / La politique
  • Vous devez au monde de faire ce pour quoi vous êtes naturellement doué. De Björk
  • Quand on fait le mort, c'est naturellement un rôle de décompostion. De Servane Prunier
  • L'homme aime aussi naturellement que l'eau descend la pente. De Proverbe oriental
  • Les hommes devraient d'abord croire dans les hommes et le reste viendrait naturellement. De Karel Capek / La fabrique d'absolu
  • Il est difficile pour un acteur de jouer naturellement si l'esprit demeure inoccupé. De Charlie Chaplin / Ma Vie
  • Contredire et bavarder sans répit, c'est se montrer naturellement incapable d'apprendre ce qu'il faut. De Démocrite / Fragments
  • Celui qui exige beaucoup de lui-même se sent naturellement porté à beaucoup exiger d'autrui. De André Gide / Journal
  • Avec le départ de David Silva, De Bruyne, 29 ans, pourrait passer un nouveau cap en devenant le nouveau capitaine de Manchester City. Un brassard que Silva portait après le départ de Vincent Kompany. "Nous verrons bien. Ça dépend de ce que les joueurs veulent et cela se fait naturellement". RTL sport, Kevin De Bruyne pourrait devenir le capitaine de Manchester City: "Cela se fera naturellement" - RTL sport
  • « Le réchauffement climatique ne sera pas responsable de tout. Certaines villes vont mieux gérer leurs zones de fraîcheur et d’autres vont savoir tirer avantage de leur situation géographique privilégiée. Il est d’ores et déjà essentiel de repérer ces centres urbains naturellement bien protégés face à la montée des températures », commente Mathieu Morio, fondateur de Gridky. MySweetimmo, Immobilier façade atlantique et Bretagne : idéal si l'on veut éviter les fortes chaleurs (sans greloter l'hiver) - MySweetimmo
  • Conférence, partage proposés par l'Association KOSI. Au programme : découvrir comment renforcer son système immunitaire naturellement. Travailler sur son microbiote, retrouver la vitalité, perdre du poids naturellement et en douceur. Adeline et Denis Wacker partageront leurs expériences. Suite à la pandémie, beaucoup de personnes recherchent des solutions au naturel afin de se préparer pour la rentrée. Tout un été pour s'interroger sur son bien-être et sa santé. , Renforcer son systeme immunitaire naturellement : le microbiote : Conference a Reding

Images d'illustration du mot « naturellement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « naturellement »

Langue Traduction
Anglais naturally
Espagnol naturalmente
Italien naturalmente
Allemand natürlich
Chinois 自然
Arabe بطبيعة الحال
Portugais naturalmente
Russe естественно
Japonais 当然
Basque naturalean
Corse naturalmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « naturellement »

Source : synonymes de naturellement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « naturellement »

Partager