Mielleux : définition de mielleux


Mielleux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MIELLEUX, -EUSE, adj.

A. − Vieilli ou littér.
1. Qui contient du miel. Ta voix, lui dit-il, est douce à mon oreille Comme le doux cytise à la mielleuse abeille (Chénier,Bucoliques,1794, p.303).Et de l'urne embaumée L'esclave, à larges flots, versait les vins mielleux (Bouilhet,Melaenis,1857, p.47):
1. De gracieux oiseaux, les nectariens, habitués des champs de phormium, volaient par bandes nombreuses et se délectaient du suc mielleux des fleurs. Verne,Enf. cap. Grant,t.3, 1868, p.118.
2. Qui est rempli de l'odeur du miel; qui a les caractères de saveur, de douceur, d'odeur, de couleur du miel ou les rappelle. Sous la feuillée mielleuse des tilleuls, de magnifiques papillons nacrés se poursuivaient deux à deux (Theuriet,Mar. Gérard,1875, p.27).Sur le seringa mielleux une fauvette-à-tête-noire dit des choses (Jammes,Clairières,1906, p.56):
2. La chaleur attendrit l'eau dormante et l'air bleu, L'été vert, tout feuillu, tout fleuri, tout mielleux, Crépite sur le bord des routes soleilleuses... Noailles,Coeur innombr.,1901, p.167.
B. − Au fig. [En parlant d'une pers.] Qui est doucereux; qui montre, qui affecte une douceur hypocrite. Cette figure mielleuse, régulière et un peu fausse, ne lui convint pas (Balzac,Annette,t.1, 1824, p.108).MmeRoosevelt, qui feint hypocritement de défendre les droits de l'homme dans ses mielleuses déclarations (L'Humanité,19 janv. 1952, p.3, col. 5):
3. Il n'est jamais plus amusant que quand il s'est imposé la loi d'être mielleux dans ses discours, doucereux même dans ses manières, et que, tout à coup, se sentant vivement ému par quelque chose qui le choque, il parle avec véhémence, et lâche quelque trait bien mordant, ou quelque parole bien inconvenante. Delécluze,Journal,1827, p.424.
Prononc. et Orth.: [mjεlø], [mje-], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1275-80 «qui a le goût du miel» (Rose, éd. F. Lecoy, 5954); fin xiiies. fig. (Dits de l'âme, 19i ds T.-L.); 2. av. 1590 «qui a une douceur affectée» (Du Bartas, La Semaine, II ds Gdf. Compl.). Dér. de miel*; suff. -eux*; cf. b. lat. mellosus «de miel» (dér. de mel «miel»). Fréq. abs. littér.: 96.
DÉR.
Mielleusement, adv.De manière mielleuse. a) [Correspond à supra A] L'air chargé de pollens, de senteurs, m'étourdit tout d'abord comme une boisson capiteuse, il me sembla que, depuis l'an passé, je n'avais plus respiré, ou respiré que des poussières, tant pénétrait mielleusement en moi l'atmosphère (Gide,Immor.,1902, p.440).b) [Correspond à supra B] Bouche qui sourit assez mielleusement (Constant,Journaux,1804, p.145).Voix mielleusement susurrante (Flaub.,Tentation,1849, p.214).[mjεløzmɑ ̃], [mje-]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1552 «avec une douceur de miel» (Ronsard, Amours, LXXXIII, 3 ds Œuvres, éd. P.Laumonier, t.4, p.84) − 1660 (Oudin Fr.-Esp.), à nouv. fin du xviiies. 1777-83 (Linguet, Annales, VI, 32 ds Gohin, p.316); de mielleux, suff. -ment2*.
BBG.Gohin 1903, p.316, 345.

