Coûteusement : définition de coûteusement


Coûteusement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

coûteusement \ku.tøz.mɑ̃\

  1. D’une manière coûteuse.
    • Cet édifice si coûteusement élevé fut détruit par un incendie.
    • Je vivais au-dessus de mon âge comme on vit au-dessus de ses moyens : avec zèle, avec fatigue, coûteusement, pour la montre. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 61.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Coûteusement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COÛTEUSEMENT. adv.
D'une manière coûteuse. Cet édifice si coûteusement élevé fut détruit par un incendie.

Coûteusement : définition du Littré (1872-1877)

COÛTEUSEMENT (kou-teû-ze-man) adv.
  • D'une manière coûteuse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coûteusement »

Étymologie de coûteusement - Littré

Coûteuse, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de coûteusement - Wiktionnaire

Dérivé de coûteux, par son féminin coûteuse, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coûteusement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coûteusement kutœsœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « coûteusement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coûteusement »

  • La biodiversité est complexe et ne peut pas se réduire à compter le nombre d'espèces, car les animaux et les plantes interagissent, ainsi que le font, entre elles, les plantes en émettant des substances volatiles. En outre, la notion d'espèce est une catégorie taxonomique, une place dans une classification, ce n'est ni un niveau d'organisation ni un être vivant et encore moins un écosystème. Car il faut bien distinguer cellule, organisme, population, communauté, écosystème, biome et biosphère. Or l'on atteint très vite un nombre d'interactions qui rend impossible toute modélisation. Ainsi, on est incapable de prévoir l'évolution « naturelle » d'un écosystème pour cette raison, mais aussi, et peut-être surtout, parce que le hasard joue un rôle considérable. On peut donc craindre le pire d'un pays où le principe de précaution prétend maitriser une nature immaîtrisable et fait orgueilleusement (et coûteusement) fi du hasard.  Le Point, Kervasdoué – Quelques vérités sur la biodiversité - Le Point
  • Solidarité envers les plus précaires, recyclage efficace de déchets qui partiraient autrement et coûteusement dans les bennes, animation… autant d'arguments que Samuel Le Cœur entend faire valoir jusqu'à gagner « un vrai marché » et « le droit à la biffe ». leparisien.fr, Paris : les biffins retrouvent droit de cité - Le Parisien
  • Un ministre arrive, impose sa petite réforme, sa petite idée, ajoute de la paperasse à faire, des rapports, des organismes et des machins, et puis il s’en va, au suivant, personne ne lui demandera jamais de compte. Oui, à la fin, la bureaucratie, ça peut rendre fou. Oui, elle nous empêche de faire notre métier. Mon épouse est professeur à la Sorbonne. Elle est noyée d’obligations administratives qui diminuent le temps qu’elle peut consacrer à l’enseignement, et plus encore à la recherche. Je connais un chercheur au CNRS, en sciences, qui passe son temps en paperasses au lieu de faire de la recherche. Alors redisons-le : l’enseignement, et plus encore la recherche, ça demande du temps libre. Du temps, du temps, du temps. Pour lire et pour écrire. Les universitaires ont été, longtemps et coûteusement, formés à l’enseignement et à la recherche. On les empêche de faire leur métier, et de plus en plus nombreux sont ceux qui se trouvent aujourd’hui, à cause de cela, déprimés et démotivés. Belle réussite. L'Obs, Heureusement que Mme Pécresse « aime la jeunesse »
  • Résultat, le pays se trouve coûteusement impacté par une grève massivement soutenue par la population. AgoraVox, Grèves et manifestations. Solution pour débloquer le pays : Un référendum sur une réforme SIMPLIFIÉE des retraites ! - AgoraVox le média citoyen
  • Ce document articulait entre elles, et avec le développement urbain, des « infrastructures vertes » susceptibles de remplir à moindre frais certaines des fonctions que les « infrastructures grises » ne savent que coûteusement imiter. Il identifiait et préservait pour la première fois des « zones prioritaires de protection du climat », vastes espaces naturels périphériques se prolongeant par des « couloirs d’échanges climatiques » jusqu’au centre urbain, pour le rafraîchir. Enlarge your Paris, Vers un modèle francilien de « métropole-nature »

Images d'illustration du mot « coûteusement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coûteusement »

Langue Traduction
Corse caru
Basque garestia
Japonais 高価な
Russe дорогостоящий
Portugais dispendioso
Arabe مكلفة
Chinois 昂贵
Allemand teuer
Italien costoso
Espagnol costoso
Anglais costly
Source : Google Translate API

Antonymes de « coûteusement »



mots du mois

Mots similaires