La langue française

Librement

Définitions du mot « librement »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIBREMENT, adv.

A. − Sans contrainte d'origine externe.
1. [Point de vue de la liberté physique] Sans entrave physique, sans entrave à la liberté de mouvement. Se développer, se mouvoir, respirer librement. L'animal qui vit librement dans les plaines où il s'exerce habituellement à des courses rapides (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 73).Une haie de buis qui croît librement en broussailles (M. de Guérin, Journal,1834, p. 197).L'un des magistrats dit aux gardes : − Ôtez-lui ses chaînes. Car tout accusé doit paraître librement devant nous (France, Puits ste Claire,1895, p. 226).Les deux pointes du châle descendent jusqu'aux genoux et flottent librement (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 86).
2. [Point de vue de la liberté sociale et politique]
a) Sans la contrainte, la pression d'une autorité politique arbitraire. Institutions librement établies; votes librement exprimés. Un journal qui parle librement est un fruit très-nécessaire et très-agréable à goûter en ce moment dans notre pays (Tocqueville, Corresp. [avec Henry Reeve], 1854, p. 149).Mourrez-vous pour empêcher les ouvriers et les paysans d'Espagne de vivre librement? (Malraux, Espoir,1937, p. 803):
1. Art. 77. − Dans la communauté instituée par la présente constitution, les états jouissent de l'autonomie; ils s'administrent eux-mêmes et gèrent démocratiquement et librement leurs propres affaires. Doc. hist. contemp., Constitution, 1958, p. 215.
b) Sans une limitation, une réglementation d'ordre social, juridique. Les emplois publics sont de plus en plus librement ouverts à tout le monde, sans condition de fortune (Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 372).Des journaux de langue française sont vendus librement à Berlin et atteignent un large public (Mauriac, Bâillon dén.,1945, p. 461).
3. [Point de vue de la liberté individuelle]
a) En toute indépendance, selon sa fantaisie; selon une décision libre. Synon. en toute liberté, de son plein gré.Faire des natures mortes, librement, en paysagiste, en peintre de genre, en homme d'esprit, et non pas en ouvrier (Baudel., Salon,1845, p. 70).Il faisait ce voyage librement. Personne ne l'y forçait. Et, certainement, rien n'arriverait que ce qu'il voudrait bien (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 301).Il ne pouvait s'empêcher d'éprouver, à marcher librement, à se sentir maître de son temps, un plaisir assez vif (Arland, Ordre,1929, p. 333):
2. Les livres, c'est comme les amis, on ne les choisit pas librement. Ils s'imposent à vous. Par tout un ensemble de petits signes, que les autres ne remarquent pas et qui, pour celui à qui ils s'adressent, sont pleins de sens. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 386.
b) Sans gêne, sans retenue. Synon. en toute franchise.Converser, s'entretenir très librement avec qqn. Il faut que personne ne nous dérange, dit-il; il faut que je puisse lui parler librement, m'accuser devant elle, lui tout dire (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 683).À table on parle librement. Le bon, le mauvais, tout sort dans le laisser-aller du repas (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 39).Je laissai retomber sur son épaule une joyeuse bourrade, en riant librement (Abellio, Pacifiques,1946, p. 87).
Sans souci des convenances. Vous savez qui je veux dire? (...) ma sœur la nomme, trop librement : « la Chassenet » (Colette, Cl. s'en va,1903, p. 246).
− Domaine de l'expression littér. et artist.Sans respecter strictement les règles; sans s'embarrasser de contraintes. Commenter librement. [Baïf] a imité, ou, si l'on veut, traduit librement et décemment de Théocrite L'Amour vengeur (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 90).S'inspirant librement du vieux poème héroïque des Nibelungen, il [Wagner] l'interprète en le chargeant d'un sens philosophique qui vient en droite ligne du pessimisme de Schopenhauer (Dumesnil, Hist. théâtre lyr.,1953, p. 144).
c) En refusant les idées établies, les croyances officielles. Quelques-uns même [des philosophes] (...) malgré leur prétendue résolution préalable de tout examiner librement, subissaient à leur insu, l'empire, si rarement évitable, des opinions vulgairement consacrées (Comte, Philos. posit., t. 5, 1894[1839-42], p. 25).
B. − PHILOS., PSYCHOL. [Spécifiquement appliqué à l'homme volontaire] Sans contrainte d'origine interne :
3. « Avoir conscience du libre arbitre, dit Stuart Mill, signifie avoir conscience, avant d'avoir choisi, d'avoir pu choisir autrement ». C'est bien ainsi, en effet, que les défenseurs de la liberté l'entendent; et ils affirment que lorsque nous accomplissons une action librement, quelque autre action eût été également possible. Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 137.
Prononc. et Orth. : [libʀ əmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1546 « sans contrainte » (Rabelais, Tiers Livre, éd. M.A. Screech, chap. 34, 25); 1609 « avec désinvolture » (Victor, Thresor des trois langues). Dér. de libre* « sans entrave »; suff. -ment2*. Liberement « sans contrainte » est attesté de 1339 à 1540 (cf. Gdf. Compl., s.v. libre). Fréq. abs. littér. : 1 412. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 893, b) 2 048; xxes. : a) 1 964, b) 2 110.