Mielleux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

mielleux \mjɛ.lø\

  1. Qui tient du miel.
    • Ce vin, cette liqueur a un goût mielleux.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Qui est fade, doucereux, en parlant d’une personne ou de ses actes.
    • […]; il n'est de sottises que ces niais ne débitassent, de grossièretés enveloppées de fadeurs qu'ils n'osassent laisser tomber, et l'arrogance mielleuse de ces bas de plafond ne contribuait pas peu à entretenir ma bilieuse tristesse. — (Octave Uzanne, Paul Avril & Adolphe Alphonse Géry-Bichard, Les surprises du cœur, p.78, E. Rouveyre, 1881)
    • Cette inquiétante vigueur était tempérée par l’expression mielleuse de la physionomie ; personne n’avait le sourire plus humble, l’échiné plus souple que M. Gondola. — (Leopold Ritter von Sacher-Masoch, Un testament dans Le Legs de Caïn (Contes Galiciens))
    • Un grand corps d’ours, bien trop grand pour cette petite tête aux yeux bridés de poupon mal réveillé et pour la petite voix pointue qui en sortait, une voix un peu mielleuse et zozotante d’enfant de chœur vicieux. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • A l'époque du procès, cette femme pouvait avoir cinquante ans ; elle était tout-à-fait jésuitique dans les manières , dans le langage et dans le ton; sa voix était mielleuse, elle baissait la vue comme une vierge; […]. — (Supplément aux Mémoires de Vidocq, Paris : Librairie centrale de Boulland, 1830, page 9)
    • Personne ne nous dit de la boucler, pourtant – même pas la dame avec la coupe au bol qui n'arrête pas de nous mater. Je lui adresse un petit signe de la main accompagné d'un sourire mielleux. — (Cat Clarke, Revanche, traduit de l'anglais par Alexandra Maillard, éd. Robert Laffont, 2013, chap. 32)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mielleux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MIELLEUX, EUSE. adj.
Qui tient du miel. Il se dit ordinairement en mauvaise part et signifie Qui est fade, doucereux. Ce vin, cette liqueur a un goût mielleux. Fig., Un homme mielleux. Des paroles mielleuses. Un ton mielleux.

Mielleux : définition du Littré (1872-1877)

MIELLEUX (miè-leû, leû-z') adj.
  • 1Qui a la nature du miel. Leur soleil ne sait pas… Mûrir le doux coco, les mielleuses bananes, Chénier, Fragm. sur l'Amérique.

    Fig. Cet Anti-Lucrèce m'avait paru un chef-d'œuvre quand j'en entendis les quarante premiers vers récités par la bouche mielleuse du cardinal ; l'impression lui a fait tort, Voltaire, Lett. Marmontel, 28 janv. 1764.

  • 2En mauvaise part, fade, doucereux. Cette liqueur a un goût mielleux.

    Fig. Un homme mielleux, des paroles mielleuses, un homme, des paroles qui ont une douceur affectée, qui sont doucereuses et non pas douces. Ma belle-mère, bonne femme, un peu mielleuse, fit semblant de vouloir me retenir à souper, Rousseau, Confess. IV.

SYNONYME

MIELLEUX, MIELLÉ. Ces deux adjectifs ne diffèrent que par la désinence. Mielleux désigne ce qui a la nature du miel ; miellé ce qui contient du miel : les bananes mielleuses, de l'eau miellée.

HISTORIQUE

XIIIe s. Cil [Jupiter] les fresnes mieleus trencha, Les ruissiaus vivens estancha, la Rose, 20 333.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mielleux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MIELLEUX, adj. (Gram.) qui a le goût, la douceur, & les autres qualités du miel. Il se dit au simple & au figuré. Ce fruit a un goût mielleux. Je n’aime pas le ton de cet homme-là, il est mielleux & fade.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mielleux »

Étymologie de mielleux - Wiktionnaire

 Dérivé de miel avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mielleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mielleux mjɛlø play_arrow

Citations contenant le mot « mielleux »