Wiktionnaire

Adverbe

librement \li.bʁə.mɑ̃\ invariable

  1. Avec liberté ; avec franchise ; sans contrainte.
    • Combault réfutant l’assertion du tribunal, qu’il y avait dans l’Internationale des chefs et des dirigés dit : « Chacun de nous est libre et agit librement ; il n’y a aucune pression de pensée, entre les Internationaux... » — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.23)
    • (Arts)De là, le fil va s’engager dans le curseur affectant la forme d’un étrier fendu et pouvant courir librement autour d’un anneau qui lui sert de piste […] — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Au Mexique, où il pousse librement, on assure que le bégonia est charmant. Que ne l’a-t-on laissé là-bas ! — (Octave Mirbeau, Le Concombre fugitif, édition 1921)
    • Un invité, pensant pouvoir parler dorénavant librement, s'est retrouvé à Oukacha, la prison voisine. — (Rida Lamrini, Le temps des impunis, Marsam Éditions, 2004, page 174)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIBREMENT. adv.
Avec liberté, avec franchise, sans contrainte. Agir, vivre, penser, parler, écrire librement. J'en use librement avec vous. Je vous ai dit librement ma pensée sur ce sujet.

Littré (1872-1877)

LIBREMENT (li-bre-man) adv.
  • 1Avec liberté, avec franchise, sans gêne. J'en use librement avec vous. Parlons librement, Corneille, Agésil. I, 1. Combien d'amitiés refroidies, combien de commerces rompus, combien de guerres déclarées, parce qu'on nous a dit librement une vérité ! Bourdaloue, 4e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 145. Tout autre qui m'aurait parlé aussi librement que vous, Fénelon, Tél. X. Sifflez-moi librement, je vous le rends, mes frères, Voltaire, Ép. au roi de Danemark.

    Sans se contraindre. Il n'y a plus autour de nous personne de suspect, et nous pouvons parler librement, Molière, Avare, IV, 1.

  • 2Avec liberté, sans contrainte, sans oppression. Un député librement élu. Tout ce qui intéressait la république fut mûrement discuté dans les assemblées générales, et librement approuvé, librement censuré par des écrits publics, Raynal, Hist. phil. V, 7.
  • 3Sans obstacle. Suivis d'un gros d'amis nous passons librement Au travers du palais à son appartement, Corneille, Héracl. V, 7. Le vif-argent du tuyau tombe librement, parce que rien ne le soutient et ne s'oppose à sa chute, Pascal, Pesant. de l'air, VI. J'exerçais librement ma force et mon adresse, Ducis, Macb. V, 2.
  • 4Sans obstacle apporté à la liberté individuelle. Lagrange fut arrêté et envoyé aux îles Sainte-Marguerite, d'où il sortit pendant la régence même, et se montra librement dans Paris, Duclos, Mém. rég. Œuv. t. V, p. 385, dans POUGENS.
  • 5Spontanément, avec pleine volonté. Ceux qui… aiment parfaitement et librement ce qu'ils sont obligés d'aimer nécessairement, Pascal, Prière pour le bon usage, etc. Il me semble que toutes les causes secondes sont autant de mains qui exécutent les volontés de Dieu ; nous ne laissons pas d'agir librement ; nous voulons faire ce que nous faisons, Sévigné, t. X, p. 544, éd. RÉGNIER. Je [Charles Quint] passais librement en France sur votre parole ; vous [François 1er] n'étiez pas venu librement en Espagne sur la mienne, Fénelon, Dial. des morts mod.
  • 6Avec hardiesse, en libre penseur. Cet écrivain parle trop librement. Il est impossible qu'un homme de lettres qui a pensé librement, et qui passe pour être heureux, ne soit pas persécuté en France, Voltaire, Lett. d'Argental, 31 janv. 1751.
  • 7D'une manière contraire à la décence. Parler librement.

HISTORIQUE

XVIe s. Gouster les plaisirs de la paix et de la seureté de pouvoir librement aller veoir ses hostes et amis estranges, Amyot, Nicias, 18. Vostre amour peult plus en moy que tout le labeur que je saurois prendre à me rendre capable du bien que librement vous me donnez sans nulle deserte, sinon de la pareille affection de la quelle je le reçoy, Marguerite de Navarre, Lett. CXXXVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « librement »

(1339) De l’adjectif libre et du suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Libre, et le suffixe ment ; ital. liberamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « librement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
librement librǝmɑ̃

Citations contenant le mot « librement »

  • Comment penser librement à l'ombre d'une chapelle ? De Anonyme / Inscription de Mai 68 sur la chapelle de la Sorbonne
  • L'effort librement consenti rend libre. De Louis Nucera / Ils s'aimaient
  • Aimez et pensez librement. Le reste regarde Dieu. De Victor Hugo / Choses vues
  • Après avoir pleuré, nous pensons plus librement que jamais. De Albert Sanchez Pinol / La peau froide
  • On vit comme on pense, on vit petitement si l'on pense petitement, on vit librement si on pense librement. De Roger-Pol Droit / La philosophie expliquée à ma fille
  • Sois comme la fleur, épanouis-toi librement et laisse les abeilles dévaliser ton coeur ! De Râmakrishna
  • Une servitude librement consentie, ce peut être une victoire sur soi. De Gilbert Choquette / La mort au verger
  • Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter. De Jiang Zilong / La Vie aux mille couleurs
  • Tout ce qui est vraiment grand et inspiré n’a été réalisé que par des individus travaillant librement. De Albert Einstein
  • Il n’y a qu’une façon, au fond, de s’accorder, c’est de penser librement. De Tristan Bernard / Le Poil civil
  • L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié. De George Bernard Shaw / Bréviaire d'un révolutionnaire
  • Etre aimé comporte au moins l'avantage de pouvoir s'exprimer librement sans crainte de faire rire de soi. De Pierre Baillargeon / La Neige et le feu
  • Il n’y a pas d’endroit où l’on peut respirer plus librement que sur le pont d’un navire. De Elsa Triolet / Le premier accroc coûte 200 francs
  • Le sentiment d’appartenance est une conviction intime qui va de soi ; l’imposer à quelqu’un, c’est nier son aptitude à se définir librement. De Fatou Diome / Le ventre de l’Atlantique
  • Les biens essentiels sont l’ensemble des biens nécessaires à chaque personne pour pouvoir choisir librement son temps, pour avoir accès au bon temps. De Jacques Attali / La Voie humaine
  • The King of Staten Island, qui sort dans les salles françaises cette semaine, est très librement inspiré de la vie de l’acteur Pete Davidson, star comique aux Etats-Unis. Il y incarne un adulescent rendant la vie impossible à son entourage parce qu’il ne se remet pas de la mort de son père pompier. Judd Apatow a profité de la sortie de cette comédie drôle et grave pour revenir sur la notion de rire au cinéma et nous confier ses idées sur ce sujet. , « Il y a un fond de masochisme dans l’humour » estime Judd Apatow
  • Jusqu'au 21 août, la Ville de Rouen expérimente la mise à disposition des cours d'école aux enfants pendant les vacances avec l'opération "Cet été, la cour (d'école) est à vous !". Les petits Rouennais peuvent ainsi accéder librement à des aires de jeux dans une dizaine d'écoles réparties sur le territoire de la commune, tous les jours entre 10h et 19h. , Les cours d'écoles sont ouvertes | Rouen.fr
  • Mais cette année, à cause de COVID-19, les moustiques voleront librement. News 24, Les moustiques volent librement alors que les services de santé se concentrent sur le virus - News 24
  • Le fonctionnement du mariage sous régime de la séparation de biens est simple : chacun des époux gère seul son patrimoine, en dispose librement et assume ses dettes. Cette distinction faite, chacun des époux doit contribuer aux charges du mariage. , Même en séparation de biens, chaque époux doit contribuer aux charges du mariage 

Images d'illustration du mot « librement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Photo de Fuu J via Unsplash

Traductions du mot « librement »

Langue Traduction
Anglais freely
Espagnol libremente
Italien liberamente
Allemand frei
Chinois 自由地
Arabe بحرية
Portugais livremente
Russe свободно
Japonais 自由に
Basque libreki
Corse liberamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « librement »

Source : synonymes de librement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « librement »

Librement

Retour au sommaire ➦

Partager