  • Dès lors, ils ne leur restent plus qu’à fignoler un discours politique en apparence mielleux, excluant l’Etat islamique et l’Etat militaire, trouvant ainsi auprès de la diaspora l’audience recherchée et désarmant nombre de démocrates restés sans voix, désormais prêts à faire alliance avec eux au nom d’une « unité » contre le « système ». Médiaterranée, Les démocrates algériens face aux islamistes : se rassembler ou périr
  • A Certain Ratio a dévoilé dans le même coup le premier extrait de l'album, le mielleux Always In Love. Les Inrockuptibles, Voici un extrait d"“ACR Loco”, le premier album en 12 ans d'A Certain Ratio
  • Selon l’expert Didier Ghorbanzadeh de la Maison du Whisky, leur produit est « rond, gourmand et mielleux ». « Il est parfait pour être dégusté à l’apéritif avec quelques glaçons, au coin du feu ou sur une terrasse ensoleillée car il ne faut pas oublier qu’il vient d’un pays méditerranéen. Ce qui est intéressant aussi, ce sont les tests réalisés par les maîtres distillateurs de Milk & Honey dans plusieurs régions d’Israël, aux climats très différents – chaud, froid, humide », indique-t-il. The Times of Israël, Le premier whisky fabriqué en Israël en vente en France | The Times of Israël
  • Article mielleux bien loin des autres scénarios proposés ailleurs. Aucune allusion ici à l'agressivité de ces jeunes, aucune allusion à un quelconque rodéo, pour Midi Libre cette violence est banale et doit donc être présentée de manière édulcorée. La mort de cette jeune fille est tout aussi horrible que celle défendue par les blm et mériterait un peu plus de respect de la part de midi libre. midilibre.fr, Mort d'Axelle Dorier à Lyon : ce que l'on sait des deux suspects - midilibre.fr
  • Au programme ce soir, retour sur l’entretien présidentiel du 14 juillet. Face à deux journalistes plutôt mielleux, Emmanuel Macron a égrainé les grands sujets qui rythmeront la fin du quinquennat. Une heure et quart d’un jeu de questions / réponses où le social a pris une large part. Après un satisfecit surprenant sur la gestion de la crise sanitaire, le président a fait l’impasse sur le régalien, grand absent de ce mandat, alors que les festivités du 14 juillet ont donné lieu à un festival de violences urbaines. TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous, Macron et le 14 juillet : le grand mépris - JT du mercredi 15 juillet 2020
  • Quand la caméra roule et que le micro est ouvert, c’est tout sourire, tout mielleux, tout gentil. « Ah oui, la pauvreté, ah oui, les inégalités sociales, ah oui, l’injustice, quelle horreur, quel scandale... » Le Journal de Montréal, Visages à deux faces | Le Journal de Montréal
  • En rendant cet hommage au président Béji Caïd Essebsi, alors que le paysage politique est marqué par de profondes tensions entre les destouriens et les islamistes, Rached Ghannouchi adresse clairement un message politique à Abir Moussi lui signifiant que l’union, pour laquelle a opté un politicien aussi chevronné que l’ancien président, était le choix le plus judicieux et le plus utile pour le pays. Tout mielleux, le chef d’Ennahdha semble avoir oublié que c’est cette union qui a provoqué, entre autres, l’implosion du parti fondé par Béji Caïd Essebsi, faisant alors basculer le pays dans l’instabilité politique qui se poursuit encore aujourd’hui, et que leur amitié n’a, au final , servi que les intérêts d’Ennahdha. Il a aussi oublié qu’en 2018 cette amitié factice était déjà finie et que Béji Caïd Essebsi lui avait déclaré la guerre. C’était en septembre 2018, Béji Caïd Essebsi avait annoncé la fin du consensus avec le parti islamiste. Le dossier de l’organisation secrète armée, les assassinats politiques de Belaïd et Brahmi, BCE avait tout remis sur la table, dans un geste d’affection et d’amitié sincère sans doute… Paix à son âme. www.businessnews.com.tn, Ghannouchi rend hommage à Béji Caïd Essebsi et adresse des messages politiques
  • Il a confié: "C'est mielleux, mais je l'ai écrit sous cet angle. C'est l'opposé d'un disque réservé. Par le passé, j'ai écrit beaucoup de chansons inspirées par ma tristesse. Durant ce procédé, j'ai vraiment mis les aspects positifs de ma vie en lumière." , James Bay : sa petite amie l'a encouragé à se lancer dans la musique | LFM la radio
  • Il pleure. Il s’excuse. Il demande pardon. Il rend hommage aux femmes. Aux Premières Nations. Il prononce des discours mielleux sur le vivre-ensemble, les licornes, les arcs-en-ciel, les petits lapins... Le Journal de Montréal, Justin: la chute d’une idole? | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « mielleux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mielleux »

Langue Traduction
Corse innamuratu
Basque honeyed
Japonais はちみつ
Russe льстивый
Portugais melado
Arabe معسل
Chinois
Allemand honig
Italien mellifluo
Espagnol meloso
Anglais honeyed
Source : Google Translate API

Synonymes de « mielleux »

Source : synonymes de mielleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mielleux »


Mots similaires